Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

electron pi et sigma



  1. #1
    chr57

    electron pi et sigma


    ------

    bonjour, dans le cadre d'un tpe sur les dioxines, j'aimerais expliqué l'aromaticité. après plusieurs pages web, je n'ai pas reussi a saisir la difference entre electron pi et sigma. ils designent bien tous les deux 1 seul electron non?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chr57

    Re : electron pi et sigma

    enfin non, je veux dire qu'ils designent tous deux UNE liaison de covalence, non?

  4. #3
    Caillus

    Re : electron pi et sigma

    Pour faire simple , pour le carbone :
    Formation d'une liaison simple = liason sigma (2e- sigma)
    Liaison double = 1 liaison sigma + liaison pi soit 2e- sigma + 2e- pi

  5. #4
    RP1700

    Re : electron pi et sigma

    D'ailleurs si je ne me trompe pas ce sont les électrons PI qui interviennent dans la plupart des réactions mettant en jeu la double liaison C=C

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    moco

    Re : electron pi et sigma

    On ne parle pas volontiers d'électron sigma ou pi. Ce sont des doublets d'électrons qui peuvent être sigma ou pi. Ou encore des liaisons qui peuvent être sigma ou pi. Dans une liaison simple, le doublet est sigma, comme dans la liaison qui relie deux atomes C dans CH3-CH3.
    Dans une liaison double, comme celle qui relie les deux atomes C dans CH2=CH2, le premier doublet de liaison est sigma, le second est pi. Dans une triple liaison, le premier doublet est sigma, et les deux suivants sont pi.

  8. #6
    persona

    Re : electron pi et sigma

    On appelle liaison sigma une orbitale moléculaire que l'on peut analyser comme le recouvrement de deux orbitales atomiques selon leur axe, et liaison pi une orbitale moléculaire que l'on peut analyser comme le recouvrement latéral de deux orbitales atomiques.
    Dans une liaison sigma, la densité électronique est maximum sur l'axe défni par les centres des deux atomes. Dans une liaison pi, la densité électronique est nulle sur cet axe.

  9. Publicité
  10. #7
    chr57

    Re : electron pi et sigma

    euh merci a persona et aux autres, mais c'est quoi une orbitale??

  11. #8
    Rafael.m

    Re : electron pi et sigma

    Bonjour,

    Une orbitale... Tu t'aventures dans des choses....

    Consideres simplement que les e- gravitant autour du noyau sont sur des diametres spécifiques subdivisés selon leur energie, en orbitales....

    Plus tu es pres du noyau, plus t'es energetique et ainsi va la vie.

    Les e- (leur position) sont définis par 4nbrs quantiques n l m s... Après, ça fait bcp à expliquer...

    Désolé, pas le temps.

  12. #9
    invite19431173

    Re : electron pi et sigma

    Dis-nous quel niveau tu as, et dans quelle mesure tu dois maitriser ces "orbitales" STP.

    Pour t'aider :

    http://www.futura-sciences.com/compr...itale_4075.php
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Orbitale-p
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Configu...%A9lectronique

  13. #10
    philou21

    Re : electron pi et sigma

    Les orbitales sont des fonctions mathématiques qui permettent de savoir ou se trouvent les électrons dans l’espace. Quand les électrons tournent autour d’un atome, on parle l’orbitales atomiques quand il s’agit de molécules, on parle d’orbitales moléculaires.

    Pour faire une liaison chimique il faut lier deux noyaux (tu sais qu’ils sont positifs) pour cela la colle utilisée c’est justement les électrons qui sont eux négatifs. Quand tu veux coller deux choses ensembles et bien tu mets de la colle entre les deux.
    C’est pareil pour les atomes mais il y a deux façons de mettre des électrons entre deux noyaux (les électrons vont dans ce cas par paires) (voir image)

    - juste entre les deux ça fait une liaison très efficace et très forte on appelle ça une liaison sigma (orbitale sigma)
    - et une autres façon ou les électrons sont toujours entre les deux noyaux mais un peu décalés au dessus et en dessous de la ligne qui joint les deux noyaux. Si tu regardes les forces électrostatiques c’est toujours liant. Cette distribution correspond à une orbitale pi. Cette liaison est moins efficace que la liaison sigma

    Donc quand tu as une paire d’électrons pour faire ta liaison tu fais une sigma. Quand tu as 2 paires tu fais une sigma et une pi, c’est une double liaison. Et enfin si tu as une troisième paire alors tu peux faire une troisième liaison qui sera une pi perpendiculaire à la première pi : tu as alors une triple liaison qui est très forte.
    Pièce jointe 3911

  14. #11
    moco

    Re : electron pi et sigma

    Le mot orbitale dérive du mot orbite. Voyons comment, avec des mots simples !
    L'orbite est la trajectoire d'un petit objet qui tourne autour d'un autre, plus gros, comme la Terre autour du Soleil. Mais c'est aussi l'endroit de l'espace où peut se trouver l'objet tournant à un moment donné. Hors de cette orbite, l'objet tournant ne s'y trouve jamais.

    On a longtemps cru que les électrons tournaient autour du noyau sur une orbite. Puis on s'est aperçu que c'était faux, donc que les électrons ne tournent pas dans l'atome. Ils ne sont pas non plus au repos. Ils n'ont pas de vitesse, un point c'est tout. Ils n'ont pas une vitesse nulle, non, ils n'ont simplement pas de vitesse. Ils n'ont pas de religion non plus. Ils n'ont donc pas de vitesse, mais ils ont une énergie cinétique. Ils sont un peu comme une corde qui vibre. Elle n'a pas de vitesse, mais elle a de l'énergie cinétique de vibration.

    Comme les électrons n'ont ni trajectoire ni vitesse, ils n'ont pas d'orbite. Mais la région de l'espace où on a le plus de chance de les trouver est ce qu'on a appelé une orbitale, par analogie avec la notion d'orbite.

  15. #12
    persona

    Re : electron pi et sigma

    Moco, j'admire la façon simple et efficace dont tu décris une orbitale : j'ai toujours eu beaucoup d'estime pour les gens qui, comme toi, sont capables de faire de la bonne vulgarisation scientifique avec des termes simples et compréhensibles par tous. J'avoue que je n'avais pas réalisé que ma réponse était trop technique pour chr57.

  16. Publicité
  17. #13
    chr57

    Re : electron pi et sigma

    merci à tous !
    c 'est vraiment sympa de pouvoir etre aidé aussi bien et rapidement.

  18. #14
    Loutchos

    Re : electron pi et sigma

    Citation Envoyé par persona
    On appelle liaison sigma une orbitale moléculaire...
    une liaison n'est pas une orbitale moléculaire
    une orbitale moléculaire est une combinaison linéaire d'orbitales atomiques, c'est donc une fonction mathématique

  19. #15
    persona

    Re : electron pi et sigma

    Une liaison est une orbitale moléculaire, qu'on peut éventuellement analyser comme une combinaison d'orbitales atomiques, qui sont d'ailleurs rarement celles de l'état fondamental (et pour cause !!)

  20. #16
    philou21

    Re : electron pi et sigma

    Non, désolé, une orbitale moléculaire n’est pas une liaison chimique.

    Une orbitale moléculaire est une fonction qui décrit l’électron dans une molécule (dans le cadre de l’approximation des électrons indépendants).

    - Une orbitale peut avoir un caractère liant : la distribution électronique associée à cette orbitale a un caractère liant.

    - Elle peut avoir un caractère non-liant : la distribution ne rajoute rien à la stabilité du système.

    - Enfin elle peut être antiliante : distribution des charges conduisant à une répulsion.

    C’est l’analyse de l’ensemble des orbitales qui permet de déterminer les liaisons dans une molécule.

    Bien sûr quelques orbitales jouent un rôle prépondérant dans la formation des liaisons mais une orbitale peut rarement être responsable seule d’une liaison (à part dans des cas très simples comme les molécules diatomiques).

    Cordialement

  21. #17
    Loutchos

    Re : electron pi et sigma

    Pour le fond, je suis d'accord avec Philou, bien qu'il faille distinguer orbitale atomique et moléculaire, le terme "orbitale" pris seul n'ayant aucun sens dans la théorie des orbitales moléculaires.

  22. #18
    philou21

    Re : electron pi et sigma

    bonjour
    La définition d’une orbitale est « fonction propre d’un hamiltonien monoélectronique ».

    Moi je ne fais pas de différence au niveau calculatoire entre un atome et une molécule.

    La seule différence entre un l’hamiltonien atomique et l’hamiltonien électronique moléculaire se situe au niveau du potentiel d’attraction électron noyau(x) : un terme pour l’atome, une sommation pour la molécule.

    Ecrire que les orbitales moléculaires peuvent se développer sur des bases atomiques n’est qu’une approximation et une commodité calculatoire.

    Une autre différence entre les deux est l’abaissement de symétrie : sphérique pour l’atome (groupe R3) et moindre, évidemment, pour la molécule.
    Mais dans les deux cas les orbitales sont bases pour les représentations irréductibles du groupe (n’oublions pas que s, p, d,… sont les représentations irréductibles de R3, respectivement monodimensionnelle, tridimensionnelle, dim 5 etc…)

    cordialement

  23. Publicité
  24. #19
    Loutchos

    Re : electron pi et sigma

    Certes, mais mes cours de chimie théorique sont loins...

    Tout ce que je puis dire, c'est que les gens font souvent la confusion entre orbitale, orbitale atomique, et orbitale moléculaire.

    Lorsqu'on veut décrire une liaison chimique ou un atome, il convient de parler, respectivement, d'orbitale moméculaire ou atomique. "Orbitale" n'a pas de sens, j'entends en terme de représentation physique, puisque telle est le but de la théorie des orbitales moléc.: représenter la réalité.

    Maintenant, si l'on veut rentrer dans les détails avec des développements d'Hamiltoniens (puisque c'est de cela qu'il s'agit lorsqu'on parle d'orbitale) c'est un autre problème dans lequel il vaut mieux laisser les experts s'aventurer (ce que je ne prétends pas être, car tout ca est déjà loin...). Donc, mon intention n'était pas de critiquer Philou22.
    Dernière modification par Loutchos ; 03/02/2006 à 11h05.

  25. #20
    philou21

    Re : electron pi et sigma

    Citation Envoyé par Loutchos
    Donc, mon intention n'était pas de critiquer Philou22.
    Mais je ne l’avais absolument pas pris comme ça
    Juste un échange fructueux d’informations…
    Cordialement

  26. #21
    Loutchos

    Re : electron pi et sigma

    Je m'en doutais, mais vu que les sentiments passent mal via le net, je voulais éviter tout malentendu (et surtout m'arreter à temps dans un débat où je me sens moins à l'aise).
    A bientôt.

  27. #22
    demainlaterre

    Re : electron pi et sigma

    Bravo pour la pédagogie, et en plus avec un texte qui comprends des é au lieu de &#233

  28. #23
    demainlaterre

    Re : electron pi et sigma

    Bravo là aussi pour la pédagogie...qui réintroduit la physique quantique d'une façon "rigolote".

  29. #24
    f6bes

    Re : electron pi et sigma

    Bjr demain la terre
    Juste un détail: discussion commençée..il y a...15 ans. (2006)
    Bon voeux
    Vide pour l'instant

  30. Publicité
  31. #25
    demainlaterre

    Re : electron pi et sigma

    Ah, je n'avais pas vu... mon âge avancé fait que je ne compte plus les années pour ne pas vieillir davantage. Je suis tombé dessus un peu par hasard, mais mes compliments sont éternels...
    Bon bout d'an à toi aussi, que 2022 (déjà?) t'apporte tout ce que tu souhaites! Cordialement.

  32. #26
    f6bes

    Re : electron pi et sigma

    Le temps compte à ma place..j'ai une paire de longueur d'avance sur toi
    Bonne journée!
    Vide pour l'instant

Discussions similaires

  1. Liaison sigma
    Par max217 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/10/2007, 21h42
  2. Liaison pi et sigma
    Par max217 dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/10/2007, 18h26
  3. Facteur sigma
    Par canard dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 29/10/2006, 03h34
  4. Adduits pi et sigma.
    Par Antikhippe dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/11/2004, 21h30