Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Acidité/électronégativité



  1. #1
    Emilie27

    Smile Acidité/électronégativité


    ------

    Bonsoir!

    j'ai lu que l'acidité dans le tableau périodique des éléments augmente de gauche à droite et que la basicité diminue, or je crois que c'est aussi le cas de l'électronégativité, elle augmente de gauche à droite.
    Donc cela veut dire qu'un acide est très électronégatif et une base l'est peu ?

    si un acide est très électronégatif, comme le Cl- par exemple, c'est un atome chargé négativement, alors pourquoi H3C-OH+ , on dit que comme on lui a enlevé un électron (la charge +), la molécule est + acide, donc + électronégative ?

    Mais je comprends pas, un acide c'était pas un atome avec une charge - ?
    Enfin je crois que je m'embrouille les pinceaux...

    (aussi je comprends pas trop la phrase : la nucléophilie évolue dans le meme sens que la basicité, car pour moi par exemple le Fluor c'est très électronégatif, donc très bon nucléophile mais avec cette phrase si la basicité diminue en allant vers la gauche de la classification périodique, cela voudrait dire que le fluor est mauvais nucléophile ?)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HarleyApril

    Re : acidité/électronégativité

    Bonsoir

    Pour commencer avec le début, disons qu'un acide au sens de Bronsted est un corps capable de céder H+.
    Plus il cèdera facilement H+, plus il sera acide.

    Si un composé non chargé perd un H+, il se retrouve sous forme d'anion. Cet état n'est sans doute pas quelque chose de facile à vivre pour lui : il a une charge à porter. Tout ceux qui voudront bien l'aider seront les bienvenus. Autrement dit, tout élément électronégatif (= qui aime les électrons, lesquels sont chargés négativement) stabilisera cet état.
    Plus un composé est aidé à être négatif, plus il cèdera facilement son H+ et donc, plus il sera acide.

    J'espère que ça t'aidera à comprendre.

    Cordialement

  4. #3
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    Bonsoir merci de m'aider !

    Oui en effet cela m'aide déjà à mieux comprendre ces notions, donc si on a un H+ , cela signifie que le composé a cédé facilement sont H+ donc il est plus acide ?
    (Moi j'avais noté : on lui a enlevé un électron, il n'a plus son doublet non liant donc la molécule est + acide (car doublets non liants en moins cela signifie molé + acide)


    Aussi donc un acide ce n'est pas un atome avec une charge moins alors ?

  5. #4
    HarleyApril

    Re : acidité/électronégativité

    exemples d'acide
    HCl qui donne son H+ pour devenir Cl-
    CH3COOH qui donne son H+ pour devenir CH3COO-

    Ce sont HCl et CH3COOH qui sont les acides

    ce ne sont donc pas des atomes avec des charges moins

    cordialement

  6. #5
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    Mais Cl- cela signifie pas qu'il a une charge en excès ? c'est le fait de donner des H+ qui lui donne une charge négative ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    HarleyApril

    Re : acidité/électronégativité

    oui, mais Cl- n'est pas un acide !

    dans HCl, il y a un doublet qui est partagé
    lorsqu'il y a dissociation en H+ et Cl-, le chlore prend les deux électrons du doublet qui était en commun et a donc un électron en excès (ce n'était pas une paire non liante) et l'hydrogène se retrouve avec un défaut d'électron

    cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    Ah oui ! Merci beaucoup

  11. #8
    HarleyApril

    Re : acidité/électronégativité

    c'est un peu compliqué au début, ne t'en fais pas !

  12. #9
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    Ca va déjà mieux maintenant

    Désolé de vous embêtez encore mais pour ma phrase : "la nucléophilie évolue dans le meme sens que la basicité, car pour moi par exemple le Fluor c'est très électronégatif, donc très bon nucléophile mais avec cette phrase si la basicité diminue en allant vers la gauche de la classification périodique, cela voudrait dire que le fluor est mauvais nucléophile" , j'ai réfléchi mais je ne comprends toujours pas, même si je pense que cette phrase de mon cours n'a pas trop d'importance

  13. #10
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    ** embêter

  14. #11
    HarleyApril

    Re : acidité/électronégativité

    en effet, la basicité et la nucléophilie vont dans le même sens
    mais seulement pour une série homogène (on ne peut pas comparer un poireau et un steak)

    c'est assez logique
    la nucléophilie est le fait d'aimer aller piquer un proton (cf l’étymologie)

    cordialement

  15. #12
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    C'est à dire séries homogènes ? Je peux pas faire le lien avec nucléophilie et basicité ?

  16. Publicité
  17. #13
    HarleyApril

    Re : acidité/électronégativité

    tu peux comparer par exemple la basicité d'une série d'amine aliphatique et comparer à la nucléophilie : méthylamine, éthylamine, propylamine etc
    tu peux faire de même pour ranger des anilines entre elles (amines aromatiques) : para méthyl ou chloro ou fluoro aniline

    par contre, tu ne peux pas comparer méthylamine et parachloroaniline, ce ne sont pas des membres d'une même classe



    cordialement

  18. #14
    Emilie27

    Re : acidité/électronégativité

    d'accord merci beaucoup !

Discussions similaires

  1. Acidité libre et acidité totale
    Par denia29 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2012, 21h43
  2. Electronégativité de H
    Par cousmoutous dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/12/2010, 11h33
  3. Electronégativité et acidité
    Par Cannot dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/09/2010, 17h40
  4. Electronégativité
    Par Chamallow- dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/02/2007, 07h22
  5. Electronégativité et Cl !
    Par zelight dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/03/2006, 13h55