Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Mélange réel et idéal



  1. #1
    maya88

    Mélange réel et idéal


    ------

    salut à tous, j'ai une question à propos la différence entre un mélange réel et un mélange idéal ;sont-elles juste les intéractions entre les molécules négligeables ou il y a d'autres choses ? et merci bien

    -----

  2. #2
    ZuIIchI

    Re : mélange réel ey idéal

    Dans quel contexte ? As-tu un exemple ?

    Un mélange idéal pourrait être un mélange dont les propriétés suivent la théorie ou une de tes hypothèses, selon moi. Cependant, du à certains phénomènes il se pourrait qu'en pratique il en soit autrement. Ça serait quand même plus simple avec un exemple.

  3. #3
    mach3
    Modérateur

    Re : mélange réel ey idéal

    Quand on mélange deux entités pures, A et B, on détruit tout ou partie des interactions originales présentes dans A pur et B pur (les interactions A-A et les interactions B-B) pour former de nouvelles interactions (interactions A-B). Si l'énergie libérée par la destruction des interactions initiales est compensée exactement par l'énergie consommée par la création des nouvelles interactions (bilan énergétique nul) alors, le mélange est idéal. Cela se traduit par une équivalence entre l'activité et la fraction molaire (ou la concentration molaire, c'est selon l'état de référence choisi, à savoir constituant pur ou solution molaire), c'est à dire un coefficient d'activité valant toujours 1.

    Comme on peut l'imaginer, ce type de mélange idéal n'existe pas (il faudrait une chance inouie), ou alors c'est que rien ne se mélange (par exemple eau+heptane, on a deux phases non miscibles et il ne se passe rien de significatif car la proportion de molécules d'eau passant dans la phase heptane et inversement est négligeable). Dans un mélange réel, les coefficients d'activité ne sont pas égaux à 1 et de l'énergie est libérée ou consommées quand le mélange est réalisée (par exemple, eau+DMSO --> ça chauffe fort, hexane+acétate d'éthyle --> ça refroidi).
    On trouve néanmoins des situations où un mélange se comporte de façon idéale : les mélanges où l'un des deux constituants est très minoritaire, type solution diluée par exemple. En effet dans ces cas là, la quantité de nouvelles interactions produites par le mélange est négligeable devant le nombre d'interactions initiales quasiment inchangée du constituant majoritaire. Le coefficient d'activité tend vers 1 quand la composition tend vers celle d'un constituant pur.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  4. #4
    ZuIIchI

    Re : mélange réel ey idéal

    Intéressant, j'étais laaaaaargement à côté de la plaque. Merci m@ch3

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    maya88

    Re : mélange réel ey idéal

    Mercii m@ch3 j'ai mieux compris maintenant

Discussions similaires

  1. Distillation fractionnée d'un mélange non idéal
    Par sasha.v dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/02/2015, 21h35
  2. État standard d’un constituant en mélange idéal
    Par kamelie17 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/10/2011, 23h12
  3. Mélange idéal en phase condensée
    Par theo2059 dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/08/2010, 22h41
  4. Mélange binaire idéal et non idéal
    Par lesss dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/01/2010, 10h11
  5. Solution/mélange idéal
    Par Barbarix2007 dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/08/2009, 21h38