Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...




  1. #1
    Raa42

    Question Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Bonjour,

    Une question me turlupine à chaque fois que je croise des recettes de nettoyant-miracle-bio-à-faire-soi-même.
    Dans ces recettes, il est souvent conseillé de mélanger du vinaigre et du bicarbonate de soude.

    Je ne remets pas du tout en question les propriétés du vinaigre d'alcool (antibactérien ? détartrage ?) et du bicarbonate de soude (fongicide ? détachant ?) en tant que produits ménagers. (*)
    Mais mélanger les deux, n'est-ce pas se priver de toutes ces propriétés ?

    Je comprends que le côté "ça mousse et ça fait pchiii" puisse être interprété comme "ça a l'air d'agir". Mais les produits réagissent entre eux, pas sur ce qu'on souhaite nettoyer, non ?

    J'en arrive à ma question : le produit de cette réaction, l'acétate de sodium, a-t-il des propriétés intéressantes en tant que produit ménager ?
    Ou est-ce simplement un excès de zèle que de se dire "les deux nettoient bien, si je les utilise ensemble ça va nettoyer encore mieux !", qui amène finalement à un produit qui a perdu toutes les propriétés recherchées ?

    ---
    (*) je précise que je n'ai pas de source scientifique solide pour étayer ces "propriétés", si vous en avez, ça m'intéresse aussi !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Raa42

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    J'aurais pourtant juré que c'était l'endroit idéal pour avoir une réponse éclairée de la part d'un spécialiste des acides et bases ! ^^
    Je remonte ce sujet pour lui donner une seconde chance, après promis je laisse tomber si personne n'a de réponse...

  4. #3
    moco

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Tu as raison. Il ne sert à rien de mélanger du vinaigre et du bicarbonate. L'un détruit l'autre.
    Ton interprétation est tout à fait correcte.
    Quant au produit de la réaction, c'est bien l'acétate de sodium. Mais il n'a aucune propriété particulière.


  5. #4
    Raa42

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Ok, merci pour la confirmation.
    Donc exit toutes les recettes préparées à l'avance, les deux produits concernés n'y seront plus.

    Et concernant une éventuelle action lors de la réaction chimique ?

    Un dégagement de CO2 aurait-il un quelconque effet dégraissant/nettoyant ? (l'oxygène est utilisé pour blanchir, par exemple, il me semble, d'où ma question)

    Dans la description de la réaction, il est aussi question de l'acide carbonique, très brièvement. ici par exemple
    Mais je n'ai rien trouvé concernant d'éventuelles propriétés intéressantes de cet acide. (conservateur et bulles de soda, mais à part ça...)

    Il y a aussi le débouchage de tuyauterie pour lequel cette réaction est souvent mise en avant.
    Le dégagement de gaz donc l'augmentation de la pression pourrait se comprendre, mais ça voudrait dire boucher toutes les sorties hermétiquement, ce dont il n'est jamais question.
    Reste le côté effervescent, qui sépare peut-être un peu les particules qui bouchent le tuyau ?

    Voilà, encore des questions !
    Je suis assez convaincu de l'inefficacité de ce mélange, mais si des gens avec de solides compétences en chimie viennent le confirmer, ça permettra d'indiquer ce sujet aux utilisateurs de ces recettes et de montrer cette inefficacité de façon un peu plus scientifique que ma seule affirmation !

  6. #5
    HarleyApril

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Bonsoir

    Ce qui est utilisé pour blanchir, c'est l'eau de Javel ou l'eau oxygénée. Il ne s'agit pas de l'oxygène de l'air. Il s'agit d'oxydants puissants.

    Pour en revenir à ta question, il peut y avoir un léger effet dû au dégagement gazeux, mais pour que ce soit éventuellement efficace, il faudrait que le bicarbonate ait déjà pénétré le bouchon avant d'acidifier. Même en procédant ainsi, je ne garantis pas l'efficacité !
    Utilise soit le vinaigre, soit une solution basique (bicarbonate ou autre).

    Cordialement

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Ce qu'on peut tout de même dire, c'est que certains mélanges ne sont pas aussi inefficaces qu'on peut le dire. C'est vrai que le vinaigre et le bicarbonate se détruisent mutuellement, s'ils sont en quantités équivalentes. Toutefois, il peut arriver qu'on verse un peu, mais fort peu, de bicarbonate dans le vinaigre. Cela produit de la mousse contenant du gaz carbonique. Mais il reste de l'acide en solution. Et cela propulse donc de l'acide acétique entre les bulles vers les régions que touche la mousse. On peut donc imaginer que cette mousse acide atteigne des endroits obscurs, hors d'atteinte, où elle joue le rôle de nettoyant du calcaire qui pourrait s'y trouver.

  9. #7
    Raa42

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    J'aime bien la théorie de la mousse acide qui détartre même dans les recoins ! ^^
    J'ai quelques doute sur le fait que ce soit efficace sur un bon gros bouchon de lavabo/wc, mais je garde l'idée.

    Au passage, nouvelle question suite au conseil de HarleyApril :
    Imaginons que je sache ce qui a bouché mon évier. Dans quel cas utiliser un acide (vinaigre par exemple), et dans quel cas utiliser une base (bicarbonate, soude caustique...) ?

  10. Publicité
  11. #8
    Ohmaxwell

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Pour ça, c'est pas très compliqué :
    Le calcaire sera dissout par un acide, tandis que les résidus organiques comme les cheveux seront ramollis par une base.

  12. #9
    Raa42

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Ok, merci.
    Le calcaire et l'acide, c'est des souvenirs de cours de chimie, pas de problème.
    Mais pour les résidus organiques et les bases, as-tu une explication de "pourquoi ça ramolli" ? Un rapport avec la saponification des graisses ?

    Au passage : dans les recettes de nettoyants ménagers "maison", le vinaigre est souvent présenté comme un dégraissant. Possible ou pas ? Un côté tensio-actif ? J'en doute, puisque pour faire une vinaigrette qui tienne, il faut ajouter de la moutarde justement pour son apport de tensio-actifs, qui facilitent l'émulsion vinaigre+huile...

  13. #10
    ecolami

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Bonjour,
    Le mélange bicarbonate de sodium et acide sert dans les extincteurs a mettre sous pression les extincteurs a eau (c'est un des moyens, l'autre étant une cartouche de gaz CO2). Donc ce mélange peut créer une pression importante qui peut être envisagée pour déboucher quelque chose a condition de pouvoir fermer immédiatement l'orifice d'introduction des réactifs.

    La soude dissous ou ramollit les cheveux, les protéines en général, les matières grasses végétales ou animales (mais pas minérales). La soude concentrée ramollit la cellulose sans la dissoudre.

    L'acide (chorhydrique) dissout le calcaire.
    Attention certaines eau contiennent du calcaire ET du sulfate de calcium: cela forme un tartre qui ne disparait pas bien avec l'acide.

    L'acide sulfurique CONCENTRE (=Vitriol ) dissous pareil que la soude mais il peut aussi dissoudre ou détruire des fibres synthétiques, des graisses minérales, accessoirement le calcaire (sous forme d'hydrogénosulfate de calcium). Son emploi est trés dangereux, surtout quand il n'a pas pu déboucher et qu'il faut employer d'autres moyens (mécaniques).

    Le gaz carbonique en solution sous pression ou dans une atmosphère enrichie en CO2 exerce une action de conservation: en effet les fermentations qui libèrent du CO2 normalement ne peuvent plus avoir lieu en présence d'un excès de CO2. C'est pratique parce que le CO2 n'est pas persistant: dès qu'il peut s'échapper il le fait.

  14. #11
    ghesmichel

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    bonjour
    pour blanchir du coton formule pro
    ( j'ai travaillé 20 ans dans l'impression )
    soude. 6gr/litre
    eau oxygénée. 6gr/litre
    savon
    mèttre au bouillon 30 a 40 minute et laisser refroidir / rincer et faire un dernière bain avec acide acétique a 40° pour neutraliser la soude

  15. #12
    ecolami

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Citation Envoyé par ghesmichel Voir le message
    bonjour
    pour blanchir du coton formule pro
    ( j'ai travaillé 20 ans dans l'impression )
    soude. 6gr/litre
    eau oxygénée. 6gr/litre
    savon
    mèttre au bouillon 30 a 40 minute et laisser refroidir / rincer et faire un dernière bain avec acide acétique a 40° pour neutraliser la soude
    Cette formule doit effectivement bien fonctionner pour blanchir! Il manque le titre de l'eau oxygènée. L'usage répété de l'eau oxygénée abime les fibres: il faut que ce soit occasionnel.

  16. #13
    Raa42

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Citation Envoyé par Ohmaxwell Voir le message
    Le calcaire sera dissout par un acide, tandis que les résidus organiques comme les cheveux seront ramollis par une base.
    Si je prends un autre exemple de recette-de-produit-ménager-naturel que j'ai pu croiser, celle pour nettoyer le four :
    - ajouter un peu d'eau dans du bicarbonate pour faire une pâte
    - étaler cette pâte partout dans le four
    - laisser agir une nuit
    - passer une éponge imbibée de vinaigre
    - rincer avec une éponge imbibée d'eau
    Là on a bien la base (et l'eau) pour ramollir tranquillement les résidus de cuisson (organiques), puis l'acide pour inhiber la base, puis le rinçage de tout ça.
    Donc recette validée ?

  17. #14
    ecolami

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Bonsoir,
    Cette recette bicarbonate pour décaper un four aura une éfficacité limitée. En effet pour saponifier les résidus gras avec un produit aussi peu alcalin ne donnera pas de résultat aussi convaincants que si on avait pris du carbonate de sodium.
    Lors du rinçage il faut d'abord le faire avec de l'eau et terminer par une eau acidifiée au vinaigre.
    Il y a quelques années un fabricant avait testé des bombes décapantes pour four qui projetaient une boue (crème?) de bicarbonate en poudre et il fallait attendre une nuit avant de rincer à grandes eau. Je ne me rapelle plus s'ils recommandaient de chauffer le four afin d'obtenir une poudre sèche de carbonate de sodium qui puisse aussi absorber par capillarité les matières grasses non durcies. Le carbonate de sodium à chaud peut aussi dissoudre les matières grasses polymérisées. Le test du produit n'a pas donné satisfaction et nous avons reçu ces produits a détruire. Je travaille dans un centre de traitement de déchets chimiques.

  18. #15
    Raa42

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Ah ok, dans ce que disait Ohmaxwell, je n'avais pas compris que le "ramollissement" était une saponification.
    Le rinçage d'abord à l'eau, j'imagine que c'est pour éliminer au maximum la base avant de neutraliser ce qu'il en reste, pour éviter une réaction trop forte ?

    Donc si le bicarbonate marche peu ou pas dans cette situation, j'imagine que c'est seulement l'eau contenue dans la "pâte" de la recette qui détrempe les résidus secs du four et les rend plus facile à nettoyer le lendemain...

  19. #16
    ecolami

    Re : Vinaigre, bicarbonate, acétate de sodium et nettoyants bio...

    Le bicarbonate de sodium n'est pas très soluble dans l'eau, sa solution concentrée sera pH 8 environ donc il n'agira pas comme le carbonate qui forme une solution à pH 12 .
    Quand on veut décaper des matières grasses durcies qui encrassent un four ou des ustensiles de cuisine le plus efficace est une solution de soude caustique additionnée d'un détergent et, si possible, employée à chaud. Mais même dans ce cas on ne peut garantir que tout partira: si la polymérisation est suffisante il n'est plus possible de dissoudre: il ne reste plus que les moyens mécaniques par abrasion.
    L'Aluminium pose un problème parce qu'il ne supporte pas les solutions alcalines, déjà a PH 12 il est attaqué: si l'attaque pouvait décoller les tâches ce serait bien mais ça n'arrive pas, on grave le métal là ou il est propre!

Discussions similaires

  1. bicarbonate de soude +vinaigre blanc
    Par capitainebjn dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/07/2011, 05h33
  2. Réponses: 29
    Dernier message: 06/12/2010, 15h34
  3. Réaction type bicarbonate + vinaigre
    Par LeNavet dans le forum Chimie
    Réponses: 20
    Dernier message: 06/12/2009, 13h26
  4. Le bicarbonate de sodium
    Par Mikadow dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2009, 10h06
  5. Réaction entre acetate d'ethyle, acetate de sodium et ethylene glycol.
    Par invite2313209787891133 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/07/2008, 11h24