Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

La guerre soporiphique contre kamikaze



  1. #1
    Jeanset

    La guerre soporiphique contre kamikaze


    ------

    Bonjour à tous les chimistes qui s'y connaitraient en armement et en ....pharmacologie anesthésique!

    Dans le cadre d'un scenario de siences -fiction, imaginez une armée qui cherche a battre non par des tueries ou des destructions, une armée de kamikazes comme daech en utilisant toute la pointe de la technologie et de l'armement actuel (avions, helicos et drone en l'air,robos ,chars et fantassins sur terre) non pour les tuer et les expédier, comme ils le croient, en martyr au paradis (ça leur feraient trop 'plaisir') mais les capturer vivants et le moins amochés et blessés possibles pour les 'étudier' , les analyser, les psychanalyser et les 'déconvertir' s'ils ne sont pas 'irrécupérables'!???

    réflexion;quand j'étais gamin j'étais faciné par cette arme que manipulait Daktari, ce véterinaire du Cameroun, si je me trompe, qui endormais lions et éléphants avec un fusil et des seringues hypodermiques et pouvait les approcher, endormis sans les avoir ni tué ni blessés!Fabuleuse arme qui endort, sans tuer ni blesser et qu'on pourrait peut être monter sur des drones???

    Quand je vois des drones chargés de gaz mortels pénétrer un nid de frelon asiatique pour les tuer, je me demande s'il ne serait pas possible que ces mêmes drones insufflent par exemple un gaz soporifique par une tuile manquante, une fenêtre ouverte ou une bouche d'aération pour endormir des terroristes retranchés dans une maison...?Ou un drone avec fusil et seringue hypodermique approchant par derrière un kamikaze...pour l'anesthésier??

    Quand on y réfléchis bien, ce ne sont pas tant les armes et leur commerce qui sont un problèmes, mais bien les munitions!Avec une même arme, on peut tirer des balles a blanc, des balles tueuses, des balles tracantes au phosphore dans la nuit, des balles en caoutchoucs, des seringues hypodermiques...

    Quand on pense aux bombe horribles aux gaz sarrins ou autre gaz bruleurs et tueurs, on ne pourrait pas imaginer des avions de chasse larguer à contre vents des missiles et des bombes avec un gaz soporiphique non tueurs sur camps de terroristes précédents l'arrivée de robots et puis de fantassins pour les faire tous prisonniers?

    Ne serait-il pas possible de créer une munition qui endors, une sorte de balle creuse forée de minuscules trous latéreaux qui serait bourrée d'une poudre soporiphique effervescente de sorte que quand elle pénètre un muscle, les liquides du corps pénétrant la balle par ces micro -trous de dispersion, dissolvent la substance soporiphique qui, en se répandant dans le corps , endormirais en quelques seconde l'individu pénétré d'une telle munition?Exsiste t il une substance soporiphique aussi rapide et brutale pour endormir qu'une capsule de cyanure n'est rapide pour se suicider?

    Bref si l'on veut rester réels mais futuriste dans une guerre 'chirurgicale et soporiphique' d'avenir,utilisants gaz, liquides et solides anesthésiants quelles sont les possibilités et les obstacles?
    Qu'en pensez-vous?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Salut,

    Il existe bien des soporifiques très puissants de ce type. Mais ils ne sont pas nécessairement sans danger. A trop forte concentration ça peut tuer aussi. La grosse difficulté dans l'application auquel tu penses est donc le dosage.
    Donc seule la méthode par projectile me semble envisageable.... avec la grosse difficulté qu'il faut toucher tous les kamikazes en même temps !!!!
    De tels méthodes seraient de plus inutilisables contre le dispositif de l'homme mort (un dispositif où le kamikaze arme sa bombe et celle-ci n'explose pas tant qu'il maintient volontairement la pression sur une manette).

    A titre préventif, pour tout le monde, je rappelle qu'il n'est pas question sur un forum public de parler de produits dangereux : donc pas de nom ni de recette pour ce genre de produit.

    Merci,
    Keep it simple stupid

  4. #3
    Jeanset

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Merci Deedee81 pour cette première réponse!


    'Elements par projectile seule envisageable'...ou alors une combinaison de moyens et de substances à des doses non létales....peut être?
    J'ai lu que dans un village du kazakstan, je pense, des individus étaient souvent pris de fortes somnolences mystérieusement jusqu'au jour ou l'on découvris que se dégageait, vers l'extérieur, à partir de galerie souterraines de vieilles mines voisines le fameux gaz incolore inodore et....pour ne pas le citer!!!

    Penses- tu que l'on pourrait imaginer des bombes ou des roquettes qui contiendraient ce gaz, pas à l'état pur mais peut être avec un pourcentage d'oxygène(pour ne pas avoir d'effet mortel!) à larguer en amont du vent pour amorcer un état de somnolence des futurs prisonniers sur le site à envahir?

    Et si l'ont surgit massivement avec un essaim de drones avant les robots et les troupes au sol pour achever des les endormir (peut être même de nuit avec des drones munis de camera sensibles aux infra rouges avant l'arrivée des troupes habillées elles, comme des soldats en homme grenouillles avec bombonne d'oxygène pour ne pas somnoler à leur tour et tous munis de fusil à seringues hypodermique ou à cartouches soporiphiques.........!!)
    N'y aurait-il donc pas moyen d'imaginer des stratégies combinées d''attaque pacifique soporiphiques' par surprise?

    Je repense aussi au paintball...si au lieu de contenir de la peinture c'était une dose de liquide volatiel soporiphique....et des qu'elle éclate un petit nuage incolore se dégage et morphée tend ses bras!!!!!

    je me demande pourquoi, les arméricains qui ont déjà développés plein de trucs, ne semblent pas avoir creusé dans ce domaine là!!!Eux qui durant la guerre du golf parlaient de 'frappes chirurgicales', ils n'en parlent plus!

    Que penses-tu de tout ceci?

  5. #4
    Deedee81

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Amha ce n'est pas trivial. Face à des types qui se font sauter à la moindre agression, il serait très dangereux de provoquer une simple somnolence.
    Et à nouveau, aucun moyen de ce type ne marche contre le dispositif de l'homme mort (souvent utilisé). Même les méthodes létales ne marchent pas !!!!!

    Rappelle-toi aussi l'histoire de la prise d'otage en Russie où les forces d'interventions ont utilisés un tel soporifique. Résultat : dose trop forte et tous les otages ont été tués par le gaz. C'est triste à dire mais c'est beaucoup plus facile de tuer que d'endormir.

    P.S. tout ceci n'a pas grand chose de scientifique. Stratégies, méthodes d'interventions, tout ça .... hum. Les seuls aspects scientifiques (donc valides ici) dont on pourrait discuter c'est la composition des gaz, leurs effets physiologiques ou la technologie des drones. Pour la composition vaut mieux éviter. Et pour les autres il vaudrait peut-être mieux demander sur les forums adéquats (médecine et technologie, respectivement).
    Keep it simple stupid

  6. #5
    trebor

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Bonjour à tous,

    Pour sécuriser tous les lieux public il suffirait de placer des portiques aux entrées, cela permet de détecter les objets en métal ( armes, bombes, couteau, détonateur,......).

    Le hic, c'est qu'il faut se débarrasser de son smartphone et de tout autres objets en métal

    Dans certaines banques, il faut tout déposer à l'entrée dans un sas d'accès.

    Évidemment pour un stade de foot ou un marché public c'est une autre paire de manche pour récupérer ses affaires
    Lorsqu'on sait, on sait pour longtemps (vélo, nager, jongler,.....)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FC05

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Citation Envoyé par Jeanset Voir le message
    J'ai lu que dans un village du kazakstan, je pense, des individus étaient souvent pris de fortes somnolences mystérieusement jusqu'au jour ou l'on découvris que se dégageait, vers l'extérieur, à partir de galerie souterraines de vieilles mines voisines le fameux gaz incolore inodore et....pour ne pas le citer!!!
    Ce gaz est mortel ! De plus comme ça été dit la réponse de chaque personne est différente. C'est à dire qu'une dose qui ne va pas endormir quelqu'un tuera un autre.

    Concernant le "gaz russe de la Doubrovka", il semble qu'il ai tué pas mal de personnes qui ce sont étouffés dans leur vomi. Un simple passage en PLS aurait pu sauver un certain nombre de victime (info au conditionnel).
    Mais en tout cas ça montre clairement la difficulté de ce genre d'approche.
    Sans compter l'utilisation possible de masques à gaz.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  9. Publicité
  10. #7
    Jeanset

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Merci a tous pour vos interventions constructives!

    Vous allez dire que je suis entêté mais certaines réponses me lancent des pistes fort intéressantes mais d'autres éléments ne me satisfont pas!

    A Deedee81:' il serait très dangereux de provoquer une simple somnolence.' et a FC05:Ce gaz est mortel ! De plus comme ça été dit la réponse de chaque personne est différente:

    Oui d'accord mais j'aurais peut être du spécifier; il y a des interventions sur terroristes en vase clos dans des batiments et en ville : là c'est très délicats!
    la des projectiles soporiphoques foudroyants (cartouches d'un nouveau type) pourraient être interessant suivant ce qu'à dit Deedee81 plus haut!
    Mais il ya aussi les interventions en extérieurs et exclusivement sur le terrain 'privé' des terroristes comme les bombardements en syrie dans 'leurs camps d'entrainement ou ils n"y a normalement ni civils ni otages innocents'

    Merci d'évoquer ce précédents russe intéressant ou les gaz soporiphiques en milieu intérieur ou vase clos fut un echec!
    Sur ce point c'est très delicat mais je ne veux pas m'arrêter sur une seule expérience qui est un échec!
    Je continue donc d'explorer ce cas de figure en relançant le débat....chimique!

    Actuellement je suppose qu'avec tous les gaz soporiphiques exsistants, les anesthésistes n'ont jamais eu autant de données et une aussi grande panoplie de molécules actives et d'infos sur les conséquences médicales possibles.
    En milieu exterieur, le gaz mortel du kazacstan n'a encore tué personne à ce que je sache parce que sans doute, contrairement à sa dispersion a partir de la mauvaise combustion dans un chauffage, par exemple, en milieu fermé, l'oxygène diminue et la concentration du gaz mortel atteint le seuil fatidique! donc à proscrire en milieu fermé en présence d'innocents! mais peut être pas à proscrire en extérieur sur un site à 100% terroriste comme un camp d'entrainement en syrie!!
    Mais dans toutes la panoplie d'anesthésiques, n'existe-t-il vrailment rien de non mortel même a forte dose, ou du moins un gaz moins dangereux sur toute la liste et pour lequel on pourrait connaitre un entidote laissant imaginer par exemple, qu'après avoir réussi rapidement à endormir la salle 'milieu fermé, une piqure rapide puisse eviter la mort des individu en 'overdose soporiphiques' sachant que les terroristes n'ont pas toujours des ceintures d'explosifs...?

  11. #8
    Deedee81

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Salut,

    Citation Envoyé par Jeanset Voir le message
    !!
    Mais dans toutes la panoplie d'anesthésiques, n'existe-t-il vrailment rien de non mortel même a forte dose [... mais qui endort ...]
    (le résumé entre rochet est de moi)


    A ma connaissance, non, ça n'existe pas. Anesthésier reste un exercice très difficile qui nécessite un homme de métier. Même si on utilise des molécules moins dangereuses que par le passé (comme le propofol versus le chloroforme que j'ai encore subi étant enfant.... une horreur).
    Keep it simple stupid

  12. #9
    Jeanset

    Re : La guerre soporiphique contre kamikaze

    Oui avec le chloroforme subsiste le danger du coma adrenalo-chlorophormique dont on ne sort pas quand on y est plongé (pas d'antidote connu?)

    Avant Hier j'apprenait sur une chaine française que le gaz sarin avait un antidote; le sulfate d'atropine!

    Il existe donc des antidotes pour des gaz toxiques; on peut espérer qu'en faisant des progrès en recherche d'anesthésiques encore moins dangereux , on pourrait peut-être leur trouver aussi des antidotes....un gaz efficace moins dangereux doublé d'un antidote valable laisserait une plus grande marche de manoeuvre....

    Mais en fait pour mettre hors d'état de nuire il y aurait aussi, autorisés dans certains pays, un gaz paralysant; je ne sais pas du tout de quel gaz il s'agit mais les sprays de défense en petite bombes portatives sont par exemple permis en France mais pas en Belgique....
    Je n'ai jamais eu d'echo d'experience utilisant ces 'outils de défense" mais les gaz paralysants seraient- ils moins dangereux que les anesthésiants ou plus facilement 'antidotés'? Pourquoi sont -ils utilisés par les polices et les agents de sécurité en France et interdits en Belgique? Et pourquoi en parle -t-on pour un usage de protection individuel et pas en cas d'attaque massive contre des terroristes par exemple?
    Et mélangé avec un peu d'anesthésique au besoin...?
    Je ne sais pas mais avec mon imagination débordante je me rappelle encore de la capacité d'expulsion de gaz inflammable qu'à...un lance flamme tels que les nazis utilisaient durant la seconde guerre mondiale...flammes de 5 mètres....ne pourrai-t-ton pas imaginer une telle bombonne avec une giclée de gaz aussi forte mais non inflammable , plutot paralysant, a injecter dans les locaux lors d'assauts pour tenter d'avoir les terroristes vivants...mais paralysés.....source d'information perdues lors d'assauts classiques?
    J'ai l'impression qu'on ne pousse pas assez la recherche dans cette voie là!!!
    Peut être qu'à Dubrovka un tel gaz aurait pu paralyser tout le monde sans les asphixier?

Discussions similaires

  1. Actualité - La guerre des gammares contre une espèce invasive
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/10/2013, 19h00
  2. Les OGM ont perdu la guerre contre les mauvaises herbes
    Par JackCore dans le forum Actualités
    Réponses: 62
    Dernier message: 31/05/2012, 22h34
  3. Actu - L'OMS en guerre contre le paludisme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2011, 09h35
  4. La guerre inégalitaire : Hommes contre Nature
    Par *MoNk* dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 12
    Dernier message: 21/11/2006, 14h37
  5. La génomique contre les infections nosocomiales : la guerre est déclarée
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/01/2006, 05h51