Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

La validation de méthode analytique



  1. #1
    Exaim

    La validation de méthode analytique

    Bonjour a tous,

    A mon travail, on vient de me demander de m'occuper de la validation de la méthode d'un spectro UV pour identifier et doser un IPA en routine de production.

    Je connais les critères et les principes de la validation de méthode mais j'ai quelques soucis avec la mise en pratique de certains critères.

    Par exemple:

    Répétabilité/précision: Dans les deux cas, on peut valider le critère par 10 mesures successives du même échantillon à la concentration cible et le criètère est validé si l'écart type ne dépasse pas un certain seuil. Mais quel est alors la différence entre les deux?

    Spécificité: Dans mon cas, la comparaison de deux profils d'absorption UV entre l'IPA et son équivalent standard commercial est il suffisant pour valider ce critère?

    Robustesse: Comment définir les paramètres qui vont varier? Comment savoir quelle va être la grandeur des écarts sur ces paramètres? Et comment mettre en place le plan d’expériences?

    Voilà les quelques questions que je me pose sur le sujet. Si quelqu'un sait comment y répondre ou connaît une thèse ou un article qui aborde le sujet de façon très concrète, ça m'aiderait beaucoup .

    Merci d'avance pour votre aide.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    moco

    Re : La validation de méthode analytique

    On ne comprend pas bien tes questions. Dans le premier test par exemple, tu explique comment faire 10 mesures successives, et comment calculer l'écart-type. Fort bien. Mais tu demandes la différence entre les deux... Entre les deux quoi ?

    Spécificité. Qu'est-ce que tu appelles "profil d'absorption". Le mieux est d'établir le spectre d'absorption et de le comparer avec celui de la référence.

    Quant aux paramètres qui vont varier, il n'y a que toi qui puisse nous dire de quoi il s'agit.

  4. #3
    Exaim

    Re : La validation de méthode analytique

    Merci pour ta réponse.

    Pour ma première question, le point est que, selon moi, on va valider les deux critères de répétabilité et de précision avec les mêmes résultats et les mêmes calculs (10 mesures et calcul de l'écart type). Du coup, quelle est la différence entre la répétabilité et la précision?

    Pour la deuxième question, tu as répondu, je pensais au spectre d'absorption en parlant de "profil". Mais comment comparer les deux spectre? Par un simple contrôle visuel? Je ne suis pas sur que ce soit accepté par l'assurance qualité.
    Ou on défini des raies de références (par exeple: 250nm, 320nm et 400 nm) ou l'on est censés obtenir les absorptions les plus élevées et on compare les absorptions de l'échantillon et du standard sur ces raies spécifiques?

    Pour la robustesse tu as aussi répondu. Mais si je prend un exemple comme la température, en supposant que la température puisse être un paramètre susceptible de varier pendant les analyses, comment définir l'écart de température sur lequel on va tester la robustesse? Il n'existe pas de méthode qui me permettrait de justifier mon choix de faire varier la température d'un degré plutôt que de deux ou même trois degrés?

    J'espère être plus compréhensible.

  5. #4
    moco

    Re : La validation de méthode analytique

    La précision est donnée par le nombre de chiffres significatifs que te donne l'écran affichant les valeurs mesurées: on peut la régler sur commande. Une balance par exemple peut indiquer des pesées à ± 1 mg si on choisit la bonne touche, ou à ± 0.1 mg en changeant de touche. Mais cette précision est souvent illusoire. Il est bien préférable de répéter plusieurs fois la même mesure, avec n'importe quelle précision, puis de calculer la moyenne et l'écart-type.

    Pour comparer deux spectres, tu enregistres le même spectre sur le même échantillon plusieurs fois de suite. Tu repères une longueur d'onde ou deux. Tu mesures la hauteur du pic, tu fais la moyenne et l'écart-type. Et tu considères ensuite que si une mesure faite sur un autre échantillon diffère de ta moyenne de référence, de plus de 3 fois l'écart-type, c'est que l'échantillon n'est pas semblable à la substance de référence. Ente 2 à 3 fois, il y a doute.

    Pour la question de la température, je revois pas très bien où est ton problème.

  6. #5
    Exaim

    Re : La validation de méthode analytique

    Je comprends mieux pourquoi on a du mal a communiquer.

    Quand je parle de précision, je parle de l'un des 7 critères de validation de méthode analytique selon les réglementations internationales de l'industrie pharmaceutique.

    La précision pour moi, est un test ou l'on va procéder à la même mesure au moins 6 fois, calculer l'écart type et le comparer a une valeur limite qu'il ne doit pas dépasser pour que le test soit PASS. Mais aucune réglementation ne donne cette valeur limite ni même de méthode pour la déterminer scientifiquement.

    Tu m'as donné un début de réponse avec ta limite à 3 écarts types. D'où tiens tu cette limite stp?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    moco

    Re : La validation de méthode analytique

    Cela vient de la courbe de Gauss. A 3 écarts-type, on est sûr à plus de 99% que le test est validé.

  9. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Validation d'une méthode de dosage
    Par zendub dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/05/2015, 11h01
  2. Validation de méthode
    Par meumeu777 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/08/2011, 13h20
  3. Validation de méthode
    Par vince515 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/08/2011, 10h27
  4. validation de méthode
    Par Mr vitamine dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/09/2008, 01h59
  5. validation analytique d'une ccm
    Par maite59 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/04/2008, 14h18