Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Traitement d'eaux usées industrielles




  1. #1
    stonestar74

    Arrow Traitement d'eaux usées industrielles

    Bonjour à tous !

    J'ai une petite question concernant le traitement d'eaux polluées industrielles (après une recherche avec ces mots-clés dans le forum, je n'ai pas trouvé ce que je cherchais):
    Je voudrais savoir s'il existe des solutions pour traiter les eaux contenant des résidus d'encre et de colles, en particulier les composés phénoliques ? Je crois savoir qu'il est très difficile de se débarrasser des composés organiques dans les eaux de process, et que le procédé dépend des molécules visées...

    Je ne doute pas que malgré les fêtes qui approchent et les congés, les neurones demeurent plus que jamais actifs...

    Merci pour votre aide!

    Stone

    -----

    La science consiste à passer d'un étonnement à un autre

  2. Publicité
  3. #2
    ecolami

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Bonsoir,
    Selon la charge polluante tu pourras appliquer un traitement sans incinération ou avec incinération en centre de traitement spécialisé. J'ai travaillé 37 ans dans un tel centre.
    pour le traitement hors incinération:
    procéder à une floculation pour retirer les particules d'encres et résines. La boue récupérée est a incinérer. Une fois obtenue une solution clarifiée ajouter du charbon actif pour voir s'il arrive a tout capter et à quel prix.Le charbon actif pollué sera à incinèrer. voir si la version en poudre ou granulée est plus avantageuse tout comptes faitd (dont incinération) si le résultat n'est pas concluant direction l'incinération.
    Remarque tu peux toujours faire d'autres essais d'oxydation à l'eau de javel ou à l'eau oxygénée et quand tu fera le bilan économique tu comprendras pourquoi l'incinération est le meilleur choix. L'oxydation se fait mal a température ambiante, l'eau de javel à l'inconvenient de réagir de deux façons sur les molécules: 1° oxydation réelle ça c'est bien, 2° halogénation des phénols et de beaucoup de molécules; l'ennui est qu'une fois halogénée elles résistent mieux à l'oxydation. fabriquer des chlorophénols est pire que de laisser s'échapper du phénol.

  4. #3
    40CDV20

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Slt écolami,
    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    fabriquer des chlorophénols est pire que de laisser s'échapper du phénol.
    Tu es sûr de ça ? car il semble que le phénol soit plus toxique (classement T) que ses dérivés chlorés (classement Xn)
    Cdt.


  5. #4
    skeptikos

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Bonsoir,
    Je confirme, les chlorophénols sont plus toxiques que le phénol en particulier le pentachlorophénol et ses dérivés.
    Si les quantités sont faibles on peut également envisager un traitement à l'eau oxygénée et réactif de fenton.
    @+

  6. #5
    40CDV20

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Bjr Skeptikos,
    Oui, mais je serais plus modéré quant à la surface d'application.
    On peut également évoquer la réaction d'Haber-Weiss catalysée au fer 3 qui fait inter agir H2O2 sur O2'' (radical superoxyde) pour produire OH*.
    O2'' + H2O2 > OH* +O2 + OH-
    Cette technique d'oxydation avancée basée sur la génération in situ du radical hydroxyle (noté OH* +2.80V), est d'utilisation assez restreinte en raison du coût de mise en oeuvre, de la durée de vie des radicaux OH*, de l'ordre de la microseconde et d'une mobilité quasi nulle, quelques nanomètres. Par contre, ce qui se pratique de façon courante est l'association H2O2/O3/UV ou un couplage O3/ photoréducteurs tel le dioxyde de titane dopé, beaucoup plus simple.
    Ceci étant, à lire ecolami il semble que la classique incinération tienne toujours la corde, tout au moins, économiquement parlant. Ca semble être la voie actuelle pour la destruction des cyanures complexes particulièrement stables de fer ou de nickel.
    Cdt.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ecolami

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Bonsoir, les différentes oxydations que vous suggérez sont efficaces, simplement le cout de leur mise en oeuvre en limite l'usage. L'eau de javel sur le (vrai) phénol prodiuit un dérivé tétrachloré qui peut assez facilement perdre un Chlore et et former du trichloro 2-4-6-phénol. difficilement biodégradable.
    L'incinération GARANTI que TOUTES les matières organiques sont dètruites.
    Les cyanures complexes sont incinérés, je confirme.

  9. #7
    40CDV20

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Bjr,
    Il y a plusieurs unités expérimentales qui tournent, la plus importante étant celle de Prato en italie, et chez nous Ozonia qui doit être une jv entre l'Air Liquide et Degrémont me semble t-il.
    Cdt.

  10. Publicité
  11. #8
    stonestar74

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Merci pour vos réponses ! Je me disais que le sujet allait être plus complexe que je ne pensais...

    Je pense qu'il faut redonner un peu de cadre à la problématique: il s'agit d'un bac de lavage pour le recyclage des bouteilles en PET. Ces bacs sont souvent constitués d'eau et d'environ 1 ou 2% de NaOH ainsi que de détergents (pour le moment je ne sais pas exactement ce qu'ils sont). Le broyé prélavé est amené à l'entrée de ce bac, et contient des résidus d'étiquettes imprimées qui vont donc être lavées avec la matière. Le risque c'est que les composants des encres d''étiquettes, ainsi que les résidus de colle, s'accumulent dans l'eau de lavage, qui est normalement filtrée de différentes manières, jusqu'à l'ultrafiltration, pour retirer des particules solides mais pas de petits composés dissous (comme les phénols, possibles composants des encres).

    ecolami tu parles de charge à traiter : dans ce cas il y a une quantité assez faibles de contaminants à traiter - pas encore de données sur une quantification mais on espère des résultats assez rapidement. D'autant plus que l'on travaille en amont pour réduire la quantité d'impuretés à l'entrée. As-tu un ordre d'idée sur la charge maxi pour avoir une élimination sans incinération?

    skeptikos, même question^^ sais-tu estimer la limite de concentration pour un traitement à l'eau oxygénée ? Il suffirait d'ajouter H2O2 et réactif de Fenton au bain de lavage ou faudrait-il récupérer au préalable l'eau de lavage à traiter et la séparer du flux ?

    40CDV20, y a-t-il des données sur les unités expérimentales que vous suggérez ?

    Merci encore pour votre aide!

    Léo
    La science consiste à passer d'un étonnement à un autre

  12. #9
    40CDV20

    Re : Traitement d'eaux usées industrielles

    Bjr,
    Oui, il y a eu d'édité des documents par les deux équipes en pointe à l'époque, par L'Air Liquide d'une part (groupe BB, JF.P, GR et HL), et Paris V université R.Descartes (groupe M.G-A, D.B-R, ZA et DJ).
    A noter, les cibles étaient très différentes, pour le premier, "l'oxydation avancée à visée industrielle", pour le second, "les dommages oxydatifs causés par les radicaux libres oxygénés".
    Cdt.

Discussions similaires

  1. FeCl3 traitement du Pt dans traitement des eaux usées.
    Par Pralinette27 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/11/2015, 06h05
  2. Traitement des eaux industrielles
    Par Lionul89 dans le forum Chimie
    Réponses: 18
    Dernier message: 18/03/2011, 12h14
  3. Traitement des eaux industrielles : lit bacterien
    Par LA dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/06/2010, 08h09
  4. les eaux usées industrielles
    Par mizou83 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2009, 06h44
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 09/09/2009, 23h24