Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Aluminium silicate et de magnesium




  1. #1
    Houssem Ouaras

    Aluminium silicate et de magnesium

    Bonjour,

    Je devais compléter une analyse ce matin, jusqu'à ce que je tombe sur un text que je ne comprend pas vraiment.
    c'est à dire que, dans la pharmacopée il est écrit:

    " faites fondre 1g de sbstance à examiner avec 2g de Na2CO3. Chauffez le résidu avec de l'eau R et filtrez "

    sachant que le mélange que j'ai c.a.d le Aluminium Silicate et de Magnésium n'est pas soluble dans l'eau mais il gonfle.

    J'ai essayé de le faire fondre à 300°C, mm sachant que le NaCO3 est loin de sa température de fusion.

    Merci pour vos réponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : Aluminium silicate et de magnesium

    Un avis des chimistes sur ce text ?
    Dernière modification par myoper ; 15/01/2017 à 13h28. Motif: Je veux dire que je l'ai déplacé des débats scientifiques.
    Myoratorphale.

  4. #3
    ecolami

    Re : Aluminium silicate et de magnesium

    Bonjour,
    Le carbonate de sodium existe forme hydratée facilement fusible il peut éventuellement réagir sur ton aluminosilicate de magnésium. Sinon il faudra prendre de la soude caustique.. ensuite la caractérisation des métaux sera sans dout e obtenue par des complexes colorés. pour le silicium (a l'heure ou je réponds) je ne sais pas comment il sera caractérisé en présence d'aluminium.


  5. #4
    moco

    Re : Aluminium silicate et de magnesium

    Cette opération fait partie d'une technique qu'on appelle la désagrégation des silicates par fusion alcaline. En effet, la plupart des silicates sont insolubles dans l'eau, les acides et les bases. Mais si on veut les analyser par voie chimiques, il faut pourtant les dissoudre, donc les faire passer en phase aqueuse. Et ce n'est pas facile. La seul façon connue est de les mélanger finement avec trois fois leur poids de Na2CO3 anhydre ou de K2CO3, et de chauffer le mélange à la flamme dans un creuset de platine à près de 1000°C. A cette température, le mélange fond et se transforme en silicate de sodium. La masse doit être entièrement fondue. On maintient la température pendant 10 minutes, et on laisse refroidir. On place ensuite le creuset dans un petit bécher. On ajoute 20 mL eau, et on chauffe jusqu'à ce que la masse soit transformée en un produit pulvérulent. On sort le creuset vide, et on ajoute de l'acide chlorhydrique jusqu'à réaction acide. On filtre le dépôt formé de silice et d'un peu d'alumine, et on recherche la présence de Calcium, de Fer, et d'autres cations dans le filtrat.

    Si on veut éliminer la silice, il faut chauffer le résidu avec de l'acide fluorhydrique. Mais c'est une autre chanson, à cause du danger que présente l'emploi de HF.

Discussions similaires

  1. utilisations du silicate de soude (silicate de sodium - liqueur de caillou) ??
    Par benain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 06/09/2014, 11h42
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 08/11/2013, 21h11
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 31/05/2010, 20h02
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 20/03/2009, 18h49
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 27/06/2007, 21h47