Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

composition des tubes fluorescents



  1. #1
    zeby92

    composition des tubes fluorescents

    Salut à tous,
    Voilà, je me posais quelques questions à propos de tous les gaz qui composent les tubes fluorescents, ces choses qu'on appelle "néon" (à tort d'ailleurs).
    J'ai lu le petit paragraphe de wikipédia qui disait que les tubes fluorescents étaient composés ainsi :
    pour le blanc, c'est du CO2
    pour le jaune de l'hélium
    pour le bleu du mercure
    pour le rouge du néon

    Mais voilà, j'ai vu les prix que proposent les fabricants et ils me semblent bien bas vu leur composition qui sont pour moi étranges.
    Je m'explique, pour des intensités domestiques, le néon au CO2 semble parfait car, il éclaire à bas prix. Mais cela me tracasse un peu car je ne comprend pas comment se fait il qu'un gaz brulé éclaire autant avec une si basse tension ...
    Quelqu'un a-t-il comprit ?
    Et pareil pour l'hélium et le néon qui sont quand même des gaz nobles, donc rares en général. Le prix me semble un peu faible (7.30€ les 30cm x2)
    Et pour ce qui est du mercure, quelqu'un pourrait-il me certifier que ce n'est pas du mercure pur mais peu être de l'oxyde de mercure ou autre chose ?

    Enfin bref, j'attends vos lumières...


    -----


  2. #2
    DamaD

    Re : composition des tubes fluorescents

    Salut !

    je ne comprend pas comment se fait il qu'un gaz brulé éclaire autant avec une si basse tension
    Le gaz ne brûle pas... La décharge va exiter les atomes (ou molécules), qui vont émmetrent sur une certaine longueur d'onde. (Les gazs chauffés emmetent de la lumière :Na = Jaune, Ne = rouge...)

    quelqu'un pourrait-il me certifier que ce n'est pas du mercure pur mais peu être de l'oxyde de mercure ou autre chose ?
    Je crois que c'est de la vapeur d'Hg.

  3. #3
    Electron1234

    Re : composition des tubes fluorescents

    Principe général des Tubes lumineux : Tubes H.T. (10KV maxi) 1/ luminescents : Verre clair, gaz rare. Néon interdit 1960(pertur
    bations Radio). Seul, chargé argon donne un beau bleu. 2/fluorescents : Généralement utilisés. Poudrés substances suivant cou-
    leur + activateur. Formés d'après dessin sur bulle, 3 gouttes Hg pour générer les UV (2537 Å) utiles au rayonnement poudres.
    Chaque tube est fermé après vide, par 2 électrodes froides. Les tubes du commerce répondent aux mêmes principes, mais sont
    alimentés en B.T. par ballasts de stabilisation + starters. Je suis à votre écoute pour plus de détails. Signé Professionnel...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. fréquence des tubes fluorescents?100Hz?
    Par theo2059 dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 24/04/2012, 10h41
  2. les tubes fluorescents
    Par zeby92 dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/05/2006, 19h47
  3. tubes fluorescents
    Par theo2059 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 04/01/2006, 19h01
  4. Les quantum dots, des nanocristaux fluorescents
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/10/2005, 09h27
  5. précisions sur les tubes fluorescents
    Par gonzlufcadful dans le forum Physique
    Réponses: 40
    Dernier message: 08/02/2005, 18h40