Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

  1. #1
    FSM

    Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Bonjour à tous;
    Je me permets de relancer cette discussion qui date en espérant une réponse, telle une bouteille à la mere car franchement là je tourne un peu en rond...
    Voilà j'essaye de faire une étude cinétique de la dissolution de l'aluminium famille 6 xxx dans de l'hydroxyde de sodium à 100g/le pour un volume de 300 ml (pertes de masse en fonction du temps) avec des passes de temps fixe, mon hypothèse de base prévoyez l'obtention d'une courbe en exponentiel avec des pertes de masses identiques tant que la concentration est importantes, puis régressive au fur et à mesure de la saturation de la solution pour finir par être fixe à l’approche de la saturation, or les résultats obtenus sont incompréhensibles (obtention de paliers différents en début d’expérience par exemple) je pense que c'est dû à la nature de la couche d'alumine en présence... cependant n’étant pas chimiste de formation je m'y perds un peu, apparemment la réaction de décapage de l'aluminium par la soude est plus complexe qu'elle n'en a l'air... -puis-je cependant étudier la cinétique de dissolution juste à travers le suivre de la perte de masse?
    -comment choisir la quantité de matière, ainsi que la dimension des échantillons favorables à l’expérience?
    -De la documentation à me proposer sur le sujet?
    mille mercis à vous pour vos réponses, ne serait-ce que pour des pistes de réflexions, je suis preneuse

    -----

    "Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d'action" Henri Bergson

  2. Publicité
  3. #2
    igniz

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Bonjour,
    La première chose qui me vient à l'esprit est que l'aluminium a une tendance à former une couche d'alumine impermeable qui empèche les réactions d'oxydation du métal de continuer, phénomène dit de passivation. Si la passivation a lieu dans vos conditions expérimentales, cela peut rendre l'étude de sa dissolution délicate.
    Quand quelqu'un dit: Je me tue à vous le dire! Laissez-le mourir.

  4. #3
    moco

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Bonsoir,
    Ta demande suscite plus de questions que de réponses possibles.
    C'est quoi de l'aluminium de famille 6xxx ?
    Comment fais-tu tes pesées ? Sors-tu des plaques d'alu hors de la solution pour les peser ? Comment les laves-tu ? Est-ce que tu les pèses en les laissant dans la solution, en appliquant le principe d'Archimède ? Est-ce que tu utilises plusieurs fois la même pièce après l'avoir pesée ?
    Pourquoi les courbes seraient-elles exponentielles ? En effet, il n'y aura jamais saturation !
    Pourquoi confie-t-on de tels problèmes à quelqu'un qui n'est pas chimiste ?

  5. #4
    igniz

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Je remet ici un message de l'auteure du topic qui a eu des difficultés techniques pour répondre sur le fil

    Citation Envoyé par FSM Voir le message
    l'aluminium série 6xxx est un alliage d'aluminium avec pour éléments d’addition principalement du Mg et du Si. et oui je sors les échantillon entre chaque passe (temps d'immersion fixe ) et je les pèse à l'aide d'une balance pour quantifier la perte de masse je les rince ensuite à l'eau déminéralisée je les neutralise à l'HNO3 pendants 2 min, rinçage , séchage et pesé , je recommence ensuite la dissolution, oui c'est la même pièce qui est réutilisée. par courbe exponentielle j'entends pertes de masse identique quand la concentration en NaOH est élevée puis diminution progressive au fur et à mesure que celle-ci s'épuise , mais apparemment c 'est loin d’être aussi simple que ça....d'ou ma question y'aurait-il un moyen de choisir la masse et géométries des ou de l'échantillon afin de favoriser l’expérience? une autre question stp j’hésite entre le titrage conductimétrique et le titrage PH métrique afin de suivre l’évolution de la concentration de NaOH , je pense que pour la conductivité c'est plutôt l'aluminium qui va influer majoritairement ai-je tord ?
    Dsl pour la longueur de mon message j'ai essayé d’être claire.
    le traitement à l'acide nitrique ca risque de modifier le comportement de ta piece
    Dernière modification par igniz ; 06/03/2018 à 13h05.
    Quand quelqu'un dit: Je me tue à vous le dire! Laissez-le mourir.

  6. #5
    moco

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Bonsoir,
    La forme de l'objet est sans importance. Le titrage conductimétrique est à recommander, car les électrodes de pH sont attaquées aux concentrations élevées de NaOH que tu utilises. Quoi qu'il en soit, le pH mesuré avec une telle électrode ne correspond pas au log de la concentration dans les solutions concentrées. L'écart est parfois très important.

  7. #6
    FSM

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Citation Envoyé par moco Voir le message
    Bonsoir,
    La forme de l'objet est sans importance. Le titrage conductimétrique est à recommander, car les électrodes de pH sont attaquées aux concentrations élevées de NaOH que tu utilises. Quoi qu'il en soit, le pH mesuré avec une telle électrode ne correspond pas au log de la concentration dans les solutions concentrées. L'écart est parfois très important.
    Bonjour,
    J'ignorée ses subtilités qui font toutes la différence. Merci beaucoup Moco
    "Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d'action" Henri Bergson

  8. #7
    FSM

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Citation Envoyé par igniz Voir le message
    Je remet ici un message de l'auteure du topic qui a eu des difficultés techniques pour répondre sur le fil



    le traitement à l'acide nitrique ca risque de modifier le comportement de ta piece
    Bonjour Igniz,
    je te remercie énormément d'avoir pris la peine de faire le post, pour ce qui est de l’influence de l'acide nitrique je vais approfondir cette idée merci beaucoup de la piste
    "Il faut agir en homme de pensée et penser en homme d'action" Henri Bergson

  9. #8
    moco

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Le traitement à l'acide nitrique ne pourra guère que rendre la couche d'oxyde d'aluminium plus épaisse. Cela ralentira la première phase de l'attaque par NaOH.

  10. #9
    ecolami

    Re : Dissolution/décapage aluminium dans NaOH

    Bonsoir,
    Un alliage AL+Mg+Si en milieu fortement alcalin va perdre Al et Si et Mg sera isolé sous forme précpitée. L'attaque de SI en milieu alcalin n'est sans doute pas aussi rapide que pour l'aluminium.
    En milieu nitrique l'alliage perdre en surface son magnésium. Savoir la nature de ce qui reste ensuite n'a rien d'évident couche d'Alumine avec silice ou un composé mixte combinant les deux?

Discussions similaires

  1. Décapage de l'aluminium avant anodisation
    Par blackcrow91 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/11/2016, 18h37
  2. décapage chimique de l'aluminium
    Par platingman dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/04/2009, 16h24
  3. Dissolution de l'aluminium en solution basique
    Par marie1017 dans le forum Chimie
    Réponses: 34
    Dernier message: 09/07/2008, 09h17
  4. Dissolution de l'aluminium
    Par thomasalbert1993 dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/12/2007, 11h22
  5. Réponses: 4
    Dernier message: 30/10/2006, 13h59