Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

Pile à electrodes liquides




  1. #1
    dragon9

    Pile à electrodes liquides

    Bonjours (ou plutôt bonsoir, il est 2h du matin)
    Avant tout, je dois vous dire que j'ai eu une révélation: Pourquoi ne pas faire des piles à electrodes liquides ?! A vrai dire, il est beaucoup plus facile de trouver des liquides potentiellement oxydants ou réducteurs forts que des electrodes solides ayant les mêmes propriétés ! (aka le cuivre à 0,34 V)
    Alors pourquoi ne pas utiliser une anode contenant une solutin de javel (1,73 V) et une cathode avec une solution de soude (réduction de l'eau) par exemple !
    Voili voilou pour mon délire, je me demandais si c'était possible, en réalité, s'il n'existait aucune WTF raison pour que cela ne fonctionne pas, et surtout, s'il serait possible de mettre directement les liquides en contact par le billet d'une solution ionique non réactive (sans les mélanger, hein!) afin de récupérer l'énergie produite par la pile formée avec, disons... des pointes en graphites trempant dans les solutions oxydantes et réductrices (encore une fois, indirectement en contact, par une troisième solution non réactive).
    Qu'en dites-vous ? si ce principe est déjà utilisé, ou a déjà au moins fait l'objet d'essais, je ne suis pas contre un lien...
    Merci d'avance pour vos réponses, c'est très important pour moi !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    penthode

    Re : pile a electrodes liquides

    ça s'est fait dans les années 10 , 1810 bien sur ! ( voir avant ....)

    c'est fou comme gogol aide à trouver des réponses aux questions métaphysiques ( dans ta poche) en quelques secondes

    https://picassciences.files.wordpres...c3a9lectro.pdf
    Dernière modification par penthode ; 15/04/2018 à 04h13.
    ça ne change pas un homme, un homme ça vieillit.

  4. #3
    Chalco

    Re : Pile à electrodes liquides

    Il faudrait aussi des conducteurs liquides, pour récupérer le courant, des lampes à filament liquide, pour s'éclairer… La nuit est faite pour dormir et ainsi, reposer les petites cellules grises.
    Ceci-dit, il existe des électrodes liquides : l'électrode à goutte de mercure, par exemple.


  5. #4
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    ne pourrais-t-on pas utiliser des electrodes en graphite pour canaliser les electrons produits par la réaction...disons:
    2NaClO- = 2NaCl+(O2)+2é
    2(H3O+) +2é = 2H2O+H2

    ???

    Et concernant le lien, Merci encore, mais le pdf n'est pas très-très clair à certains passages, notamment sur celui des piles à deux "electrolytes en contact", s'agit-il vraiment du même principe que celui dont je parle? Les documents du 19e siècle sont quand même drôlement impréçis; pourquoi mettent-ils l'image de la pile et pas son schémas de fonctionnement? je vais tenter davantage de recherches, mais si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne...

  6. #5
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    Maj: Au fait, après moult recherches harassante, j'ai fini par trouver ce que je cherchais (béni soit google) et je suis assez fier d'avoir eu une idée aussi ingénieuse tout seul !
    Donc en fait mon problème est résolu, je me lance dès demain dans la fabrication desdites piles.

    PS: Ne me trouvez pas flemmard d'avoir ouvert une discussion au lieu de chercher tout seul, les mots clés pour parvenir à des articles intéressants tels que "batterie à flux" sont tout de même assez spécifiques et contre intuitifs.

    Merci encore pour votre aide à tous, futura c'est génial

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Chalco

    Re : Pile à electrodes liquides

    Je vois où je me suis trompé dans ma réponse : tu parles d’electrode (un conducteur métallique au contact d’ Solution pour moi) et en réalité tu dois penser à une demi-pile ou une demi cellule électrochimique.

  9. #7
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    Non, je ne parlais pas de demi pile, recherche pile " à flux" ou pile d'oxydoréduction si tu veux, ce sont des piles qui fonctionnent à partir des réaction entre DEUX solutions en contact sans mélange à travers une membrane qui laisse passer les ions

  10. Publicité
  11. #8
    Chalco

    Re : Pile à electrodes liquide

    As tu lu un livre qui traite de l’electrochimie ? Parce qu’ on un problème de langage là.

  12. #9
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    Dernière modification par Kemiste ; 22/04/2018 à 16h14. Motif: merci de rester respectueux

  13. #10
    jeanne08

    Re : Pile à electrodes liquides

    Quel mépris pour ce pauvre Chalco ...il est vieux et moi aussi mais :
    1) tu ne te demandes pas pourquoi on ne répond pas à ta question ? peut être est elle mal posée ?
    2) je n'ai pas répondu car, pour l'instant, je n'ai pas entendu parler d'électrodes liquides ( à part le mercure comme Chalco l'a évoqué )
    3) les deux liens que tu donnes sont très explicites : les électrodes sont du graphite ( solide conducteur). Au niveau de chaque électrode solide il y a une oxydation ou une réduction ... rien que de très classique . L'idée est de remplacer les solutions d'électrolytes au fur et à mesure qu'elles s'appauvrissent, idée intéressante mais pas forcement révolutionnaire à priori .
    4) les piles et batteries sont des systèmes électrochimiques et les réactions redox au niveau des électrodes sont souvent des réactions " assez lentes" que l'on cherche à accélerer. L'étude de ces réactions électrochimiques est assez complexe et difficile à resoudre par des " y qu'à... faut qu'on ..!
    5) Tu peux continuer à chercher et à apprendre, c'est très intéressant pour toi et peut être pour les autres mais tu devras te faire comprendre si tu veux qu'un industriel te suive, et ne pas penser qu'il est nul à priori.

  14. #11
    Chalco

    Re : Pile à electrodes liquides

    Quand on croit inventer quelque chose de nouveau, il est conseillé de voir si quelqu'un n'y aurait pas pensé avant. Pour cela, on regarde dans la littérature et on cherche à partir de mots. Si on n'emploie pas les bons mots, on n'aboutit pas aux bonnes publications et on va se mettre à commencer des ces recherches qui ont déjà été entreprises il y a des années. Vu mon grand âge, j'ai vu des publications sur ce sujet il y a des années (voir par exemple dans le Journal of Electrochemical Society). Des recherches très bien menées y ont été publiées mais il ne semble pas qu'elles aient été suivies d'applications pratiques.

    Sinon, on cherche à se renseigner dans les forums où parfois un vieux gâteux cherche à faire comprendre la vie à un jeune fougueux.

  15. #12
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    Reçu cinq sur cinq! je n'ai pas voulu être irrespectueux envers qui que ce soit, j'étais juste fatigué d'avoir l'impression de parler avec la bouche pleine d'eau. Ça fait du bien de savoir qu'on est compris, et oui, je trouve l'idée très intéressante avec les bonnes solutions

  16. #13
    Chtulhu

    Re : Pile à electrodes liquides

    Bonjour,

    Non ça commence tout juste.
    C'est bien d'avoir des révélations mais d'autres en ont eu avant vous il y a maintenant environ 200 ans...
    N'essayez pas de réinventer la poudre, et commencez par ouvrir un vrai livre, vous gagnerez beaucoup de temps et également en humilité.
    Google n'est pas forcément votre ami coté apprentissage des connaissances, surtout dans ce domaine des piles et batteries.
    Pour être formateur dans ce domaine et dans le monde des batteries depuis quelques décennies, je pense être en mesure de vous dire cela.
    Juste pour rappel:
    Après avoir reproduit l'expérience de Galvani, dont ce dernier n'avait pas compris les mécanismes, Volta créa la première pile.
    Une pile ne se recharge pas, on appelle cette dernière un élément primaire.
    La batterie au plomb est l'oeuvre de Gaston Planté, fin du 19eme siècle, une batterie est un élément rechargeable.
    Vous avez vraiment intérêt à vous familiariser avec le bon vocabulaire couramment employé dans ce domaine, sous peine de vous couvrir de ridicule...
    Les systèmes redox sont légions, liquides, solides, et l'études des électrodes, matériaux, est riche en ouvrages pour lesquels il vous faudra un peu transpirer en chimie avant de les aborder avec une vraie assurance qu'indéniablement vous n'avez pas encore acquis.
    Dernière modification par Kemiste ; 22/04/2018 à 16h14.

  17. #14
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    J'avoue que le terme était peut-être inadapté, mais je pense m'être fait au moins en partie comprendre, donc ma mission est accomplie
    Dernière modification par dragon9 ; 22/04/2018 à 13h25.

  18. #15
    Chtulhu

    Re : Pile à electrodes liquides

    Si vous le dites....
    D'après votre réponse initiale qui apparaît quand on est abonné à la discussion, avant que vous l'ayez corrigé, on ne recharge pas une pile.
    On recharge un accumulateur, une batterie, une système en tout cas réversible.
    Une pile est un système irréversible, d'où l'importance des termes employés.

  19. #16
    dragon9

    Re : Pile à electrodes liquides

    Oui, car j'ai tenu à vérifier mes dires avant de poster, mais que j'ai fait une fausse manip. Comme vous le voyez j'ai corrigé, donc maintenant je connais la nuance, merci
    Dernière modification par dragon9 ; 22/04/2018 à 20h45.

Discussions similaires

  1. Existe t-il des batteries à électrodes liquides ?
    Par matoumiteu dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/04/2017, 13h35
  2. Masse pile pleine, pile vide
    Par roro222 dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 25
    Dernier message: 27/04/2013, 10h34
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2009, 18h14
  4. testeur de pile: fils pile débrancher
    Par martini91 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/01/2009, 13h38
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 04/03/2007, 12h42