Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Mécanisme de synthèse de la Vancomycine




  1. #1
    tsutsurima

    Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    Bonjour,

    L’exercice qui suit, tournant autour de la synthèse de la Vancomycine, me pose soucis depuis quelques jours. On est sensé fournir la structure des intermédiaires et du produit final d’une molécule nécessaire à la la synthèse de l’antibiotique. En bleu, mes tentatives de résolution. Je beug à la cinquième étape car je ne vois pas quel proton le diisopropylamidure de lithium pourrait plausiblement arracher. Il est également fort possible que je me sois trompée en cours de route et que la molécule A4 ne soit pas correcte… De l’aide en ce qui concerne l’intermédiaire A5, siouplait ?

    Merci d’avance !

    Screen Shot 2019-01-25 at 23.54.14.png
    Screen Shot 2019-01-25 at 23.54.29.png
    Screen Shot 2019-01-25 at 23.54.38.png

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Strade

    Re : Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    Bonjour,

    La LDA étant une base au pKa = 35, on va pouvoir déprotoner les carbones en alpha des carbonyles, qui sont sensément plus acides. Néanmoins, je n'ai aucune idée de la structure de l'azoture de trysil.

  4. #3
    Ohmaxwell

    Re : Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    Après recherche, il semblerait qu'il s'agisse de l'azoture de 2,4,6-triisopropylbenzenesulfonyl. Pourquoi utiliser ce donneur de N3 là ? Aucune idée. A priori, dans la description de ce produit sur un des 3 sites très célèbres de vente de produits chimiques, c'est utilisé pour substituer le carbonyle d'une cétone par un N3. Si on extrapole ici, on peut raisonnablement penser qu'un carbonyle d'ester est transformé de la même manière en azoture.

    EDIT : il semblerait même que ce réactif soit utilisable pour introduire des groupements azoture sur des alkyles.
    Dernière modification par Ohmaxwell ; 26/01/2019 à 14h59.


  5. #4
    tsutsurima

    Re : Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    Merci pour vos réponses ! La déprotonation en alpha du carbonyle n’est-elle cependant pas plus difficile à cause du système conjugué ?
    D'après la structure de l'antibiotique, les carbonyles doivent rester intacts et ce serait donc, il me semble, une introduction d'un N3 sur la chaine carbonée. Je pense avoir trouvé un produit final raisonnable mais un second avis ne serait pas de refus, je ne suis malheureusement pas familière avec la plupart des réactifs....

    Screen Shot 2019-01-26 at 14.20.32.png
    Screen Shot 2019-01-26 at 14.20.52.png

  6. #5
    Ohmaxwell

    Re : Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    Salut,

    Pour répondre à ta question, la déprotonation en alpha d'un carbonyle alpha-beta insaturé est bien plus compliquée que dans le cas d'un carbonyle simple, puisqu'il n'y a pas de conjugaison entre le carbanion formé et le CO.
    Par rapport à l'introduction du N3 sur la chaîne carbonée, pourquoi pas, mais l'étape d'après (avec LiOH et H2O2) me fait plutôt penser à une époxydation d'une double-liaison qu'à une réduction du N3. Celle-ci sef ait plutôt en présence d'hydrogène gazeux.
    Ta benzoylation quant à elle ne se fera a priori pas sur l'acide carboxylique (tu produits un anhydride qui est instable), mais plutôt sur l'alcool de ton époxyde une fois ouvert.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    chimhet

    Re : Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    l'azoture fait une aziridine sur la double liaison.
    Le cycle étant ouvert ensuite par H2/Ra Ni

  9. #7
    HarleyApril

    Re : Mécanisme de synthèse de la Vancomycine

    Bonsoir

    Désolé d'intervenir un peu tard et avec une mauvaise nouvelle ...
    L'hydrogénation ôte bien le benzyle de l'ester, mais réduit également les deux doubles liaisons !

    Il y aura bien introduction de l'azoture en alpha du carbonyle. La copule chirale (Evans) permet d'obtenir principalement un seul énantiomère. On la retire avec de la lithine et de l'eau oxygénée parce que l'eau oxygénée est plus acide que l'eau, donc on va former HOOLi qui est plus nucléophile et moins basique que HOLi. On aura donc moins de racémisation avec ce réactif.

    Bonne contiuation

  10. Publicité

Discussions similaires

  1. Mécanisme synthèse du méthanol
    Par Brahimtoz dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/03/2018, 10h04
  2. Mécanisme synthèse de la nicotinamide
    Par asma96 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/11/2016, 17h52
  3. Mécanisme de synthése de la dibenzalacétone
    Par lea_30_ dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/10/2014, 17h39
  4. Aspirine mécanisme de synthèse
    Par m.o.a dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/11/2008, 20h43
  5. mécanisme synthèse biphenyl
    Par sciences en folies dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/10/2005, 16h49