Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Problème sanitaire inox ou tôle aluminé



  1. #1
    La boirone

    Problème sanitaire inox ou tôle aluminé


    ------

    Bonjour à tous

    Je souhaite acheter un fumoir en inox ou tôle aluminé ici : http://almomail-peche.com/accueil-fu...ccessoires.htm

    mais je ne sais pas quel matériau choisir, après de nombreuses recherches sur la toile il semble que la tôle aluminé soit donc recouverte d'alumine qui parfois est toxique parfois non en fonction des sites ou peut être des utilisations, je ne sais pas.

    L'inox semble supprimer ces problèmes uniquement si l'on utilise du spécial alimentaire ( sans dégagement gazeux ) mais avec un coût bien supérieur.

    Je ne suis pas 100 euro près pour ma santé mais si je peux réinvestir cette somme dans autre chose c'est mieux.

    Donc voila pouvez vous me dire si la tôle aluminé présente un danger pour la santé dans cette utilisation s'il vous plait ?

    Merci pour votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    40CDV20

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bjr,
    Je le précise d’emblée, je n'ai jamais fumé quoique ce soit et ceci vaut également pour la moquette
    Je ne me prononce pas en matière sanitaire mais il me semble qu'il y a plus à craindre d'une consommation abusive de produits fumés (cancers de la sphère ORL des nordiques pour rester en Europe), que par le contact d'un alliage aluminium ?
    Une tôle d'acier aluminié est revêtue en bi-face si c'est du type I (ex. la quasi totalité des lignes d'échappement automobile). Il ne s'agit pas d'un dépôt d'oxyde (ce qui existe également pour les échappements sous l'appellation "céramisation", mais la visée est toute autre), mais d'un alliage Al-Si.
    L'inox demeurant de l'inox, je passe, il faut choisir de préférence un 18/10 plus adapté à de l'alimentaire.
    Ceci dit il existe aussi de l'inox aluminisé de type I applicable sur des inox de série 4 (409-439-441,....), qui apporte un réel plus en matière de résistance à la piqûration, situation souvent associée à la présence de chlorures (ici éventuellement sel de cuisine ou de salage)

    Je serais tenté de dire que pour du fumage occasionnel ou saisonnier, l'acier aluminisé. Pour de l'intensif, un inox aluminisé. Ou avec un bon budget un inox haut de gamme (Duplex par ex.)
    Cdt

  4. #3
    JeanYves56

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bjr ,

    La tôle aluminiée sert par exemple à la réalisation des tuyaux de poële , des pots d'échappement de voiture etc ...
    Elle tient bien à l'oxydation , mais bien evidemment , puisque c'est un mince revetement , pas aussi longtemps que de l'acier inox
    Dernière modification par JeanYves56 ; 28/01/2020 à 13h58.
    Cordialement

  5. #4
    JeanYves56

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Cordialement

  6. #5
    La boirone

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bonjour et merci pour ces réponses

    Jean Yves 56

    j'ai lu avec interet l'article en lien avec l'adresse URL et l'ensemble des exemples donnés sont en rapport avec un contact directe avec l'aluminium ou ces dérivés, qui sont présents partout malheureusement, pour mon cas c'est plutôt une libération de particule d'origine aluminium dans l'air ambiant du fumoir et qui donc se retrouve sur les aliments fumés qui m'interroge donc sur la toxicité de l'environnement suite à l'article cité plus haut.

    40CDV20

    Je ne savais pas qu'il y avait un cancers de la sphère ORL des nordiques, donc lié à la situation de pays qui justement consomment et produisent beaucoup de chose fumées, je vais aussi creuser ce problème.

    Donc pour l'instant j'ai appris beaucoup de chose à prendre au sérieux mais pas quoi prendre donc j'attends encore d'autre avis et continue mes recherches bien entendu.

    Merci pour votre aide

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    40CDV20

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Citation Envoyé par La boirone Voir le message
    Donc pour l'instant j'ai appris beaucoup de chose à prendre au sérieux mais pas quoi prendre donc j'attends encore d'autre avis et continue mes recherches bien entendu.

    Merci pour votre aide
    Bjr,
    Dans le "cadre usuel (*)" de l'étude de la corrosion des métaux et alliages, l'affaire est plutôt simple. Ces matériels et équipements réalisés à partir de feuillard d'acier pré-traités en bobine (peinture, zingage, aluminiage, phosphatation,...), présentent toujours la même faiblesse, les bords débités sont nus (au sens sans protection (2)). Quand cette protection de surface fonctionne en mode sacrificiel (ex. zinc sur acier), sur le papier, le zinc va se consommer "plus ou moins" rapidement selon les conditions d'exploitation de l'équipement et de son environnement (maritime, industriel, ville, campagne,...). Chacun va déduire aisément qu'en marin ça va être vite plié, par contre à la campagne ça dure assez longtemps.

    Là où ça se complique, vient des conditions d'exploitation très spécifiques d'un fumoir. J'imagine que la production de fumée à partir de plantes ligneuses va produire (tout comme la combustion du tabac), quantité d'entités chimiques nécessairement "bonnes ou moins bonnes" en terme sanitaire, mais également au regard de la tenue à la corrosion. Par ex. un film continu de surface carboné, gras ou goudronneux va "isoler" l'acier et générer un effet bénéfique sur la longévité de l'équipement.
    Je suppose qu'à minima on dispose de quelques études sur le volet sanitaire inhérent au fumage, par contre en ce qui concerne la résistance à la corrosion des matériaux constitutifs des fumoirs je n'en ai jamais entendu parler. Je ne m'y suis jamais intéressé non plus !

    (1) il s'agit de "corrosion chimique" en atmosphère oxydante à haute température et de "corrosion électrochimique" principalement en milieu aqueux.
    (2) ce problème ne se pose pas avec un acier inox
    Cdt

  9. Publicité
  10. #7
    La boirone

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Citation Envoyé par 40CDV20 Voir le message
    Bjr,
    Quand cette protection de surface fonctionne en mode sacrificiel (ex. zinc sur acier), sur le papier, le zinc va se consommer "plus ou moins" rapidement selon les conditions d'exploitation de l'équipement et de son environnement (maritime, industriel, ville, campagne,...). Chacun va déduire aisément qu'en marin ça va être vite plié, par contre à la campagne ça dure assez longtemps.

    \\ conditions d'exploitation très spécifiques d'un fumoir. J'imagine que la production de fumée \\ va produire quantité d'entités chimiques au regard de la tenue à la corrosion. Par ex. un film continu de surface carboné, gras ou goudronneux va "isoler" l'acier et générer un effet bénéfique sur la longévité de l'équipement.
    Je suppose qu'à minima on dispose de quelques études sur le volet sanitaire inhérent au fumage, par contre en ce qui concerne la résistance à la corrosion des matériaux constitutifs des fumoirs je n'en ai jamais entendu parler.

    (1) il s'agit de "corrosion chimique" en atmosphère oxydante à haute température et de "corrosion électrochimique" principalement en milieu aqueux.


    (2) ce problème ne se pose pas avec un acier inox
    Cdt
    La vous parlez de corrosion sur le matériau, dois je comprendre, par émission de particules que l'on peut retrouver dans l'air ambiant interne du fumoir donc sur les aliments, ou liée à l'air ambiant extérieur et la pluie qui font " rouiller " le matériaux comme du métal.

    En effet l'inox semble se ré génèrer en surface ( il faudra utiliser de l'inox alimentaire dans mon cas )

    Moi je parle bien de particule ou gaz que l'on pourrait retrouver sur les aliments.

    Mes connaissances en chimie s'arrêtent en classe de troisième il y a 30 ans donc très très dissoutes, ce qui explique peut être pourquoi mes questions semblent récurrentes.

    Merci pour votre aide

  11. #8
    La boirone

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Ne sachant pas comment modifier le contenu de mon message je reprends une des phrases et la complète

    La vous parlez de corrosion sur le matériau, dois je comprendre, par émission de particules que l'on peut retrouver dans l'air ambiant interne du fumoir donc sur les aliments, ou liée à l'air ambiant extérieur et la pluie qui font " rouiller " le matériaux comme du métal

    ( pour moi le fumoir sera dans une caisse extérieur en bois pour limiter les pertes de chaleur et sous toiture pour la pluie ).

    Merci
    Mieux vaut paraitre bête en posant une question que le rester sans la poser.

  12. #9
    40CDV20

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bjr,
    C'est de la corrosion au sens large. Si c'est avéré il y a donc perte d'élément(s) à l'état métallique et production "de forme(s) d'oxydation" du/des métal(aux). Si on considère l'ex. du fer métal Fe°, selon les conditions, Fe2+, Fe3+, Fe(OH)3-,....Fe3O4, Fe2O3 (voir diagramme de Pourbaix du fer, domaines de prépondérance des diverses espèces).
    Il me semble que le vrai problème est aujourd'hui pour partie importante, les sottises qui se véhiculent et où il est fait état de "l'apparition" quasi systématique de métaux lourds. La première interrogation étant qu'est ce "sanitairement parlant" un métal lourd ?
    Cdt

  13. #10
    JeanYves56

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bonjour ,

    Dans le pb posé , il ne faut pas essayer de rechercher quelques économies avec de la tole aluminiée , et faire une installation en acier inox .
    Plusieurs nuances d'inox entrent dans la norme " contact alimentaire "
    Dernière modification par JeanYves56 ; 02/02/2020 à 14h16.
    Cordialement

  14. #11
    40CDV20

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Citation Envoyé par JeanYves56 Voir le message
    Bonjour ,

    Dans le pb posé , il ne faut pas essayer de rechercher quelques économies avec de la tole aluminiée , et faire une installation en acier inox .
    Plusieurs nuances d'inox entrent dans la norme " contact alimentaire "
    Bsr,
    Je suis assez d'accord sur un inox en choix raisonné si on objective de s'installer dans le durable. Mais pas vraiment pour ce qui est d'inox de "classe alimentaire", au simple motif qu'il n'existe pas de classe "alimentaire". Il faut garder à l'esprit qu'un alliage ferreux peut revendiquer l'appellation "d'inox" s'il satisfait à la condition Fe + C + Cr >/= 10.5 % qui permet la formation d'un film passif d'oxyde de chrome de 2-3 nm, capable dans une certaine mesure d'auto-réparation.
    Dans l'activité alimentaire on trouve tout à la fois, des inox ferritiques et austénitiques. les premiers sont magnétiques et permettent l'obtention d'un poli remarquable (et les fonds de casseroles !), les seconds en 18/10 ont de bonnes caractéristiques anticorrosion, c'est le gros du bataillon de l'équipement de la ménagère.
    Dans la mise en oeuvre des inox on distingue les applications "ordinaires" et "structurales". l'alimentaire c'est de l'ordinaire.
    La façon de comparer la tenue à la corrosion se fait en observant la valeur de l'indice de résistance à la piqûration (PREN en anglais). Pour donner un ordre d'idée, le ferritique 430 (*) des cuisines industrielles obtient la valeur 16 ce qui est quelconque, un austénitique au molybdène 6Mo obtient 45, tout comme un duplex tel le 2507 qui contrairement à une idée reçue ne fait pas mieux
    (*) c'est très souvent cette nuance qui est retenue pour un aluminiage de complément.
    Pour le brûleur à sciure d'un fumoir, un 304 ou 304 L (qui sont des 18-10) convient parfaitement. Le L (bas carbone) n'apporte rien dans ce type d'application. Qui plus est un 304 permet aisément de passer d'une fumée froide à une chaude sans souci.
    Cdt

  15. #12
    JeanYves56

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bsr ,


    Je crois me rappeler que pour etre dans la catégorie des nuances "contact alimentaire" , la norme afnor exige que la composition de l'acier inox comporte au minimum 13 % de chrome ,
    et la nuance 430 est à 17 % .
    https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j..._bAzuw-Ujj1Ndb

    Elle sert souvent à faire les couverts premier prix notamment ., ce qui n'empèche pas d' utiliser des nuances plus prestigieuses , comme le 304 ou 304 L
    Dernière modification par JeanYves56 ; 02/02/2020 à 22h58.
    Cordialement

  16. Publicité
  17. #13
    La boirone

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Dans mon cas il s'agit, d'après le site, ACIER INOX BROSSE 304 L 8/10, donc si je me base sur les derniers messages ce matériau ne pose pas de problème de santé, donc je devrais partir sur cela ??????
    Mieux vaut paraitre bête en posant une question que le rester sans la poser.

  18. #14
    JeanYves56

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bjr ,

    Vous pouvez le faire avec cette nuance , en toute confiance ! .
    Cordialement

  19. #15
    La boirone

    Re : Problème sanitaire inox ou tôle aluminé

    Bonjour

    Merci pour ces réponses je parts donc sur un produit inox.

    Je ne trouve pas comment revenir sur le titre de mon " article " afin de rajouté RESOLU mais pour moi, sans nouveaux message complémentaire, il l"est.

    Merci beaucoup pour votre aide

    Mieux vaut paraitre bête en posant une question que le rester sans la poser.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Polissage d'inox à l'alumine
    Par dragon9 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/07/2018, 21h00
  2. Calcul d'efforts sur une tole en acier inox
    Par simon41200 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/06/2010, 19h27
  3. Eliminer une couche d'alumine sur un acier inox
    Par fufux dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/04/2010, 12h11
  4. emboutissage de tole d'inox
    Par vincent66 dans le forum Technologies
    Réponses: 14
    Dernier message: 04/12/2009, 00h55
  5. tole inox
    Par emlaurent dans le forum Technologies
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/11/2007, 22h17