Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Ingenieur docteur en chimie des polymers



  1. #1
    jlena

    Ingenieur docteur en chimie des polymers


    ------

    Bonjour a tous,

    Je souhaiterais faire part de ma situation. Apres un bac S, 3 ans de prepa (5/2), j'ai integre une ecole de chimie. Apres ma deuxieme annee, j'ai fait une cesure. 6 mois en Australie dans une universite et 6 mois en Israel dans l'Industrie. J'ai ensuite fait ma troisieme annee. Et je suis ensuite retourne en Australie pour mon PFE.

    Un reve d'enfance tres important pour moi est de m'expatrier en Asie du sud est ou oceanie.

    J'ai cherche un PhD en Australie mais impossible d'avoir une bourse dans les grosses universitees. J'ai donc etendu mes recherches. J'ai fini par trouver un PhD en Nouvelle Zelande avec une bourse , et en collaboration avec une universite Australienne.

    En 2018, j'ai fini ma these. J'ai poblie 2 fois plus une troisieme en preparation (ce qui est un peu megrelet en chimie des polymers). J'ai ensuite cherche un postdoc ou un job. J'etais assez ouvert sur le type de job. Mais je ne l'etait absolument pas sur le lieu. Asie du Sud est ou oceanie.

    J'ai eu 2 offres. Un postdoc en Australie (dans une petite ville de NSW, donc loin de tout) et un CDDt de scientist a Singapour a A*STAR (l'equivalent du CNRS).

    J'ai choisi Singapour. J'y suis depuis un an et demi et nous avons publie 1 fois, et une deuxieme sousmise) Il y en a en preparation.

    Je suis a un an de la fin de mon contract. Donc voici ma situation. Ingenieur docteur en chimie orga/chimie des polymers. 3 publications, une sousmise, et 2 en preparation.

    Mon contract a A*STAR ne sera renouvele que s ils ont un projet dans mon domaine d'expertise. Ce n'est absolument pas sur.

    Je ne peux pas renoncer a mon reve: m'installer en Asie du sud est ou oceanie. Comme c'est dur d'entrer dans le public, je voudrais un job permanent dans le prive ou un centre de recherche semi prive. Je ne veux pas non plus rentrer en France quelques annees avant de repartir car il n y a pas de garantie.

    Je voulais demander conseil.

    Quand j'en parle autour de moi, je tombe parfois sur des oiseaux de mauvaise augure qui me repondent: "la chimie, ce n'est pas l'IT ou le digital marketing. Ca ne fait pas partie de ces branches qui ont plus de job que de candidats. Ca fait longtemps que ce n'est pas un secteur qui embaiche facilement. Les opportunitees sont trop limites pour que tu choisissent la ou tu vis, surtout en debut de carriere. Tu dois postuler partout dans le monde et suivre le job que tu obtiendra. C'est dur mais c'est la realite du marche du travail en ce moment. Si tu dois revenir en Europe (France, UK , Allemagne, Suisse, ou autre), accepte. Ne soit pas picky. En chimie, il faut accepter de suivre le job."

    Je leur explique que m'installer dans cette region du monde est vraiment un reve d'enfance qui me tient a coeur. On me reponds que si c'etait si important pour moi, il ne fallait pas choisir la chimie.

    D'autre sont plus optimiste et me disent que c'est jouable. Ils pensent que certes, c'est pas facile, mais vouloir etre dans cette region du monde est une force car plus facile que de trouver en Europe et le marche du travail en Asie du sud est/oceanie est deja plus dynamique. Et que ce serait vraiment dur de trouver en France.

    Je veux maintenant un job permanent sinon je ne serais jamais sur de pouvoir rester qq part. Je ne suis pas resident permanent et donc doit faire face a la preference nationale.

    Je voulais avoir votre avis.


    Cordialement,

    JLENA

    -----

  2. #2
    Tawahi-Kiwi
    Modérateur

    Re : Ingenieur docteur en chimie des polymers

    Salut et bienvenue sur les forums Futura-Sciences,

    Citation Envoyé par jlena Voir le message
    Je ne peux pas renoncer a mon reve: m'installer en Asie du sud est ou oceanie. Comme c'est dur d'entrer dans le public, je voudrais un job permanent dans le prive ou un centre de recherche semi prive. Je ne veux pas non plus rentrer en France quelques annees avant de repartir car il n y a pas de garantie.

    Je voulais avoir votre avis.
    Je ne suis pas chimiste (au mieux geochimiste ) donc je ne peux pas repondre sur cet aspect specifique de la question; neanmoins, j'ai fait la majeure partie de ma carriere en Oceanie et vit maintenant en Asie du Sud-Est.

    Pour l'expatriation dans ton domaine, de maniere generale si tu acceptes un boulot dont l'excitation est moyenne (cad pas la boite qui fait des trucs vraiment innovants et passionants), je suis certain qu'il y a moyen de trouver.

    J'ai une mise en garde personelle cependant, l'Australie. J'ai un PhD de l'ANU (4 ans) et mon second post-doc de JCU (+3ans), + suivi d'enseignement a JCU (+4ans), et lors de ma demande de residence permanente (apres plus de dix ans dans le pays; avec un contrat permanent a l'unif, tu te dirais pas de souci), je me suis fait jete sans sommation comme 'pas assez qualifie' et pas assez bon en anglais (vu le CV et IELTS academique 9.0 difficile de savoir comment faire mieux).

    J'ai appris par apres de professeurs chinois (x2), philippin et mexicain qu'ils avaient du faire la demande de residence permanente deux fois egalement (s'etant fait jete la premiere fois pour des raisons triviales), avec tout les documents remplis par un avocat de cas migratoires. Mais la demande de residence permanente qui totalisait aux environs de 2000-3000$ en 2009, a aisement passe la barre des 10000$ pour moi quelques annees plus tard. Comme c'est venu s'ajouter a de nombreuses autres raisons qui me poussait a eventuellement quitter le pays (je pourrais ecrire un roman ), je n'ai pas vraiment hesite. J'ai sacrifie un poste academique permanent mais 11 ans de xenophobie gouvernementale australienne, c'etait plus trop mon truc .

    Tout ca pour dire que si ta recherche de job t'amene vers un truc permanent en Australie; Fait bien attention aux services d'immigration, ils n'en n'ont strictement rien a faire de toi si tu n'es pas pret a payer de ta poche.

    De ce point de vue migratoire, l'Asie du Sud-Est ou le reste de l'oceanie a quelques soucis mineurs, mais c'est rien compare a l'Australie - surtout financierement (en 10 ans, >25000$, depuis que je ne suis plus, environ 150$/an, tout pays confondus) .

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

Discussions similaires

  1. Salaire ingénieur/docteur chimie
    Par nicolas_dn dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/02/2014, 17h14
  2. docteur VS ingénieur-docteur
    Par dens2101 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/04/2010, 06h24
  3. Docteur ou ingénieur
    Par BillyNut's dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/05/2009, 18h03
  4. Ingénieur R&D : forcément docteur ?
    Par Maxduboc dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/04/2009, 18h08
  5. Différences ingénieur-docteur CHIMIE
    Par julien_4230 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/11/2005, 17h19