Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

chimie de photographie argentique.



  1. #1
    caromines

    chimie de photographie argentique.


    ------

    bonjour, je m'appelle Caroline, et je pratique en amateur la photogaphie argentique. j'habite à l'ile de la réunion, et, j'ai un ami qui s'occupe d'un laboratoire photo noir et blanc.
    avec les difficultés du moment, on a une fréquentation diminuée, c'est normal.
    c'est un laboratoire associatif, et nous mettons à disposition des adhérents le laboratoire ainsi que la chimie ..

    nous sommes face à une problématique. les chimies diluée en forte concentration sont conçues pour être .. utilisables pendant un certain temps
    2 à 3 mois à dilution normale "bidon plein"
    3 à 4 mois en dilution "concentrée" bidon plein.

    et moins de 1 mois si le bidon est entamé.

    la chimie est vendu en poudre, de quoi fabriquer 5 litres de chimie concentrée. (ou 2.5 litres en dilution très concentrée).

    la solution d'usage (prête à l'emploi) est une re-dilution de cette chimie "stock" à hauteur de 1+4 pour la solution "normale" ou concentrée et 1+9 pour la dilution concentrée ..

    le souci, c'est que actuellement, la chimie préparée se périme très vite. (ile de la réunion). et nous avons déja l'habitude de stocker certaines chimies au réfrigérateur.

    question d'utilisation "simplifiée nous avions l'idée de diviser les 5 litres de chimie (c'est vendu en poudre pour faire 5 litres de concentré) en autant de petite bouteilles de 33 ou 50cl, afin de les stocker au congélateur. sauf que, sur un site de photographie, on nous dit que c'est impossible.

    je suis super nulle en chimie. mais... physiquement parlant.

    quelle est l'action du froid négatif, sur une chimie? est-ce que celle ci s'altère? (et sur l'action de celle ci sur les sels d'argent lors du développement).

    les composants sont les suivants:

    Sodium Sulfite (anhydrous)
    Hydroquinone
    Sodium Carbonate (anhydrous)
    Phenidone
    Potassium Bromide
    Benzotriazole

    pensez vous que ces composants chimiques aient une interaction avec le froid? qui puisse altérer son efficacité ou son utilisation? merci.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : chimie de photographie argentique.

    Bonjour

    Plus on refroidit, plus les réactions chimiques sont ralenties.

    Le seul problème que je vois avec le congélateur est que lorsqu'on congèle des bouteilles d'eau, elles explosent à cause de la dilatation.
    Les bouteilles en plastique peuvent être une alternative intéressante.

    Il faut également éviter de mettre trop d'air au-dessus de la solution car l'hydroquinone risque de s'oxyder.

    Bonne continuation

  4. #3
    penthode

    Re : chimie de photographie argentique.

    ON dit souvent des âneries..

    rien ne vous interdit d'essayer avec des clichés sans valeurs , et de juger sur pièces
    [B]Un certain Clément Jean-Baptiste, qui habitait rue Saint Vincent,... [/B]

  5. #4
    jiherve

    Re : chimie de photographie argentique.

    bonjour,
    les réactifs doivent être conservés au frais,à l’abri de la lumière, sans plus, le congélateur est cependant sans doute excessif car il y a un risque de recristallisation des solutés ,le pouvoir de dissolution des sels par l'eau diminuant avec la température .
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    penthode

    Re : chimie de photographie argentique.

    et une fois décongelé......

    bref , revenons à nos grands ancien :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A...C3%A9rimentale

    démarche un peut oubliée de nos jours , polluée par internet.
    [B]Un certain Clément Jean-Baptiste, qui habitait rue Saint Vincent,... [/B]

  8. #6
    jiherve

    Re : chimie de photographie argentique.

    ajout,
    il faut eviter la présence d'air dans les flacons, donc soit des bouteilles accordéons ou au moins déformables , soit compléter avec des billes,cailloux etc etc inertes chimiquement.
    Cela doit faire 40 ans que je n'ai plus rien développé mais il me reste encore un peu de matos.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  9. Publicité
  10. #7
    caromines

    Re : chimie de photographie argentique.

    merci pour toutes ces réponses.

    alors, dans le cas ou je congèlerais.. ce sera bien sur avec des bouteilles remplies au mieux.. (je le fais déja avec mes bouteilles d'eau pour le tennis..) mais. si on congèle.. désolée, je suis une grosse nulle en chimie, et en physique.

    l'air "emprisonné" dans l'eau, donc, en contact avec les sels dissous, ils s' oxydent quand même? (les sels, pas l'air)..
    je pensais bêtement que, en l'état "normal" à température ambiante, un bidon ouvert se périme en 3 à 4 mois. je pensais peut-être naïvement qu'en congelant la chimie on ralentirait aussi cette oxydation.. ? non?

    je pensais que les températures négatives ralentissaient relativement les processus d'oxydation, de détérioration, de péremption de tout. .. sinon, une viande ou une glace au chocolat se détériorerait aussi bien au congélateur non?

    après, j'ai essayé de chercher (et de trouver) une solution pour ne pas utiliser de l'hydroquinone. j'ai une recette de révélateur. mais.. enfin..

    une autre question: on demande du carbonate de sodium (entre autre que mon ami a déja). mais. quelle est la différence entre carbonate de sodium et le bicarbonate de sodium vendu en grande surface? à éviter? (ou alimentaire). c'est de l'ordre de 37g/ litre.

    j'ai cru lire quelque part qu'il fallait doubler le dosage de bicarbonate de sodium pour "compenser" l'hydratation de celui ci?

    enfin, je continue à creuser. de toute façon, le labo n'ouvrira pas avant quelques mois.

    merci à tous.. dans l'attente de réponses éventuelles à mes questionnements.

    Ps: bien sur, avant chaque utilisation du révélateur congelé, il sera entièrement décongelé. cela va de soit.

    merci à tous, et je vous envoie plein de soleil du bout du monde (ile de la réunion). ici c'est le plein été.

  11. #8
    HarleyApril
    Modérateur

    Re : chimie de photographie argentique.

    Oui, comme déjà énoncé plus haut, refroidir ralentira les réactions (oxydation, dégradation ... tout ce que tu veux).

    Ne remplace pas le carbonate par le bicarbonate sans vérifier avant que ça fonctionne.
    La différence entre les deux n'est pas un simple facteur deux (si tu as de la chance, au lieu d'un gramme de carbonate de sodium, il te faudrait 1,26g de bicarbonate de sodium).
    Le bicarbonate est une base moins forte que le carbonate. C'est pour ça que je ne garantis pas que ça fonctionne.

    Merci pour le soleil, bien reçu ici !

  12. #9
    RomVi

    Re : chimie de photographie argentique.

    Bonjour

    Pourquoi ne pas simplement préparer ce qui est nécessaire et garder le reste sous forme de poudre ?

  13. #10
    caromines

    Re : chimie de photographie argentique.

    parce que je pense que dans un mélange de poudre défini, il est compliqué de subdiviser la poudre préparée (composée de plusieurs composants)) en ayant la garantie de la répartition de chacun des composants de manière équitable.. je présume..??

    autant préparer à partir de chaque composant individuel est possible, nous le faisons avec certaines chimies pour les films. mais là, ça deviendrait compliqué. je pense. (nous avons déja un certain stock de cette chimie, et mieux vaut l'utiliser telle quelle ..) au lieu de commander des composants (difficiles à trouver, Génol, Bromure de potassium, ou hydroquinone)..

  14. #11
    champetre

    Re : chimie de photographie argentique.

    Bonjour,

    Non, le mélange est préparé à grande échelle, et c'est très bien homogénéisé.

    Et oui, ne pas mettre au congélateur !!!!

    Le bon vieux réfrigérateur est suffisant.

  15. #12
    RomVi

    Re : chimie de photographie argentique.

    Non ce n'est pas infaisable, mais il faut bien échantillonner. La 1ere chose à faire serait de regarder l'aspect de la poudre pour voir si elle semble homogène.

  16. Publicité
  17. #13
    jiherve

    Re : chimie de photographie argentique.

    Bonjour
    j'y réfléchissais ce matin en flemmardant au lit et en effet si la poudre à diluer est d'origine industrielle alors elle sera homogène, il suffit donc de trouver une petite balance pour subdiviser tout çà.
    Balance que l'on doit pouvoir trouver en pharmacie, grande surface, armurerie etc etc.
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

  18. #14
    caromines

    Re : chimie de photographie argentique.

    euh.. je m'explique..

    dans un sachet de poudre "pret à l'emploi", ou on a une chimie multi composants à diluer dans de l'eau, on a par exemple pour un des revelateurs qu'on utilise:

    Metol: 6g
    Sulfite de sodium: 25g
    carbonate de sodium: 37g
    bromure de potassium: 1g ...

    encore une fois, je ne suis absolument pas compétente en la matière. mais.

    quand on mélage tout ces composants ensemble, je doute que chacun d'eux n'ai pas la même densité, masse, volume, aspect (granuleux ou lisse), etc etc.. et donc, au sein d'un ensemble (dans un sachet) le bromure de potassium ne se répartira pas de manière homogène au sein de sachet ? non?

    théoriquement, dans cette formule, on aura 1/70e de bromure de potassium.. mais.. en fractionnant la poudre, serais-je sur et aurais-je la garantie que, sur par exemple 1/4 ou 1/5eme du sachet j'aurais à coup sur et certain 1/70e de bromure de potassium.. et non 2 ou 4/70e, et une autre fois 0.5/70e ?..

    je vous voyez ce dont je parle?..

    quand je prépare ma pate à pain. tant que je n'ai pas mis de l'eau.. (et encore!) je ne suis pas sur que le sel soit également réparti dans la composition de l'ensemble .. si?..il faut encore ensuite mélanger le tout de façon homogène pour repartir tout..

  19. #15
    RomVi

    Re : chimie de photographie argentique.

    oui, c'est pour ça qu'il faut échantillonner, c'est à dire s'arranger pour prélever une fraction représentative de l'ensemble.

  20. #16
    caromines

    Re : chimie de photographie argentique.

    ben oui.. mais pour échantilloner.. euh.. on fait comment? Nom : chimie.jpg
Affichages : 30
Taille : 6,0 Ko

    là, la chimie est vendue déja toute prête .. dans un sachet!..

    dedans, plein de composants différents.. ben.. je ne sais pas comment faire.. hahaha

    bêtement, je me disais que.. dilué dans de l'eau, la concentration en terme chimique serait plus.. homogène quoi.. (je présume)... du moins dès la dilution effectuée.
    là, euh.. imaginons.. j'ouvre le paquet, je divise le contenu en 4 parts égales.. qui peut me dire comment faire pour que le pourcentage de tel ou tel composant puisse être exactement le même dans les quatre parties ...

    enfin, je ne sais pas si je me fais bien comprendre.. hahaha

  21. #17
    RomVi

    Re : chimie de photographie argentique.

    La prochaine fois qu'un sachet est ouvert il faudrait le vider et bien étaler, dans une assiette par exemple, et regarder l'aspect de la poudre. Éventuellement faire une photo et la poster ici.

  22. #18
    champetre

    Re : chimie de photographie argentique.

    Bonjour,

    Évidemment que c'est homogène !

    Comment à pu te venir l'idée que ce ne soit pas le cas (tu imagines des résultats variant avec chaque préparation, puisque la composition serait aléatoire).

    Nawak

  23. Publicité
  24. #19
    jiherve

    Re : chimie de photographie argentique.

    re,
    non pas forcement si le contenu est prévu pour être utilisé en totalité il pourrait ne pas être homogène avant dissolution.
    Mais un bon secouage du pochon devrait résoudre le probleme si probleme il y avait!
    JR
    l'électronique c'est pas du vaudou!

Discussions similaires

  1. M31 argentique
    Par astromichel1 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/10/2012, 11h33
  2. photographie: Numérique ou argentique ?
    Par al_croco dans le forum Technologies
    Réponses: 42
    Dernier message: 28/06/2010, 21h35
  3. argentique sur EQ1
    Par marar dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/06/2007, 17h48
  4. m42 argentique
    Par nayx dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/10/2006, 14h48
  5. M45 argentique
    Par nayx dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 23
    Dernier message: 12/10/2006, 17h26