Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol



  1. #1
    CasK Cerval

    Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol


    ------

    Bonjour à tous,
    J'ai une petite question pratique pour laquelle je n'ai pas trouvé de réponse en parcourant votre forum :
    Peut-on améliorer la solubilité de deux liquide en ajoutant du sel ?
    Je précise : je cherche à faire du eliquide (clope électronique) mais deux phases se séparent lorsqu'il repose. C'est un mélange de 1,3 propanédiol (végétol) avec une huile essentielle.
    Est-ce possible d'ajouter du chlorhydrate de sodium, du sel de table ou du bicarbonate de sodium dans la solution ? Est-ce que cela pourrait permettre de changer les caractéristiques d'u liquide et le rendre plus "stable" ?
    Je pose cette question parce que j'ai lu sur des forums spécialisés que certains ajoutaient du sérum phy dans leurs liquide et étaient satisfaits du résultats ; comme j'ai lu par ailleurs que du chlorydrate de sodium pouvait être utilisé pour diluer des huiles essentielles (plutôt des hydrocarbures donc) dans d'autres liquides (aqueux j'imagine).
    Merci pour vos réponses !

    -----

  2. #2
    chimhet

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Bonjour,
    Attention à ce que vous lisez.
    Le "chlorhydrate de sodium" ça n'existe pas.

  3. #3
    CasK Cerval

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    En effet ! pardon pour l'erreur,
    https://forums.futura-sciences.com/c...eau-salee.html
    c'était du distillat de chlorure de sodium ! Et donc si je comprends bien ça augmente la séparation.... comment pourrait-on faire le processus inverse ?

  4. #4
    Baal149

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Bonjour,

    Personnellement, je ne connait pas plus la notion de distillat de chlorure de sodium.
    Mais pour répondre à ta question, tu as mal interprété la discussion. Le but de l'exercice que tu donnes en références était justement de montrer qu'on peut améliorer la séparation des phases en ajoutant un sel ; c'est à dire que ça fait l'inverse de ce que toi tu veux faire.

    Concernant un sérum phy, je n'en ai jamais entendu parlé pour ce genre d'utilisation mais ça n'étonnerais que ça marche.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    ecolami

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Dans le milieu que vous décrivez il est impossible de dissoudre les sels ionisés que vous citez. Ce serait possible si, au moins, un des ions est de nature organique et encore seuls certains ions seront solubles.
    Par exemple le VRAI savon sera sans doute miscible mais je n'ai aucune idée du résultat dans l'optique vapotage! De rendre miscible l'huile essentielle et le solvant fumigène.

  7. #6
    CasK Cerval

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Merci pour vos réponses,
    Ecolami, une huile essentielle issue de plante n'est pas forcément organique ? Cela peut vouloir dire autre chose ?
    Baal149 en effet c'est ce que j'ai vu en retrouvant le lien, c'est l'inverse. Du coup, il y aurait une possibilité pour ce que je veux faire ?
    En relisant j'ai compris... : "on ajoute au distillat DU chlorure de sodium"... et non pas comme j'ai cru lire : du distillat de chlorure .... BREF pardon... en plus j'avais tiqué en voyant cette idée d'ajout de sel... ça m'a paru tellement beau que j'ai voulu y croire.
    En fait, dans mon expérience du vapotage et du Do It Yourself (DIY), si le liquide se re-sépare, cela altère le gout de la vape et la longévité du matériel.
    Et j'ai une huile essentielle, plutôt épaisse à température ambiante, que j'essaie de faire tenir dans du eliquide type Propylène Glycol (PG), Glycérine Végétale(VG) ou 1,3 propanédiol (végétol). Elle se dissout mieux (chauffée et mélangée) dans le PG que dans le VG, et visiblement encore mieux dans le 1,3 propanédiol. Mais il y a toujours, après une période de repos, une partie de l'huile qui remonte vers la surface et forme une deuxième phase, alors qu'une partie reste diluée dans le liquide (pour preuve : il a le gout, la couleur, et la phase d'huile est plus petite que la quantité qui a été mise initialement).
    Donc c'est bien le pouvoir de dissolution de ma base (PG ou autre) que je veux augmenter. Faut-il que j'augmente son acidité ? J'ai vu certains vapoteurs parler d'acide citrique dans leurs recettes...
    en tout cas merci beaucoup pour vos réponses !

  8. #7
    ecolami

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Bonsoir,
    Je connais mal le sujet du vapotage. Mais je sais que le propylène glycol peut former des combinaisons tout comme l'éthylène glycol avec ses innombrables polyéthyleneglycol. Du dipropylène glycol pourrait avoir un pouvoir solvant supérieur et alors l'emploi d'une faible proportion serait bénéfique.
    L'emploi d'acide citrique ne me parait pas souhaitable ou utile. Il n'y a aucune raison qu'il facilite la dissolution. En tant qu'acide il pourrait réagir sur les alcools mais cela ne se fera pas dans les conditions du vapotage. Par ailleurs a chaud l'acide citrique se décompose en d'autres acide qui seront davantage irritants. regarde https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_citrique

  9. #8
    CasK Cerval

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Bonjour ecolami,
    Merci pour ta réponse et pour le lien. En fait il existe déjà un diluant dans l'idée que tu proposes. C'est le Polyéthylène Glycol 400 mais je n'aime pas son gout et il peut vite émettre des vapeurs irritantes...
    Est-ce qu'on peut mettre de l'acide dans l'alcool dans lequel diluer l'huile essentielle puis faire évaporer l'alcool ? Cela améliorerait la dissolution de l'huile dans la base ?
    Merci beaucoup en tout cas !

  10. #9
    mach3
    Modérateur

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    La solution est peut-être simplement de mettre moins d'huile essentielle. Clairement s'il faut chauffer pour avoir une miscibilité et puis que ça demixe après refroidissement, c'est que c'est miscible mais pas assez.
    Deux options :
    soit on met moins d'huile essentielle d'entrée de jeu, mais il faudra faire des essais erreur pour savoir quelle quantité on peut mettre,
    soit on ne change pas la quantité, on laisse les deux phases liquides s'équilibrer à froid (idéalement il faudrait agiter durant plusieurs heures puis laisser décanter pendant plusieurs heures), on aura alors une phase riche en polyols (glycérine, propanediol, etc) saturée en huile essentielle et une phase riche en huile. On ôte la phase riche en huile et garde la phase riche en polyols. Théoriquement cette phase ne pourra pas démixer, à moins de l'amener à une température inférieure à laquelle l'équilibration a été faite.

    Sinon pour augmenter la solubilité d'une huile essentielle dans le mélange de polyols, il faut rajouter quelque chose de moins polaire que ces polyols mais soluble dans ce mélange (alcools? esters?), mais je ne vois pas trop de candidats qui seraient à la fois sans saveur et non toxique (enfin bon, vu la toxicité du PG, des huiles essentielles et de toutes les autres cochonneries qu'on peut mettre dans les e-liquide et qui n'ont rien à faire dans les alvéoles pulmonaires, on est p-t pas à ça près... étant chimiste et connaissant les règles de sécurité et les toxicités, je trouve que le vapotage est une aberration, certes pas plus que la clope...).
    Attention aussi, si on ajoute quelque chose pour aider à la miscibilité (par exemple de l'éthanol), il faut oublier l'idée d'enlever ce quelque chose ensuite : ça démixerait forcément derrière.
    En tout cas un sel ou un acide ça ne marchera pas, c'est certain.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  11. #10
    CasK Cerval

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Bonjour mach3 et merci mille fois pour ta réponse !
    Tu me permets de mettre des mots et de m'expliquer le pourquoi du comment de certaines intuitions que j'ai eu en pratiquant ! D'ailleurs la solution trouvée par certains est d'utiliser des terpènes pour favoriser la dilution, mais pareil, goût et toxicité sont à débattre. Et de ce que j'ai expérimenté, ils finissent par reformer une phase à la surface relativement vite..
    Si on part sur l'idée de faire reposer puis de séparer les phases*, est-ce qu'en répétant le processus on pourrait réussir à piéger plus de l'huile essentielle dans les polyols ?

    *ce que je fais actuellement, je mélange à chaud genre 24h puis je laisse reposer un peu plus longtemps, mais je veux quelque chose de plus concentré en huile... et j'ai eu entre les mains un produit qui était bien plus concentré que ce que j'ai réussi à faire, qui était parfaitement limpide et stable ; je l'ai chauffé, laissé au congelo, et tout pour voir si ça séparait et c'était dramatiquement stable ! mais je n'ai pas obtenu la moindre information sur la technique.

  12. #11
    ecolami

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Bonjour,
    Il faut éviter les dérivés d'éthylèneglycol tout comme le glycol. Ces produits sont toxiques. ils finissent par s'oxyder dans le corps en acide oxalique.
    Avec les dérivé de propylène glycol c'est tout différent il deviennent de l'acide lactique.

  13. #12
    ecolami

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    suite
    Il faut verifier si la partie insoluble apporte vraiment une odeur prononcée: l'huile essentielle pouvant tout simplement contenir un peu d'huile, pas forcément des triglycerides (par exemple squalène sans odeur).
    Les huile essentielles recouvrent un grand nombre de produits dont certains sont dangereux, voire trés dangereux.

  14. #13
    CasK Cerval

    Re : Question de profane solubilité sel huile + glycérine /1,3 propanédiol

    Passionnant, j'aurais du faire de la chimie.
    Donc en "dégraissant" l'huile essentielle (très grasse d'ailleurs), par exemple en la diluant dans l'alcool, puis en la gelant et enfin en filtrant ce qui va précipiter ou figer, puis évaporer l'alcool, on pourrait arriver à un meilleur résultat ?
    Merci !!!

Discussions similaires

  1. etat et mesure, question d'un profane
    Par Tournesol78 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/02/2020, 19h53
  2. Question extrêmement profane
    Par lani_e dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/07/2012, 17h24
  3. separer la glycérine de l'huile vegetale
    Par eric39570 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/09/2010, 16h08
  4. Comment séparer la glycérine contenue dans l'huile
    Par romain91810 dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 18/10/2007, 17h49
  5. [Biologie végétale] comment separer le glycérine de l'huile
    Par romain91810 dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/10/2007, 21h39