Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Tamis moléculaire : Le bon usage?



  1. #1
    Fajan

    Tamis moléculaire : Le bon usage?


    ------

    Bonjour,

    J'aimerais connaitre la bonne façon d'utiliser un tamis moléculaire...

    1) En effet, chez nous, ils sont dans une étuve aux environs de 150°C.

    Je me demandais si cela était suffisant?

    Sinon y a t il un moyen rapide de les sécher (style sous la pompe à vide dans un ballon et chauffé au décapeur thermique? (heat gun pour les anglophones) et encore pdt combien de temps?)

    2) Est ce que le tamis moléculaire change de couleur quand il est sec (activé?), si non comment voir s'il est activé?

    3) Par ailleurs, comment éviter que le tamis ne prenne toute l'humidité ambiante, le temps que je le transfert vers mon ballon

    4) Finalement, y a t il une règle qui dit la quantité de tamis que l'on doit mettre par quantité de solvant? (une approximation bien sur, c'est surtout pour éliminer l'humidité ambiante d'un solvant qui est assez hydroscopique)

    Merci d'avance

    -----

  2. #2
    moco

    Re : Tamis moléculaire : Le bon usage?

    Il existe plusieurs sortes de tamis moléculaires. Mais 150°C est une bonne température pour les conserver à l'étuve.
    La plupart des tamis moléculaires sont incolores. Mais on en trouve parfois qui sont traités au chlorure de cobalt qui et bleu à l'état anhydre et rose à l'état hydraté. Mais ce changement de couleur n'est pas très sensible. Quand le tamis vire au rose, c'est qu'il y a déjà longtemps qu'il est saturé d'eau.

    D'habitude on met ces tamis dans des solvants qui ne contiennent que des quantités très faibles d'eau. On ne déshydrate pas ainsi l'éthanol 96% par exemple. Il en faudrait trop.

    Ce que tu peux faire si tu as des doutes sur la qualité de ton solvant, c'est tester ton solvant avec le réactif de Karl Fischer (SO2 + I2) qui réagit en présence de traces d'eau.

  3. #3
    Fajan

    Re : Tamis moléculaire : Le bon usage?

    En fait je souhaite l'utiliser dans les liquides ioniques (sels fondus à température ambiante), c'est essentiellement pour capter l'humidité de l'air, car une fois le liquide ionique mis en présence d'un air humide, il capte beaucoup d'eau, et lorsque l'on fait une voltampérométrie, on voit un courant important dû à la réduction de l'eau...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Tamis moléculaire
    Par le Fab's dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/11/2007, 16h35
  2. Tamis moléculaire
    Par bob_isat dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/10/2007, 20h43
  3. Tamis moléculaire
    Par auror dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/10/2006, 14h04
  4. tamis moléculaire
    Par nikkocam dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 21/06/2006, 23h17
  5. Fournisseurs tamis moleculaire
    Par bob_isat dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/03/2006, 14h32