Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !




  1. #1
    invité6543212033

    Talking Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Salut à tous !

    Voilà je m'interroge sur la concurrence qu'il existe entre ces 2 théories :

    La théorie des cordes propose d'unifier la MQ et la RG ainsi que les interactions fondamentales à l'aide d'objet de dimension 1 qu'on appelle les cordes dans un espace-temps pouvant atteindre 11 dimensions d'après la théorie M, d'ailleurs on parle plutôt du développement des théories des cordes : théories des supercordes car ces théories ont besoin de la supersymétrie pour rester cohérente et ne pas introduire d'hypothétiques tachyons ...

    La gravitation quantique à boucles quand à elle propose d'unifier la MQ et la RG en quantifiant l'espace en "atomes" d'espace fait de volumes et de surfaces ...

    Alors voilà, je me demande ...
    Est-ce la gravitation quantique à boucles et la théorie M ne seraient pas toutes 2 deux approches complémentaires d'une même théorie de gravitation quantique ?
    Par exemple les cordes sont de dimension 1 et les branes de dimension 2 et les "atomes" d'espace sont de dimension 2 ou 3 ...
    Ne pourrait-on pas quantifier des branes par des "atomes" de surface, une sorte d'unification de la théorie M et de la gravitation quantique à boucles ... !

    Voilà, avis aux spécialistes !

    Cordialement,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Bonsoir,

    Vaste sujet.

    La seule chose que je peut dire c'est qu'une corde quantique on peut la bouclé.

    Patrick

  4. #3
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Salut à tous !


    La gravitation quantique à boucles quand à elle propose d'unifier la MQ et la RG en quantifiant l'espace en "atomes" d'espace fait de volumes et de surfaces ...

    ,
    Salut

    La gravitation à boucles se propose d'établir une théorie de la gravitation "quantique", où l'espace temps n'est plus continu mais n'a pas la prétention, à ma connaissance, d'intégrer la théorie quantique des champs. Du moins pas au stade où elle en est actuellement.

    On peut voir:
    http://www-cosmosaf.iap.fr/gravitation%20quantique.htm

    du moins jusqu'au chapitre 6 (après c'est assez technique) où C. Rovelli explique les approches et compare les deux approches.
    Cordialement


  5. #4
    ondo.h

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    salut!


    eh bien Smolin dans http://www.amazon.fr/Rien-va-plus-ph.../dp/2100507028 montre qu'il y a un espoir caché dans le clan d'Ashtekar car des extensions sont tout de meme tenter pour retrouver le model standart de la physique des particules je crois!

    bon le sujet de l'autre fil était deja trop en avance je profite ici!
    alors des expériences sont ils imaginé par les cordistes pour tester
    cette théorie? il faut bien qu'on sache si elle est falsifiable!
    Que Newton soit, et la lumière fut!

  6. #5
    Urgon

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Il existe une différence fondamentale entre les deux théorie, ce qui rend peu probable l'existence d'une théorie "mère" des deux.

    La GQB est une théorie dite "indépendante du fond", c'est à dire que l'espace et le temps ne sont pas des pré-requis de la théorie, mais sont en quelque-sorte "générés" par la théorie.

    La TC suppose un espace-temps préétabli (avec beaucoup de dimensions d'ailleurs) et la TC n'existe pas sans ce pré-requis.

    Cela ne rend pas complètement impossible une éventuelle unification des deux théories, mais je trouve cela fondamental.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Il existe une différence fondamentale entre les deux théorie, ce qui rend peu probable l'existence d'une théorie "mère" des deux.

    La GQB est une théorie dite "indépendante du fond", c'est à dire que l'espace et le temps ne sont pas des pré-requis de la théorie, mais sont en quelque-sorte "générés" par la théorie.

    La TC suppose un espace-temps préétabli (avec beaucoup de dimensions d'ailleurs) et la TC n'existe pas sans ce pré-requis.

    Cela ne rend pas complètement impossible une éventuelle unification des deux théories, mais je trouve cela fondamental.
    Effectivement c'est la différence fondamentale qui fait que la "fusion" des 2 théories parait hautement douteuse. Elle ne pourrait être faite que par une théorie "chapeau" qui incluerait les 2 comme approximation.

  9. #7
    mtheory

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message

    La TC suppose un espace-temps préétabli (avec beaucoup de dimensions d'ailleurs) et la TC n'existe pas sans ce pré-requis.
    Pas vraiment, et c'est encore plus vraie avec le conjecture AdS/Cft....
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  10. Publicité
  11. #8
    Urgon

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Pas vraiment, et c'est encore plus vraie avec le conjecture AdS/Cft....
    Peux-tu détailler un petit peu ? Veux-tu dire que la TC pourrait être vue comme une théorie "indépendante du fond" ?

  12. #9
    invité6543212033

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Salut à tous !

    Il me semble bien que la théorie M puisse être considérée comme étant "indépendante de fond" ... non ?

    Cordialement,

  13. #10
    skeptikos

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    la gravitation quantique à boucles, la théorie des cordes, la géométrie non commutative sont, à mon avis, des théories qui sont dans la cible mais encore éloignées du centre et il ne sert à rien d'en faire la moyenne dans l'espoir de progresser vers ce centre. Aussi je pense qu'il faut s'en inspirer mais seulement s'en inspirer, et tenter un nouveau tir. Bonne chance.



    On peut rechercher la vérité mais on ne peut exiger de la trouver.

  14. #11
    invité6543212033

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Et qui te dis que çà ne vise pas juste, de tout temps les théories se construisent les unes sur les autres, donc on se rapproche toujours du centre (si on peut appeler cela la vérité) car la science ne cherche que le comment cela se fait-il ? et pas le pourquoi çà doit être comme çà !

    D'ailleurs la géométrie non-commutative n'est qu'un outil pour formaliser les nouvelles théories comme la GQB ou la TC et n'est à ce titre pas une théorie physique mais une théorie mathématique !

    En plus, il a été dit que je ne faisais pas la moyenne de ces théories (d'ailleurs çà n'a pas beaucoup de sens ... ), mais que peut-être une théorie chapeautant les 2 la GQB et la théorie M pourrait peut-être exister !

    De toute façon ce qui nous indique qu'une théorie puisse nous rapprocher du centre de la cible c'est tout d'abord son élégance mais surtout et c'est le facteur déterminant : l'expérimentation et la falsifiabilité !

    Donc dans tout les cas rendez-vous pour la remise en route du LHC l'un des seuls accélérateurs de particules à pouvoir supplanter le modèle standard !

    Cordialement,

    PS : je crois que c'est au Tevatron du Fermilab qu'ils ont détecté un surplus de muons signe peut-être de nouvelles particules comme par exemple les superpartenaires !

  15. #12
    mtheory

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par Urgon Voir le message
    Peux-tu détailler un petit peu ? Veux-tu dire que la TC pourrait être vue comme une théorie "indépendante du fond" ?
    Eh bien, malheureusment j'ai pas de temps mais on peut formuler la théorie de cordes en espace-temps courbes, au moins partiellement, mais une définition non-perturbative transparente manque, même si la conjecture AdS Cft donne probablement une définition non perturbative de la théorie des cordes.

    En fait il y a des signes que la théorie est bien "indépendante du fond" mais ça n'est pas très explicite....donc en se sens restreint une définition manque et la LQG peut jouer un rôle. Mias je dirais que les affirmations de Smolin à son propos son un peu /beaucoup exagérées
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  16. #13
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Eh bien, malheureusment j'ai pas de temps mais on peut formuler la théorie de cordes en espace-temps courbes, au moins partiellement, mais une définition non-perturbative transparente manque, même si la conjecture AdS Cft donne probablement une définition non perturbative de la théorie des cordes.
    Le fait de formuler la théorie en espace courbe (anti De Sitter par exemple) ne la rend pas pour autant indépendante du fond, puisque ce fond est défini indépendemment et comme cadre des objets physiques de la théorie. Voir par exemple la théorie hybride de QFT en espace courbe dont on se sert pour montrer le rayonnement de Hawking (TN).
    Encore faut il que cet espace soit dynamique , ce que la Gravitation à boucle incorpore me semble t'il?

  17. #14
    mtheory

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par ordage Voir le message
    Le fait de formuler la théorie en espace courbe (anti De Sitter par exemple) ne la rend pas pour autant indépendante du fond, puisque ce fond est défini indépendemment et comme cadre des objets physiques de la théorie. Voir par exemple la théorie hybride de QFT en espace courbe dont on se sert pour montrer le rayonnement de Hawking (TN).
    Encore faut il que cet espace soit dynamique , ce que la Gravitation à boucle incorpore me semble t'il?
    Pour le moment, la seule chose que fait vraiment la LQG, il me semble, c'est avoir un espace de Hilbert de la géométrie de l'espace-temps, des opérateurs volume, courbure, distance, surface et une dérivation un peu problématique de l'entropie d'un trou noir mais sinon, à strictement parler j'ai l'impression qu'ils n'ont :
    -ni l'espace-temps de Minkowski
    -ni la loi de Newton de la gravitation
    -ni onde gravitationnelle.
    sauf de façons approximatives et un peu tirées par les cheveux.

    Pour Ads,je peux coller n'importe quelle solution dynamique ou pas d'espace-temps pourvue qu'asymptotiquement je retrouve Ads, en tous cas c'est ce que je comprends de la conjecture de Maldacena, donc en théorie je peux traiter de plein de situations en théorie des cordes sans supposer vraiment une géométrie fixe du départ dans laquelle les cordes se propagent.....mais je ne connais pas assez la théorie pour en être sûr.
    “I'm smart enough to know that I'm dumb.” Richard Feynman

  18. #15
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par mtheory Voir le message
    Pour le moment, la seule chose que fait vraiment la LQG, il me semble, c'est avoir un espace de Hilbert de la géométrie de l'espace-temps, des opérateurs volume, courbure, distance, surface et une dérivation un peu problématique de l'entropie d'un trou noir mais sinon, à strictement parler j'ai l'impression qu'ils n'ont :
    -ni l'espace-temps de Minkowski
    -ni la loi de Newton de la gravitation
    -ni onde gravitationnelle.
    sauf de façons approximatives et un peu tirées par les cheveux.

    Pour Ads,je peux coller n'importe quelle solution dynamique ou pas d'espace-temps pourvue qu'asymptotiquement je retrouve Ads, en tous cas c'est ce que je comprends de la conjecture de Maldacena, donc en théorie je peux traiter de plein de situations en théorie des cordes sans supposer vraiment une géométrie fixe du départ dans laquelle les cordes se propagent.....mais je ne connais pas assez la théorie pour en être sûr.
    Bonjour

    Je n'ai pas suivi les derniers développements de la LQG mais effectivement le problème de la convergence avec la RG et la dynamique de la la LQG ne semblent pas résolus.

    Pour la conjecture AdS/CFT qui suggère que dans une certaine limite il y a une équivalence entre la gravité quantique (ou d'une version supersymétrique) sur un fond AdS de dimension n et d'une théorie des champs non gravitationnelle de dimension n conformément invariante définie sur sa frontière (dimension n-1), on pensait utiliser nos connaissances en QFT pour en acquérir sur la gravitation quantique (où on ne sait pas grand chose). Si cette conjecture est exacte (ce qu'on pense, mais qui n'est pas prouvé) , c'est effectivement une piste intéressante pour bâtir une théorie de gravitation quantique.
    Je ne sais pas ou en sont les travaux et si cette piste est toujours d'actualité, mais on en entend pas beaucoup parler.

    Au passage, rappelons que l'espace anti de Sitter (constante cosmo négative) qui est une des 3 solutions de la RG à symétrie maximum à la différence de l'espace De Sitter n'est pas trivial puisque l'infini n'est pas de type nul mais de type temps (de l'information peut venir de l'infini) et c'est d'ailleurs cela qui permet "en théorie des cordes" cette fameuse correspondance AdS/CFT

  19. #16
    humanino

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Bonjour,

    j'interviens seulement pour dire que les modeles en principe incompatible, en QCD sont legion. Tout le monde essaie de decrire la meme physique hadronique, tout le monde a une conception personelle differente, et la plupart des modeles sont conceptuellement contradictoires. La raison pour laquelle je viens balancer cette histoire ici, c'est que jamais je n'ai vu une querelle entre partisants du soliton et de Schwinger-Dyson par exemple. Souvent, les theoriciens semblent avoir une estime respective pour des approches alternatives qu'ils savent ne pas maitriser aussi bien que ceux qui les ont developpees. J'aime travailler dans ce milieu. On y donne des predictions que l'on compare avec la Nature. On y travaille en respectant la dignite de ceux qui ont commis une erreur, car eux aussi nous enseignent quelque chose.

    Certaines affirmations qui ont lieu ici, comme
    Je ne sais pas ou en sont les travaux et si cette piste est toujours d'actualité, mais on en entend pas beaucoup parler.
    sont affligeantes. Aujourd'hui meme, je ne triche pas, je vais a l'instant sur l'arXiv, je clique sur hep-th, et hop :
    Charged Randall-Sundrum black holes and N=4 super Yang-Mills in AdS(2)xS(2)

    J'espere qu'il sera possible dans un avenir proche que l'on revienne a une attitude plus raisonnable telle le "oui, il est probable que ces deux approches soient compatibles". De toute maniere, tant qu'il n'y a pas de prediction ferme d'un cote ou de l'autre, c'est un debat sterile.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  20. #17
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Bonjour,

    Certaines affirmations qui ont lieu ici, commesont affligeantes. Aujourd'hui meme, je ne triche pas, je vais a l'instant sur l'arXiv, je clique sur hep-th, et hop :
    Charged Randall-Sundrum black holes and N=4 super Yang-Mills in AdS(2)xS(2)
    Salut

    Désolé de t'avoir affligé. Mais il n'y avait pas d'intention négativiste ni agressive, me semble t'il, dans mes propos, juste une question à laquelle tu as d'ailleurs donné une réponse. Dont acte...

    Mais au risque de te faire encore de la peine, le fait que tu trouves une référence sur arXiv,n'est pas très significatif du succès d'une approche, compte tenu de la quantité et de la diversité d'articles qui sont publiés sur ce serveur.

    On peut apprécier diversement la chose, mais dans le calme.
    Cordialement

  21. #18
    humanino

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par ordage Voir le message
    Mais au risque de te faire encore de la peine, le fait que tu trouves une référence sur arXiv,n'est pas très significatif du succès d'une approche, compte tenu de la quantité et de la diversité d'articles qui sont publiés sur ce serveur.
    Une autre utilisation tres en vogue et tres puissante de la conjecture de Maldacena actuellement consiste a contruire des modeles holographiques de QCD. Avoir des doutes sur l'importance quantitative et qualitative de la conjecture de Maldacena ne releve que d'une meconnaissance de la recherche en la matiere. Les ramifications de cette conjecture sont immenses. Ce n'est pas hasard si elle lui a valu un poste a l'IAS.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  22. #19
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    . Avoir des doutes sur l'importance quantitative et qualitative de la conjecture de Maldacena ne releve que d'une meconnaissance de la recherche en la matiere..
    Entre nous, ce genre de propos, qui est une pure affirmation du style "c'est moi que j'ai raison parce que je m'y connais plus que toi" , n'est pas vraiment un argument scientifique.

    Mais j'avoue bien volontiers, que je ne suis pas spécialiste de la recherche en la matière, mais ici on est sur un forum public où, me semble t'il, on doit pouvoir discuter sans se balancer ce genre de propos désobligeants .
    Souviens toi et médites de ce disait le grand philosophe P. Dac:

    "Ceux qui ne savent pas grand chose en savent tout autant que ceux qui n'en savent pas plus qu'eux"

  23. #20
    humanino

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par ordage Voir le message
    Entre nous, ce genre de propos, qui est une pure affirmation du style "c'est moi que j'ai raison parce que je m'y connais plus que toi" , n'est pas vraiment un argument scientifique.
    Je me permets de te signaler que, si tu suivais un peu mes propos, tu aurais remarque que je les soutiens par des faits. Tu as dit que "l'on en entend pas beaucoup parler" de la conjecture de Maldacena. Je n'ai fait que te dire que tu n'ecoutes pas, puisqu'aujourd'hui meme on en parle sur arXiv. Tu m'as dit que les references sur arXiv ne sont pas significatives, et qu'il faut publication, je t'ai repondu qu'il en existe une foule, dont je sais qu'elles sont importantes parce qu'elles relevent de mon domaine, QCD. A toi de le demander specifiquement si tu as besoin que je te donne les references. Si tu n'es pas interesse par les applications de cette conjecture a QCD, je peux te donner d'autres references plus orientees physique fondamentale/gravite quantique/theorie des cordes. Si tu sens que tu es a court d'arguments, ce n'est pas ma faute.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  24. #21
    invité6543212033

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Salut à tous !

    Je me pose une question pour départager ces 2 théories que sont la LQG et la TC. Comment explique-t-elle, chacune à leurs façons je suppose, la matière noire et l'énergie sombre qui fait quand même 95 % du total de l'Univers ?

    çà serait bien pour le néophyte que je suis d'avoir un début d'explication sur ce que contient réellement notre Univers, je parle bien sûr de l'énergie sombre qui accélère l'expansion de l'Univers et la matière noire qui fait tourner si vite la périphérie des galaxies !

    Donc comment la LQG explique-t-elle la matière noire et aussi l'énergie sombre ?
    Comment la TC explique-t-elle la matière noire et aussi l'énergie sombre ?

    La seule chose dont je suis sûr c'est que la TC utilise la supersymétrie pour expliquer de quoi est constituée la matière noire c'est à dire les superparticules !
    Est-ce que la LQG utilise aussi la supersymétrie ?

    C'est àmha une question importante car cela permettrait peut-être de pouvoir trancher en faveur d'une des 2 théories selon ce que le LHC découvrira ou non, sans oublier les télescopes qui scrutent l'infini de notre Univers !

    Voilà en espérant un éclaircissement de votre part !

    Merci d'avance,

    Cordialement,

  25. #22
    ordage

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    . Tu m'as dit que les references sur arXiv ne sont pas significatives, et qu'il faut publication.
    Ce que j'ai dit c'est qu'il avait beaucoup de publications sur arXiv et que citer un exemple n'était pas significatif, que pour juger de l'activité d'une approche il fallait plutôt s'attacher au rapport entre les publications sur cette approche du problème et la totalité des publications dans ce domaine. Mais à part cela je trouve cette approche plutôt intéressante.
    Cordialement.

  26. #23
    Bartho

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Salut à tous,

    Bon je reprend un peu le fil de ce topic en essayant d'apporter une réponse aux questions d'octonitrocubane, qui, au final, en a reçu relativement peu... J'en profite également pour remettre quelques pendules à l'heure sur la gravité quantique à boucles et la théorie des cordes.

    Comme beaucoup d'entre vous le savent, ces deux théories ont été mises sur pied pour tenter de réconcilier la relativité générale avec la théorie quantique des champs. Maintenant, en ce qui concerne une éventuelle unification des deux théories, je doute fortement qu'il soit possible un jour des les exprimer comme deux facettes différentes d'une même théorie tant leurs approches respectives sont éloignées.

    La théorie des cordes repose des cordes repose sur l'hypothèse que les particules du modèle standard ne sont pas ponctuelles mais possèdent toutes une même structure interne, celle d'une corde vibrante. Et c'est la fréquence des modes de vibrations de ces cordes qui détermine si la particule est un électron, un quark, un photon, etc... A partir de la, toutes les interactions (y compris la gravitation) peuvent se comprendre en terme de propagation, d'ouverture et de fermeture de cordes.

    Avantage de la TC*:

    1°) C'est une théorie quantique, par construction.
    2°) C'est une théorie gravitationnelle car le spectre des cordes contient des bosons sans masse de spin 2 (des gravitons).
    3°) C'est une théorie d'unification puisqu'elle permet de rendre compte de toutes les forces fondamentales dans un unique corpus à partir de seulement deux grandeurs : la tension et la constante de couplage des cordes.
    4°) Elle permet de conférer une assise microscopique à certaines propriétés macroscopiques étonnantes comme l'entropie des trous noirs.

    Inconvénients de la TC

    1°) Pour être mathématiquement viable, elle requiert des dimensions spatiales supplémentaires (de 6 jusqu'à 22 suivant le cas) non observées dans notre expérience quotidienne. Par conséquent, si elles existent, elles sont nécessairement repliées sur elles-mêmes et de très petite taille.
    2°) Toujours pour des raisons mathématiques, la théorie requiert la supersymétrie, c'est-à-dire l'existence d'un partenaire supersymétrique pour chaque particule du modèle standard (a chaque boson correspond un fermion et vice-versa). Vingt ans de traque n'ont à ce jour toujours pas suffit à déceler leur présence.
    3°) La théorie s'accommode bien d'un espace-temps anti-de Sitter (à constante cosmologique négative) mais assez mal d'un espace-temps de de Sitter (à constante cosmologique positive), ce qui est malheureusement le cas de notre univers actuel.
    4°) De par sa grande versatilité (il n'existe non pas une mais cinq théories des cordes) elle est difficilement falsifiable, c'est à dire qu'on pourra la modifier pour qu'elle colle aux observations. Par exemple, si on ne mettait jamais en évidence l'existence des superpartenaires, il est possible de trouver une explication à leur non-détection qui découle directement de la théorie.
    5°) Elle n'est PAS invariante de fond*! Cela veut dire qu'elle nécessite la présence d'un espace-temps absolu (comme la gravitation newtonienne nécessitait la présence d'un temps et d'un espace absolu sur lequel les objets se mouvaient) et ceci est contradiction avec l'un des principes de la relativité générale qui postule que les lois physiques doivent être invariante peu importe le système de coordonnées choisi.

    Pour ce qui est de la gravité quantique à boucle, il s'agit d'une quantification directe de la relativité générale. Pour faire simple, il s'agit de combiner l'idée phare de la relativité générale (champ gravitationnel = métrique d'espace-temps dynamique) avec celle de la théorie quantique des champs (processus quantique = nuage de probabilité). Du coup, puisque l'espace temps est l'équivalent du champs gravitationnel et que celui-ci est quantifié, l'espace acquiert à l'échelle atomique une structure granulaire*: c'est «*comme si*» l'espace était constitué de petit grains (que l'on a nommés «*atomes d'espace*»). Les volumes et les aires deviennent alors quantifiés. En réalité, pour être plus précis, les solutions acceptables (c'est-à-dire bien définie mathématiquement et dont l'interprétation physique n'est pas sujette à confusion) de l'équation régissant la dynamique probabiliste de l'espace-temps (équation de Wheeler-de Witt) s'avèrent être des boucles fermées qui s'ouvrent en présence de matière, d'où le nom de la théorie. Ces boucles peuvent s'apparenter aux lignes de champs dans le cas de l'électromagnétisme classique (ligne de Faraday), à ceci près qu'elles ne sont pas plongées dans l'espace mais qu'elles constituent l'espace temps lui-même !

    Avantages de la GQB

    1°) Elle ne nécessite AUCUNE hypothèse supplémentaire à celles déjà contenues dans la relativité générale et la théorie quantique des champs. La structure granulaire de l'espace-temps émane spontanément des calculs. C'est en grande partie pour cette raison que je suis beaucoup plus adepte de cette théorie.
    2°) Elle est invariante de fond, par construction.
    3°) Tout comme la théorie des cordes, il s'agit d'une théorie à la fois gravitationnelle et quantique.

    Inconvénients de la QGB

    1°) L'unification n'est pas aussi évidente que pour la théorie des cordes. Elle marche très bien pour la gravitation elle-même (puisqu'elle a été inventée pour cela) mais son application aux trois autres forces n'est pas directe.
    2°) Aussi bizarre que cela puisse paraître, elle ne permet pas de rendre compte de l'invariance de Lorenz et donc de la relativité restreinte.

    A partir de là, chacun est libre de préférer l'une ou l'autre mais la seule juge sera l'expérience. Comme le disait mon prof de relativité générale*: «*Aussi belles soient les mathématiques d'une théorie, si celle-ci ne rend pas compte des observations, c'est poubelle !*». A l'heure actuelle, aucune preuve*expérimentale n'a pu trancher en faveur de l'une ou de l'autre, il n'y donc pas d'états d'âme à avoir la-dessus.

    Maintenant pour ce qui est de la matière noire et de l'énergie sombre, il faut savoir qu'aucune théorie physique «*n'explique*» leur présence (qui d'ailleurs n'est qu'une hypothèse)! La bonne question est plutôt*: «*Comment la TC et la GQB expliquent-elles*les observations qui ont conduit à l'hypothèse de la matière noire et de l'énergie sombre (à savoir la vitesse de rotations des galaxies et l'accélération de l'expansion de l'univers) ?*». Sur ces questions, je ne suis pas un spécialiste. Tout ce que je peux te dire, c'est que la théorie des cordes répond indirectement à la question de la matière noire puisqu'elle prédit l'existence de candidats sérieux, à savoir les compagnons supersymétrique des particules. Pour la gravitation quantique à boucles, je n'ai jamais rien lu quand à ses prédictions à ce sujet (cela dit, je sais que quand on l'applique en cosmologie, la phase d'expansion de l'univers survient naturellement des calculs) mais cela fera sans doute l'objet de mon prochain post...

    Voila j'espère avoir pu éclairer les esprits. Je vous conseille les deux références suivantes pour plus d'informations (c'est assez technique mais j'estime que l'on a vraiment bien compris une théorie physique que lorsque l'on a pris le temps de triturer les mathématiques qu'il y a derrière)*:
    pour la TC*: http://www.ift.uam.es/paginaspersona...ranga/Lect.pdf
    pour la GQB*: http://www.ens-lyon.fr/DSM/SDMsite/M...Cailleteau.pdf

  27. #24
    invité6543212033

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Merci Bartho !!!

    Mais la théorie M, n'est-elle pas indépendante de fond !!?

    @ +++

  28. #25
    Bartho

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Merci Bartho !!!

    Mais la théorie M, n'est-elle pas indépendante de fond !!?

    @ +++
    Non, absolument pas. La théorie M n'est autre que l'unification des cinq théories des cordes (les cinq théorie ne sont que des aspects différents de la théorie M). C'est un fameux pas en avant car elle a permis de donner un cohérence à toutes ces théories. Cependant, elle en partage les mêmes faiblesses, et notamment la non-invariance de fond.

  29. #26
    fridirick

    Re : Gravitation quantique à boucles VS théorie des cordes !

    1°) L'unification n'est pas aussi évidente que pour la théorie des cordes. Elle marche très bien pour la gravitation elle-même (puisqu'elle a été inventée pour cela) mais son application aux trois autres forces n'est pas directe.
    Je ne suis pas certain qu'il s'agisse là d'un inconvénient. La gravité est bel et bien une force en retrait des 3 autres.

    J'ai parfois l'impression peut être à tort en tant qu'amateur peu éclairé qu'on cherche plus à rendre les theories compatibles avec une certaine esthétique qu'on se figure du monde qu'autre chose. La particularité des sciences. ce qui en fait un objet si extraordinaire c'est justement cette capacité à se confronter au réel. Meme si parfois certaines théories verifiees et verifiees ne repondent pas de toutes les questions épistémologiques.

    Ainsi pour moi le fait que

    La TC suppose un espace-temps préétabli (avec beaucoup de dimensions d'ailleurs) et la TC n'existe pas sans ce pré-requis.
    n'est pas un inconvénient.

Discussions similaires

  1. Théorie des cordes et Physique Quantique
    Par charly dans le forum Physique
    Réponses: 131
    Dernier message: 08/11/2009, 18h11
  2. Gravitation quantique à boucles
    Par Gabriel dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/01/2009, 15h15
  3. mecanique quantique:la theorie des cordes
    Par nyogoso dans le forum Physique
    Réponses: 27
    Dernier message: 11/06/2008, 09h00
  4. Gravitation quantique à boucles.
    Par anton dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/12/2006, 11h44
  5. Gravitation quantique à boucles
    Par Garion dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/02/2005, 10h11