Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 77

Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

  1. #31
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Là dessus, pour le moment je reste sceptique. Peut-être est-ce parce que quelque chose m'échappe, mais je ne trouve pas.
    Quand on parle du point de vue de l'observateur en RR, il me semble que la carte et le territoire sont bien une seule et même chose. Je ne comprend pas à quel niveau tu les dissocies.
    La carte c'est la formulation mathématique (l'espace-temps de Minkowski). Le territoire c'est le monde réel.

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    C'est quoi un espace courbé en physique? C'est le vide qui est courbé? Ou c'est juste la matière, qui, dans son mouvement, suit une courbe? Ou autre chose?
    Courbé ça veut dire que la géométrie euclidienne ne s'applique pas. Si tu prends trois objets et que tu les relies par une ligne droite (imaginaire ou physique), ou plutôt une géodésique, la somme des angles aux sommets de fait pas 180°.

    -----

    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  2. Publicité
  3. #32
    jacquolintégrateur

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    C'est quoi un espace courbé en physique? C'est le vide qui est courbé? Ou c'est juste la matière, qui, dans son mouvement, suit une courbe? Ou autre chose?

    Concernant l'espace de Minkowski,
    Quel est l'intérêt de cet espace 2D avec cônes de lumière? C'est un point de vue sur le présent avec une analogie 2D dans un espace-temps 3D?

    Plus important pour moi, car problématique: Dans l'espace Minkowskien, un chemin faisant un détour (dans l'espace-temps) est toujours plus « court » (en termes d'intervalle espace-temps) que la « ligne droite ».
    Bonjour
    Espace courbé: un espace dans lequel le tenseur de courbure est différent de 0. Une sphère, un ellipsoïde, un paraboloïde Hyperbolique, un tore... sont des espace courbés à deux dimensions. Un cylindre, un cône, une surface engendrée par les tangentes à une courbe gauche ne sont pas des espaces courbés (à deux dimensions) parce que le tenseur de courbure (complètement défini, dans le cas de deux dimensions, par la "courbure de Gauss" ) y sont identiquement nuls.
    Plus court chemin dans l'espace de Minkovski: dans ce cas, la distance de deux points infiniment voisins est donnée par une expression du second degré, non définie positive, parce que le carré de la différentielle du temps est négatif. On montre alors aisément (au moyen du calcul des variations: équations d'Euler) que la longueur du segment de droite reliant deux points, A,B "du genre temps" (avec une distance de carré négatif) est le chemin le plus long reliant ces deux points.
    Le "cône de la lumière" est, en fait, un "hyper-cône" à trois D.
    Toutes ces questions sont élémentaires...(mon cher Watson !!)
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  4. #33
    Aglid

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Courbé ça veut dire que la géométrie euclidienne ne s'applique pas. Si tu prends trois objets et que tu les relies par une ligne droite (imaginaire ou physique), ou plutôt une géodésique, la somme des angles aux sommets de fait pas 180°.
    Oui, ça j'avais lu, mais ça ne répond pas à ma question. Ca, c'est plutôt "pourquoi" on parle de courbe. Ce que je demande, c'est: c'est quoi qui est "vraiment" courbé?

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Bonjour
    Espace courbé: un espace dans lequel le tenseur de courbure est différent de 0. Une sphère, un ellipsoïde, un paraboloïde Hyperbolique, un tore... sont des espace courbés à deux dimensions. Un cylindre, un cône, une surface engendrée par les tangentes à une courbe gauche ne sont pas des espaces courbés (à deux dimensions) parce que le tenseur de courbure (complètement défini, dans le cas de deux dimensions, par la "courbure de Gauss" ) y sont identiquement nuls.
    Bonjour,
    Un plongement quoi...
    Si je comprend bien, Deedee et vous parlez de deux courbes différentes. Vous de la courbe vers le bas provoquée par le tenseur et lui de la courbe vers le haut de l'univers lui-même.
    Même problème que plus haut, vous m'expliquez pourquoi on parle de courbe... mais ce que je voudrais savoir, c'est si, selon la physique, le tenseur courbe vraiment l'espace ou si ce n'est qu'une image qui se contente d'expliquer ce qu'on observe sans prétention du genre "l'espace est élastique".

    Citation Envoyé par jacquolintégrateur Voir le message
    Plus court chemin dans l'espace de Minkovski: dans ce cas, la distance de deux points infiniment voisins est donnée par une expression du second degré, non définie positive, parce que le carré de la différentielle du temps est négatif. On montre alors aisément (au moyen du calcul des variations: équations d'Euler) que la longueur du segment de droite reliant deux points, A,B "du genre temps" (avec une distance de carré négatif) est le chemin le plus long reliant ces deux points.
    Le "cône de la lumière" est, en fait, un "hyper-cône" à trois D.
    Toutes ces questions sont élémentaires...(mon cher Watson !!)
    Cordialement
    Elémentaire, c'est relatif hein ^^
    Pour commencer, je ne trouve pas du tout élémentaire que le carré que quoi que ce soit puisse être négatif.
    Je vois que c'est très compliqué l'espace de Minkowski et j'aurais préféré m'en passer... mais comme il vient me mettre une épine dans le pieds, je n'ai hélas pas le choix... mais quelle galère. Mais ce n'est pas tant le raisonnement mathématique qui m'intéresse, mais plutôt à quelle observation/expérimentation Minkowski tente d'offrir une réponse.
    Mon modèle est simple, ne fait pas de relativité mais l'épouse très bien. Enfin... jusqu'à Minkowski.
    Mon soucis est à un niveau purement géométrique... si on considère l'espace courbé (la courbe de Deedee, pas le tenseur), la trajectoire par défaut suit donc une courbe et une accélération fera tendre vers la ligne droite, ce qui épouse simplement et efficacement la RR. Sauf que...
    Le triangle de Minkowski parle d'un détour pour avoir plus court, et moi d'un pure raccourci. Ou on ne parle pas de la même chose peut-être? Il me semble que si quand même.
    Quelqu'un m'avait dit que ce ne peut pas être un raccourci, puisqu'on observe un ralentissement. Mais un ralentissement de quoi au juste? Du temps?

  5. #34
    ecolami

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut, (..........)


    En effet. Il n'y en a pas.

    Par exemple, dans une expérience de téléportation quantique, l'information est transmise de deux manières :
    - par un canal classique
    - par les particules intriquées elles-mêmes lorsqu'elle se déplacent (elles portent en elles les effets de leur intrication qui a été réalisée dans leur passé)
    Rien d'instantané.

    La mesure de type EPR faite dans cette expérience ne sert alors qu'à révéler les propriétés dues à l'intrication. Pas à transmettre instantanément quelque chose.

    Les aspects "instantané à distance" dans ce type d'expérience sont seulement dû à une mauvaise interprétation, ou un usage abusif de l'interprétation (comme la réduction de la fonction d'onde).
    Bonsoir
    Si les particules portent en elles les effets de l'intrication réalisée dans leur passé en quoi consisterai l'intrication?? L'intrication se caractérise par le fait qu'une modification d'état apportée a une des particules se transmet (instantanément?) a l'autre. Cela implique une transmission d'information.

  6. #35
    sunyata

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,

    Quand j'ai pris l'exemple de l'intrication quantique et considéré qu'il y avait un mystère pour expliquer comment l'influence sur une des particules intriquées peut se transmettre a l'autre alors qu'elle en est trés éloignée j'obtiens deux réponses pour dire qu'il n'y a pas de transmission d'information!!!!
    En effet. Il n'y en a pas.

    Par exemple, dans une expérience de téléportation quantique, l'information est transmise de deux manières :
    - par un canal classique
    - par les particules intriquées elles-mêmes lorsqu'elle se déplacent (elles portent en elles les effets de leur intrication qui a été réalisée dans leur passé)
    Rien d'instantané.

    La mesure de type EPR faite dans cette expérience ne sert alors qu'à révéler les propriétés dues à l'intrication. Pas à transmettre instantanément quelque chose.

    Les aspects "instantané à distance" dans ce type d'expérience sont seulement dû à une mauvaise interprétation, ou un usage abusif de l'interprétation (comme la réduction de la fonction d'onde).
    Pour évacuer la notion de transmission d'information dans l'expérience d'intrication, on parle de non-localité de l'interaction.( La notion de distance n'influe pas)
    Cela signifie a-priori, que l'intrication pourrait se maintenir sur des distances de séparations incommensurables.
    Je dis a-priori car, certaines recherches émettent l'hypothèse que le maintient de l'intrication pourrait-être soumis à une distance limite.
    D'un autre côté, si l'hypothèse ER = EPR se vérifie, si l'intrication entre 2 particules équivaut à un pont Einstein-Rosen liant les 2 états quantiques, l'idée d'une distance limite perd toute pertinence...

    https://trustmyscience.com/l-intrica...ance-maximale/

    Cordialement,
    Dernière modification par sunyata ; 02/03/2018 à 06h10.

  7. #36
    bongo1981

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir
    Si les particules portent en elles les effets de l'intrication réalisée dans leur passé en quoi consisterai l'intrication?? L'intrication se caractérise par le fait qu'une modification d'état apportée a une des particules se transmet (instantanément?) a l'autre. Cela implique une transmission d'information.
    Ok, imagine une production de paire intriquée :
    |psi> = |up,up> + |down,down>

    Quand tu observes une des particules, tu forces un état : |up,up> ou |down,down>
    Dans ce cas, une fois que tu as observé la particule 1, ton copain Freddy, comment il sait que tu as déjà observé la particule 1, et comment il sait que ça a pris l'état up ?
    Quand Freddy observe la particule 2, ben... il ne sait pas que tu as déjà observé... à moins que tu lui dises... (donc ça implique un signal se propageant moins vite que la lumière), donc pour lui, quand il voit up, il se dit que toi, que tu observeras, tu verras up, mais il ne sait pas que tu as déjà observé... et d'ailleurs, qui a observé avant l'autre ? toi ou Freddy ?
    Dernière modification par bongo1981 ; 02/03/2018 à 10h12.

  8. #37
    XK150

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Bonjour ,

    Dans un cadre plus général , cette question me paraît un peu prétentieuse .
    Elle supposerait que " nous " savons presque tout ....Et que " nous " avons presque tout découvert .

    Des questions nouvelles apparaîtrons au fur et à mesure que la connaissance avancera . En l'an 2300 , les physiciens d'alors , riront de nos errements .
    Nous serons exactement dans le cas des physiciens de Louis XIV , par rapport à nous , aujourd'hui .

  9. #38
    Aglid

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Bonjour ,

    Dans un cadre plus général , cette question me paraît un peu prétentieuse .
    Elle supposerait que " nous " savons presque tout ....Et que " nous " avons presque tout découvert .

    Des questions nouvelles apparaîtrons au fur et à mesure que la connaissance avancera . En l'an 2300 , les physiciens d'alors , riront de nos errements .
    Nous serons exactement dans le cas des physiciens de Louis XIV , par rapport à nous , aujourd'hui .
    Bonjour,
    vous parlez de la question en début de topic?
    Il me semble que les scientifiques sont bien conscients de cela et sont donc en général plutôt humbles sur ce point.
    Je trouve que "riront de nos errements" offre une image ambiguë. Se moque-t-on des réflexions naïves du passé? Cela n'aurait pas de sens, car il faut bien commencer quelque part. Se moque-t-on des certitudes complètement à la masse du passé? Ca par contre, plutôt oui.
    Voir les gens du passé comme des singes, ce n'est pas tant à propos de ce qu'ils ne savaient pas encore... mais plutôt à propos de ce qu'ils refusaient de comprendre, car cela venait agresser leur vérité. Mais les mentalités ont-elles vraiment changé sur ce point?
    La renaissance marque une forte perte d'autorité de l'Eglise (romaine)... mais les gens n'ont pas besoin de religion pour s'imposer des vérités qui deviennent indissociables de leur identité.
    Par conséquent, les choses deviennent personnelles. Attaquer une vérité = attaquer l'identité, ce genre de choses se passe rarement bien et cela n'a pas changé à notre époque.
    En 2300, je ne pense pas qu'ils riront de notre niveau scientifique. De notre mentalité primitive par contre, peut-être.

  10. #39
    talvera

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Pour répondre à la question : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui ? On pourrait aborder une infinité de sujets :
    https://www.google.fr/search?safe=ac...n+r%C3%A9solus
    https://www.google.fr/search?safe=ac...jXah3E0http://
    https://www.google.fr/search?safe=ac....0.TKCJMJbJR3k
    En fait cette question sous-entend que les problèmes non résolus seraient des restes de l’activité de recherche qui en fait se nourrit d’inconnu comme le feu le papier. Autrement dit le problème est une part entière indissociable de la science vivante.

  11. #40
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Salut;

    Baaah, quand je suis en congé, ne discutez pas si vite, je sais plus suivre

    Je répond juste à ça :

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Oui, ça j'avais lu, mais ça ne répond pas à ma question. Ca, c'est plutôt "pourquoi" on parle de courbe. Ce que je demande, c'est: c'est quoi qui est "vraiment" courbé?
    L'espace mathématique servant à modéliser les relations de distances entre objets dont je parlais.

    Ceci dit, il se fait que les composantes de la courbure ont un pendant physique, en relativité générale, mais je dis bien les composantes, pas la "courbure" au sens naïf du terme.
    Ainsi certaines composantes correspondent au redshift gravitationnel, d'autres aux forces de marée (plus exactement la déviation géodésique), etc...
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #41
    Aglid

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut;

    Baaah, quand je suis en congé, ne discutez pas si vite, je sais plus suivre

    Je répond juste à ça :



    L'espace mathématique servant à modéliser les relations de distances entre objets dont je parlais.

    Ceci dit, il se fait que les composantes de la courbure ont un pendant physique, en relativité générale, mais je dis bien les composantes, pas la "courbure" au sens naïf du terme.
    Ainsi certaines composantes correspondent au redshift gravitationnel, d'autres aux forces de marée (plus exactement la déviation géodésique), etc...
    Bonjour,
    merci pour la réponse.
    Donc, pas de réelle courbure de l'espace, c'est juste une image offerte pour représenter le phénomène. C'est bien ce que tu me dis?
    Je me demande si tous les physiciens partagent cet avis, ce point est pour moi loin d'être clair ou alors toujours très mal vulgarisé.

  13. #42
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Salut,

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Donc, pas de réelle courbure de l'espace, c'est juste une image offerte pour représenter le phénomène. C'est bien ce que tu me dis?
    Oui, une modélisation dont il faut bien prendre garde de ne pas trop forcer l'aspect intuitif.

    Citation Envoyé par Aglid Voir le message
    Je me demande si tous les physiciens partagent cet avis
    Ah que bonne remarque (ce qui veut dire que je ne sais pas )
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  14. #43
    silvia12

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Plus on apprend, plus on se rend compte qu'on ne sais rien...

  15. #44
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par silvia12 Voir le message
    Plus on apprend, plus on se rend compte qu'on ne sais rien...
    Bienvenue sur Futura.

    Paroles d'un grand sage : https://www.youtube.com/watch?v=orDR4JA91F4
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  16. #45
    silvia12

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    merci

  17. #46
    antek

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Un grand mystère : Pourquoi les humains continuent de se reproduire alors que . . . ?

  18. #47
    ansset

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Un grand mystère : Pourquoi les humains continuent de se reproduire alors que . . . ?
    alors que quoi ??
    et pourquoi cette question, si elle a un sens qui m'échappe, serait un mystère scientifique ?
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !

  19. #48
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Salut,

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    alors que quoi ??
    Alors... qu'on déjà trop nombreux (enfin, je suppose que c'est à ça que antek pensait)

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    et pourquoi cette question, si elle a un sens qui m'échappe, serait un mystère scientifique ?
    Un mystère sociologique, enfin, pour moi qui suis une bille dans le domaine
    (mais de toute façon HS sur Futura)
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  20. #49
    antek

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    alors que quoi ??
    et pourquoi cette question, si elle a un sens qui m'échappe, serait un mystère scientifique ?
    Chacun y met ce qu'il veut pour que ce soit un mystère pour lui . . .

    Pour moi ce serait "alors que l'humain se définit lui-même comme pensant, raisonnable au moins de temps en temps, voire rationnel, . . .", associé avec l'idée exprimée par Deedee81.

  21. #50
    antek

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Un mystère sociologique, enfin, pour moi qui suis une bille dans le domaine
    (mais de toute façon HS sur Futura)
    On peut aussi chercher à travers l'éthologie, c'est valide sur FUTURA ?

  22. #51
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    raisonnable au moins de temps en temps, voire rationnel, . . .
    De temps en temps, c'est le mot

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    On peut aussi chercher à travers l'éthologie, c'est valide sur FUTURA ?
    C'est une branche de la biologie, donc je suppose que oui. Mais je dois avouer qu'on ne m'avait jamais posé la question
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  23. #52
    stefjm

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Alors... qu'on déjà trop nombreux (enfin, je suppose que c'est à ça que antek pensait)
    Maltus, sort de corps...
    Marchera pas
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  24. #53
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Salut,

    Citation Envoyé par stefjm Voir le message
    Maltus, sort de corps...
    Marchera pas
    Je ne proposais pas quelque chose, j'essayais juste de compléter la remarque de antek.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  25. #54
    antek

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Et moi je proposais un mystère . . .

  26. #55
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par antek Voir le message
    Et moi je proposais un mystère . . .
    Tout à fait d'accord avec toi, le but est de proposer les mystères restant en science (et amha on doit être presque au bout là ) pas d'essayer de les résoudre (on aurait bien du mal , et en plus pour ce mystère si ce serait hors thématique).

    Tiens, un d'actualité qui n'a curieusement pas été cité : comment fonctionnent les supraconducteurs haute température (la théorie BCS ne pouvant s'y appliquer) ?
    Un autre curieusement oublié : comment réaliser un calculateur quantique, utilisable sans trop de difficultés, et avec un nombre élevé de qubits ?
    Et un autre d'actualité aussi mais celui-là était sans doute moins flagrant : comment décrire par la théorie les systèmes mésoscopiques (très important en nanotechnologie, trop petits pour appliquer la physique classique et trop complexes pour appliquer la mécanique quantique même numérique et les approximations étant souvent trop sauvages) ?
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  27. #56
    Garion

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Un autre mystère c'est la foudre globulaire (dite foudre en boule). D'après ce que j'ai pu lire, il n'y aucune explication convaincante. Il y a pourtant de nombreux témoignages.

  28. #57
    Deedee81

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Salut,

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Un autre mystère c'est la foudre globulaire (dite foudre en boule). D'après ce que j'ai pu lire, il n'y aucune explication convaincante. Il y a pourtant de nombreux témoignages.
    En effet. Pour info : https://fr.wikipedia.org/wiki/Foudre_en_boule

    Il y a même suffisamment de témoignages pour dégager sans ambiguïté certains comportements.
    Et on sait la reproduire mais dans des conditions particulière (par exemple avec certains éléments dans l'air)

    J'ai étudié la foudre (pas en boule) et c'est un phénomène éminemment complexe et instable. Pas étonnant que ce soit difficile pour les boules. C'est un bon exemple de mystère à éclaircir.
    Article plus complet en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Ball_lightning
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  29. #58
    Garion

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,
    En effet. Pour info : https://fr.wikipedia.org/wiki/Foudre_en_boule

    Il y a même suffisamment de témoignages pour dégager sans ambiguïté certains comportements.
    Et on sait la reproduire mais dans des conditions particulière (par exemple avec certains éléments dans l'air)

    J'ai étudié la foudre (pas en boule) et c'est un phénomène éminemment complexe et instable. Pas étonnant que ce soit difficile pour les boules. C'est un bon exemple de mystère à éclaircir.
    Article plus complet en anglais : https://en.wikipedia.org/wiki/Ball_lightning
    J'avais déjà lu l'article de Wikipedia, mais les conditions de reproduction ont quelques problèmes avec les observations.
    Le modèle des plasma ne dure pas plus de quelques millièmes de secondes. Cela semble incompatible avec les observations.
    Le modèle chimique avec du silicium n'explique pas les dommages collatéral. Mais, là, il est vrai que ces effets pourraient avoir été provoqués par la foudre en elle même plutôt que par la sphère car, à priori, l'éclair en lui-même pourrait expliquer ces phénomènes même si la "foudre en boule" n'y est pour rien.
    Dernière modification par Garion ; 20/03/2018 à 19h47.

  30. #59
    Tueurdevampires

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Quand il n'y aura plus de mystères à élucider en physique, l'avancée de nos connaissances scientifiques mettra un terme à notre existence. C'est déjà une chance qu'on soit encore en vie après l'invention de la bombe A.

  31. #60
    myoper

    Re : Quels mystères scientifiques restent-ils aujourd'hui?

    Citation Envoyé par Tueurdevampires Voir le message
    Quand il n'y aura plus de mystères à élucider en physique, l'avancée de nos connaissances scientifiques mettra un terme à notre existence. C'est déjà une chance qu'on soit encore en vie après l'invention de la bombe A.
    Je ne saisis pas bien la logique du raisonnement. Ni même le rapport avec l'argument de fin...
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. quels sont les domaines scientifiques en essor ?
    Par so-sweet dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 36
    Dernier message: 01/11/2012, 21h03
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 11/07/2012, 22h29
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 12/04/2007, 01h58