Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Fuite à la terre avec plaques de cuissons



  1. #1
    2072

    Fuite à la terre avec plaques de cuissons


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai une kitchenette dans mon studio, avec donc un formidable combi évier-plaques de cuissons. Le 1er janvier dernier à 21h ce qui devait arriver arriva.
    Après une intense session de vaisselle, j'allume une de mes plaque et paf plus de courant .... dans tout l'immeuble.

    Mon interrupteur différentiel avait disjoncté ainsi qu'un disjoncteur principal de l'immeuble (dont la localisation reste encore indéterminé à ce jour...)

    Bref, j'ai clairement identifié un défaut d'isolement, mon problème c'est que je ne comprend pas bien certaines des mesures que j'ai faîtes :

    J'ai 2 plaques de cuissons, l'une fait disjoncter et l'autre fonctionnait (pas retesté depuis - j'ai trop peur de refaire tout disjoncter sans pouvoir rétablir le courant).

    J'utilise un multimètre (Fluke 117) réglé en ohmmètre, j'ai fait les mesures suivantes (le fil secteur des plaques déconnecté du domino).

    Plaque défectueuse:
    Terre - neutre 230KΩ (en calibre 0-600KΩ ) ou 1.7MΩ (en calibre 0-6MΩ) - ces valeures ne sont pas stables et augmentes lentement pendant la mesure...
    Terre - phase idem
    phase - neutre 330Ω position de chauffe minimum et 30Ω pour la position max. (valeurs stables)

    Plaque fonctionnelle:
    Terre - neutre 4.0MΩ (augmente de manière constante pendant la mesure, plutôt rapidement...)
    Terre - phase idem
    phase - neutre 330Ω position de chauffe minimum et 30Ω pour la position max. (valeurs stables)


    Donc je ne comprend pas deux choses :
    - pourquoi mon multimètre est capable de m'afficher deux valeurs différente suivant le calibre choisi.
    - pourquoi l'autre plaque qui présente également un défaut d'isolement ne fait pas disjoncter.


    Je précise que mes connaissances en électricité sont médiocres, mon interrupteur différentiel est un Hager de 30mA. J'aimerai calculer le courant de fuite en fonction des résistances que j'ai mesuré mais je ne sais plus le faire :'(

    L'instabilité des mesures serait-elle dû à de l'humidité dans les plaques?

    Pensez-vous que cela est réparable ou est-ce que les plaques sont bonnes à changer ?

    Merci beaucoup pour votre aide

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    michelduc

    Re : Fuite à la terre avec plaques de cuissons

    bonjour,
    on ne peut pas mesurer l'isolement avec un simple multimètre si ce n'est pour des court circuit plutot franc. il faut aussi penser qu'a des valeurs elevée de reistances toute chose peuvent influencer les mesures . ce qui se passe c'est que vosplaque sont plus ou moins poreuses et que bien sur un problème d'humidité change la resistance d'isolement au moment ou cette humidité est réelle . 99% des chances qu'a l'heure actuelle elle fonctionne toute deux jusqu'au prochain arrosage...
    malgrè un recul de 40 ans d'expérience, on travaille dans l'inconnu des évolutions

  4. #3
    f6bes

    Re : Fuite à la terre avec plaques de cuissons

    Citation Envoyé par 2072 Voir le message
    Mon interrupteur différentiel avait disjoncté ainsi qu'un disjoncteur principal de l'immeuble (dont la localisation reste encore indéterminé à ce jour...)




    Plaque défectueuse:
    Terre - neutre 230KΩ (en calibre 0-600KΩ ) ou 1.7MΩ (en calibre 0-6MΩ) - ces valeures ne sont pas stables et augmentes lentement pendant la mesure...
    Terre - phase idem
    phase - neutre 330Ω position de chauffe minimum et 30Ω pour la position max. (valeurs stables)

    Plaque fonctionnelle:
    Terre - neutre 4.0MΩ (augmente de manière constante pendant la mesure, plutôt rapidement...)
    Terre - phase idem
    phase - neutre 330Ω position de chauffe minimum et 30Ω pour la position max. (valeurs stables)



    - pourquoi l'autre plaque qui présente également un défaut d'isolement ne fait pas disjoncter.


    Je précise que mes connaissances en électricité sont médiocres, mon interrupteur différentiel est un Hager de 30mA. J'aimerai calculer le courant de fuite en fonction des résistances que j'ai mesuré mais je ne sais plus le faire :'(

    L'instabilité des mesures serait-elle dû à de l'humidité dans les plaques?

    Pensez-vous que cela est réparable ou est-ce que les plaques sont bonnes à changer ?
    Bjr à toi,
    le courant de fuite est égal à la tension (230v) divisée par la RESISTANCE d'isolation (R de fuite).
    Dans le plus MAUVAIS cas ( 230 k) cela donne I (en ampére) =230/230 000= 0.001 A . Soit 1 MILLIAMPERE. !!!!!!!!!!
    I courant de fuite = U/ R
    Dans ce cas RIEN de disjoncte .

    La mesure de R avec une TENSION FAIBLE (Fluke) fait que "l'isolation" peut TENIR la tension du Fluke.
    Par contre en 230 v la ça "amorce" SANS peine .

    Bonne journée

  5. #4
    2072

    Re : Fuite à la terre avec plaques de cuissons

    Merci pour vos réponses

    Citation Envoyé par michelduc Voir le message
    bonjour,
    on ne peut pas mesurer l'isolement avec un simple multimètre si ce n'est pour des court circuit plutot franc. il faut aussi penser qu'a des valeurs elevée de reistances toute chose peuvent influencer les mesures . ce qui se passe c'est que vosplaque sont plus ou moins poreuses et que bien sur un problème d'humidité change la resistance d'isolement au moment ou cette humidité est réelle . 99% des chances qu'a l'heure actuelle elle fonctionne toute deux jusqu'au prochain arrosage...
    Mais justement, si avec un simple ohmmètre à faible voltage on trouve une résistance entre la terre et les bornes (au lieu de OL) c'est qu'il y a un gros problème d'isolement, non ?
    Ou est-ce normal que certains appareils aient des courants de fuites comme mes plaques ?


    Bjr à toi,
    le courant de fuite est égal à la tension (230v) divisée par la RESISTANCE d'isolation (R de fuite).
    Dans le plus MAUVAIS cas ( 230 k) cela donne I (en ampére) =230/230 000= 0.001 A . Soit 1 MILLIAMPERE. !!!!!!!!!!
    I courant de fuite = U/ R
    Dans ce cas RIEN de disjoncte .
    .
    Tout simplement alors, je pensais que U=RI ne s'appliquait pas tel quel sur les tensions alternatives.


    La mesure de R avec une TENSION FAIBLE (Fluke) fait que "l'isolation" peut TENIR la tension du Fluke.
    Par contre en 230 v la ça "amorce" SANS peine
    Effectivement, je comprends, ce n'est pas efficace pour tester si qqch est bien isolé mais ça permet de montrer que qqch a un gros défaut d'isolation ?

    Mais alors, pensez-vous que je peux re-brancher mes plaques sans risques ?

    Merci

  6. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. [Divers] fuite à la terre
    Par bersy dans le forum Dépannage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2008, 17h13
  2. [Divers] Fuite sur prise de terre
    Par cournonsec dans le forum Dépannage
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/06/2008, 10h20
  3. [Blanc] Micro ondes, fuite à la terre
    Par joebar33 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/07/2007, 10h55
  4. Electricité : Rechercher une fuite à la terre
    Par tonitri dans le forum Dépannage
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/08/2006, 22h32
  5. Fuite de gaz sur plaques de cuisson
    Par depan34 dans le forum Dépannage
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/06/2006, 20h18
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...