Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Détartrage d'un chauffe-eau électrique




  1. #1
    Trox

    Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonjour,
    Suite à une demande de ma proprio, J'ai l'intention de me lancer dans la grande aventure du détartrage de chauffe-eau...
    En l'occurence, il s'agit d'un modèle vertical De Dietrich CEB 150.
    Comme je suis un béotien, j'ai balayé le web pour savoir de quoi il retourne, mais après synthèse de multiples sources, plusieurs aspects restent flous, d'où ce message et ses questions…
    J'en suis arrivé à la procédure suivante, notamment en m'inspirant de http://www.rheinfeld.de/andreas/chauffeeau.htm:

    1) coupage de l'électricité au disjoncteur 2/3 jours avant.
    2) on épuise l'eau chaude avec les douches..
    Et là, première question 1: pourquoi ne coupe-t-on pas l'arrivée d'eau (froide) du chauffe-eau en même temps que l'électricité, afin de vider le cumulus en même temps qu'on prend ces douches? Ma propre hypothèse à cette question: le captage de l'eau chaude se faisant, selon le manuel du cumulus, dans sa partie haute, la majeur partie de l'eau, située en-dessous de ce point de captage, ne peut être vidée que par le groupe de sécurité (???)
    3) on vidange le chauffe-eau :
    a) fermeture de l’arrivée d’eau froide (sur le groupe de sécurité ou carrément sur l’arrivée générale de l’appart’)
    b) ouverture d’un ou plusieurs robinets d’eau chaude pour que l’air entre dans le chauffe-eau et pousse l’eau vers le groupe de sécurité
    c) ouverture de la purge sur le groupe de sécurité
    d) attendre…
    4) on démonte les cables électriques branchés sur le bloc électrique (thermostat/résistance) en repérant bien lequel va où…
    5) dévissage des vis de la platine/bride. Question 2 : sur http://bricolage.bricovideo.com/vide...erie-1-34-haut, quelqu’un utilise l’expression « trou d’homme »… J’imagine qu’il parle de la même chose ?
    6) on enlève la platine
    7) le détartrage proprement dit commence :
    a) on enlève à la main tout ce qui vient, tout ce qu’on peut dans le ballon
    b) on nettoie la résistance, genre on la trempe dans du vinaigre chaud avec du gros sel. Question 3 : peut-on la frotter sans risques avec une brosse en metal ?7) on change l’anode magnésium (en avoir acheté une avant donc!)
    8) on change le joint de platine
    Question 4: j’ai lu (http://bricolage.bricovideo.com/vide...erie-1-34-haut) qu’il fallait mettre de la pate («Gebatout ») sur l’emplacement du joint de bride. Est-ce vraiment nécessaire ? Sur http://bricolage.bricovideo.com/vide...erie-1-34-haut, quelqu’un conseille même d’en mettre sur les deux faces. J’ai noté que sur http://www.jihell.com/forums/lofiver...php/t5342.html, quelqu’un dit qu’il y a sens de montage… (?)
    9) on remet la platine en place (en vissant progressivement toutes les vis)
    10) Je pense que je vais en profiter pour changer le groupe de sécurité, qui ne semble plus fonctionner normalement (il coule …bonjour le gaspillage d’eau), et qui est très entartré. Pour ce faire :
    a) couper, si ce n’est fait, l’alimentation générale en eau
    b) démonter le kit siphon/vidange (question 5: ça se dévisse ?)
    c) démonter le raccord à l’arrivée d’eau froide avec une clé plate ou à mollette (question 6: l’écrou est vissé contre le groupe ou contre le tuyau ? Pour être plus clair : dois-je dévisser en « regardant » le GS ou le tuyau ?)
    d) dégager le tuyau d’arrivée d’eau froide (question 7: comment ???) pour pouvoir dévisser le groupe de sécurité de l’entrée d’eau du chauffe-eau. Il y a là ce qui doit être un joint filasse. Question 8: Faut-il enlever ce joint ou peut-on le laisser et serrer le nouveau groupe dessus ? N’ayant jamais fait de filasse, ça me conviendrait tout à fait si je pouvais garder l’ancien… Adresses recensées de conseil pour la filasse (pas tous d’accord d’ailleurs, notamment sur le fait de faire des marques à la scie ou à la pince ou pas): http://www.renoveo.com/fiche.php?FPID=71 ; http://plomberie.per.free.fr/forum/viewtopic.php?id=745 ; http://www.bricozone.be/fr/plomberie...ate--1420.html
    e) Visser le nouveau groupe, qui doit être sur la même position que l’ancien, pour coller avec le tuyau d’arrivée d’eau froide. Question 9 : y-a-t-il un réglage à faire sur le groupe lui-même pour établir la pression de déclenchement (le « tarage », 7 bars je crois) ou bien est-ce prédéfini quand on l’achète?
    f) changer le joint du raccord à l’arrivée d’eau froide
    g) raccorder l’arrivée d’eau froide
    h) raccorder la vidange
    11) on rouvre l’eau ; remplissage du chauffe-eau ; vérifier s’il y a des fuites quelque part
    12) si tout est ok, rebrancher les cables sur le bloc électrique
    13) remettre le capot

    NB : j’ai aussi lu des choses mystérieuses où il était question de brise-jet et de raccord diélectriques, mais point trop n’en faut… Si j’arrive déjà à faire ce que j’ai décrit au-dessus, ce sera un véritable exploit.

    Merci beaucoup

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    michelduc

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    bonjour,
    a votre question 1, il faut savoir que c'est l'eau froide entan qui pousse l'eau chaude sortante ce qui fait que couper l'eau empeche de vider l'eau chaude tout simplementpour la 2, chcun appelle son chat comme il veut et donc pourquoi pas trou d'homme pour cette ouverture
    question 3. la brosse de fer est a deconseiller, on elève le plus et ce n'est pas 100gr qui vont tout faussé mais la brosse de fer peut abimer le blindage et donc la rendre porreuse . dans cette hypothèse il s'agit d'une résistance en immersion , je suppose que c'est votre cas et pas une résistance externe
    question 4 , tout joint qui est demonté a pris une forme lors de son serrage initial. le fait de le remettre ne garantit pas la même position et donc mettre une pate est une garantie de reduire les fuites éventuelles . sur les 2 faces pourquoi pas ca ne mange pas de pain et puis ca maintient le joint a sa place , encore un avantage
    pour la 5, il faut voir si un syphon existe réellement c'est peu courant et puis ce syphon peut ete demonté quand on veut donc si problème . le groupe de sécurité fuit ....mais c'st normal si c'est pendant son systeme de chauffe. de plus pour le bien de ce groupe il est conseiller de faire fonctionner les vannes 1 fois par mois question a empecher le calcaire de bloquer le systeme
    la question 6, c'est chercher midi a quatorze heures , on demonte rarement ce produit sauf si c'est nécessaire
    pour la 7, degager c'est juste permettre le demontage du groupe de securité et difficile a dire comment sans voir le type de raccordement existant
    pour la 8, monter un nouveau groupe ou même l'ancien ne dit pas que son filletage va tomber ple au même endoit. il faut donc refaire un nouveau raccord "filasse" et non avec du teflon
    pour la 9, les groupes sont reglés d'origine pas besoin de les bricoler

    pour le demontage de la culasse, lorsque vous enlevez le bloc résistance, il faut y aller en douceur car il arive que le calcaire soit enrobé autour du bloc résistance et ce plus large que l'ouverture ce qui bloque la sortie du bloc resistif. il faut alors jouer avec le bloc pour qu'une partie se decolle et laisse sortir l'ensemble sachant qu'un boiler peut contenir plusieurs seaux de calcaire

    en 3a) on peut la vanne du groupe pour commence et puis l'ensemble si on hange le groupe de sécurité
    en 3b) c'est une soluton mais la vidange du boiler peut prendre quelques heures , l'écouleent par le groupe étant souvent intermittant et peu conséquent
    au point 5, ne soyez pas étonné si de l'eau (plus ou moins chargée)coule par cette ouverture lors du demontage des écrous
    au point 11, on ouvre l'eau mais pour le bien il faut ouvrir un robinet d'eau chaude facon a ce que l'air compris dans le ballon puisse s'échapper et etre remplacé par de l'eau
    malgrè un recul de 40 ans d'expérience, on travaille dans l'inconnu des évolutions

  4. #3
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonjour,
    Tout d'abord, merci beaucoup pour vos réponses, qui plus est rapides.

    Pour la question 3: Oui, il s'agit d'une résistance en immersion.
    Question 4:je pense mettre un joint neuf. Je mettrai quand même de la pate, suivant votre conseil.
    Pour le groupe de sécurité: non, il coule vraiment en permanence depuis quelques jours; de plus, je me suis énervé dessus hier soir, en ouvrant/fermant la purge une dizaine de fois de suite, ce qui n'a fait qu'augmenter le débit de la fuite...
    Question 6:je n'ai peut-être pas été clair: il faut bien que je débranche le groupe de sécurité de l'arrivée d'eau froide si je veux le changer.
    Question 8: pouvez-vous me dire si l'ancienne filasse s'enlève facilement?

    Encore merci!


  5. #4
    michelduc

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    bonjour,
    pour le filasse c'est tres simple a enlever , la pate de recouvrement qu'on emploie la maintient souple
    malgrè un recul de 40 ans d'expérience, on travaille dans l'inconnu des évolutions

  6. #5
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Je joins quelques photos de la bête (enfin du groupe de sécurité)

    Sur les photos 4 et 5, on voit à droite l'écrou doré dont je ne sais s'il a été vissé contre le groupe, ou contre le tuyau d'arrivée d'eau (l'objet de ma question 6)...

    Encore merci
    Images attachées Images attachées

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    michelduc

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    bonjour,
    l'écrou "doré" est a voir en cuivre (systeme bicone tres souvent ) et raccorde le groupe de sécurité a l'entrée d'eau froide
    malgrè un recul de 40 ans d'expérience, on travaille dans l'inconnu des évolutions

  9. #7
    le montagnard

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    alors, bonjour a vous déjà...
    l'écrou en laiton (doré comme vous dites) est un écrou a collet battu utilisé avec un joint fibre de 3/4 de pouce ou 20 - 27 que l'on trouve en grande surface. et celui ci vient ce raccorder sur le groupe. (pas l'inverse).
    voila
    bon courage.

  10. Publicité
  11. #8
    le montagnard

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    autre chose.
    pour vidanger rapidement votre ballon,
    -fermez l'arrivée d'eau froide.
    -préparez un tuyaux d'arrosage avec le raccord 3/4 qui correspond a votre ballon. (normalement un raccord 3/4 femelle devrait faire l'affaire)
    - fermer tous les robinet le temps d'effectuer la manip)
    -débrancher le raccord de sorti d'eau chaude et y brancher le tuyaux d'arrosage que vous amenerez dans un evier ou la baignoire suivant proximité.
    vous avez le temps de débrancher l'arrivée d'eau chaude avant que trop d'eau ne commence a tomber. cela fonctionne comme le rprincipe d'une ampoule que l'on casse (médicament)
    mais attention tou de meme quand je dis du temps c'est suffisament pour faire le raccordement pas pour regarder la télé ou aller faire les courses...
    - puis une fois la manip faite ouvrez vos robinet et laissez vidanger.
    voila une dizaine de minutes plus tard le ballon devrait etre vide.
    allez bon courrage a vous.

  12. #9
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Merci à tous les deux pour votre aide.
    Montagnard, je ne pense pas cependant utiliser votre méthode du tuyau d'eau chaude pour vider le ballon, car, même si ça prendra beaucoup plus de temps, je voudrais démonter le moins de choses possible... Afin de limiter les occasions de fuite au remontage (vous l'aurez compris, je ne suis pas un grand bricoleur).

    Une 'tite dernière pour la route: si je coupe le courant deux-trois jours avant pour ne pas jeter de l'eau chaude, faut-il vraiment, comme je l'ai lu quelque part (http://www.bricoleurdudimanche.com/F...lectrique.html) vérifier avec un multimètre qu'il n y a plus de courant aux bornes du chauffe-eau?

  13. #10
    Cram 64

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonjour à tous, et bienvenue sur le forum Trox,

    Je t'avoue que je suis un peu vexé de te voir faire la publicité de sites fort sympathiques, alors qu'une simple recherche sur Futura Forum Sciences t'aurait donné un très grand nombre de pages sur le sujet " recherche" : chauffe-eau électrique détartrage par exemple.

    Voilà un fil qui répond en totalité à tes attentes :

    http://forums.futura-sciences.com/de...e+d%E9tartrage

    Cordialement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  14. #11
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Diable je me suis fait pincer...
    J'avoue avoir fait une recherche générale sur le web pour balayer le plus large possible et faire une synthèse...
    Merci pour la bienvenue et pour le lien.

  15. #12
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    J'ai acheté le matos en vue de l'opération. J'ai vu que sur le siphon, il y a une pièce nommée "embout à coller", à connecter sur le tuyau d'évacuation des eaux de vidange.
    Alors ma question (j'ai cherché sur le forum et j'ai rien trouvé hein!) qui va sans doute sembler très stupide: faut-il se servir de colle (et si oui quel type? De la Pattex "Résist à tout" peut-elle convenir?) pour fixer cette pièce au tuyau en question?

    Merci bien

  16. #13
    Cram 64

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonjour à tous,

    Non le siphon entre à force et est maintenu sur la collerette du GS.

    Amicalement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  17. #14
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonsoir et merci mais je parlais en fait non pas du branchement du côté du GS, mais du côté du tuyau d'évacuation (la partie à gauche sur la deuxième photo ci-dessus) .

  18. #15
    michelduc

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    bonjour,
    il n'y a pas de pression , juste un petit écoulement et donc est il besoin de coller?car coller veut dire indemontable et donc pour les fois suivantes des problèmes
    malgrè un recul de 40 ans d'expérience, on travaille dans l'inconnu des évolutions

  19. #16
    Cram 64

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonjour à tous;

    Le siphon est livré avc une réduction 32 / 20, inutile le tube PVC de 32 peut rentrer dans le siphon et l'écrou vient bloquer le 1/2 joint conique assurant étanchéité et démontage.

    Si tu es obligé de coller il faut prendre de la colle PVC l'on en trouve en tube ou petits pots avec un pinceau applicateur. Précaution pour collage : faire un montage sans colle, repérer l' emboîtement à l'aide d'un feutre, nettoyer les deux portées à la toile émeri ou nettoyer à l'acétone, encoller les deux parties faire pénétrer jusqu'à la trace de feutre sans faire tourner.

    Amicalement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  20. #17
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Merci, je vais regarder ça.

  21. #18
    Trox

    Smile Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bien, l'opération a été effectuée mercredi dernier, avec l'aide d'un ami ayant déjà pratiqué...
    J'ai fait comme indiqué dans mon premier message, sauf que j'ai débranché les cables électriques sitôt le disjoncteur arrêté.

    Grosse galère avec la vidange du chauffe-eau:
    *après coupure de l'arrivée d'eau, j'ai ouvert les robinets d'eau chaude la veille au soir et ouvert la vidange sur le groupe de sécurité. Mais l'eau coulait très peu (un glouglou dans la cuve toutes les minutes, suivi d'une petite coulée)
    *Le mercredi matin, me rendant à l'évidence qu'à ce rythme, il faudrait deux semaines pour vider la cuve, j'ai desserré l'écrou de la sortie d'eau chaude. Là ça s'est mis à couler plus. Bon, j'attends une heure-et-demi, ça coulait toujours.
    *Etant pressé (mon ami devant arrivé, je souhaitais avoir sorti la résistance avant sa venue) et espérant la cuve proche du vidage total, je commence à desserrer les vis de fond de cuve... Sans les enlever dans un premier temps. Là ça commence à tomber dru (eau boueuse) dans la bassine que j'avais placée dessous, mais c'était contrôlable. Je décide de continuer de dévisser, pensant encore une fois qu'il ne devait plus rester grand-chose. Ca s'est mis à tomber très fort, il ne restait plus qu'une vis, et je me suis retrouvé à jongler avec deux bassines qui se remplissaient très vite, une en place pendant que je vidais l'autre d'une main dans les toilettes (heureusement placées juste à côté), alors qu'avec mon autre main je maintenais comme je pouvais le fond de cuve pour limiter le débit... Tout ça avec de grosses giclures à côté des bassines, évidemment. Cinq minutes d'horreur qui m'ont semblé une éternité...
    * à mon avis, il devait rester au moins la moitié des 150 l de la cuve...
    *Après c'était fini, et j'ai pu dégager la résistance

    Environ 6 kg de tartre enlevés.

    L'anode était rouillée mais encore entière. Nous l'avons changée. La résistance était en bon état. Nous l'avons nettoyé (vinaigre et gros sel). Globalement, il y avait quand même moins de calcaire que ce à quoi je m'attendais. On remonte tout ça en serrant progressivement les six écrous du fond de cuve, avec un nouveau joint de bride, graissage du fond au niveau du contact avec ce joint au moyen de la pate de la filasse.

    Plus délicat fut le changement du groupe de sécurité (du moins il l'aurait été si j'avais du le faire seul).
    *Mon ami a enlevé le siphon comme un sauvage. Je n'aurais pas osé forcé comme ça... En tout cas c'est comme ça qu'il fallait faire. Il s'avèra que "l'embout à coller" du siphon en place était bel et bien... collé... Donc en fait on a nettoyé le siphon, et on l'a remis (plus tard bien sur, après avoir fait les autres branchement sur le nouveau groupe), sans se servir du nouveau que j'avais acheté.
    *On dévisse le tuyau d'arrivée d'eau, puis le groupe lui-même... On s'est aperçu une fois enlevé qu'il était bien entartré à l'intérieur. Pas étonnant que ça coulait tout le temps.
    *on enlève la filasse sur le le branchement côté chauffe-eau, non sans avoir repéré jusqu'où elle s'étendait. Mon ami a remis de la filasse, sans mettre de pate avant comme j'ai pu le lire deci-delà, en partant du haut, en faisant plusieurs tours en vissant, puis en descendant. il a mis une belle couche de pate après (je ne pensais pas qu'il fallait en mettre autant).
    *on visse le groupe sur la filasse... Pas facile facile... Mais l'objectif est atteint, à savoir être en blocage au moment ou l'entrée eau froide du groupe se retrouve juste en face le tuyau d'arrivée d'eau froide auquel elle doit être reliée. Vu que les tuyaux n'étaient pas flexibles, on n'avait pas le droit à l'erreur là-dessus.
    *on a changé le joint 3/4 20-27 de l'arrivée d'eau froide, on revisse de ce côté là...
    * connection au siphon etc.

    Changement du joint 3/4 20-27 de la sortie d'eau chaude du cumulus.

    Le grand moment... On ouvre l'eau. Stop! Grosse fuite au niveau de l'arrivée d'eau froide! Je n'avais pas assez serré l'écrou. Pas de pb après un nouveau serrage. Pas de fuite sous la cuve... On laisse remplir... 5 minutes. On ouvre des robinets d'eau chaude... Ca marche... léger suintement toutefois au niveau de la sortie d'eau chaude du cumulus... Suintement qui a totalement disparu après quelques heures.

    Rebranchement électrique quelques heures plus tard, après séchage du thermostat au sèche-cheveux, car il avait pris des gouttes. Mise en marche forcée de jour... Là j'ai eu l'impression déplaisante que rien ne se passait: pas de goutte-à-goutte, pas d'eau chaude, et surtout pas le petit ronronnement habituel... Bon, les deux premiers se sont normalisés, il suffisait d'un peu de patience...


    Bref, tout va bien, l'eau chaude est bien là, mais le chauffage demeure toujours silencieux.

    Leçons de l'histoire:
    *ne pas être trop optimiste sur le vidage de la cuve, attendre le temps qu'il faut que ça ne coule plus...
    *si on n'y connait que dalle en bricolage... On peut détartrer! Vider, enlever la résistance, remonter... ne s'avère pas très compliqué (avec le bémol précédent). En revanche, changer le groupe est moins simple. En tout état de cause, il est toujours mieux d'être accompagné de quelqu'un qui a déjà effectué l'opération...

    Merci à tous pour votre participation à ce grand succès!!!

  22. #19
    Trox

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    J'ajouterai que j'en ai quand même eu pour 140 € de joint de bride/2 joints 3/4/groupe de sécurité/kit siphon/anode.
    Plus cher que ce que je pensais.

  23. #20
    Cram 64

    Re : Détartrage d'un chauffe-eau électrique

    Bonjour à tous,

    Bon travail, je recommande de déposer le groupe de sécurité en charge (fermer l'eau froide, mettre à l'atmosphèreeen ouvrant un robinet d'ECS, ) mettre à la place un raccord rapide et le tuyau d'arrosage quelques minutes suffisent pour vider une cune de 200 l et pas lade galère de ton aventure.

    Je clos le fil résolu.

    Amicalement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Isolation et détartrage du chauffe-eau
    Par warloy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 03/05/2009, 09h50
  2. [Thermique] Raccordement mono d'un chauffe-eau électrique 300 l.
    Par Grivious83 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/03/2009, 07h56
  3. [Thermique] Consommation électrique anormal d'un chauffe eau?
    Par pepitr dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/09/2008, 11h20
  4. Le prix en vrai d'un chauffe-eau electrique
    Par Darth dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 01/04/2008, 10h48
  5. [Thermique] Purge d'un chauffe eau électrique ?
    Par Tomtom78 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/01/2007, 18h38