Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Une mesure de la densité de matière en désaccord avec les résultats de Planck



  1. #1
    yves95210

    Une mesure de la densité de matière en désaccord avec les résultats de Planck


    ------

    Bonjour,

    Tout est dans le titre, et dans l'article de blog d'Eric Simon, où il explique comment les auteurs de cette publication ont mesuré la densité de matière dans l'univers récent, grâce à
    une analyse fine du cisaillement gravitationnel (effet de lentille faible) produit sur la lumière de milliers de galaxies lointaines par les filaments de matière situés sur la ligne de visée.

    (...)

    En terme de densité de matière, ce nouveau résultat de Marika Asgari et ses collaborateurs indiquerait un Ωm de l'ordre de 0,18, plus faible que la valeur de 0,32 déduite des données du CMB de Planck.
    Les données très précises du satellite Planck concernent avant tout la physique de l'Univers très jeune, pour ne pas dire primordial puisqu'elles décrivent le fond diffus cosmologique 380 000 ans après le Big Bang. Ces analyses de cisaillement cosmiques quant à elles concernent l'Univers beaucoup plus récent, jusqu'à un redshift z de 1,5 (équivalent à une distance de trajet lumière de 9,5 milliards d'années, donc un Univers âgé au moins de 4,3 milliards d'années). Cette nouvelle tension entre les paramètres cosmologiques déduits du fond diffus cosmologique et l'Univers plus récent vient s'ajouter à celle, plus connue, sur le paramètre d'expansion H0, qui montre aujourd'hui une signifiance statistique de 4,4σ entre les résultats de Planck et ceux de l'équipe de Adam Riess obtenus avec des étoiles Céphéides et des supernovas.
    Il semble donc exister un nouvel indice de l'existence d'un fossé entre l'époque du fond diffus cosmologique et l'Univers actuel, un fossé que n'explique pas le modèle standard cosmologique dans sa forme actuelle.
    J'ajoute que les deux indices en question vont dans le même sens : un Ωm plus faible correspond à une valeur plus élevée de Λ que celle déduite des données de Planck dans le cadre du modèle ΛCDM, où Λ est la constante cosmologique, et conduit donc à un taux d'expansion H0 plus grand que celui calculé à partir des données de Planck.

    -----

  2. #2
    Lansberg

    Re : Une mesure de la densité de matière en désaccord avec les résultats de Planck

    Bonjour,

    il y a maintenant de fortes chances pour que la situation concernant l'univers jeune soit bien établie compte tenu des différentes méthodes employées qui convergent vers les mêmes conclusions.
    Il faut pouvoir explorer au-delà de z=1,5 pour raccorder les morceaux. Une enquête passionnante !

  3. #3
    xxxxxxxx

    Re : Une mesure de la densité de matière en désaccord avec les résultats de Planck

    bonsoir

    je me permets de mettre ce lien qui fait part de mesures récentes qui confirmeraient celles de la mission Planck en espérant ne pas être hors sujet :

    https://forums.futura-sciences.com/a...ml#post6623859
    Dernière modification par xxxxxxxx ; 29/07/2020 à 20h52.

Discussions similaires

  1. Mesure de densité avec poussée d'archimède
    Par unpetitpseudo dans le forum Physique
    Réponses: 67
    Dernier message: 27/04/2016, 17h20
  2. Actu - Les résultats de Planck sur la cosmologie seront en ligne demain
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/03/2013, 16h50
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2012, 09h30
  4. Actu - Les premiers résultats astrophysiques de Planck
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/01/2011, 10h35
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 22/04/2008, 00h35