Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

De l'oiseau à l'avion



  1. #1
    Klimero

    De l'oiseau à l'avion

    La plupart des inventions humaines sont grandement inspirées par la l'observation de la nature.

    Pour inventer l'avion, l'homme s'est d'abord inspiré de l'oiseau. Ses tentatives pour reproduire mécaniquement les mouvements complexes des ailes d'oiseau se sont avérés infructueuses, mais il a fini par réussir à voler grâce à l'invention de l'aile fixe et du moteur. Toutefois c'est l'oiseau qui a "inventé" le concept de vol.

    Pensez-vous que l'homme aurait tout de même découvert qu'il est possible de voler, et donc inventé l'avion, si les oiseaux n'avaient jamais exister ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Narduccio

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Si l'on considère que l'homme "moderne", l'homo sapiens est apparu il y a environ 110 000 ans, il lui a fallu observer longuement les oiseaux avant d'essayer à les imiter.
    Blague à part, s'il y eu quelques initiatives (Léonard de Vinci entre autres) avant les frères Mongolfier, il semble que peu de personnes essayerent réellement de s'envoler. Ensuite et pendant un peu plus d'un siècle, les scientifiques déclarèrent qu'il était physiquement impossible pour un plus lourd que l'air de voler. Il y eut quelques "huluberlus" qui osèrent à la fin du XIXème siècle faire fi de cette théorie. Les personnes qui s'engagèrent sur ce chemin venaient de 3 directions différentes. Il y eut quelques "aérostiers" tel Santos-Dumont. Quelques chercheurs plus ou moins solitaires tel Ader. D'autres tels Lilienthal, venaient du monde des cerfs volants (il me semble du'il y a déjà eu une discussion à se sujet).
    Un "théoricien" receuilli toutes ces expériences bien qu'il soit français, Octave Chanute va publier son livre à Chicago sous le titre "Progress in flying machine". C'est ce livre qui servira d'ouvrage de référence à touts les jeunes "fous" qui vont permettre la naissance de l'aviation.
    Cf: http://www.atfx.org/index.php?valeur=8&de=1890&aa=1895

    Pour ce qui est du vol battu, à part quelques "amateurs" qui firent un peu tout et n'importe quoi, il est à noter qu'aucun des premiers aviateurs sérieux ne s'y est éssayé. Que ce soit Ader, les Wright, Lilienthal, Chanute, Santos-Dumont, Ferver ou les Voisins. Après que quelques personnes lancèrent des prix pour encourager le développement, on vit apparraitre des ollibrius qui pour gagner les sommes considérables mises en jeu, essayèrent d'imiter "naïvement" les oiseaux et leur vol battu.

    Toutefois c'est l'oiseau qui a "inventé" le concept de vol.
    Je pense que les insectes ont volé quelques millions d'années avant les premiers oiseaux, mais je ne peut rien affirmer, je n'ai pas été témoin des premières tentatives de vol de ces animaux.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  4. #3
    Klimero

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Merci pour toutes ces précisions historiques. La question que je me pose également est : le désir de voler est né de l'observation de créatures volantes, si ces créatures n'avaient jamais exister, l'homme aurait-il tout de même eu cette idée ? L'homme invente-t-il réellement des choses nouvelles ou ne fait-il que copier et améliorer ce qu'il observe dans la nature ?

  5. #4
    Cécile

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Citation Envoyé par Klimero
    Merci pour toutes ces précisions historiques. La question que je me pose également est : le désir de voler est né de l'observation de créatures volantes, si ces créatures n'avaient jamais exister, l'homme aurait-il tout de même eu cette idée ?
    Je pense que oui. L'homme n'a jamais vu d'animal aller dans l'espace, et il a quand même voulu y aller.

  6. #5
    Narduccio

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Je pense aussi que oui, même si le fait de voir les insectes et les oiseaux voler à du en conforter quelques uns en leurs montrant que cela était possible.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    halman

    Re : De l'oiseau à l'avion

    "Le désir de voler est né de l'observation des oiseaux"

    Ca me parait un peu juste comme affirmation.

    Depuis l'enfance j'ai toujours été démangé par l'envie de voler, pourtant je n'ai jamais prété un grand interets aux oiseaux, surtout quand on voit les pigeons et leurs vols des plus grossiers et maladroits, leurs atterrissages au petits bonheur la chance.

    Mais plutot par une sorte de curiosité face à un univers, le ciel, qui nous invite en permanence.

    Je me suis toujours beaucoup étonné que peut de gens aient envie d'aller voir ce qui se passe au dessus de leur tete, d'aller voir dans l'atmosphère, au dessus des nuages, et par dela l'atmosphère dans l'espace.

    Ce manque de curiosité de la majorité des gens dits "normaux" envers un univers infini qui s'offre à nous est pour moi franchement inquiétant.

    Je ne comprend pas que par un temps magnifique comme ces jours ci très peu de gens ont envie de voler.

    Pour l'anecdote, j'assiste tous les jours à un paradoxe. Les collègues au bureaux se disent fascinés par le ciel, installent des photos du ciel magnifiques en fond d'écran sur leurs ordis mais jamais aucun ne regarde par la fenetre, ne regarde le ciel dans la rue, marche la tete baissée même par un temps pareil, et dans le bus ne regardent jamais par les fenetres ou l'on voit souvent des choses incroyables se passer en l'air, un awacs, un piaggio, des bancs de cirrus et alto stratus qui évoluent de manière spéctaculaire et superbe....

    Rien ne me démange plus, ne me manque plus que de me breler dans un cockpit et de décoller pour grimper au minimum à 3000 pieds, le plus longtemps possible, et me poser le plus tard possible dans la journée, quand vraiment les ascendances ne sont plus que des pauvres bulles d'air à peine moins fraiches que l'atmosphère, incapables de ralentir la descente de mon planeur.

    Je suis toujours très intrigué que les autres gens n'aient pas ce genre d'envie.

    Et je ne suis pas le premier, l'histoire de l'aviation a un siècle, mais cela m'étonnerait beaucoup que depuis l'aube des temps de l'humanité il n'y en ai pas eu des comme moi, émerveillés par le ciel et désireux d'aller le visiter.

  9. Publicité
  10. #7
    halman

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Par contre, si vous voulez voir des oiseaux qui font de véritables merveilles de précision et de finesse en vol, ce sont les hirondelles pour l'acrobatie ainsi que les chauve souris, et pour le planer et l'exploitation des ascendances, les aigles, incroyables de précision dans la gestion de leur énergie.

  11. #8
    JPL

    Re : De l'oiseau à l'avion

    ainsi que les chauve souris
    Drôles d'oiseaux !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  12. #9
    halman

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Si tu lit bien la phrase, syntaxiquement je les ai séparés... "ainsi que les chauves souris", après.

    J'ai fais exprès

  13. #10
    Guillmot

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Hello !

    Plus récemment encore dans l'histoire de l'aviation; les oiseaux ont servi d'exemple pour concevoir des avions; par exemple le Fou de Bassan est capable d'un piqué de 30m de hauteur contre l'eau pour pêcher. Il adopte pour se faire une posture très aérodynamique ayant "inspiré" le profil du concorde !

    Guil'
    Compte à supprimer

  14. #11
    halman

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Citation Envoyé par Guil
    Hello !

    Plus récemment encore dans l'histoire de l'aviation; les oiseaux ont servi d'exemple pour concevoir des avions; par exemple le Fou de Bassan est capable d'un piqué de 30m de hauteur contre l'eau pour pêcher. Il adopte pour se faire une posture très aérodynamique ayant "inspiré" le profil du concorde !

    Guil'
    Ca parait plus de la légende que de la réalité.

    Une aile de supersonnique n'a rien à voir avec une aile de subsonique, surtout d'oiseau.

    Les écoulements, efforts, moments, déformations, variations de centrage, etc n'ont absolument rien à voir avec un oiseau.

    L'aile du Concorde est le résultat de dizaines d'années d'expérience sur les ailes delta, aussi bien des Mirage III que des Fairey Delta et autres prototypes anglais développés spécialement pour étudier l'aile du Concorde.

    Par contre ce qui est certain, c'est que les ingénieurs sont troublés par la ressemblance de l'aile du Concorde avec le brechet (le sternum) des mouettes.

  15. #12
    Guillmot

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Ca parait plus de la légende que de la réalité.

    Une aile de supersonnique n'a rien à voir avec une aile de subsonique, surtout d'oiseau.

    Les écoulements, efforts, moments, déformations, variations de centrage, etc n'ont absolument rien à voir avec un oiseau.
    C'est la forme qui aurait intéressé les ingénieurs. Mes sources viennent de la LPO. Bien évidemment qu'ils n'ont pas testé directement l'aile du Fou de Bassan en vol supersonique...

    De l'idée première à la conception, il y a un pas tout de même
    Compte à supprimer

  16. Publicité
  17. #13
    halman

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Citation Envoyé par Guil
    C'est la forme qui aurait intéressé les ingénieurs. Mes sources viennent de la LPO. Bien évidemment qu'ils n'ont pas testé directement l'aile du Fou de Bassan en vol supersonique...

    De l'idée première à la conception, il y a un pas tout de même
    En fait les anglais avaient proposé une aile en W, avec des réacteurs au dessus et au dessous, des empenages d'une complexité telle que leur projet à été abandonné pour des raisons évidentes de complexité et d'irréalisme.

    C'est peut être cette forme en W qui à fait penser à l'aile d'un oiseaux.

    L'aérodynamique d'une aile batante d'un oiseau et d'une aile fixe supersonique d'un avion ne sont absolument pas les mêmes.

  18. #14
    Guillmot

    Re : De l'oiseau à l'avion

    J'arrive pas à trouver d'image de fou de bassan lorsqu'il plonge; ça t'aurait permis d'avoir directement une image de ce que je dis... Mais il rabat ses ailes comme le concorde !

    Guil' zut c vraiment dommage...
    Compte à supprimer

  19. #15
    karatjr

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Salut,
    il est vrais que les insectes étaient présent bien avant les oiseaux, il y a tant de variétés de ces petites bèbètes qu'il doit y avoir beaucoup de vols différents.
    Une paire d'aile, deux, munit d'une carapace, ils planent et se servent des courants ascendants, mais je n'en ai jamais vu à part le flagada dans spirou faire l'hélico.
    Mais ou Sikorsky a t'il été chercher son idée?

  20. #16
    kinette

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Citation Envoyé par Guil
    J'arrive pas à trouver d'image de fou de bassan lorsqu'il plonge; ça t'aurait permis d'avoir directement une image de ce que je dis... Mais il rabat ses ailes comme le concorde !

    Guil' zut c vraiment dommage...





    Remarque: en anglais, fou se dit "gannet" et c'est apparemment le nom de modèles d'avionn (sympa d'ailleurs comme avion, apparemment les ailes se replient)...

    Sinon en ce qui concerne les capacités de vol, les chauves-souris sont effectivement extraordinaires (une mention spéiale à la noctule). Les martinets dépassent aussi largement les hirondelles en capacités acrobatiques (ils font souvent des pirouettes sur le dos, passent la majorité de leur vie dans l'air, s'accouplent en vol... une idée de réincarnation Halman? ).

    K.arlingue
    Dernière modification par kinette ; 15/07/2004 à 10h00.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  21. #17
    Bufo v

    Re : De l'oiseau à l'avion

    Bonjour,

    les martinets sont effectivement d'extraordinaires engins volants, et comme c'est une espèce facile à observer, même en ville (Martinet noir, le plus fréquent), je vous recommande de les suivre du regard quelques minutes. Vous pouvez compter les mouvements d'ailes !
    Ils vont même jusqu'à dormir en vol, dans la haute atmosphère...
    Autre oiseaux impressionnants de facilité : les Puffins. Des heures à glisser au dessus des vagues sans un battement d'aile avec une aisance, une vitesse et une fluidité impressionante.
    la première fois que l'on a l'occasion de voir ça on reste scotché !
    Malheureusement ce sont des oiseaux pélagiques qui s'approchent rarement des côtes.

    Bonnes obs
    Bufo v

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. L'oiseau buveur, mouvement perpetuel ?
    Par lecurieux dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/10/2016, 09h13
  2. L'oiseau de la terreur découvert en Patagonie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/10/2006, 17h53
  3. L'avion
    Par vince dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2005, 09h14
  4. du dino à l'oiseau
    Par Steph dans le forum [Sept] Eric Buffetaut, le spécialiste de la paléontologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/09/2003, 11h45