Et les 90 % restant de notre cerveau ? - Page 2
Discussion fermée
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 57 sur 57

Et les 90 % restant de notre cerveau ?



  1. #31
    mbollaert

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?


    ------

    Citation Envoyé par annecy
    Mboellart, Il n'y a pas de contradiction avec tes propos ..., je ne dis pas que c'est automatique, mais adaptation comme tu dis. Tout dépend des individus, de leurs capacités d'adaptation. WBW.
    Oui pardon, j'ai lu le fil un peu en diagonale =)
    Mais bon, ces 10%, c'est du vent, ça ne veut rien dire scientifiquement.

    -----

  2. #32
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Il invente le chiffre de 10% pour dire qu'il y a beaucoup de possibilités à évoluer ... ne pas se décourager, être patient, avoir du courage ?

  3. #33
    Narduccio

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Citation Envoyé par annecy
    Il invente le chiffre de 10% pour dire qu'il y a beaucoup de possibilités à évoluer ... ne pas se décourager, être patient, avoir du courage ?
    J'ai plus souvent entendu parler de ces fameux 10% dans le sens inverse. "Dans le passé, nos ancètres exploitaient tout leur cerveaux. Cela leur à donner des super-pouvoirs et à permis l'éradication des Pyramides (ou de Stonehenge, en fait vous mettez ce que vous voulez...). Ce savoir perdu nous handicape, mais
    MOI j'ai su retrouver ce savoir. Suivez mon enseignement et vous serez des sur-hommes." Ou d'autres litanies du même acabit.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  4. #34
    DonPanic

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Citation Envoyé par annecy
    Autres exemples : comment des personnes paralysés ont recouvrés l'utilisation de leurs membres, si ce n'étaient le reste de leurs cerveaux venant en aide ?
    Je récuse cet exemple, la paralysie des membres peut avoir tellement de causes possibles qu'il est impossible d'affirmer que c'est un problème cérébral.
    Pour l'utilisation du cerveau, le chiffre de 10% est totalement bidon, j'ai évoqué l'exemple de la batterie de cuisine intentionnellement. Lorsque je joue aux échecs, seule l'imagination visuelle est en action, je visualise une succession de coups à venir, JE NE PENSE PAS UN TRAITRE MOT, les aires dévolues au language doivent être au repos. Il arrive souvent que mes adversaires me voyant trembler pendant la partie s'inquiètent, je peux dire qu'après 2 parties successives, si je n'absorbe pas de sucres, je me retrouve en état d'hypoglycémie, les parties du cerveau mises en action pendant la partie m'ont pompé mes réserves diponibles de glucose.
    Aucune autre activité ne me met dans un état similaire.

  5. #35
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Cela ne concerne pas le problème des paralysés : ce sont des constatations réelles que la médecine ne pouvait pas expliquer totalement, on encourage l'aide de l'entourage ...

    Quant aux deux compétiteurs, l'un en sueur essyant en vain à trouver une solution ... par exemple dans un débat ou dans ce jeu aux échecs que tu connais bien ! On utilise pas la totalité du cerveau, cela ne veut pas dire qu'à toute activité cérébrale il y a une totale connexion de tous les neurones les uns des autres ! Absolument non, seulement les aires concernés sont actives, et quand on force leur travail ... le sang va envahir le visage et le cerveau, et donc la sueur.

  6. #36
    quetzal

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    ben, si tu utilisait les 100% de tes capacités cérébrales, tu aurait de gros mal de tete, personne ne fonctionne jamais a fond, en fait il faut avoir des raisons de l'utiliser plus que la moyenne... mais, il resteras toujours difficile de résoudre une equation différencielle, en faisant du benji, tout dessinant le paysage tout en declmant des vers de ronsart... le problème est que nous ne sommepas vraiment fait pourle multitache au niveau conscient... mais il y a beaucoup de tache de fond(respiration, digestion, equilibre, vision, etc) ou automatique(conduire, ou autre), cela est du a un phénomène propre a la conscience, elle est conscience de quelquechose, mais que d'une seule chose a la fois... un peu comme windows, ou autre, avec plus d'une fenetre ouverte, c'est vite le bordel... même la mesure du temps, peu en prendre un coup, faite quelquechose qui vous plais et votre cerveau oublira de faire le point temporel.... d'ou une sensation que le temps passe plus vite...
    quand au 100% y'en qui y arrive rien qu'en regardant TF1, c'est très subjectif...hihihi

  7. #37
    L'Hérétique

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Salut,
    Il me semblait avoir lu que le cerveau en fait "apprendt" au fur et à mesure des besoins, des chemins se forment pour des actes répétitifs qui sont plus ou moins bien "imprimés" dans les neurones.
    Mais alors se pose la grande question des instincts, comment, si c'est elle, une srtucture génétique peut-elle induire un comportement?
    Mais bon, c'est un peu hors sujet

    Quant au fait des 10 ou 20% utilisés, et bien ça laisse de la réserve pour le remplacement des cellules qui deviendraient hors service, non?
    A+

  8. #38
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Citation Envoyé par L'Hérétique
    Salut,
    Il me semblait avoir lu que le cerveau en fait "apprendt" au fur et à mesure des besoins, des chemins se forment pour des actes répétitifs qui sont plus ou moins bien "imprimés" dans les neurones.
    Mais alors se pose la grande question des instincts, comment, si c'est elle, une srtucture génétique peut-elle induire un comportement?
    Mais bon, c'est un peu hors sujet

    Quant au fait des 10 ou 20% utilisés, et bien ça laisse de la réserve pour le remplacement des cellules qui deviendraient hors service, non?
    A+
    Je répète que l'apprentissage est plus facile étant jeune : découverte de la vie, marcher, manger, toucher, joie, jouer, ..., parler, et le réseau de connexion pratiquement établi vers 12, 13 ans ensuite jusqu'à l'âge adulte. Passé ce stade l'apprentissage devient difficile mais possible.

    Le problème génétique n'est pas du tout hors sujet, effectivement cela peut jouer mais aussi grâce à la volonté, l'envie de l'individu qui lui permettait d'adapter.

    Comme tu dis, certains neurones hors service consécutives à un traumatisme par exemple, ce serait d'autres neurones qui venaient les remplacer alors qu'en temps normal ce n'étaient pas leur fonction. C'est ce qu'on appelle la plasticité neuronale, découverte bien connue.

    WBW.

  9. #39
    peamak

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Salut à tous !

    J'avais déjà lu en effet sur le lien donné en première page (http://charlatans.free.fr/thebrain.html), que l'origine du mythe des 10% utilisés viendrait d'une étude sur les capacité motrice ou sensorielles différentes chez des aveugles ou des sourds qui développent plus certaines parties de leur cerveau. le terme "cortex silencieux" aurait été lancé et mal interprété ...
    De la même manière, un mathématicien va développé certaines capacité de calcul, il existe des moyens de travailler sa mémoire, etc etc ... mais on ne va pas piocher dans ce cerveau latent.
    je penses plutôt que ce serait une sorte de mini évolution au sein de chacun : plus telles ou telles connexions sont utilisées, plus elles se développent. Si une espèce n'utilise que 10% d'un organe, il y a très peu de chance que cet organe triple de volume en quelques millions d'années. L'évolution darwiniste ferait plutôt se résorber cet organe et je pense qu'un animal utilisant 100% de son cerveau aurait alors pris le contrôle de la planète à notre place ... mais enfin là ce ne sont que pures suppositions

    Par contre cette page explique clairement les raisons de l'absurdité des 90% de cerveau inutilié ... comme il le dise, proportionnellement celà voudrait dire que l'on utilise l'équivalent d'un cerveau de mouton... pas très valorisant ...

    peamak

  10. #40
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Par contre cette page explique clairement les raisons de l'absurdité des 90% de cerveau inutilié ... comme il le dise, proportionnellement celà voudrait dire que l'on utilise l'équivalent d'un cerveau de mouton... pas très valorisant ...

    Par l'humilité je pense que l'on ne sais pas tout s'en servir ... d'où la différence avec un automate (Intelligence, IA, ...) qui sont sensés utiliser toute leur capacité.

  11. #41
    Futura Moi

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Moi je pense que ces 10% viennent seulement du fait de possibilité d'expansion de certaine partie du cerveau pour certaines fonctions ( plasticité) . Je pense également que les neurones peuvent mourir facilement ( corriger moi si je me trompe) , cela permet au cerveau d'avoir des "pièces de rechange" et de continuer a l'utiliser avec toutes ses capacités. Une question , Si on multipliais le nombre d'information a la seconde, le nombre d'utilisation de neurones au niveau du cerveau, ne faudrait t'il pas faire de même sur le reste du corps ? Cela implique une autre question, le reste du corps utilise t'il seulement 10% de ses capacités , sinon il serait possible d'envisager une "saturation" d'informations?

  12. #42
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    ... le reste du corps utilise t'il seulement 10% de ses capacités , sinon il serait possible d'envisager une "saturation" d'informations?

    Toutes les fonctions n'utilisent pas les mêmes aires du cerveau, il y a également partagez du temps ....

  13. #43
    DonPanic

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Slu
    Citation Envoyé par annecy
    Par l'humilité je pense que l'on ne sais pas tout s'en servir ... d'où la différence avec un automate (Intelligence, IA, ...) qui sont sensés utiliser toute leur capacité.
    Par humilité, je pense qu'il vaudrait mieux ne pas lancer au hasard des chiffres non démontrés...
    Je vois presque tous les jours des enfants qui comprennent presque tout de suite et d'autres apparemment moins doués sans que je ne leur préjuge d'autres capacités par ailleurs...
    Tout le monde n'est pas un Einstein en puissance

  14. #44
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Je vois presque tous les jours des enfants qui comprennent presque tout de suite et d'autres apparemment moins doués sans que je ne leur préjuge d'autres capacités par ailleurs...

    C'est ça la vie, c'est la diversité.

    [/I]Tout le monde n'est pas un Einstein en puissance[/I]

    Faire un effort pour progresser, cela ne veut pas dire qu'on y arrivera. Tout le monde ne pourra jamais devenir tous champions olympique, des bos math, des musiciens, artistes, ..., des savants, ... Si c'était le cas, ce serait des robots rien à voir avec des humains.

  15. #45
    françoise

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Je viens de lire ce fil, plein d'idées, juste une autre, non encore mentionnée, peut-être un peu éloignée du sujet, mais pas sûr..

    Il a été largement prouvé que la capacité crânienne de l'homme de Néanderthal, espèce en principe disparue, était plus grande, 10-20 % de plus ? que celle de l'homme de Cro-Magnon, nous tous.

    De bons esprits ont pensé, mais peut-être n'est-ce que spéculations, que les Néanderthal, disparus, auraient eu des capacités cognitives et communicantes sans gestes et sans paroles beaucoup plus élevées que les nôtres, jusqu'à embrasser des visions temporelles, passées, présentes et futures beaucoup plus amples que les nôtres. Attention, je redis, c'est toujours pure spéculation.

    Mais il doit bien y avoir une raison pour laquelle cette espèce d'Homo a disparu. Leur inadaptation d'un cerveau trop grand, trop puissant, en est-elle la cause ?? Nul n'en sait rien, on peut toujours imaginer et rêver.

  16. #46
    annecy

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Françoise : "Je viens de lire ce fil, plein d'idées, juste une autre, non encore mentionnée, peut-être un peu éloignée du sujet, mais pas sûr.."

    C'est une très bonne question.

    "Mais il doit bien y avoir une raison pour laquelle cette espèce d'Homo a disparu. Leur inadaptation d'un cerveau trop grand, trop puissant, en est-elle la cause ?? Nul n'en sait rien, on peut toujours imaginer et rêver."

    Je vais y réfléchir ... WBW.

  17. #47
    ounas

    Thumbs down Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    il faut d'abord savoir si on utilise les 10% de notre cerveau ou pas.
    car on peut pa mesurer combien on utilise de notre cerveau n'est ce pas?

  18. #48
    Melanphos

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    10%... et alors??? aucune machine n'a un rendement de 1

    10% c suffisant pour qu'en quelque siecle l'on puisse faire des poule avec des dent, des dessin de la finesse d'un atome, ect... pour ne parler que des science, ces 10% nous on donner des sentiment, des envi de faire des chose inutile... bref, je croi en l'Homme

    en neuroscience j'y connai rien du tout, la pharmacopé, une des principale application des neuroscience est trés aleatoire niveau efficacité et est meme parfois dangereuse gratuitement (on m'a prescrit des tonne de psychotrope et je ne me sent mieu que depuis que j'ai arreter)

    enfin 10% c pa sure et 10% c vraiment pas mal du tout

  19. #49
    quetzal

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    personnelement j'aimerais bien savoir comment il calcule cette statistisque... est-ce a un moment donné???

    j'ai bigrement l'impréssion que si l'on ne sert que de 10% sur un instant... si on fait le cumul on arrive assez rapidement a ce que toute les partie de notre cerveau nous sont utile a moment ou un autre.... parceque connaisant un peu comment fonctionne un reseau neural, celui-ci a plutôt clairment tendence a péricliter si l'on en s'en sert pas...
    et j'ose en conclure que même si nous n'avons pas accès conscienment a toute nos capavité cérabrale il n'en reste pas moins qu'elles sont utile puisqu'elle existe... une sorte preuve ontologique neurologique...

  20. #50
    Melanphos

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    de plus, lorsque l'on observe notre corps, toute les chose qui ne servent a rien (en gros) sont un heritage de nos ancetre, or je ne pense pas qu'un de nos aieul ce servai plus que nous de son cerveau

  21. #51
    Soho38

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Je pense que c'est faux !! Le cerveau humain n'utilise pas que 10% de son cerveau !! Il utilise la quasi globalité de celui-ci mais pas simultanément !!
    En effet que 10% sont utilisés pour les applications basiques et courantes des taches que l'on fait quotidiennement !! Seulement nous ne sommes pas comme certains OS nous ne sommes pas multi-taches et donc les 90% restant sont en veille près à agir.
    Perso je pense que le débat n'est pas là mais plutot comment remedier à la taille de notre cerveau qui ne demande qu'à se développer mais limité par notre boite craniène !!

  22. #52
    pilouflo

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Bonjour,
    Je ne suis ni neurobiologiste ni psychologue, mais après avoir parcouru vos trois pages d'échanges quelques questions me poussent à vous répondre. Concernant l'activité neuronale, je pense que vous avez fait schématiquement le tour : non nous ne nous servons jamais de notre cervaux à 100 % simultanément et l'utilisation exceptionnelle de certaines zones au maximum ne peut se faire que dans des circonstances particulières (danger, émotions fortes, etc..) ou à force d'entrainement ( pianiste, joueur d'échec, pilote, etc..). Pour le reste il me semble qu'il existe de nombreuses confusions entre l'utilisation du cerveau et "l'intelligeance".

    Premièrement il est impossible de comparer l'intelligence d'un individu vivant dans une société primitive à celle d'un homo modernus comme vous et moi sur des critères de société et de science : notre cerveau est libéré des activités liées à la survie et au stress qu'elle procure : nous pouvons donc nous consacrer à autres choses que nous qualifions d'"intelligentes".La succession des générations dans un confort grandissant a permi le développement des cultures et des sciences qui nous sont restituées accrues par apprentissage. Mais c'est bien la même intelligence qui a permi, petit à petit, et depuis le premier homo sapiens, de construire ce que nous sommes.

    Deuxièmement, je pense qu'il faut dissocier la quantité de travail intellectuel fourni avec sa qualité. Pour illustrer mon approche : d'un marathonien bien entrainé et courrant ses 42 km en 2h20 ou d'un maso ayant perdu un pari étudiant et finissant sa course (marche?) en 4 h, lequel aura utilisé sont organisme à 90 % ?
    Je pense que lorsque l'on parle de capacité intellectuelle et non de quantité de connexion on doit effectivement sous utiliser notre cerveau. C'est une question d'apprentissage, de méthodes. Apprendre à apprendre, apprendre à réfléchir, à structurer, mais aussi à se servir de ses sens, etc.. Celui qui apprend un jeu de 54 cartes en 1 mn peut nous impressionner, mais utilise-t-il plus ou moins sont cerveau que celui qui essait désespérément de retenir son n°de carte bleu depuis 2 ans ? Il l'utilise mieu c'est sur ! Et si-l'on peut mettre un % sur l'aspect qualitatif alors pourquoi pas 10 % ? Vu ce que nombre de gens savent faire (je ne parle pas de déséquilibres type autisme évoqués plus haut mais bien de savoir tirer parti d'un cerveau "ordinaire") de différent qui nous semble intelligent, rapide, efficace... est-ce que en moyenne nous ne sommes pas à 10 % ?

    Bon ben voila, c'était ma pensée du soir... je vais me coucher pour permettre à mon cerveau de remettre de l'ordre dans tout ça

  23. #53
    FrB

    Lightbulb Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Je ne sais pas si cela a deja été dit, mais je ne pense pas étant donné que cette discussions continue avec de plus en plus d'ardeur mais: Nous untilisons la TOTALITE de notre CERVEAU. En effet un article concernant ce "mythe" ou plutôt "fantasme" reflétant bien la taille de l'ego humain, est parue dans Science et Vie il y a quelque temps (l'année dernière).
    Cet article montre bien que laisser inutilisé 90% de notre cher cerveau est tout simplement impossible, et se révèle même être une théorie complètement absurde. Je développe:
    En effet tous les animaux naissent avec certaines caractéristiques qui leurs sont propres, tant au niveau de la défense qu'aux autres. Or , je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais les nouveaux-nés humains n'ont pas bcp d'atouts defensifs, et même en grandissant.... à part leur cerveau (bcp plus gros que celui des autres animaux) qui nous permet de construire et d'inventer afin de remplacer justement ce que la nature ne nous a pas donné... donc l'homme n'aurait pas PU survivre en n'utilisant que 10% de son principal atout... il se serait vite fait exterminer (et oui c'était la loi de la jungle...)

    Voilà, je penses que cette théorie est relativment juste, mais pour plus d'informations cf Science et vie (je ne me rappel plus du numéro, dsl)

    Amicalement....
    Franck
    L'art est une demonstration dont la nature est la preuve

  24. #54
    genny:)

    Thumbs down Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Il n' pas été question d'une utilité denotre cerveau ? le stockage des informations ? souvenirs de lieux ,de couleurs, d'odeurs etc etc..
    Par ailleurs y a t il une différence fondamentale entre un cerveau de souris et celui d'un éléphant ? si ce n'est bien entendu la durée de vie ?
    Hummm ?? intelligence ? bon parlons plutot d'un cerveau de rat puisque certains d 'entre eux ont été testé pour leur mémoire ou leur logique?

  25. #55
    Zeyss

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Citation Envoyé par françoise
    Il a été largement prouvé que la capacité crânienne de l'homme de Néanderthal, espèce en principe disparue, était plus grande, 10-20 % de plus ? que celle de l'homme de Cro-Magnon, nous tous.

    De bons esprits ont pensé, mais peut-être n'est-ce que spéculations, que les Néanderthal, disparus, auraient eu des capacités cognitives et communicantes sans gestes et sans paroles beaucoup plus élevées que les nôtres
    La taille d'un cerveau n'a rien a voir ... dans ce cas les baleines nous auraient detronées depuis longtemps.

    Citation Envoyé par françoise
    jusqu'à embrasser des visions temporelles, passées, présentes et futures beaucoup plus amples que les nôtres. Attention, je redis, c'est toujours pure spéculation.
    Il est utile de preciser qu il s'agit de speculation ... car rien ne permet de le verifier ... Ce qui arrange bien les gourous qui nous assenent ce genre de betisse.

    Merci d'utiliser la balise quote pour plus de clarté

    JPL, modérateur
    Dernière modification par JPL ; 11/11/2004 à 18h36. Motif: Ajout de balises Quote
    -Soit que dans les airs je vole-
    -Soit que sous la terre je rampe-
    -Je suis le génie de la lampe-

  26. #56
    Skynet_06

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    La veritée la voila.
    "Nous n'utilisons que 10% de notre cerveau"est une phrase qui nous vient de notre chers Heinstein.
    C'est lui qui est a l'origine de ce "mythe".
    La realitée la voila.
    Nous n'utilisons effectivement pas a chaque instant 100% de nos facultée pour la simple raison que c'est inutile.
    Cela dit au bout de 24H il est fort possible d'y parvenir.
    En effet quand on fait le bilan de l'ensenble de l'activitée cerebrale pendant 24H on constate que presque toutes les zones du cerveau sont entrer en activitées au court de la journée et de la nuit,ou,par les rêves,on apprends aussi inconsciement a utiliser celle dont on n'a pas l'abitude.
    Au final nous utilisons pour la plupart,sauf handicap particulier,belle est bien tout notre cerveau,c'est seulement une question de temps pour qu'un individue y parvienne.
    Ex: Un "genie" va peut-etre mettre 6h pour faire le tour de sa cabauche,alors qu'un imbécile heureux devrat attendre au moins 24h si il dort au moins 10h car il va plus reflechir dans ces rêves que dans la realitée.
    Voila tout connement !!!

  27. #57
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Et les 90 % restant de notre cerveau ?

    Etait-il nécessaire de faire remonter cette discussion fondée sur une affirmation fausse, qui avait fini par disparaitre dans les profondeurs du calendrier ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. [Divers] Utilisons nous notre cerveau à 100% ?
    Par neokiller007 dans le forum Biologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 30/08/2010, 21h27
  2. Utilité des 90% restant du cerveau
    Par vampyer972 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/09/2005, 16h15
  3. Notre cerveau...
    Par Dordon dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 40
    Dernier message: 23/03/2005, 07h28