Discussion fermée
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 103

L'origine de l'univers et l'infini



  1. #31
    Jeremy

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini


    ------

    Dans mon livre on parle de comment faire un gratin de pomme de terre ... j'ai peut être pas le bon livre en fait.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    deep_turtle

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Mais étant conscient que je suis dans la même position que vous tous, pourquoi est-ce que ca serait moi qui aurait raison ?
    La question n'est pas trop de savoir qui a raison et qui a tort. Il s'agit ici d'un débat scientifique, et il faut se contenter de discuter les choses sur cette base-là...

    Étant donné, que la vie est une constante de l'univers,
    Par exemple, ceci est une affirmation qui n'engage que toi mais qui n'appartient pas au domaine de la science. La vie est un phénomène apparu sur la Terre, c'est la seule chose qu'on puisse en dire pour le moment (encore une fois, tu peux croire que c'est plus que ça, mais alors on sort du cadre de ce forum)...

    En effet, la disposition de la matière avant le big bang, ne permettait pas la coexistence de forme de vie
    Si on a compris quelque chose en cosmologie, il est vraisemblable que même après le Big-Bang, la matière a été longtemps dans un état peu propice à l'apparition de la vie (des températures des milliards de fois plus importantes qu'au coeur du soleil, des densité beaucoup plus importantes...

    Citation Envoyé par JMB
    Effectivement, si la lumière se propageait simplement dans un milieu très transparent (hydrogène moléculaire très raréfié), on verrait des étoiles extrêmement lointaines dans toutes les directions, et le ciel serait très lumineux la nuit... Heureusement il y a des nuages absorbants, mais pas partout...
    Un raisonnement élémentaire permet de montrer que les nuages absorbants ne changent absolument rien au problème : qui dit absorption dit chauffage, et donc réémission de la lumière dans d'autres longueurs d'onde... Dans un Univers éternel sans expansion, les nuages auraient eux-même la température des étoiles car ils seraient en équilibre thermique avec elles et le "paradoxe" de la nuit noire ne serait pas résolu...
    Dernière modification par deep_turtle ; 25/11/2004 à 15h56.

  4. #33
    meteor31

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Tiens au fait deep_turtle , comment explique t'on le rayonnement diffus à 2.7°K (ou 3.7°K,je ne sais plus)? On parle de dilution suite à l'expansion ,mais comment expliquer ce changement de fréquence ou d'énergie des photons issus de l'univers presque primordial?Est-ce un phénomène ayant la même origine que le redshift?

    à plus

  5. #34
    deep_turtle

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    La température du rayonnement de fond est de 2.73 K (pour les photons). Ils ont effectivement subi un décalage vers le rouge, en plus de la dilution, ces deux effets étant dû à l'expansion. Le décalage vers le rouge n'est pas un effet Doppler, c'est un effet de relativité générale lié à l'expansion de l'Univers, et non à la vitesse propre des objets.

  6. #35
    meteor31

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    ok merci pour ta réponse.
    Je suppose qu'il y a une démonstration mathématique,mais je ne suis pas trop capable , je pense, de la comprendre. Mais ce qui me semble bizarre c'est que cela semble concerner des photons issus d'une tranche de temps de l'univers assez précise.
    Il devrait y avoir si tel n'était pas le cas un genre de courbe de Gauss ,coupée en deux ,donnant la fréquence en fonction du temps par rapport au temps origine.
    Enfin il faut que je potasse encore.
    salut et à plus.

  7. #36
    JMB

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par deep_turtle

    Un raisonnement élémentaire permet de montrer que les nuages absorbants ne changent absolument rien au problème : qui dit absorption dit chauffage, et donc réémission de la lumière dans d'autres longueurs d'onde... Dans un Univers éternel sans expansion, les nuages auraient eux-même la température des étoiles car ils seraient en équilibre thermique avec elles et le "paradoxe" de la nuit noire ne serait pas résolu...
    D'accord, mais divers dispositifs permettant de violer la thermodynamique ont été imaginés. Ils sont actuelement peu crédibles, mais il vaut mieux admettre son ignorance qu'émettre des incantations.

    En ce qui concerne le big bang, cette théorie présente, à mon sens, deux défauts majeurs:
    1° elle est essentiellement fondée sur le rougissement d'objets célestes, en niant la possibilité que ces rougissements puissent être dûs à des effets physiques ordinaires. En particulier, en utilisant des lasers, on obtient conformément aux règles de la thermodynamique, des transferts d'énergie (produisant des variations de fréquence) entre des rayons lumineux si le cohérence spatiale des faisceaux est préservée, ce qui impose qu'une conditions soit vérifiée, par exemple :
    a) Somme des vecteurs d'onde nulle
    b) Impulsions ultracourtes
    etc.
    La notion d'impulsion ultracourte, précisée par G. L. Lamb n'est pas absolue, mais fait intervenir le milieu de propagation. Les impulsions des lasers femtoseconde sont toujours ultracourtes, alors que celles de la lumière ordinaire ne le sont que dans de rares gaz raréfiés, en astrophysique dans l'hydrogène atomique excité.
    PARTOUT OU LES CONDITIONS PHYSIQUES PERMETTENT LA PRESENCE DE CET HYDROGENE excité, ON OBSERVE DE GRANDS ROUGISSEMENTS : Effet de proximité près des quasars et des astres chauds plus généralement, etc.
    2° Il y trop d'étrangetés (matière sombre, nuages minces...) et d'effets ad hoc (génération précoce de fer, variation de la constante de structure fine, etc.)

    Je pense qu'il faut être prudent et faire des bilans des hypothèses et des résultats dans chaque théorie.

  8. Publicité
  9. #37
    JMB

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par meteor31
    Tiens au fait deep_turtle , comment explique t'on le rayonnement diffus à 2.7°K (ou 3.7°K,je ne sais plus)? On parle de dilution suite à l'expansion ,mais comment expliquer ce changement de fréquence ou d'énergie des photons issus de l'univers presque primordial?Est-ce un phénomène ayant la même origine que le redshift?

    à plus
    Si du rayonnement électromagnétique est prisonnier d'un cylindre muni d'un piston (mais c'est irréalisable, même en théorie ! ), ce rayonnement se refroidit lorsqu'on tire le piston, exactement comme s'il s'agissait d'un gaz.

  10. #38
    deep_turtle

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par JMB
    D'accord, mais divers dispositifs permettant de violer la thermodynamique ont été imaginés. Ils sont actuelement peu crédibles, mais il vaut mieux admettre son ignorance qu'émettre des incantations.
    Je ne vois pas où est l'incantation dans le fait d'évoquer des arguments thermodynamiques... Je vous accorde que si l'on pense que la thermodynamique, la relativité et l'optique que l'on connait sont fausses, notre compréhension de l'Univers en prend un coup, mais ça me semble pousser le bouchon un peu loin...

    Pour réagir au mot "incantation", c'est vous, pour le moment, qui vous enferrez dans l'erreur de l'affirmation "le Big-Bang repose sur l'observation du rougissement des astres"... Ouvrez un bouquin de cosmologie, bon sang !!!! Allez voir celui de Peacock, celui de Peebles, ou celui de Weinberg, par exemple...

  11. #39
    meteor31

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par JMB
    Si du rayonnement électromagnétique est prisonnier d'un cylindre muni d'un piston (mais c'est irréalisable, même en théorie ! ), ce rayonnement se refroidit lorsqu'on tire le piston, exactement comme s'il s'agissait d'un gaz.
    Ton analogie avec la détente d'un gaz est intéressante.
    Elle me fait toutefois me poser une question supplémentaire.
    En effet il est vrai qu'un gaz ,par exemple dans un cylindre, qui se détend adiabatiquement avec fourniture de travail extérieur , se refroidit.C'est un peu normal , il y a transfert d'énergie entre le gaz et l'extérieur,globalement il y a conservation de l'énergie.
    Mais qu'en est-il pour les photons?
    Quel est le travail "extérieur" fourni?
    Si on reprend l'exemple du gaz et si mes souvenirs en thermo ne sont pas trop fatigués la détente d'un gaz parfait sans fourniture de travail et effectuée de façon réversible est isenthalpique .

    à plus

  12. #40
    meteor31

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    En petit complément à mon post précédent.
    Est-ce que l'énergie globale de l'univers décroît et si tel est le cas ne pourrait-on imaginer un transfert d'énergie à un "univers extérieur"(toujours par analogie au gaz) un peu comme une bulle qui en s'enflant devrait vaincre une "résistance extérieure" ?

    à plus

  13. #41
    léopold ll

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Que devient la matière d'une étoile ? Est-elle projetée de façon multi-directionnelle ou subit-elle un drainage quelconque ou un vacuum uni-directionnel.

    Si nous subissons un vent contraire ,vers là ou nous nous dirigeons(notre galaxie , notre système solaire), nous laisserons une trainée derrière nous . Je dirais que pour voyager , il faut être baigné d'une fluidité quelconque .

    Si la dispersion est multi-directionnelle nous colonisons .

    Le vide n'existe pas.

    D'ou, la dimension est égale au temps . Ouvert .

    Et le temps n'existe pas pour la matière .

  14. #42
    JMB

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Je ne vois pas où est l'incantation dans le fait d'évoquer des arguments thermodynamiques... Je vous accorde que si l'on pense que la thermodynamique, la relativité et l'optique que l'on connait sont fausses, notre compréhension de l'Univers en prend un coup, mais ça me semble pousser le bouchon un peu loin...
    Je ne critique pas la thermodynamique, mais il parait nécessaire de trouver un moyen de la violer pour construire une cosmologie.

    Pour réagir au mot "incantation", c'est vous, pour le moment, qui vous enferrez dans l'erreur de l'affirmation "le Big-Bang repose sur l'observation du rougissement des astres"... Ouvrez un bouquin de cosmologie, bon sang !!!! Allez voir celui de Peacock, celui de Peebles, ou celui de Weinberg, par exemple...
    Le refus d'interpréter le rougissement des astres autrement que par une expansion est le point de départ de la théorie du big bang. Par la suite, pour essayer d'obtenir une cohérence avec les observations, on introduit des hypothèses (matière et énergie sombres, etc.) qui me semblent ad hoc.

  15. Publicité
  16. #43
    JMB

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par meteor31
    Ton analogie avec la détente d'un gaz est intéressante.
    Cette analogie n'est pas personelle, elle se trouve dans de nombreux traités de thermodynamique. J'ai d'ailleurs précisé qu'elle repose sur des hypothèses irréalistes

  17. #44
    deep_turtle

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Je ne critique pas la thermodynamique, mais il parait nécessaire de trouver un moyen de la violer pour construire une cosmologie.
    ??? En quoila cosmologie viole-t-elle la thermodynamique ??? Nous parlons bien sûr d'une thermodynamique relativiste, nous sommes bien d'accord ?

    Le refus d'interpréter le rougissement des astres autrement que par une expansion est le point de départ de la théorie du big bang. Par la suite, pour essayer d'obtenir une cohérence avec les observations, on introduit des hypothèses (matière et énergie sombres, etc.) qui me semblent ad hoc.
    Vous tordez les mots et les idées... Le modèle du Big-Bang n'est pas basé sur un refus, je dirais même qu'historiquement c'est le modèle stationnaire, puis son avatar quasi-stationnaire, qui ont été proposés en réaction au modèle du Big-Bang par des scientifiques ne pouvant accepter le concept de "création" qui, à l'époque, lui était associé (entre parenthèse, en remplaçant la "création" initiale par une "création" continue, ayant lieu partout et tout le temps... bref...). Ne réécrivez pas l'histoire à l'envers svp.

    Pour répondre de manière plus positive, le modèle du Big-Bang se base en partie sur le "rougissement" (on parle plutôt de décalage vers le rouge, le terme "rougissement" ayant une autre connotation en astronomie, associée à l'absorption) de la lumière provenant d'objets lointains, mais il n'y a rien d'ad hoc là-dedans, il se trouve que la relativité générale, si on l'applique à l'Univers dans son ensemble, prédit naturellemennt ce phénomène (ce qui a d'ailleurs gêné Einstein au début, qui n'avait aucune raison de penser que cette conséquence bizarre de sa théorie avait un rapport avec notre Univers qu'on obervait alors plutôt statique). Mais il est aussi basé sur tout un tas d'autres observations indépendantes (évolution des propriétés des objets avec la distance, le fait que dès qu'on essaie de dater un objet astrophysique on trouve un âge inférieur à 15 milliards d'années, le rayonnement de fond cosmologique et la richesse des informations qu'il contient, etc...).

  18. #45
    JMB

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par deep_turtle
    ??? En quoila cosmologie viole-t-elle la thermodynamique ??? Nous parlons bien sûr d'une thermodynamique relativiste, nous sommes bien d'accord ?
    Il est difficile d'écrire LA cosmologie, car il me semble que chacun a la sienne...

    Vous tordez les mots et les idées... Le modèle du Big-Bang n'est pas basé sur un refus,...
    Plusieurs théories interprètent les abaissements de fréquence des ondes électromagnétiques envoyées par certains objets, sans qu'il y ait diffusion sans avoir besoin de gravitation, d'effets Doppler ou d'expansion, simplement par interaction avec la matière. De telles interactions sont observées chaque jour dans les laboratoires, mais les astrophysiciens persistent dans leur refus de les prendre en compte, sans la moindre évaluation préalable.

    Un respect de la science voudrait qu'on tienne compte de la physique connue avant d'échafauder une étrange théorie :

    Entre autres, avez-vous remarqué, que la périodicité dans les rougissements (excusez la traduction de "redshift") des forêts Lyman, trouvées par Tifft, Burbidge...., Bell et Comeau, soit z=0,062 s'explique simplement par la spectroscopie de l'hydrogène ?

  19. #46
    Rincevent

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par JMB
    Il est difficile d'écrire LA cosmologie, car il me semble que chacun a la sienne...
    non, non, y'a plein de gens qui sont d'accord sur des modèles assez similaires... y'a que vous qui vous entêtez avec votre machin qui ne mérite même pas le nom de modèle...

    Plusieurs théories interprètent les abaissements de fréquence des ondes électromagnétiques envoyées par certains objets, sans qu'il y ait diffusion sans avoir besoin de gravitation, d'effets Doppler ou d'expansion, simplement par interaction avec la matière.
    plusieurs? je suis certain que vous pensez à une explication en particulier...

    De telles interactions sont observées chaque jour dans les laboratoires,
    oui, oui, bien sûr...

    Citation Envoyé par quelqu'un qui vous connaît très bien
    (...)J'avoue partager votre scepticisme face à cet effet. Cet avis ne repose pas sur expertise ou une investigation personnelle mais essentiellement sur la constatation que, malgré ses efforts et ses relations dans la communauté scientifique, Jacques Moret-Bailly n'a pas réussi, jusqu'à ce jour, à convaincre les spécialistes du domaine.
    mais les astrophysiciens persistent dans leur refus de les prendre en compte, sans la moindre évaluation préalable.
    vous avez raison : il faut faire dès à présent votre coup d'état et rétablir la VRAIE science au pouvoir ! je vous soutiens de tout coeur !!!!

    Un respect de la science voudrait qu'on tienne compte de la physique connue avant d'échafauder une étrange théorie
    marrant de vous entendre dire ça alors que toutes vos affirmations astrophysiques complètement péremptoires font exactement le contraire...
    Dernière modification par Yoyo ; 01/12/2004 à 17h36.
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  20. #47
    chez_bob

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par gmtr
    toutes ces matières et énergies existent, d'après le bing bang, tout cela aurait été contenu dans un miniscule petit point il y a des milliards d'années.
    Voila l'erreur mon chère Gmtr: tout était contenue dans un point, or il n'est pas possible de parler de point sans espace, car par définition un point est situer dans l'espace. Penser ainsi veut dire que dès le départ, tu recherche quelque chose de spatial ( élément a1, a2, a3, et ainsi de suite, car tout le fondement de ta pensé est érroné. C'est comme si je te disait: ''Qui a créé l'univers, la vie et tout ce qui existe, inévitablement ce sera une personne , ou un dieu. Chercher u point dans la non-espace est impossible, il n'existe pas.
    "-Est-ce un Hold-up? -Non, c'est une expérience scientifique!" (Emmet Brown)

  21. #48
    tutur

    Re : L'origine de l'univers et l'infini

    L'infini... c'est un terme si compliqué à comprendre pour nous humain qui faisons tous les jours des actions qui nous paraisse concrète. l'infini est-il concret ? qu'elle est sa dimension ? sa me parai tellement bizarre de travaillé tout les jour sur des chose qui me paraisse pas essentiel, l'important n'est pas de savoir si oui ou non existe t-il ou non une AUTRE forme humaine dans cette galaxie ?? Le BIG-BANG n'est pas apparu juste pour créé cette planète appelé Terre où l'ont vie !! NON Je suis complètement d'accort sur l'avis qu'il existait quelques chose avant le BIG-BANG. Mais je pense (sans aucune pensé religieuse) que quelques chose de supérieur existe a tout cela existe même si cette pensé heurte l'apparence infini de l'univers. Nous ne sommes comme même pas dans trouman show?!!

  22. Publicité
  23. #49
    ARTHENIA

    Re : L'origine de l'univers et l'infini

    Ce qui me paraît intéressant sur ce sujet, c'est que malgré toutes les questions qui ont ou qui ont pu apporté une amorce de réponse, on se trouve toujours dans l'impasse. A savoir, que depuis la nuit des temps, aucunes confirmations ou affirmations tangibles n'ont pu résoudre cette énigme.
    Sans rentrer dans des études de speudo scientifiques, ne serait-il pas venu le temps de la reflexion. Peu importe qui nous sommes et d'où nous venons si nous ne sommes pas capables de nous poser les bonnes questions.
    Nous nous apercevons tous les jours que nos concepts peuvent être remis en question à chaque instants liés à de nouvelles découvertes.
    Je pense pour ma part que bon nombre de "Scientifiques" et plus aujourd'hui qu'hier se limitent dans leurs démarches à un acquis.
    Savoir se remettre en question doit être le propre de la science et non pas l'inverse.
    Ce qui me rassure en vous lisant c'est que vos réponses sucitent en vous des questions fondamentales.
    Ce genre de forum ouvre des opportunités à celles et ceux qui veulent bien prendre le temps de se poser, réfléchir et au final avancer.

  24. #50
    darkmatter19

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    a notre niveaux intellectuel la question de son origine a peu d importance dans la recherche de son essentiel
    question bete je suis d origine marocaine est-ce important ?
    les questions qui suivents sont "pourquoi" "par rapport a qui" et "pour qui "
    déviation automatique du débat, mais en meme temps un recentrement de ou des questions, LES POINTS DE REPERES.

    mon avis sur ces questions sont:

    -une telle débauche de puissance de précision a l origine de l univers nous emmene automatiquement sur les questions de la raison l intellect et la foi
    qui les a crées et pourquoi faire ,quels sont les criteres de raisonnemets , les points de reperes

    -A QUOI SERT L ETRE HUMAIN ?
    -QUE FAISONS NOUS DANS UNE PLANETE PERDU DANS L UNIVERS ?
    -QUAND MEME QUELQU UN SAIT OU SOMMES NOUS DANS L UNIVERS ?
    -QUAND ES QUE LES HUMAINS FERONT --LA PAIX-- ?
    -QUELQU UN A RETROUVE LES 90% DE NOTRE INTELLIGENCE ?
    -PAREIL POUR LA MASSE PERDU DE L UNIVERS ?
    -VOUS SAVEZ OU EST LE HAUT ET LE BAS DANS CETTE UNIVERS ?

    j ai une petite idée sur les questions sa va mette tout le monde d accords

    1 l univers a été crée de façon purement logique cela m apprend qu il y a une grande logique accessible a tous " l agencement des atomes qui constitue notre intériéure et tout l extérieur , n ont strictement aucun secrets pour celui qui les agences,geres "en temps réel" svp ,a conjugué avec le temps"passé présent et futur en meme temps" l espace et la matiere.

    sa veut dire que le bon Dieu dort jamais et si sa devait arrivé l univers s effondrerait sur lui meme
    sa veut dire aussi que nous ,nous dormons tout les jours

  25. #51
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'origine de l'univers et l'infini

    Rappel de la charte du forum :

    Étant sur un forum scientifique, les discussions religieuses ou politiques ne sont pas tolérées.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  26. #52
    BBFaïta

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par darkmatter19 Voir le message
    question bete je suis d origine marocaine est-ce important ?
    Oui car tu es très imprégné par ta culture musulmane.
    Ce n'est pas du tout un reproche, mais le raisonnement scientifique nécessite une perpétuelle remise en cause, y compris des acquis culturels.

  27. #53
    darchi

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    j'ai souvent entendu parler,de monde parallele juste a cote de nous mais sur un autre plan (le pain que l'on coupe en tranche) tous le monde parle de big bang expension ect mais personne ne parle d'un autre univers sur un autre plan puisque il existe des milliard d'etoiles des milliards de galaxies pourquoi un univers unique alors ?

  28. #54
    Rik

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par gmtr Voir le message
    La soupe primordiale a forcément une origine (post 3)
    Il y a la question: pourquoi l'univers est né à partir de la soupe primitive?
    D'où vient cette soupe est une autre question qui rejoint quand même la première puisqu'il a dans les deux cas "création".
    " le "nouveau" apparaît comme une bifurcation inatendue dans le déterminisme (pour lequel il n'y a pas d'effet sans cause)" (A. Houziaux, in Siences et conscience; ouvrage collectif, Albin Michel, 1999)

    Citation Envoyé par deep_turtle Voir le message
    C'est un point de vue philosophique. (post 4)
    Il faudrait aller sur le forum épistémologie alors.
    Le premier précepte était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie. Descartes

  29. Publicité
  30. #55
    perplexe

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Je crois qu'une des choses la plus difficile à faire admettre à notre cerveaux, est le fait que peu etre depuis toujours, le vide était présent, avec des endroit un peu moin vide peu etre mais une immensité de vide, c'est vraiment tres difficil pour nous de l admettre, parcque c'est "rien" sur une distance infini, c'est presque inconsevable (pour l homme) et pourtant c'est sans doute ça, la vérité ..

  31. #56
    perplexe

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    parcque c'est "rien" sur une distance infini

    Et depuis toujours

  32. #57
    perplexe

    Re : L'origine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par gmtr Voir le message
    ma reflexion actuelle :

    prenons un peu de recul, L'univers est issue du bing bang. mais qui avait-il avant le bing bang.

    Appelons "a1" les elements qui sont avant le bing bang.Ces éléments ont forcéments existés puisque nous en sommes issues. Bon laissons de coter leurs structures (energie, particules,...)

    Les élements "a1" ont surement une origine, ou alors ILS ONT TOUJOURS EXISTES.

    Dans le cas ou les élements "a1" ont une origine, appelons "a2" les éléments à l'origine de "a1", "a3" origine de "a2", "a4" orgine de "a3".... Ainsi de suite, on peut remonter a l'infini, sans que cela cesse.

    Cela veut-il dire que nous sommes issues de "Choses" qui n'ont jamais eu de commencement ? dure à imaginer et pourtant nous existons .
    l'avant big bang c'est une particule qui se multiplit à l'infini jusqu'à atteindre une masse critique qui fera imploser le tout (et là c'est le big bang)

    Pour que cette particule qui se multiplit voit le jour peu etre qu'il a falut des centaines de milliard d'années et encore des dizaines de milliards d autre pour arriver au stade critique.

    Il est tout à fait possible qu' à 1000 milliard d'années lumieres de l'endroit ou le big bang à eu lieu il se soit passé la meme chose, à un autre moment, de ce fait meme si la premiere particule divisable reste un mystere (pour moi) son nombre est en constante augmentation de puis des milliards d'année et aujourd hui il y a plus de masse qu'il n y en a jamais eu, et ainssi de suite, pour toujours ..

    Il est possible qu'un jour on apperçoive de la lumière provenant d'un endroit de telle sorte qu'il soit impossible qu'elle résulte de notre big bang, mais d'un autre.

    Il y a peu etre eu des dizaines de big bang depuis la nuit des temps, mais pour que son effet se fasse il ne faut pas de masse autre qu elle dans un rayon immense donc sa mise en place est impossible au sein d'un univers comme le notre, la moindre accumulation de ces particules se multipliant se fait dirréctement attirer par des galaxies, des trous noir, etc, elle n'aura jamais le temps de refaire un big bang dans le coin, elle n'atteindra jamais la masse critique nécéssaire, sauf si elle se trouves à des dizaines de milliards d'années lumiere d'ici, là bas elle serait tranquile et pourait atteindre la masse critique.

    Je me demande d'ailleurs si cette particule se multipliant n'est pas la matiére noir .. qui elle est encore mystérieuse.

    Je suis pas pro, certaines choses peuvent s'évérer vrais comme fausses, donc ne pas me citer dans un de vos éxposer sous peine de mauvaise note

  33. #58
    Quintilio

    Re : L'origine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    Je suis pas pro, certaines choses peuvent s'évérer vrais comme fausses, donc ne pas me citer dans un de vos éxposer sous peine de mauvaise note
    On va aussi eviter de te citer dans nos postes sous peine de dire des aneries
    "Toute nouvelle vérité naît malgré l'évidence." Gaston Bachelard

  34. #59
    Garion

    Re : L'origine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    l'avant big bang c'est une particule qui se multiplit à l'infini jusqu'à atteindre une masse critique qui fera imploser le tout (et là c'est le big bang)
    Le big bang n'est pas une implosion, ni une explosion d'ailleurs.

    Pour que cette particule qui se multiplit voit le jour peu etre qu'il a falut des centaines de milliard d'années et encore des dizaines de milliards d autre pour arriver au stade critique.
    Ce n'est pas possible, cela signifierai que l'univers existait avant le big bang.

    Il est tout à fait possible qu' à 1000 milliard d'années lumieres de l'endroit ou le big bang à eu lieu il se soit passé la meme chose, à un autre moment, de ce fait meme si la premiere particule divisable reste un mystere (pour moi) son nombre est en constante augmentation de puis des milliards d'année et aujourd hui il y a plus de masse qu'il n y en a jamais eu, et ainssi de suite, pour toujours ..
    Pas possible non plus, le big bang n'a pas pas eu lieu à un endroit de l'univers, mais s'est déroulé partout à la fois dans l'univers (c'est d'ailleurs le big bang qui a engendré l'univers). Juste après le big bang, il y avait des particules partout.

    Il est possible qu'un jour on apperçoive de la lumière provenant d'un endroit de telle sorte qu'il soit impossible qu'elle résulte de notre big bang, mais d'un autre.
    Non, où que l'on regarde, on reçoit la lumière de notre big bang.

    Je suis pas pro, certaines choses peuvent s'évérer vrais comme fausses, donc ne pas me citer dans un de vos éxposer sous peine de mauvaise note
    Ben, c'est pas certaines choses, c'est tout qui est faux
    Rien de ce que tu décris ne correspond à ce que l'on peut observer et déduire aujourd'hui.

  35. #60
    Garion

    Re : L'orgine de l'univers et l'infini

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    Je crois qu'une des choses la plus difficile à faire admettre à notre cerveaux, est le fait que peu etre depuis toujours, le vide était présent, avec des endroit un peu moin vide peu etre mais une immensité de vide, c'est vraiment tres difficil pour nous de l admettre, parcque c'est "rien" sur une distance infini, c'est presque inconsevable (pour l homme) et pourtant c'est sans doute ça, la vérité ..
    Non, non, tu n'as pas à admettre cette idée, car l'espace n'existait pas non plus avant le big bang, tu n'avais donc pas de vide

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. De l'Infini.... mystères et limites de l'Univers
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/08/2013, 03h23
  2. l'univers elastique: une façon de comprendre l'univers
    Par azguards dans le forum Archives
    Réponses: 11
    Dernier message: 03/10/2009, 22h37
  3. l'origine de l'univers
    Par miha dans le forum Archives
    Réponses: 17
    Dernier message: 07/02/2005, 22h38
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 06/08/2004, 03h03