Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 47

Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?



  1. #1
    dperez

    Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?


    ------

    N'est-il pas évident que des molécules ne peuvent pas en un claquement de doigts s'organiser pour devenir un être vivant aussi complexe, avec de l'ADN, et qui se répare automatiquement ? Comment les animaux et les végétaux peuvent-ils être ce qu'ils sont sans que tout ça ne soit organisé par une âme ? D'ailleurs quand l'âme se retire, le corps ne devient que masse de particules sans vie et qui se décompose petit-à-petit sous l'influence plus ou moins grande du milieu qui l'entoure, sa décomposition peut prendre une demie-heure (crémation) comme des années (enterré). Les particules de l'être vivant redeviennent terre qui sert de nutriments pour d'autres vivants, et ainsi de suite... Existe-t-il une explication scientifique pour la vie ? Comment est-ce que la structure de l'ADN qui est microscopique et complexe, comment est-ce que les spermatozoïdes du polen et des animaux peuvent-ils être doués d'un tel concentré d'informations et d'intelligence ? Comment la science explique-t-elle cela en mettant l'âme de côté ? Il y a forcément un vide du côté matériel....

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    reno84

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Il n'ya aucun vide, la théorie de l'evolution la biologie et la chime expliquent en grande partie tout cela. Certaines choses restent à découvrir mais l'âme n'as rien de scientifique et les chercheurs s'en passeent très bien. Ne pas confondre question phylosophico-religieuse et science. l'ame n'a pas d'existence scientifique c'est une vue de l'esprit crée par la religion pour definir la conscience et l'intelligence. Ces dernières sont parfaitmements compatible savec les théories scientifiques actuelles.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  5. #3
    amande02

    Wink Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    bonjour !
    je vous donne mon avis :

    pour répondre à la question "comment est-ce que les spermatozoïdes du polen et des animaux peuvent-ils être doués d'un tel concentré d'informations et d'intelligence ?" je vous répond cela : dans notre société actuelle, n'existe-t-il pas de puces électroniques, extrêmement petites, et capables de véritables prouesses ? certe, ce ne sont pas des êtres vivants, mais bon

    Pour répondre à votre question sur l'âme, je vais vous répondre "scientifiquement" : d'après votre message, je crois comprendre que vous pensez qu'il y a en nous une âme et lorsque cette dernière part, on meurt. D'après mois, (je n'en sais rien, ce ne sont que des suppositions) mais nous n'avons pas d'âme. Si nous mourrons, c'est que notre coeur ou notre cerveau ne fonctionne plus (et cela à cause de multiples choses)

    Je voudrais aussi vous parler du début de votre message : d'après vous, nous avons une âme et c'est cette âme qui "met en route" la machine de la vie (avec l'ADN et tout le reste). Si votre supposition est bonne, alors comment expliquez-vous le Big Bang, ou encore la naissance de bactéries sur Terre (et après évolution, la naissance d'animaux et d'Hommes) ??!! Puisque le Big bang ou la naissance de la vie sont 2 phénomènes assez spectaculaires aussi !

    Bien sûr, en ce qui me concerne, je me demande bien comment en une fraction de seconde, l'univers est passé d'une taille infiniment petite à une taille infiniment grande ! Mais ce sont des questions auxquelles nous n'avons pas de réponses car nous ne sommes que des petits terriens !

    Mais en ce qui concerne l'homme, je ne pense pas que nous possédions une âme. Tous nos sentiments, nos envies ...etc existent grâce aux gènes.

    Certe, j'ai un esprit cartésien et scientifique, mais ceci est mon raisonnement !
    bonne journée
    amande02

  6. #4
    alex_0072

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    J'incline à penser que l'âme telle qu'elle est décrite par certaines religions ou certains philosophes n'existe pas.

    Nous ne sommes que des amas de molécules, de vaisseaux sanguins, d'os, de muscles, etc.

    L'âme, c'est le cerveau lui-même. Un cerveau qui se construit au fur et à mesure, premièrement par les facteurs génétiques, et deuxièmement via des facteurs environnementaux.

    Le libre arbitre n'existe pas en tant que tel, notre cerveau a déjà décidé les choix que nous allions faire.

    Le cerveau est probablement la chose la plus importante et mystérieuse dans le corps humain.

    On a appris que l'amour ou l'amitié, des sentiments si forts, ne sont que des réactions chimiques. Rien ne s'oppose à ce que l'âme n'existe pas.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Leuenberg

    Thumbs down Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    N'est-il pas évident que des molécules ne peuvent pas en un claquement de doigts s'organiser pour devenir un être vivant aussi complexe, avec de l'ADN, et qui se répare automatiquement ?
    En théorie de l'évolution, passer du stade de la molécule simple aux ancètres des procaryotes, cela a du prendre plusieurs centaines de million d'années. Alors effectivement annoncer que cette évolution ce serait faite en "un claquement de doigt" est typiquement le genre de raccourci mensonger utilisé par les créationistes ou les religieux de tout poil afin de faire croire qu'il y aurait quelque chose de mystique dans l'apparition de la vie ...

    La question de ce fil est de mon point de vue un oxymore et probablement hors charte, ne manque plus qu'un fil sur le thème "pourquoi le science ne prend-elle pas le Père Noël en considération ?"

  9. #6
    Rhedae

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Salut,

    On peut observer par le bout de la lorgnette scientifique le monde qui nous environne et nous constitut, et c'est une demarche qui personnelement me plait assez , mais aussi par le bout de la lorgnette religieuse. Je ne pense pas que ces notions d'âme (ou d'intelligent design) sont des notions tres scientifiques. Cela explique que les scientifiques ne s'y interessent pas . Un neuroscientifique si il est tres cartesien dira :quand le cerveau s'errete, rideau ... rien ... le même rien qu'avant d'être . Le religieu considera un dimention intemporelle dans laquelle l'âme jouera certainement un rôle.. On ne peut dire qu'une proposition soit vraie ou fausse, a mon avis on est libre de croire en l'une ou l'autre car de toute façon la science n'explique pas tout, et ses decouvertes peuvent être remises en cause dans le temps et relativement a sa progression.

    Personnelement je trouverai ca insuportable de penser que mon esprit soit eternel, un peu trop long à mon gout, surtout vers la fin...
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  10. Publicité
  11. #7
    erik

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    "pourquoi le science ne prend-elle pas le Père Noël en considération ?"
    Comment ça la science ne prend pas en considération l'existence du père noël ? Je suis offusqué, des études très sèrieuses ( ) existent sur le père noël :
    Le père noël


  12. #8
    predigny

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Pour moi, la science ne rejette pas l'âme ou la conscience, elle n'est simplement pas en mesure de traiter cette question qui pour l'instant la dépasse. Qu'un amas de matière soit capable de réfléchir, de souffrir, ... est un fait indéniable, une propriété de "quelque chose", de la matière ? de l'espace ? de ...? Peut-être un jour une fenêtre s'ouvrira vers cet immense inconnu. Pour l'instant c'est vrai ça fait partie de ce fourre-tout des questions sans réponses que sont les religions.

  13. #9
    dperez

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par alex_0072 Voir le message
    Nous ne sommes que des amas de molécules, de vaisseaux sanguins, d'os, de muscles, etc.
    Alors comment peut-on être conscient de sa propre existence si nous sommes limités à la condition matérielle? Je veux dire, dans ce cas nous serions comme des objets, des cailloux...

    Citation Envoyé par alex_0072 Voir le message
    L'âme, c'est le cerveau lui-même. Un cerveau qui se construit au fur et à mesure, premièrement par les facteurs génétiques, et deuxièmement via des facteurs environnementaux.
    Comment peut-il se construire lui-même s'il n'est que matière?

    Citation Envoyé par alex_0072 Voir le message
    Le libre arbitre n'existe pas en tant que tel, notre cerveau a déjà décidé les choix que nous allions faire.
    Comment peut-on faire des choix sans que les évènements ne se soient déjà déroulés?

    La question de ce fil est de mon point de vue un oxymore et probablement hors charte, ne manque plus qu'un fil sur le thème "pourquoi le science ne prend-elle pas le Père Noël en considération ?"
    Non, je suis tout-à-fait sérieux. C'est une question qui vise directement la science. Ce genre de question difficile à résoudre ne plaît pas toujours mais a le mérite qu'on s'y intéresse.

    Citation Envoyé par alex_0072 Voir le message
    dans notre société actuelle, n'existe-t-il pas de puces électroniques, extrêmement petites, et capables de véritables prouesses ?
    Ces puces ne se reproduisent pas, ne se réparent pas, ne pensent pas.

    Je veux bien que l'âme d'existe pas, mais alors qu'on explique par a+b comment la vie fonctionne entièrement sur le plan matériel, et avec des preuves, pas des postulats.

    Nous sommes en train de nous tirer les cheveux en réfléchissant sur une question scientifique aujourd'hui 9 août 2008, comment est-ce possible si l'on considère que nous sommes fait que d'amas de molécules?

    La question du big-bang est inexpliquée pour moi aussi.
    Dernière modification par JPL ; 09/08/2007 à 19h28. Motif: Correction de balise

  14. #10
    dperez

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Je comprends que l'on ait des rétissences quant à l'âme, puisque ce n'est pas palpable, mais l'électricité n'est pas palpable, il s'agit du déplacement d'électrons. Pourtant personne ne remet en cause l'existance de l'électricité, tout le monde ayant déjà fait l'expérience de sa manifestation (électricité statique, poignées de châtaigne, etc...). Ne voit-on pas non plus des masses moléculaires animées (arbres qui poussent, animaux qui vivent, etc...) ?

  15. #11
    invité576543
    Invité

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Bonjour,

    Comme souvent, il y a un problème de mots, de définitions.

    L'âme est ou serait un objet de science si on la définit, si on l'objectivise.

    La difficulté est que le mot a déjà été pris non pas par quelque chose de bien défini, mais par quelque chose auquel on a déjà attribué des propriétés intestables (donc hors du champ scientifique, et, dans le cas présent indéniablement religieuse) comme l'existence de l'âme après la mort.

    D'un certain côté, cela donne la réponse à la question: même si on proposait une définition alternative, apte à faire entrer le concept d'âme dans la méthodologie scientifique, une bonne partie des personnes refuseraient d'y voir la même notion et proposerait un vocabulaire distinct.

    Autrement dit, tant que le mot âme sera associé par principe, par convention préalable, donc par choix explicite, à des notions intestables comme l'immortalité de l'âme ou son séjour futur au paradis ou ailleurs, il est, de par ce choix explicite, en dehors du champ scientifique.

    Cordialement,

  16. #12
    yves25
    Modérateur

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Voilà une bien belle réponse, michel.
    Une logique implacable!
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  17. Publicité
  18. #13
    kinette

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Bonjour,

    Si la science devait s'occuper de toutes les hypothèses qui ne sont basées sur aucune observation (ça s'appelle mettre la charrue avant les boeufs) on n'en aurait pas fini.
    Or, l'âme, comme le Père Noël, Dieu, ou encore le Spaghetti Monster (quoique...) n'a pour l'instant donné lieu à aucune observation, et reste une image, de l'ordre de la spiritualité.
    Quand on s'intéresse un peu à la neuropsychologie, on se rend compte combien la merveilleuse machine qu'est le cerveau... fonctionne malheureusement comme une machine, et peut aussi très bien avoir des ratés, des accidents. Les personnes qui ont vu par exemple les conséquences que peut avoir un cancer du cerveau auront certainement du mal à imaginer que ça a quelque chose à voir avec une quelconque âme... la conscience n'est pas un phénomène entièrement inexpliqué, et on commence même savoir pas mal de choses sur ces mécanismes (du moins assez pour voir que ça se passe dans le cerveau, avec des mécanismes biologiques, et pas par la magie d'une sorte d'éther mystérieux...). Le livre "l'homme qui prenait sa femme pour un chapeau" pourra en faire réfléchir plus d'un sur le sujet.

    Alors comment peut-on être conscient de sa propre existence si nous sommes limités à la condition matérielle? Je veux dire, dans ce cas nous serions comme des objets, des cailloux...
    La sélection naturelle a favorisé chez les espèces ayant de fortes interactions sociales la capacité à analyser et comprendre ce qui se passe dans la tête de l'autre (c'est quand même très utile pour arriver à prévoir le comportement des autres et réagir adéquatement), ainsi qu'à analyser sa propre situation. On observe des niveaux et des éléments de conscience plus ou moins développés selon les espèces...

    Comment peut-il se construire lui-même s'il n'est que matière?
    La vie a ceci de fantastique (mais non en contradiction avec les principes de la physique) d'avoir une certaine faculté de reproduction et d'auto-organisation. On retrouve certains éléments de ces facultés chez des espèces chimiques plus simples (auto-organisation de cristaux, etc...).

    Je veux bien que l'âme d'existe pas, mais alors qu'on explique par a+b comment la vie fonctionne entièrement sur le plan matériel, et avec des preuves, pas des postulats.
    Si tu veux ce genre d'explication du tout, tourne-toi vers une secte ou une religion, ou la philosophie... ça n'est pas le rôle ni le but de la science.

    Nous sommes en train de nous tirer les cheveux en réfléchissant sur une question scientifique aujourd'hui 9 août 2008, comment est-ce possible si l'on considère que nous sommes fait que d'amas de molécules?
    La science ne s'occupe pas des questions de "pourquoi est-ce comme ça et pas autrement?", "pourquoi le monde?", etc... je ne vois d'ailleurs pas trop comment on pourrait répondre à ce genre d'interrogations à part par une conviction ou une foi profonde.
    Relis Candide, de Voltaire

    La question du big-bang est inexpliquée pour moi aussi.
    Qu'entends-tu par "question du big-bang"? Si je dis "la question d'internet est inexpliquée pour moi", ça ne veut rien dire...

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  19. #14
    apocalypsticus

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    ********** Testable et quantifiable, donc qu'on peut identifier avec un nombre puis mettre en équation. Le problème c'est que définir la "matière" c'est pas simple. "tout ce qui a une masse est de la matière" :=: http://fr.wikipedia.org/wiki/Matière
    C'est vraiment succinct comme définition On reste sur sa fin avec ce genre de définition C'est tentant de mettre dessous une substance immatérielle qui permettrait de lever touts les contradictions (problème de la finalité en biologie), mais en effet c'est là sortir du champ scientifique. Comment de l'immatériel aurait-il pu être produit par un mécanisme évolutif (sélection naturelle) ? Cette question de l'existence ou non de principes immatériels n'est pas du tout une question scientifique. Ce qui laisse libre court aux imaginations les plus folles, quant à l'immortalité de l'âme par exemple. **********

  20. #15
    invité576543
    Invité

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Il y a des usages où "immatériel" ne pose aucun problème, sans contradiction aucune avec la méthodologie scientifique. Difficile de considérer que le théorème de Pythagore est matériel, par exemple.

    En fait, tout concept abstrait est immatériel, et la science est pleine de concepts abstraits (peut-on d'ailleurs y trouver autre chose?).

    Le concept de matière est immatériel

    Cordialement,

  21. #16
    apocalypsticus

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    ********** A moins que, grâce aux progrès de la neuro-psychologie, on arrive un jour à expliquer scientifiquement la conscience humaine, la réflexion, les processus de conceptualisation qui aujourd'hui sont la tarte à la crême des spiritualistes de toutes cuvées. Alors à ce jour où tout pourra être expliqué scientifiquement : les processus cognitifs, la pensée, la réflexion, la conceptualisation, les matérialistes auront gagné ! ******************

  22. #17
    predigny

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par apocalypsticus Voir le message
    .... Alors à ce jour où tout pourra être expliqué scientifiquement : les processus cognitifs, la pensée, la réflexion, la conceptualisation, les matérialistes auront gagné ! ******************
    Ce jour n'est pas arrivé et il n'arrivera sans doute jamais. Plus la connaissance scientifique avance et plus l'horizon des choses inconnues s'élargit. Même l'église en a pris conscience et ne craind plus la science. Le royaume de l'inexpliqué, de l'incompréhensible, de l'inconcevable, a de beaux jours devant lui et les églises aussi. Espéréront qu'elles se contenteront du seul rôle qu'elles devraient avoir : calmer l'angoise des humains devant cet abime d'interrogations.

  23. #18
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    La réponse de mmy (message n° 11) me paraît parfaite dans la mesure où elle explique avec des arguments clairs pourquoi la question est en dehors du domaine scientifique, sans se lancer dans une polémique contre ou pour l'existence de l'âme.
    Maintenant je voudrais dire à dperez que je connais pas mal de chrétiens scientifiques de formation ou de métier et qu'ils seraient affligés par la manière dont tu abordes le problème. C'est retourner 200 ans en arrière.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  24. Publicité
  25. #19
    dperez

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Maintenant je voudrais dire à dperez que je connais pas mal de chrétiens scientifiques de formation ou de métier et qu'ils seraient affligés par la manière dont tu abordes le problème. C'est retourner 200 ans en arrière.
    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,

    Si la science devait s'occuper de toutes les hypothèses qui ne sont basées sur aucune observation (ça s'appelle mettre la charrue avant les boeufs) on n'en aurait pas fini.
    Or, l'âme, comme le Père Noël, Dieu, ou encore le Spaghetti Monster (quoique...) n'a pour l'instant donné lieu à aucune observation, et reste une image, de l'ordre de la spiritualité.
    Quand on s'intéresse un peu à la neuropsychologie, on se rend compte combien la merveilleuse machine qu'est le cerveau... fonctionne malheureusement comme une machine, et peut aussi très bien avoir des ratés, des accidents. Les personnes qui ont vu par exemple les conséquences que peut avoir un cancer du cerveau auront certainement du mal à imaginer que ça a quelque chose à voir avec une quelconque âme... la conscience n'est pas un phénomène entièrement inexpliqué, et on commence même savoir pas mal de choses sur ces mécanismes (du moins assez pour voir que ça se passe dans le cerveau, avec des mécanismes biologiques, et pas par la magie d'une sorte d'éther mystérieux...). Le livre "l'homme qui prenait sa femme pour un chapeau" pourra en faire réfléchir plus d'un sur le sujet.


    La sélection naturelle a favorisé chez les espèces ayant de fortes interactions sociales la capacité à analyser et comprendre ce qui se passe dans la tête de l'autre (c'est quand même très utile pour arriver à prévoir le comportement des autres et réagir adéquatement), ainsi qu'à analyser sa propre situation. On observe des niveaux et des éléments de conscience plus ou moins développés selon les espèces...


    La vie a ceci de fantastique (mais non en contradiction avec les principes de la physique) d'avoir une certaine faculté de reproduction et d'auto-organisation. On retrouve certains éléments de ces facultés chez des espèces chimiques plus simples (auto-organisation de cristaux, etc...).


    Si tu veux ce genre d'explication du tout, tourne-toi vers une secte ou une religion, ou la philosophie... ça n'est pas le rôle ni le but de la science.


    La science ne s'occupe pas des questions de "pourquoi est-ce comme ça et pas autrement?", "pourquoi le monde?", etc... je ne vois d'ailleurs pas trop comment on pourrait répondre à ce genre d'interrogations à part par une conviction ou une foi profonde.
    Relis Candide, de Voltaire


    Qu'entends-tu par "question du big-bang"? Si je dis "la question d'internet est inexpliquée pour moi", ça ne veut rien dire...

    K

    Je suis affaré de lire ce genre de propos de la part de...Modérateurs... C'est nul. Vous pouvez fermer cette discussion, j'ai eu ma dose aujourd'hui. Merci.

  26. #20
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Premièrement lis la charte du forum :

    Tout acte de modération est écrit en vert ; dans les autres cas les modérateurs s'expriment à titre personnel.
    D'autre part tout scientifique honnête, même profondément croyant, te fera à peu près le même genre de réponse. Bien entendu il y a les créationnistes et autres fondamentalistes d'outre atlantique (principalement) mais ce ne sont pas des scientifiques ou si certains -très rares- le sont, ce ne sont pas des scientifiques honnêtes.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #21
    kinette

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par dperez Voir le message
    Je suis affaré de lire ce genre de propos de la part de...Modérateurs... C'est nul. Vous pouvez fermer cette discussion, j'ai eu ma dose aujourd'hui. Merci.
    Bonjour,
    Désolée mais je ne comprends pas une telle réaction. Je ne me suis point moquée de toi, je t'ai donné des pistes de lecture et des explications.
    Le fait est que la science n'est pas toute puissante, et n'a pas vocation à tout expliquer, à donner des réponses à toutes les questions que se posent les êtres humains. Je pense qu'il est juste de savoir où s'arrêtent les domaines d'action d'une discipline, et ça ne signifie pas qu'on méprise le reste.
    On peut très bien être scientifique et éprouver du respect pour philosophies et spriritualité, voire croire en des choses qui ne sont pas du domaine de la science. L'important est simplement de faire la différence.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  28. #22
    The Nameless

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Je commence à comprendre pourquoi les questions de religion ont été bannies du forum

  29. #23
    mina3083

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    bonsoir a tous,
    Tout d'abord je voudrai te féliciter dperez pour ta question, et je voudrai te dire que comme toi je ne pense pas que l'etre humain ne soit fait que d'un ensemble de molécules.je crois en l'existence de l'ame meme si il m'est impossible de l'observer, mais j'ai de bonnes raisons d'y croire.j'ai été choqué en lisant les réponses de mes confrères et je leur dis tout simplement que ce n'est pas parcequ'on ne peu pas observer une chose sous microscope que ça veut forcément dire qu'elle n'existe pas. Ceci dis je respecte leur opinion.
    cordialement

  30. #24
    The Nameless

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    C'est vrai que c'est une question interessante mais a-t-elle vraiment sa place ici ?
    D'un côté, croire en l'âme ou non dépend beaucoup de la définition que vous lui donnez. Si vous y incluer une dimension spirituelle, la discussion n'a plus rien a faire ici. Mais si par âme vous entendez conscience et émotions, cela s'explique assez bien sans utiliser le terme.
    Enfin, comme l'a très bien dit je ne sais plus qui: la science n'a "pas besoin de cette hypothèse".
    Cordialement,

  31. Publicité
  32. #25
    Europa73

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Bonsoir.

    Un petit livre pour commencer, quelqu'un l'a lu ?

    Théorie des événements porteurs de sens et conception d'un ordre sous-jacent de l'Univers qui échapperait aux lois physiques de la causalité, la synchronicité représente l'une des hypothèses les plus audacieuses de C. G. Jung, tant par la définition de l'inconscient qu'elle induit que par les liens qu'elle crée entre les différentes disciplines scientifiques. Visions, clairvoyance, phénomènes de coincidence - faits auxquels Jung fut confronté dans son expérience clinique - sont des notions dont il tente de rendre raison en les inscrivant dans un ordre universel a-causal, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives qui permettent de confronter ses travaux aux interrogations et aux formulations les plus récentes de l'activité scientifique. C'est donc cette recherche sur l'organisation du monde et sur la réalité de l'âme que les co-auteurs de cet ouvrage : Hubert Reeves, Michel Cazenave, Pierre Solié, Karl Pribram, Hansueli Etter et Marie-Louise von Franz, ont ici poursuivi avec des points de vue multidisciplinaires et une totale liberté de pensée.
    http://www.amazon.fr/Synchronicit%C3.../dp/2226076093
    Certains scientifiques de part le monde s'intéressent à ce sujet et ce par le biais des supposés dédoublements (voyage astral) et les EMI*http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%...mort_imminente

    Donc il est faut de dire que la science ne s'y intéresse pas, bien au contraire.
    Cependant pour que la science prenne l'âme en considération, il faudrait déjà qu'elle puisse définir ce qu'elle est comme l'a rappellé à juste titre tonton mmy et comme le dit le dicton, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. Penses y et tu (DPerez) comprendras pourquoi l'intitulé de ton topic est un peu bancal dirons nous.

    Quand aux réactions des modos et des intervenants, ils sont plutôt "cool" avec toi, les Zététiciens t'auraient déjà mangé tout cru.

    Cordialement,
    Europa

    "Aucun témoignage n'est suffisant pour établir un miracle, à moins que le témoignage soit d'un type tel que sa fausseté soit plus miraculeuse que le fait qu'il entreprend d'établir"... — Hume, D.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Hume

  33. #26
    Gwyddon

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par mina3083 Voir le message
    j'ai été choqué en lisant les réponses de mes confrères et je leur dis tout simplement que ce n'est pas parcequ'on ne peu pas observer une chose sous microscope que ça veut forcément dire qu'elle n'existe pas. Ceci dis je respecte leur opinion.
    cordialement
    Bonsoir,

    On ne le répètera jamais assez : nous sommes sur un forum scientifique !

    Nous n'avons pas vocation d'aborder tous les champs possibles de la connaissance au sens large.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  34. #27
    Lord M

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par mina3083 Voir le message
    bonsoir a tous,
    Tout d'abord je voudrai te féliciter dperez pour ta question, et je voudrai te dire que comme toi je ne pense pas que l'etre humain ne soit fait que d'un ensemble de molécules.je crois en l'existence de l'ame meme si il m'est impossible de l'observer, mais j'ai de bonnes raisons d'y croire.j'ai été choqué en lisant les réponses de mes confrères et je leur dis tout simplement que ce n'est pas parcequ'on ne peu pas observer une chose sous microscope que ça veut forcément dire qu'elle n'existe pas. Ceci dis je respecte leur opinion.
    cordialement
    Salut !

    Je pense qu'il y a une erreur d'interprétation ici. Personne n'a dit sur ce forum que l'être humain n'avait pas d'âme, et que tous ceux qui croyait celà était stupides. Il a été très clairement expliqué par mmy (je trouve) que l'âme n'avait pas de signification scientifique. Pas observable, pas quantifiable, pas scientifique. Ca ne veut pas dire que ca n'existe pas.

    Ce genre de raccourcis est bien trop souvent prêté aux scientifiques qui s'expriment sur ce forum. Quelqu'un arrive en disant "le pêre noël existe, pourquoi les scientifiques ne s'intéressent ils pas au fonctionnement de son traineau ?". On lui répond "quelles sont les théories, les preuves et les observations qui soutiennent cette affirmations ?" et la discussion s'arrête peu après sur un "j'me casse, les modos de ce forum ne croient de toute facon pas au Pêre Noël".

    Chacun est libre de ses croyances, qu'il soit scientifique, religieux, philosophe ou modérateur. Mais une croyance n'a rien de scientifique.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  35. #28
    naphtes-1

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    croire que seule l'espèce humaine ait une âme (c'est souvent ce qui est sous-entendu, et à coup sûr par les religions), pose cependant un problème du point de vue scientifique, car dans la théorie de l'évolution, la transformation des espèces du stade de la cellule à ce que nous sommes pour l'instant se fait de manière pratiquement continue, avec des modifications de l'ordre d'un gène, et je conçois mal l'apparition subite de l'âme chez un individu, seulement parce qu'il ne différe que par un gène de ses géniteurs. Personnellement, cela me ne dérange pas de croire que l'on aie un âme, mais cela doit être alors le cas pour tous les organismes vivants, même si leurs âmes doivent être différentes, car à différents stades d'évolution.

    de plus, croire que l'âme puisse continuer à exister après la fin de la vie (et c'est souvent pour cela que l'existence d'une âme passionne les gens), me paraît très dur à concilier avec la science. Je n'ai toujours pas compris comment certains scientifiques y parviennent.

  36. #29
    apocalypsticus

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par naphtes-1 Voir le message
    de plus, croire que l'âme puisse continuer à exister après la fin de la vie (et c'est souvent pour cela que l'existence d'une âme passionne les gens), me paraît très dur à concilier avec la science. Je n'ai toujours pas compris comment certains scientifiques y parviennent.
    ********* Bonjour **************
    Je crois aussi que les gens ont besoin de donner un sens à leur vie, ils sont prêts à gober tout ce qui leur passe devant le nez, quitte à déroger aux règles les plus élémentaires de la raison humaine pour cela. Peu importe si Abraham, les patriarches et toute la clique des personnages bibliques qui sortent d'on ne sait où, ont existé ou pas (on sait très bien aujourd'hui que ces gens n'ont jamais existé, que l'Exode est une légende). Ce qui compte, c'est de croire à quelque chose qui donne à penser, chacun devant s'accrocher comme il le peut à sa mauvaise étoile que voulez-vous. Comme personne n'est encore revenu du séjour des morts, sauf Er le pamphylien dans La République de Platon, faut bien tuer le temps comme on le peut, avant qu'il ne nous tue Mais en effet, le rocambolesque romantisme biblique me paraît être très difficilement conciliable avec le discours de la science
    ****************************** *

  37. #30
    predigny

    Re : Pourquoi la science ne prend-elle pas l'âme en considération ?

    Citation Envoyé par Lord M Voir le message
    ...Quelqu'un arrive en disant "le pêre noël existe, pourquoi les scientifiques ne s'intéressent ils pas au fonctionnement de son traineau ?". On lui répond "quelles sont les théories, les preuves et les observations qui soutiennent cette affirmations ?" ...
    Il y a tout de même une grande différence entre le père Noël que personne n'a jamais vu et qui n'a aucune interaction avec notre vie quotidienne, et "l'âme", sous la forme que l'on a d'être conscient de soi-même et du monde qui nous entoure, et que l'on peut ressentir tous les jours. Je comprends que les modérateurs établissent une frontière très nette entre ce qui est scientifique et ce qui ne l'est pas, car les discussions seraient vites envahies de tout et n'importe quoi, mais pour moi, il semble évident que la frontière de ce qui appartient à la science est assez floue et évolue dans le temps. Il y a peu de temps la cosmologie était du domaine de la seule métaphysique. Affirmer que la conscience se résume à des processus physico-chimiques connus (ou du même ordre que ceux connus) et que celà suffit à tout expliquer me semble être une abération. Par contre je comprends qu'un scientifique dise que dans l'état actuel des connaissances, il est impossible, dans le langage scientifique, de dire quoique ce soit de plus.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pourquoi Voyager 1 ne prend-elle plus de photos ?
    Par Sens interdit dans le forum Astronautique
    Réponses: 30
    Dernier message: 31/05/2016, 01h31
  2. Pourquoi l'eau ne s'évapore-t-elle pas dans l'espace ?
    Par perlinpinpin dans le forum Archives
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/12/2010, 10h39
  3. Pourquoi la glace n'est-elle pas salée ?
    Par LicenceXP dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/03/2006, 23h51