Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51

L'Homme, la biodiversité et la Terre



  1. #1
    Lord Predator

    Question L'Homme, la biodiversité et la Terre


    ------

    Bonjour tous le monde, voila le sujet :

    "Sommes nous actuellement au stade de l'évolution d'élimination de tous ce qui n'est pas techniques ? "

    Ce débat ne pourra se faire sans des avis personelles, la seul chose que je vous demande, c'est d'éviter les arguments éco-fataliste, merci a vous de porter ce débat aux niveau de la réflexion qu'il implique.

    -----
    Pour toute l'humanité ! L.P

  2. Publicité
  3. #2
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    lol sujet passionnant ^^ dois-je reformuler la question ou la completer ?? (mais je voit mal comment être plus directe) le sujet a peut-être déja été traiter.... a moins que personne ne se passionne pour ce débat
    Pour toute l'humanité ! L.P

  4. #3
    nayx

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Coucou Lord,

    Je crois qu'il faut restreindre un peu le champ de ta question, le préciser...

    On peut peindre, observer le ciel, manger avec un couteau...

    Ce sont des gestes techniques qui demandent une certaine technique avec une technologie - égal technique de techniques - pour fabriquer les accessoires...

    Donc pour moi non, on en est pas au "stade de l'évolutino d'élimination de tout ce qui n'est pas technique".
    Car en réalité, et c'est la définition que lui donne Heidegger par exemple : manier, manipuler etc... "est" la technique
    La technique est présente depuis que l'homme est homme en fait je dirais.
    J'aimerai bien résumer "technique égal homme".

    Ca fait trop vaste je pense.
    Notre rapport au monde étant technique, je ne comprends pas bien le sens de ta question.

    Yann.
    O_o

  5. #4
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Cc Nayx,

    Tu as raison, je crois que des précisions s'impose.

    En realiter la technique en elle même a été "conçu" dés les premiers hommes, tu as raison, enfaite par technique j'entendais l'impact de notre technologie actuel sur l'environnement et en partie la biodiversiter.

    Ce que je souhaiterais qu'on débatte c'est l'idées qui ressort, par exemple, du Barrages des Trois Gorges en Chine, qui a completement modifier le relief de l'environnement local (assechant le fleuve d'un coter et en créeant une retenus sur 800 kilometre (je crois) de l'autre)

    En définitive, voila, j'aimerais avoir l'avis des uns et des autres sur cette maniére (tournant devrais-je même dire) que l'Humaniter entretien avec la nature, en comparant l'époque pré-industrielle, l'époque du dévelloppement de celle ci et enfin en se projetant dans l'avenir)

    J'espére avoir donner les précisions qui manquer ...
    Dernière modification par Lord Predator ; 14/09/2007 à 20h04.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    D'ou la question "Sommes nous actuellement au stade de l'évolution d'élimination de tous ce qui n'est pas techniques ? "

    C'est a dire "l'artificialisation" de tous ce qui est naturel.

    Zoo ou parc pour les animaux, hydroponie pour la culture, shere de dyson, terraformation, colonisation lunaire, elimination des virus, géoingénierie etc etc

    Et eventuellement débattre de l'ethique l'accompagnant.
    Dernière modification par Lord Predator ; 14/09/2007 à 20h15.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  8. #6
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Difficile de débattre alors que tu mélanges des choses à des niveaux si différents, et pour certaines parfaitement utopiques, dans tes exemples.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    lol c'était pour le coter "avenir"

    Bon dac pour la shere de dyson j'vais un poil loin comme même, tout comme la terraformation mais le reste...

    colonisation lunaire ==> 2020
    elimination des virus ==> déja fait
    geoingenerie ==> projet en cour d'élaboration et pas si utopique que cela

    Pour autant il n'y a pas besoin de se baser sur l'extravagance de mes exemples, il y en a une quantiter...

    tu mélanges des choses à des niveaux si différents
    C'est pour sa que c'est passionnant, comparer l'industrialisation de la moitier du 19 eme siecle a un barrage, l'un des plus grand au monde, une superstructure, ce qui nous permet de nous projeter dans l'avenir, et de voir comment l'Homme influencera le milieu ou il vit...

    Ces niveaux si différent sont précisement les bases de cette reflexion.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  11. #8
    ESSOMBA Dieudonné

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Lord Prédator

    Sommes nous actuellement au stade de l'évolution d'élimination de tous ce qui n'est pas techniques ?
    Ta question n’a de sens que si tu admets que l’Homme a quelque chose de fondamental qui n’existe pas dans la nature. Maintenant, si tu l’admets, tu comprendras alors que l’apparition de l’homme a introduit une nouvelle stase qui se superpose à une réalité biologique initialement vierge.
    Et de même que l’apparition de la vie a modifié fondamentalement le visage de la Terre, de même l’apparition de l’homme a définitivement modifié le visage de la Vie et tout ce qui est sur terre portera désormais son empreinte.

    Les nouvelles réalités apportées par l’homme sont la science, la technologie, la morale. Mais surtout, la responsabilité : il ne domine pas les autres êtres vivants dont il n’est biologiquement qu’un élement, mais il leur est extérieur par son intelligence et c‘est à ce titre qu’il n’a pas le droit de dire : les baleines ont disparu sous ma dent ou mon industrie parce qu’elles ont été condamnées par la Théorie de Darwin.

  12. #9
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    et c‘est à ce titre qu’il n’a pas le droit de dire :
    Pour quel raison, il n'aurait pas le droit de se le dire ?

    les baleines ont disparu sous ma dent ou mon industrie parce qu’elles ont été condamnées par la Théorie de Darwin.
    Je croyais que la Theorie de l'évolution n'expliquer que la raison pour laquelle il existe différente espéce par spéciation, il n'explique pas la disparitions totale d'une espéce mais de la différenciation de celle-ci par selection naturelle nan ??
    Et question baleine, bah.... c'est pas de bol
    Pour toute l'humanité ! L.P

  13. #10
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    elimination des virus ==> déja fait
    Quoi ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  14. #11
    nayx

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Quoi ?
    Je crois juste que Lord fait un peu un raccourci...
    Hein ? Lord ? La grippe ça existe hein ?
    En ce moment je suis au repos, je me tape une invasion de staphylocoques dorés et c'est une saloperie pour s'en débarrasser, pas facile

    Je trouve que ta question concernerait trop de spécialistes de domaines différents pour pouvoir bien y répondre.

    Je serais bien moins visionnaire que toi, et j'essaie simplement de me rassurer en me disant qu'il y a aussi des avancées dans le domaine écologique par exemple.
    De nombreux pays votent des lois sur différents themes écolos, et de plus en plus, bon en France on est pas super bien lotis, mais ya mieux - et pire - ailleurs.

    Sinon je crois que ESSOMBA Dieudonné situe la question à un niveau moral... "n'a pas le droit de dire" signifierait : "étant donné notre conscience des problemes, il est criminel de continuer à exterminer sciemment des especes, donc moralement on doit s'interdir de le faire".
    Mais ça contredit aussi le fait de vouloir éradiquer les virus par exemple...

    pour ce qui est de la colonisation de la Lune on en a déjà parlé et je te trouve optimiste, de plus le terme de colonisation est trop fort même si on y va en 2020, 5 pélos c'est quand même pas une colonie...

    Je m'inquiete pas trop, il y aura toujours des amoureux de la nature, des montagnes, du ciel nocturne par exemple.

    Il est certes tres regrettable que des lacs ou mers intérieures disparaissent, ainsi que des especes... on peut tout de même espérer que le pognon ne nous enleve pas tout...
    Education, c'est pour moi un mot maître qui sert à la prise de conscience.
    O_o

  15. #12
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Quoi ?
    lol oui enfin bon, ont a commencer quoi...
    je parlais du virus de la variole, mais apparament, sous peu, d'autres virus iront le rejoindre
    Pour toute l'humanité ! L.P

  16. Publicité
  17. #13
    GillesH38a

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par ESSOMBA Dieudonné Voir le message
    Ta question n’a de sens que si tu admets que l’Homme a quelque chose de fondamental qui n’existe pas dans la nature.
    pour que cette phrase ait un sens, il faudrait définir proprement ce qu'on entend par "la nature", qu'est ce que tu entends par là?

  18. #14
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par nayx Voir le message
    Je crois juste que Lord fait un peu un raccourci...
    Hein ? Lord ? La grippe ça existe hein ?
    :d oui je suis aller un poil vite sur ce coup là ...

    En ce moment je suis au repos, je me tape une invasion de staphylocoques dorés et c'est une saloperie pour s'en débarrasser, pas facile
    J'en suis désoler pour toi, bon vous avez entendu Messieurs les chercheurs (et Mesdames bien sur !) vous restes plus qu'a dégommer les staphylocoques, mais enfaite c'est quoi, un virus, des bactéries ??

    Je serais bien moins visionnaire que toi, et j'essaie simplement de me rassurer en me disant qu'il y a aussi des avancées dans le domaine écologique par exemple.
    Oui, tu as bien raison, sache que je prone pas la Terre, bétonner de partout bien au contraire, en réaliter mon souhait serait de permettre le dévelloppement de la civilisation et du progrés tout en conservant (et en protegeant) le reste de la faune et de la flore. Je ne penses pas que se soit si incompatibles (d'ou le concept de dévelloppement durable)

    De nombreux pays votent des lois sur différents themes écolos, et de plus en plus, bon en France on est pas super bien lotis, mais ya mieux - et pire - ailleurs.
    C'est vrai, cepandant ce qui me chagrine la dedans, c'est non pas qu'on consens enfin a protéger la nature, c'est qu'on risque de passer d'un extreme a l'autre, ou le conservatisme serait roi (et rien que d'entendre ce mot, sa me provoque un infarctus dans la seconde ^^ )

    pour ce qui est de la colonisation de la Lune on en a déjà parlé et je te trouve optimiste, de plus le terme de colonisation est trop fort même si on y va en 2020, 5 pélos c'est quand même pas une colonie...
    Effectivement, on a eu une longue discussion sur le sujet mais quelque part
    une base permanente c'est un début. Et avec le nombre de pays s'étant donner l'objectif d'y faire construire une tel base (U.S.A, Japon, Chine, l'Europe, la Russie et l'Inde ce sont moins avancer) il y a peut-être une chance pour que l'un d'entre eux y arrive ^^

    Je m'inquiete pas trop, il y aura toujours des amoureux de la nature, des montagnes, du ciel nocturne par exemple.
    Ah mais l'un n'empeche pas l'autre, et je trouve même que c'est un bon compromis, sache que pour ma part, technophile pur et dure, progressiste a n'en plus finir et fana de science fiction, je ne peut m'empêcher de m'émerveiller lorsque je part en randonnée, lorsque je fait du ski, lorsque je comtemple la mer lors du coucher de soleil (bon dac c'est sur une digue ^^ ) et surtout lorsque je fait de la plonger sous-marine et je me passione beaucoup pour l'écologie par ailleurs.

    Il est certes tres regrettable que des lacs ou mers intérieures disparaissent, ainsi que des especes... on peut tout de même espérer que le pognon ne nous enleve pas tout...
    Oui, c'est vrai cepandant ont peut avoir comme même beaucoup d'espoir par la prise de conscience qui est faite en ce moment, par exemple la mer morte (au sens propre ou au figurer ) qui se trouvera pratiquement assécher en 2050 si rien n'est fait, eh bien justement un projet colossale est en cours de dévelloppement pour dériver l'eau de la mer rouge afin de redonner un coup de jeune a cette mer via une immense canalisation qui produira au passage quantiter d'eau potable et d'électriciter...

    La civilisation, pour le meilleurs et pour le pire !

    Cordialement Naxy (je te souhaite par ailleurs un bon rétablissement )
    Pour toute l'humanité ! L.P

  19. #15
    ESSOMBA Dieudonné

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre


    gillesh38


    pour que cette phrase ait un sens, il faudrait définir proprement ce qu'on entend par "la nature", qu'est ce que tu entends par là?
    Je définis la nature comme le Cosmos moins l’homme et son action technique. La nature s’exprime ainsi à Paris par une Seine débarrassée de ses bords en béton, des immeubles et des usines. J’entends par nature la lune sans drapeau américain, sans empreinte des astronautes et sans les carcasses des divers satellites.
    Car, pour moi, les choses sont claires : le bon raisonnement exige qu’on considère l’homme comme une nouvelle dimension de la réalité irréductible aux autres : la matière, la vie. Et c’est en cela que j’ai combattu l’extension abusive de certaines notions dans ce forum où des gens ont soutenu que l’action de l’homme peut être assimilée à l’Evolution et ses avatars.
    Il m’est en, effet difficile d’accepter que lorsque la recherche modifie le patrimoine génétique du porc pour obtenir des reins susceptibles d’être greffés à l’homme, ou bien si la recherche arrive à ressusciter le mammouth et en peuple les plaines de Sibérie, comme cela devient de plus en plus envisageable, il m’est difficile, dis-je, d’accepter qu'une analyse puisse être objective et scientifique si on ne donne pas à l'homme un caractère particulier.

    Et je ne suis pas prêt à accepter une phrase du style : « l’évolution des espèces qui a fait disparaître le mammouth et c’est la même évolution des espèces qui l’a ressuscité ».

    Je veux donc en définitive dire que l’existence de l’homme a introduit de nouvelles réalités qui doivent être étudiées comme les autres réalités et non niées ou minimisées. Une nature sans l’homme est différente qualitativement avec une nature qui le contient.
    La conséquence automatique est que la biodiversité ne sera préservée que dans la stricte mesure où l'Homme le voudra. Pas plus, ni moins. Et cette préservation, hélas! hélas! hélas! prendra simplement la forme de réserves naturelles qu'aura bien voulu menager le Roi Triomphant de la Création pour ses frères déchus...
    Un Roi au pouvoir monstrueux qui ne trouve d'autre limite que lui-même et qui doit prendre pitié pour ses frères, dans le sens de ses intérêts bien compris.
    J’espère maintenant que c’est clair.

  20. #16
    mach3
    Modérateur

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    c'est une position intéressante Essomba, mais j'ai du mal à ne pas inclure la matière "inerte", la vie et l'homme dans le même ensemble, fait des mêmes éléments de base et gouverné par les mêmes lois, celle de la physique (qui signifie nature en grec). Je pense plutôt cela en terme d'émergence. A chaque étape on atteint un niveau de description plus haut, plus adapté : décrire le comportement de l'humanité ou le fonctionnement du vivant à partir des seules lois physique est possible en théorie mais non applicable en pratique (problème de calculabilité, beaucoup trop de particules en interaction, et "beaucoup" est un mot faible). Il convient donc d'appréhender la vie avec la chimie et surtout la biologie, et la société humaine et son influence sur la terre avec l'économie, l'anthropologie, l'ethnologie, l'écologie, etc... Ces sciences étant plus adaptées car plus simples à appliquer tout en donnant des résultats satisfaisants.

    On peut donc considérer l'homme comme faisant partie de la nature, mais est-ce pour autant que l'homme doit faire ce qu'il veut du complément (c'est à dire l'ensemble nature privé de l'homme, la nature au sens ou toi tu l'entends)? L'homme à cette capacité de pouvoir se rendre compte de l'effet de ses actions, qui le rend donc responsable ne serait-ce qu'envers lui-même : quel est l'interêt de faire ce qu'on veut, détruire l'environnement et polluer à gogo pour plus de profit et de confort (et cela seulement pour une infime partie des hommes) si on se rend compte qu'en faisant ainsi nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis? On ne peux pas se permettre de dire que si l'homme saccage son environnement, c'est que la nature l'a "voulu" ainsi, ou alors c'est qu'on admet également que la nature "veut" faire disparaitre l'homme.

    Je ne pense pas que le fait de considérer l'homme comme partie intégrante du reste de la nature permette de dire que ce que fait l'homme est dans "l'ordre des choses". C'est une solution de facilité, un forfait.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  21. #17
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Je ne pense pas que le fait de considérer l'homme comme partie intégrante du reste de la nature permette de dire que ce que fait l'homme est dans "l'ordre des choses". C'est une solution de facilité, un forfait.
    Et pourtant, l'Homme n'obéis qu'a une seule lois inviolable et universelle décréter depuis la theorie de l'évolution. Une espéce s'adapte a son environnement ou bien trépasse.

    Et bien l'Homme ne sais pas donner la capaciter de s'adapter a son environnement, mais a fait en sorte de l'adapter pour lui, et je ne voit pas en quoi sa ne serai pas "dans l'ordre des choses" les fourmis modelise leurs environnement et colonise la plupart des surface terrestre du globe, ont adopter une sociéter ou chacun a sa place, ne sont-il pas dans "lordre naturel".
    C'est certain.
    C'est drôle de consiéderer une tel chose sans admettre que l'Homme fait exactement pareille a une échelle et dune maniére certes beaucoup plus importante.
    Donc en résumer, l'espéce humaine, en toute rationaliter uilise l'outils le plus puissant qui a été conçu dans toute l'histoire de la planéte Terre : la technologie, un outils qui lui permet de dominer et d'assurer la survie de notre espéce.

    (et cela seulement pour une infime partie des hommes)
    Eh bien justement, c'est appeller a changer considérablement aux cours de ce 21eme Siécle.

    CQFD

    Cordialement,
    Pour toute l'humanité ! L.P

  22. #18
    mach3
    Modérateur

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Et pourtant, l'Homme n'obéis qu'a une seule lois inviolable et universelle décréter depuis la theorie de l'évolution. Une espéce s'adapte a son environnement ou bien trépasse.
    Eh bien si l'homme ne prend pas ses responsabilités, à savoir respecter son environnement, il trépassera ce qui est dommage, c'est que contrairement à bien des espèces qui ont du trépassé sans faire trop de vagues, l'homme risque d'en entrainer beaucoup d'autres dans sa chute.

    Le raisonnement qu'il ne faut surtout pas avoir (bien qu'il ne soit pas forcément invalide, tout dépend du choix que l'humanité fera, si il n'est pas trop tard et si elle a effectivement le choix), c'est celui-ci : "les espèces inadaptées trépassent. l'homme fait partie de l'environnement, donc si des espèces disparaissent c'est qu'elles ne sont pas adapté à un environnement modifié par l'activité humaine (qui comme l'homme fait partie de la nature, est un environnement naturel)". Ce faisant l'homme se condamne ainsi lui-même car en adaptant l'environnement à ses besoins il finira par y être inadapté à son tour (la terre est un système bien trop complexe et bien trop limité en ressources pour qu'on l'adapte à volonté, on commence AMHA à s'approcher d'ailleurs dangereusement de ces limites). Si au final l'homme disparait c'est qu'il n'est pas adapté à la vie sur terre... et les autres espèces auront payé le tribu pour rien.

    Certains cherchent à justifier leur actes par ce raisonnement (qu'il soit ou non valable), ils ont tord et m'est avis qu'il le paieront.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  23. Publicité
  24. #19
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    quel est l'interêt de faire ce qu'on veut, détruire l'environnement et polluer à gogo pour plus de profit et de confort
    l'intêret de pouvoir faire ce qu'on veut ? tu veut vraiment que je les donnes ?

    Bah plus de confort, je suis désoler, mais je penses que ton avis rejoindra le mien... je me trouve chanceux de vivre l'époque dans laquelle je vit.

    si on se rend compte qu'en faisant ainsi nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis?
    je suis d'accord pour dire que l'avenir de l'humaniter est incertain, que quantiter de défis et d'obstacle devront être relever, cette critique systematique de la societer dans laquelle ont vit est désesperant, alors daccord il y a réchauffement de la planéte, d'accord qu'on a un gros probleme énergétique en vue, daccord qu'on gaspille beaucoup de ressources, mais bon faut pas exégerer non plus, d'ailleurs ces conséquences désastreuse sont inluctable pour toute civilisation qui souhaite se dévellopper, elle est obliger de commencer par les technologie "sales" mais aujourd'hui sa nous a donner la capaciter de concevoir des nouvelles technologie plus respectueuse de l'environnement

    On ne peux pas se permettre de dire que si l'homme saccage son environnement, c'est que la nature l'a "voulu" ainsi
    Je ne suis pas sur que la nature veut quoi que se soit, donc elle a la limite elle en a rien a foutre de ce qui peut lui arriver, sa ne serait pas la premiere fois.
    On saccage pas notre environnement, on le modélise afin qu'il soit plus adapter rien de plus rien de moins, et comme le ferait n'importe quel espéce, espéce dont l'environnement est le cadet de ses soucis...
    Néammoins en tant qu'espéce intelligente, consciente de son environnement et de ses ressources, ya pas photo faut absolument mettre en oeuvre des solution je suis bien daccord.

    ou alors c'est qu'on admet également que la nature "veut" faire disparaitre l'homme.
    Pareille, la nature n'a aucune volonter de nuir a qui que se soit. Mais si c'était la cas, alors je trouverai l'action de l'homme justifier. Aprés tout nous sommes le résultat d'un pur hasard de 1 sur je ne sais combien de millions (tout comme ma naissance ^^ ) alors pourquoi se soucier d'un environnement qui ne nous as jamais donner la tâche facile autrement que pour garantir notre survie ?

    tout dépend du choix que l'humanité fera, si il n'est pas trop tard et si elle a effectivement le choix
    Arreter avec sa, ont a l'impression d'approcher du jugement dernier, l'apocalypse ! Il n'est jamais trop tard pour bien faire comme ont dit, et je penses que des mesure il en existera toujours de plus en plus importante et ayant des impacts de plus en plus grand....

    l'homme risque d'en entrainer beaucoup d'autres dans sa chute.
    Et aprés ?
    Dernière modification par Lord Predator ; 15/09/2007 à 22h56.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  25. #20
    Cendres
    Modérateur

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message


    On saccage pas notre environnement, on le modélise afin qu'il soit plus adapter rien de plus rien de moins
    Et après les virus éliminés, un deuxième raccourci osé...j'imagine donc que les pesticides déversés, les sources nitratées à mort, et tant d'autres atteintes environnementales étudiées, c'est juste une modélisation.

  26. #21
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Je pense tout simplement qu'il y a une une confusion entre modeler et modéliser !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #22
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Et après les virus éliminés, un deuxième raccourci osé...j'imagine donc que les pesticides déversés, les sources nitratées à mort, et tant d'autres atteintes environnementales étudiées, c'est juste une modélisation.
    Bah quelque part, oui, car cette pollution n'est rien de plus, rien de moins qu'une externaliter négative de notre maniére de produire notre nourriture, et notre façon de la produire sa n'est que la modification de notre environnement afin qu'il nous soit plus adapter, tu ne crois pas ?

    Je pense tout simplement qu'il y a une une confusion entre modeler et modéliser !
    Heu ^^ bah je sais pas, c'est un peu synonyme nan ?? modeler c'est transformer quelque chose en une autre, et modéliser ces concevoir la transformation de cette chose nan ?? au final, sa rejoins les mêmes idées
    Pour toute l'humanité ! L.P

  28. #23
    invité576543
    Invité

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    (...)
    Que vois-tu de positif dans l'existence de l'espèce humaine?

    Je te poses cette question dans ce fil et à toi, comme j'aurais pu la poser à bien d'autres et dans d'autres fils. Depuis des mois que je trafique sur FS, j'en vois passer des tonnes, de ces messages négatifs, catastrophistes, prédisant l'argameddon technique (le combat de l'homme et la nature aboutissant à la fin du monde), la justice immanente qui s'abattra sur le pêcheur qu'est l'homme et ses techniques; on pourrait presque y lire l'apocalypse de St Jean, version modernisée.

    Et je me pose la question, mais ces jeunes qui écrivent cela, ils doivent bien voir un côté positif dans l'humain, non?

    Cordialement,

  29. #24
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Je te rejoins à 100%. Merci de la remarque. Sans compter les messages où l'homme est quasiment déprécié par rapports aux animaux (j'exagère à peine).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  30. Publicité
  31. #25
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Je te poses cette question dans ce fil et à toi, comme j'aurais pu la poser à bien d'autres et dans d'autres fils. Depuis des mois que je trafique sur FS, j'en vois passer des tonnes, de ces messages négatifs, catastrophistes, prédisant l'argameddon technique (le combat de l'homme et la nature aboutissant à la fin du monde), la justice immanente qui s'abattra sur le pêcheur qu'est l'homme et ses techniques; on pourrait presque y lire l'apocalypse de St Jean, version modernisée.
    Même combat un poil répétitif cepandant,

    mais plus complet je l'avoue

    Je te rejoins à 100%. Merci de la remarque.
    Tu ne m'as toujours pas donner les définitions de modeler, et de modeliser je te signale...

    Sans compter les messages où l'homme est quasiment déprécié par rapports aux animaux
    Comment sa ?

    Que vois-tu de positif dans l'existence de l'espèce humaine?
    Et toi, que vois tu ?
    Dernière modification par Lord Predator ; 17/09/2007 à 20h41.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  32. #26
    mach3
    Modérateur

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Que vois-tu de positif dans l'existence de l'espèce humaine?
    il n'y a objectivement rien de positif ou de négatif dans l'existence de l'homme, c'est un accident, dans une série d'accident qui dure depuis 13 milliards d'années.

    subjectivement par contre, il y a du positif et du négatif. En positif je dirais évasivement qu'il y a l'amour, l'art, les sciences, les techniques, des choses qui nous font vibrer, nous font aimer exister et trouver que notre existence est une bonne chose (je ne suis pas sûr qu'un mendiant au bengladesh pourra en dire autant... ). En négatif il y a la guerre, la haine, les sciences et techniques utilisées pour détruire l'autre, la pauvreté, la famine, la dégradation de l'environnement et le gaspillage des ressources iraisoné, le fait que l'humain engendre sa propre souffrance et est sur le chemin de sa propre déchéance.

    Si l'homme à la volonté de vivre "dans le bonheur" et qu'il en soit de même pour ses pairs (grâce à la technologie notamment), il doit prendre ses responsabilités (je parle de responsabilité envers lui-même, même pas envers la nature) pour éviter que son action n'est l'effet inverse. Personnellement je ne vois pas comment on peut y arriver si on se retrouve sans ressources énergétiques dans un monde toxique (ou alors si, pour un petit nombres d'élus qui vivront reclus dans des tours d'argent...)

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  33. #27
    Lord Predator

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    c'est un accident, dans une série d'accident
    Parlons plutôt de hasard que d'accident veut-tu ?
    Le terme accident impliquant une notion beaucoup trop négatives a mon gout.

    je ne suis pas sûr qu'un mendiant au bengladesh pourra en dire autant...
    Et un mendiant qui gagne le RMI en France, qu'en penses-tu ?

    Le Nord a évoluer, comparativement, énormement par rapport aux Sud (qui il est vrai, est rester trés longtemps coloniser, et n'a pu se dévellopper correctement que depuis une cinquantaine d'année, et encore malgrés les coup d'état et les catastrophes naturelles)

    la guerre
    Pareille, j'adore le terme de progrés, mais pas seulement celui qui implique la notion scientifique et technologique (malgrés qu'il reste mon preferer ^^ ) mais surtout parcequ'il induit une dynamique, une évolution.
    Et c'est par ce même progrés que je peut t'affirmer que
    la guerre
    n'est plus dutout faite comme avant, et te mentirais-je en te disant qu'il y en a de moins en moins, pour des causes de plus en plus honorables (subjectivement, c'est clair !) puisque la guerre ne peut être honorable...

    la haine
    Quoi de plus naturelle que de pousser ses pulsions a la méchanceter envers une personne qui vous a fait souffir...
    je ne suis pas dutout haineux je te rassure, mais c'est la nature humaine, et comme toutes chose, elles évolue.

    les sciences et techniques utilisées pour détruire l'autre
    Mais qui se révele un bien fous une fois l'autre détruit, exemple la seconde guerre mondiale est toutes les technique innover a cette époque (et je l'est compte + que sur les doights de mes 2 mains ) ou encore la bombe Thermonucléaire... une atrociter, une atrociter qui a pourtant éviter de nombreuses guerre, et qui en évitera autant, mais qui nous permet surtout d'avoir une arme de destruction absolue, contre les météore par exemple..... mais aussi contre nous même. Le bien et le mal n'existe pas, il n'y a que du négatif dans le positif et réciproquement, autrement dit on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs

    la pauvreté
    Systeme actuel que veut-tu, mais on tente d'en épargner les défauts (comme avec les RMI et le controle de l'économie par l'Etat, surtout en Europe)
    plus qu'une alternative ^^ le communisme qui lui aussi comme tout systeme a aussi ses défauts...

    la famine
    alala ^^ tu m'en fait écrire

    bon bah la famine c'est comme tout, c'est appeler a disparaitre... inéluctablement.

    la dégradation de l'environnement et le gaspillage des ressources iraisoné
    pareille...

    le fait que l'humain engendre sa propre souffrance et est sur le chemin de sa propre déchéance
    J'ai pas de violon, navrer ....


    Si l'homme à la volonté de vivre "dans le bonheur" et qu'il en soit de même pour ses pairs (grâce à la technologie notamment), il doit prendre ses responsabilités (je parle de responsabilité envers lui-même, même pas envers la nature) pour éviter que son action n'est l'effet inverse.
    alors pourquoi se soucier d'un environnement qui ne nous as jamais donner la tâche facile autrement que pour garantir notre survie ?
    je suis d'accord pour dire que l'avenir de l'humaniter est incertain, que quantiter de défis et d'obstacle devront être relever, cette critique systematique de la societer dans laquelle ont vit est désesperant, alors daccord il y a réchauffement de la planéte, d'accord qu'on a un gros probleme énergétique en vue, daccord qu'on gaspille beaucoup de ressources, mais bon faut pas exégerer non plus, d'ailleurs ces conséquences désastreuse sont ineluctable pour toute civilisation qui souhaite se dévellopper, elle est obliger de commencer par les technologie "sales" mais aujourd'hui sa nous a donner la capaciter de concevoir des nouvelles technologie plus respectueuse de l'environnement
    Cordialement,
    Dernière modification par Lord Predator ; 17/09/2007 à 23h14.
    Pour toute l'humanité ! L.P

  34. #28
    mach3
    Modérateur

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    que de sarcasmes ...

    Parlons plutôt de hasard que d'accident veut-tu ?
    Le terme accident impliquant une notion beaucoup trop négatives a mon gout.
    je n'entendais rien de négatif ici.

    petits commentaires :

    Quoi de plus naturelle que de pousser ses pulsions a la méchanceter envers une personne qui vous a fait souffir...
    et la méchanceté gratuite?

    bon bah la famine c'est comme tout, c'est appeler a disparaitre... inéluctablement.
    ah bon, et part quel mécanisme? j'ai du mal a imaginé qu'il puisse y avoir assez a mangé sur terre pour 10 milliards d'humains, alors que préconises-tu? laisser les affamés crever de faim? c'est sur que la famine disparaitrait, effectivement...

    la dégradation de l'environnement et le gaspillage des ressources iraisoné
    pareille...
    effectivement quand l'environnement sera toxique et qu'il n'y aura plus de ressources ce problème sera réglé plus personne pour dégrader ou gaspiller

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  35. #29
    JPL
    Responsable des forums

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    Tu ne m'as toujours pas donner les définitions de modeler, et de modeliser je te signale...
    N'as-tu pas un dictionnaire ? Ce n'est pas du tout la même chose.

    Citation Envoyé par Lord Predator Voir le message
    Le bien et le mal n'existe pas, il n'y a que du négatif dans le positif et réciproquement, autrement dit on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs
    Pensée profonde digne du café du commerce.

    Et je prends maintenant ma casquette de modérateur pour rappeler la charte du forum :

    Respectez les lecteurs du forum, n'écrivez pas vos messages en style SMS ou phonétique. Utilisez la fonction "prévisualisation" pour vous relire et limiter les fautes d'orthographe.
    C'est pénible à la fin.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  36. #30
    invité576543
    Invité

    Re : L'Homme, la biodiversité et la Terre

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    subjectivement par contre, il y a du positif et du négatif.
    Subjectivement demande un sujet. J'imagine que pour la suite du texte, le sujet c'est toi. (On peut imaginer d'autres points de vue, l'humanité en général, la "nature", ou un dessein cosmique à définir).

    En positif je dirais évasivement qu'il y a l'amour, l'art, les sciences, les techniques, des choses qui nous font vibrer, nous font aimer exister et trouver que notre existence est une bonne chose (je ne suis pas sûr qu'un mendiant au bengladesh pourra en dire autant... ). En négatif il y a la guerre, la haine, les sciences et techniques utilisées pour détruire l'autre, la pauvreté, la famine, la dégradation de l'environnement et le gaspillage des ressources iraisoné, le fait que l'humain engendre sa propre souffrance et est sur le chemin de sa propre déchéance.
    Le "positif" peut s'analyser comme uniquement sentimental. C'est à dire les choses qui développe dans ton esprit (ou peut-être plus généralement dans l'esprit d'un humain) un sentiment de positivité, de "bonne chose". Il n'y a que "techniques" qui peut s'analyser, sans que le texte aide à le faire, comme matériel; et son aspect positif n'est pas clarifié.

    Le côté négatif est essentiellement matériel et parle de destruction. L'aspect sentiment est présent avec "haine" et "souffrance".

    Au total, l'image est que l'homme détruit et qu'il développe des sentiments positifs et négatifs. Il manque toujours quelque chose, non? Un côté positif matériel, un effet positif sur le monde, à l'instar des destructions , qui sont des effets sur le monde présentés comme négatifs.

    Le mot "déchéance" amène la question: qu'est-ce qui caractérisent les chemins qui ne mènent pas à la déchéance? Peut-on les définir autrement que par la négation de "déchéance"? Ou encore, peut-on définir "déchéance" comme le négatif de quelque chose, et si oui, quoi?

    Si l'homme à la volonté de vivre "dans le bonheur"
    Serait-ce cela le contraire de la "déchéance"? L'homme a un effet positif dans le monde s'il vit dans le bonheur?

    Cordialement,

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Dossier - Temps de l'homme, temps de la Terre
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2007, 00h00
  2. L'Homme domine-t-il réellement la Terre ?
    Par The Nameless dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 31
    Dernier message: 10/09/2007, 22h14
  3. L'Homme qui bouge, la Terre qui tremble
    Par STARGATES dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/05/2005, 04h47