Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA



  1. #1
    transhuman

    L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA


    ------

    Bonjour,

    Il y a un an , au sujet de la faisabilité d'une IA j'avais indiqué qu'à mon avis on n'y arriverait pas avec le support matériel actuel des ordinateurs .
    En clair avec l'électronique fondée sur des circuits en deux dimension et dont l'éxécution d'un algorithme est totalement ignoré du substrat ( c-a-d le passage des instructions ne change rien à la nature des circuits ).

    On peut pas dire que j'avais été bien reçu. Entre les hésitations de vitalisme ( parce que je parlais d'ADN et de biologie ) et les incompréhensions des tenants de l'IA ( parce qu'ils n'imaginent pas les algorithmes actuels tournant sur autre chose qu'un ordi à base de processeur au silicium et de plaques de cuivres)

    Donc pour remettre les pendules à l'heure je tiens à signaler la parution d'un hors série de Scientific American ( oui c'est en anglais ) sur la nano technologie.

    On y trouve les articles suivants :

    "Nanotechnology and the double helix" avec cet extrait "A crucial goal for nanotechnology based on DNA is to extend the successes in two dimensions to three dimensions".

    Et surtout l'article suivant : "Bringing DNA computer to life" avec l'encadré "Molecular turing machine model "

    Donc si en France on discute de la faisabilité de l'IA en ergotant sur les propriétés universelles de l'univers ( ) ailleurs on explore les méthodes utilisables dans quelques décennies....

    Bonne lecture.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Leuenberg

    Re : L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA

    J'en profite d'ailleur pour signaler que contrairement à La Recherche, on peut acheter et télécharger toutes les publications de Scientific American au format PDF.

    Le numéro en question est disponible ici pour la modique somme de $5

    Je ne sais pas si les papiers européens sont radicalement différents des americains pour l'IA, mais ce qui est sur c'est que certains on compris a quoi sert le Web et pas les autres
    Dernière modification par Leuenberg ; 08/10/2007 à 09h22. Motif: typo

  4. #3
    Gwyddon

    Re : L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA

    J'aimerais juste noter une petite chose : il ne faut pas croire que la science elle se fait sur un forum... Donc cette phrase

    Donc si en France on discute de la faisabilité de l'IA en ergotant sur les propriétés universelles de l'univers ( ) ailleurs on explore les méthodes utilisables dans quelques décennies....
    ne me semble pas appropriée. Qui te dis que des gens n'y réfléchissent pas dans les labos ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  5. #4
    transhuman

    Re : L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    J'aimerais juste noter une petite chose : il ne faut pas croire que la science elle se fait sur un forum... Donc cette phrase



    ne me semble pas appropriée. Qui te dis que des gens n'y réfléchissent pas dans les labos ?
    Concernant les labos tu as tout à fait raison. Ma remarque visait certaines des interventions sur ce forum où lors des discussions sur l'IA soit celà partait dans des discussions intersidérales sur la calculabilité de l'univers soit j'était face à des certitudes sur l'adéquation de l'électronique actuelle ( et de l'informatique ) pour réaliser une IA forte.


    Sinon ( gros appel du pied ) ce serait bien que les gens qui réfléchissent en France à l'IA et aux nanos technos viennent en parler un peu ici.
    Parce que perso mis à part des publications US j'ai rien trouvé.

    Rq : attention je ne suis pas un chercheur de profession. Je ne travaille pas dans un labo. Donc il existe peut être des publications françaises mais si elles sont à destination professionnelles je n'y ai pas accès.
    Dernière modification par transhuman ; 08/10/2007 à 11h56.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Argyre

    Re : L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA

    Citation Envoyé par transhuman Voir le message
    Bonjour,

    Il y a un an , au sujet de la faisabilité d'une IA j'avais indiqué qu'à mon avis on n'y arriverait pas avec le support matériel actuel des ordinateurs .
    En clair avec l'électronique fondée sur des circuits en deux dimension et dont l'éxécution d'un algorithme est totalement ignoré du substrat ( c-a-d le passage des instructions ne change rien à la nature des circuits ).

    On peut pas dire que j'avais été bien reçu. Entre les hésitations de vitalisme ( parce que je parlais d'ADN et de biologie ) et les incompréhensions des tenants de l'IA ( parce qu'ils n'imaginent pas les algorithmes actuels tournant sur autre chose qu'un ordi à base de processeur au silicium et de plaques de cuivres)
    Il faut sans doute rappeler un point essentiel : quelle que soit la nature des ordinateurs, silicium, carbone, tout ce qu'on voudra, et quelle que soit leur architecture, même 3D, on pourra toujours les simuler avec les ordinateurs actuels. Donc si la communauté en IA (et je parle bien de la communauté puisque j'en fais partie et que je sais en gros ce qui se fait dans le domaine) ne cherche pas vraiment à changer de support matériel, il y a bien une raison logique !
    Maintenant, tu veux peut-être parler de modifications en ce qui concerne la façon d'aborder les problèmes ? Un nouvel O.S., un nouveau langage de programmation ou une nouvelle plateforme de développement, ça oblige à penser différemment et donc à concevoir différemment. Ca ne remet pas en cause le fait qu'on aurait pu le faire sur un ordinateur classique, mais ça peut être bénéfique d'un point de vue conceptuel.

    Cordialement,
    Argyre

  8. #6
    transhuman

    Re : L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA

    Salut Argyre,

    La façon d'aborder les problèmes ? Oui tout à fait.

    Je l'ai déjà exprimé ici, pour des tas de problèmes PRATIQUES, et non théoriques, je ne crois pas que l'on aille bien loin avec les plates formes actuelles en termes d'IA généralistes .
    On fera, et on fait déjà , de fort jolies applis spécialisées.
    Mais l'interaction avec un environnement ouverte ( c-a-d dans la vie réelle contrairement à un environnement controlé comme une usine ) en espérant en plus que l'IA fasse preuve d'initiative et de sens commun ? Celà pose de tels problèmes de synchronisation et de parallélisme que je ne mise pas un kopec sur les architectures actuelles.

    Ok théoriquement rien ne change on sera toujours dans une machine de turing.
    Dans la pratique ? oh on sera probablement avec autant de différence qu'entre un 6502 et un quadri core faisant tourner une appli sous Xen!

  9. Publicité
  10. #7
    transhuman

    Re : L electronique du 21 e siecle, l'ADN et l'IA

    Par contre il y a une chose que j'ai du mal à comprendre dans la lecture d'article sur le bio computing et la nanotechno :

    Est ce quelqu'un s'y connaissant pourrait expliquer comment l'on compte faire tourner l'équivalent du bus d'adresses avec ces technologies ?

Discussions similaires

  1. Les écoles d'informatiques pour l'IA
    Par natelle dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/12/2007, 17h22
  2. Ce que l'IA pourrait apporter : la simulation
    Par transhuman dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/10/2007, 17h10
  3. Occase du siècle
    Par cosmoludo dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/09/2007, 15h55
  4. romans avec robots ou traitant de l'IA
    Par Big Boy dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/05/2007, 01h08
  5. L'entreprise du siècle?
    Par SunnySky dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/09/2006, 12h05