La vulgarisation deumeure-t-elle utile ?
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

La vulgarisation deumeure-t-elle utile ?



  1. #1
    invite22c432f4

    La vulgarisation deumeure-t-elle utile ?


    ------

    En étudiant (au superieur) les groupes, les anneaux.. les espaces vectoriels je me demandait pourquoi on n'étudiaient pas ces notions fondamentales dès le plus jeune age? de meme pour les phénomènes de transferts thermiques..

    c'est une introduction pour pouvoir poser la question:

    A notre époque où la spécialisation est dominante, la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    -----

  2. #2
    invite9e95248d

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    parce que ça demande quand meme un peu (voir beaucoup) d'abstraction et que c'est difficile à un trop jeune age.
    Avant ces notions étaient abordées bien plus tot cependant et je pense aussi que c'est mieux, mais bon quand je vois en 3eme des élèves qui savent pas compter correctement sur R, j'imagine pas sur un autre corps ^^

  3. #3
    invite7fbfc161

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    S'il n'y avait pas de vulgarisation, comment voudrais-tu que l'on connaisse certains domaines ? Je sais pas, tu vois un lycéen s'intéresser à des sujets sortant du "cadre du programme scolaire", sans qu'il se heurte à des problèmes de compréhensions d'équations, de notions qu'il ne connait pas ?

    Ne pas vulgariser serait interdire telle ou telle discipline sous prétexte que c'est une branche spécialisée, et donc que par conséquent, n'importe qui ne peut pas se permettre de s'y intéresser ( que ce soit pour une raison de niveau, d'âge, de métier, ...) ?

    ...


    Si on parle maintenant des mathématiques uniquement, ne pas aborder certaines notions trop tôt est considéré pour une généralité; cad, une certaine majorité considère que c'est trop dur, donc, on ne le fait pas jeune.
    Par contre, pour revenir à la vulgarisation, cf si-dessu, sachant qu'il ne faut aps oublier ceux qui ne rentre pas dans cette " majorité".

  4. #4
    invitec7b3f097

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Citation Envoyé par P-plum
    sachant qu'il ne faut aps oublier ceux qui ne rentre pas dans cette " majorité".
    Oh quels propos élitistes !

    Lord, que malheureusement cette réaction est trop souvent fréquente ...

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    martini_bird

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Salut,

    vous êtes certains que ce fil rentre dans le cadre des maths? :confused:

  7. #6
    invite980a875f

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Plus ou moins!
    En tous cas, en attendant que le fil soit (peut-être) déplacé, je donne mon avis.
    Mahmoud, essaie de te remémorer tes connaissances au collège par exemple, et tu verras qu'il n'aurait peut-être pas été si facile que ça d'apprendre ce qu'est un anneau, un corps...
    Par ailleurs, la vulgarisation me semble indispensable. Si elle n'exisait pas, nous viverions (euh... ça existe ce verbe? ) dans une société où chacun ne connaitrait qu'une seule chose , puisqu'il aurait du se spécialiser dans un seul domaine dès le début de sa vie. Cette perspective ne me paraît pas ultra-attrayante...

  8. #7
    Rincevent

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    je déplace en laissant un lien ici...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  9. #8
    Sephi

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    La vulgarisation est très bénéfique tant qu'elle ne se fait pas interprète d'une science autoritaire.

  10. #9
    JPL
    Responsable des forums

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Qu'est-ce que c'est "une science autoritaire" ?
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  11. #10
    invite0e4ceef6

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    bah, la vulgarisation, cela permet au non scinetifique d'un peu mieux appréhe,der le monde ou ils vivent... et puis cela permet au scientifique de faire un peu comprendre sur quoi ils travaillent au près du grand publique. je pense que c'est loin d'etre inutile, puisque c'est ce travail qui permet au plus jeune de s'y intérresser en premier, puis de vriament comprendre de quoi ils s'agit en explorant une discipline... je dirais que la vulgarisation est le windows de l'informatique, elle permet d'avoir accès a quelque chse de très complexesans forcement savoir coder en language machine...

  12. #11
    martini_bird

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Citation Envoyé par JPL
    Qu'est-ce que c'est "une science autoritaire" ?
    Je crois que ça ne s'appellerait plus "sciences".

  13. #12
    invite7fbfc161

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Oh quels propos élitistes !

    Lord, que malheureusement cette réaction est trop souvent fréquente
    Je suis désolée que mes propos reflètent cela. .
    Ce n'était pas vraiment ça que je voulais faire ressortir.

    L"élite", comme tu dis, n'a rien à faire dedans, ce n'est pas le problème.


    Pour modérer ce que j'ai dit plus haut, je vais dire simplement : non, la vulgaristion n'est pas inutile à mon avis.

    Salut.

  14. #13
    Sephi

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    La science autoritaire, c'est celle qui "affirme", et non celle qui explore par hypothèses et démonstrations.

    La vulgarisation n'apporte que rarement des démonstrations à ses affirmations, elle risque donc de faire passer la science pour une discipline qui affirme, autoritaire, garante de la vérité, objective, impersonnelle.

    D'où aussi l'apparition de divers charlatans, ou de pseudo-scientifiques (ceux qui n'ont jamais fait de sciences, mais qui croient en faire lorsqu'ils avancent 2-3 idées en l'air après avoir lu un magazine de vulgarisation, particulièrement quand ça parle de trous-noirs, des dimensions de l'univers, de l'énergie sombre et de tous ces trucs rêveurs ).

  15. #14
    Sephi

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Citation Envoyé par Lord
    Oh quels propos élitistes !

    Lord, que malheureusement cette réaction est trop souvent fréquente ...
    Ce n'est clairement pas élitiste. Avant de s'exprimer dans une langue, il faudrait l'avoir apprise un minimum. La science, c'est aussi un langage (entre autre, celui des maths) : on ne peut pas s'exprimer vraiment dans un sujet scientifique sans en avoir appris un minimum le langage.

    Ce minimum, c'est simplement ces études supérieures. Bien que cela puisse paraître arrogant, la formation scientifique apparaît d'abord comme une nécessité, avant d'être un privlège ou un grade.

  16. #15
    JPL
    Responsable des forums

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Vous oubliez une chose : la vulgarisation scientifique permet aussi aux scientifiques d'apprendre ou de comprendre des choses dans un domaine qui n'est pas le leur. Bien que biologiste, je lis souvent avec plus d'intérêt les articles d'astronomie et astrophysique quand je reçois La Recherche ou Pour la Science. Cela permet de ne pas avoir l'esprit enfermé dans son seul domaine.
    Ceci étant dit, une bonne vulgarisation devrait signaler les questions qui restent ouvertes ou les incertitudes qui bordent les théories en apparence bien établies pour éviter de laisser le lecteur sur l'impression que tout est dit sur un sujet.

    Maintenant, peut-on faire de la bonne vulgarisation sans maths, ou avec très peu de maths ? Je le pense, et je pense même que c'est salutaire. J'ai souvent été frappé comme enseignant par le fait que quand on demande au hasard d'un cour à un étudiant de définir une notion qu'il a apprise ailleurs (par exemple, qu'est-ce que l'enthalpie libre ?) il tend à répondre par la formule plutôt que d'essayer de définir la nature physique de la notion.
    Je pense en fait que pour un étudiant (trop) moyen les maths peuvent être un écran qui lui masque la réalité physique d'une notion. Mais comme l'objectif d'un contrôle est généralement de résoudre des exercices ou des problèmes, on ne s'en aperçoit pas parce que comme pour lui la notion, c'est la formule... il saura faire le calcul !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #16
    Narduccio

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Citation Envoyé par Sephi
    La science autoritaire, c'est celle qui "affirme", et non celle qui explore par hypothèses et démonstrations.
    Alors, ce n'est pas une science. Va voir la discussion sur la méthode scientifique si tu as du mal à comprendre ce qu'est la science et pourquoi une science ne peut pas "être autoritaire" suivant ta définition. Une croyance, une religion, une philosophie peuvent l'être. Si une science le devient, elle perd ipso-facto son statut de science et change de catégorie.
    Citation Envoyé par Sephi
    Ce n'est clairement pas élitiste. Avant de s'exprimer dans une langue, il faudrait l'avoir apprise un minimum. La science, c'est aussi un langage (entre autre, celui des maths) : on ne peut pas s'exprimer vraiment dans un sujet scientifique sans en avoir appris un minimum le langage.
    Donc, le pauvre quidam qui n'a pas eu la chance d'être admis parmis la classe des élus, doit être interdit d'accès au savoir et à la connaissance ?
    Si tu pense que c'est cela la science, tu as raison; c'est autoritaire. Et moi aussi, ce n'est plus de la science; c'est une religion, le scientisme.
    Citation Envoyé par Sephi
    Ce minimum, c'est simplement ces études supérieures. Bien que cela puisse paraître arrogant, la formation scientifique apparaît d'abord comme une nécessité, avant d'être un privlège ou un grade.
    C'est très arrogant, et je te souhaite de gacher de longues années dans ta tour d'ivoire avant que tu comprenne la néccésitté de t'ouvrir au monde réel et extérieur.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  18. #17
    Sephi

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Narduccio >

    Citation Envoyé par Narduccio
    Alors, ce n'est pas une science. Va voir la discussion sur la méthode scientifique si tu as du mal à comprendre ce qu'est la science et pourquoi une science ne peut pas "être autoritaire" suivant ta définition.
    Je réexplique :
    Citation Envoyé par Sephi
    "La vulgarisation est très bénéfique tant qu'elle ne se fait pas interprète d'une science autoritaire."
    En d'autres termes : la vulgarisation est bénéfique, sauf si elle donne à la science une façade autoritaire, étant donné que dans la vulgarisation, les résultats sont annoncés sans aucune preuve. Cette absence de preuve pourrait inciter à "admettre" des affirmations qui tombent du ciel, avec la confiance que c'est "scientifiquement prouvé". C'est en ce sens que la science revêt alors, illusoirement, une façade autoritaire.

    Nulle part je ne dis que la science est autoritaire, je dis par contre que si on ne la connaît pas "bien" (càd uniquement par la vulgarisation), alors elle peut donner une image d'autorité, ce qu'on doit éviter !

    Pour ce faire, une des façons de ne pas admettre bêtement des affirmations, c'est de lire également leurs justifications, les preuves. Et en parlant de celles-ci :
    Citation Envoyé par Sephi
    Avant de s'exprimer dans une langue, il faudrait l'avoir apprise un minimum. La science, c'est aussi un langage (entre autre, celui des maths) : on ne peut pas s'exprimer vraiment dans un sujet scientifique sans en avoir appris un minimum le langage.
    Une formation scientifique de base me semble être une nécessité afin de contourner l'inacessibilité des preuves, car celles-ci utilisent un langage qui n'est pas accessible à tout le monde.

    Pour répéter encore une fois que l'idée d'une science élitiste me répugne, j'ai même dit par la suite que cette formation scientifique n'est pas un privilège ni un grade, je dis bien que c'est une nécessité, une nécessité si on veut pouvoir lire et comprendre les preuves apportées aux affirmations et, de ce fait, détruire l'éventuelle image autoritaire de la science.

    Tu me fais dire exactement l'opposé de ce que j'ai dit et pense, c'est très vexant pour moi qui suis un passionné sciences, même si je ne suis qu'un modeste étudiant ignorant étudiant les maths et la physique théorique, et fervent défenseur de la bonne vulgarisation et de la promotion des sciences aux non-scientifiques.

    Et dire que tu es modo, cela me fait peur.
    Dernière modification par Sephi ; 24/11/2004 à 16h49.

  19. #18
    Sephi

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Enfin pas modo, mais bon j'ai confondu la grosse bulle "Modérateur" de JPL juste au-dessus avec la tienne

  20. #19
    invite63ea3fef

    Unhappy Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    La vulgarisation d'accord mais pas à n'importe quel prix ! Pas celle à la frères Bogdanov, parce que ces deux-là ils déraillent complètement

  21. #20
    John78

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Sephi a déjà tu fais de la vulgarisation, participé a ce genre d'exercice que se soit en donnant des cours, en participant a des conférences/débat grand public, des rencontres avec des jeunes enfants ??? Tu as une approche ultra-théorique de la vulgarisation scientifique ! Quand tu expliques c'est quoi l'ADN a des minots de 12 ans, tu fais obligatoirement des raccourcis, des approximations et des démonstrations "autoritaires". Si tu dois leur expliquer la diffraction au rayon X pour leur montrer la super-hélicité de l'ADN, c'est foutu, c'est mort, cherche pas, en 30 seconde tes gamins il pense a autre chose et tu les "récupères" pas...

    A+
    John

  22. #21
    Sephi

    Re : la vulgarisation deumeure-t-elle utile?

    Ce n'est pas parce que l'aspect "autoritaire" est inévitable en pratique qu'il ne faut pas le minimiser ne serait-ce qu'un peu, en montrant que le scientifique n'est pas garant de la vérité, que la science est humaine malgré tout >_<

    Pendant plusieurs années, j'ai fait des exposés de vulgarisation (en mathématiques) pour mon université à des élèves du lycée. Bien que les développements mathématiques leur soient assez inaccessibles (je pense par exemple à une année où mon groupe a présenté une introduction aux fractales, développer mathématiquement un attracteur étrange est impossible pour un public de lycée !), nos profs nous ont malgré tout incités à parler au maximum des développements, de leurs principes, de leur portée, même si c'était difficile, sous prétexte qu'une "preuve à moitié convaincante est mieux qu'une absence de preuve".

    C'est en ce sens que je comprends une "vulgarisation non autoritaire", si je puis dire. Beaucoup de supports de vulgarisation se contentent d'annoncer des résultats, avec de jolis mots et de grandes images (je pense à la revue Sciences et Vie par exemple, chaque 3 mois, les mêmes titres reviennent : "Trous-noirs enfin élucidés", "L'univers est à 21 dimensions !" donnant fortement l'impression que la science nous livre des vérités absolues à admettre aveuglément).

Discussions similaires

  1. L'energie a-t-elle/ est-elle une masse?
    Par zapman dans le forum Physique
    Réponses: 68
    Dernier message: 24/07/2010, 19h16
  2. La guerre est elle utile ?
    Par invitee2d06d26 dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 46
    Dernier message: 25/03/2008, 20h30
  3. [identification] Qui est-elle ? D'où vient-elle ?
    Par invite09c28abe dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/10/2006, 11h41
  4. Vulgarisation
    Par inviteea23c262 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/05/2006, 13h04