Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Énergie 100% propre. Free energy.




  1. #1
    Mikhail
    Invité

    Énergie 100% propre. Free energy.

    Bonjour,

    J'aimerais connaître votre avis, surtout concernent le moteur 01 11357.

    http://perpetuum.monsite.wanadoo.fr
    http://perpetuum.monsite.wanadoo.fr/page5.html

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    zoup1

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Je crois que tu l'as déjà eue : http://forums.futura-sciences.com/sh...&page=10&pp=18

    Il y a un fil qui a été créé spécialement pour les trucs qui remettent en cause les lois de la physique : http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=23678

  4. #3
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par zoup1
    Il y a un fil qui a été créé spécialement pour les trucs qui remettent en cause les lois de la physique : http://forums.futura-sciences.com/sh...ad.php?t=23678
    Le premier a été verrouillé et j'ai ne savais pas que le deuxième fil existe.


  5. #4
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Explications.

    Calculs de moteur 01 11357 (exemple).

    On considère, que l'axe de la roue sup. est au niveau de la surfasse de l'eau, et on choisie le poids de masse.
    Par ex. on choisie le poids de la masse = 100 kg.
    Par ex. la distance entre les axes des roues = 5 m.
    D'ici, la pression a la profondeur 5 m = 0.5 kg/cm². (pour comprendre, voir le point "D" fig. 1).
    A partir de la (pour cette profondeur) nous calculons la surface du piston, en ne pas oublient que on à les ressorts a gaz, qui sont comprimes (les ressort a gaz ont été comprimés par la masse, quand le flotteur ce trouvé en haut, de cote droit, au niveau de l'axe de la roue sup.).
    Pour contrer la pression de l'eau a la profondeur de 5 m on dispose:
    100 kgf (poids de la masse) + 100 kgf (la force de poussée des ressorts a gaz) = 200 kgf. (cette force est à l'extrémité du levier).
    Tenant compte que le piston est poussé (ver l'extérieur) par le milieu du levier, la force est multiplié par 2 :
    200 kgf x 2 = 400 kgf.
    Étant donné que la distance entre les axes = 5 m et à la pression de l'eau à la profondeur de 5 m = 0.5 kg/cm², par conséquent:
    400 kgf / 0.5 kg/cm² = 800 cm² (la surfasse de piston).
    D'ici on calcule le coefficient 800 / 100 = 8. (c'est pour la commodité, c'est plus facile de faire les calcules plus détaillés avec lui).

    Maintenant, que on a trouvé la surface du piston, on fait la correction pour la profondeur, à laquelle ce trouve le moteur.

    Le moteur est sous l'eau, l'axe supérieur ce trouve à la profondeur de 3 m par ex.
    D'ici: - la pression a la profondeur de 3 m = de 0.3 kg/cm² (point "B" fig. 1).
    Nous disposons de cette pression sur le piston au point "B" et elle produira la force de poussée sur le piston de 800 cm² (la surface de piston) x 0.3 kg/cm² (la pression de l'eau) = 240 kgf.
    Puisque cette force est appliquée au milieu du levier, alors, à son extrémité nous obtiendrons :
    240 / 2 = 120 kgf, qui s'ajoutent à la force, qui provient de la masse, pesant 100 kilogrammes (Fig. 1 point "B").
    Sur les ressorts à gaz on aura (pour les comprimer) la force de 100 kgf (poids de la masse) + 120 kgf (provenant de la pression) = 220 kgf, que on va stocker dans les ressorts à gaz (la force de propulsion, qu'on utilisera, quand le flotteur se déplacera au point "D").
    La distance entre les axes = 5 m, ça signifie que l'axe inférieur ce trouve à la profondeur: 3 m + 5 m = 8 m. A cette profondeur (point "D" fig. 1) la pression = 0.8 kg/cm². Sur le piston de 800 cm² agit la force, provoque par la pression de l'eau (0.8 kg/cm²).
    800 (la surfasse de piston) x 0.8 (la pression de l'eau) = 640 kgf.
    Cette force agit sur le piston de l'extérieur ver l'intérieur.

    Maintenant regardons la force du côté opposé de piston :
    100 kg - le poids de la masse.
    220 kg - la force de propulsion des ressorts.
    Total: 100 kgf + 220 kgf =320 kgf. Cette force agit sur l'extrémité du levier.
    Au milieu du levier (et sur le piston) on auras 320 x 2 = 640 kgf.
    Les forces de propulsion sont identique de deux côtés du piston (l'extérieur et l'intérieur).
    On peu laisser comme ça. Dans ce cas en haut a droite (point "B") le piston se déplacera ver l'intérieur plus bas (accroît la pression de l'eau en liaison avec l'augmentation de la profondeur), et en bas a gauche il se déplacera ver l'extérieur au-dessus de point "D" ; (la pression de l'eau diminuera ).
    Mais on peu aussi augmenter le poids des masses à 5-10-20 kg. Pour calculer ces poids il faut tenir compte, essentiellement, des pertes pour les frottements, qui provient des ressorts à gaz.

    Le fonctionnement des ressorts a gaz est expliqué ici:
    http://www.stabilus.com/frameset.asp...site=menue.asp
    Choisir Gas Springs.

    Expliquation de fonctionnement d'un seul flotteur.

    Nous commençons par fabriquer un flotteur de telle manière que, replié il « pèse » 10 kg sous l’eau et qu’une fois déployé il « pèse » -10 kg. Par peser nous comprenons que la poussée qu’il subit de par le principe d’Archimède et son poids réel donne le poids indiqué. En d’autres termes, 10 kg : il coule, -10 kg il flotte.
    Nous plaçons ce flotteur à une profondeur de 3m. La pression associée au poids de la masse de béton va provoquer le répliage du flotteur, chassant l’air au travers du tuyau souple vers le flotteur opposé et diminuant la densité du flotteur. Nous avons une masse de 10 kg qui coule vers le fond du bassin, jusqu’à une profondeur de 8 m, soit 5 m de trajet avec une vitesse suffisamment lente que pour éviter au maximum les pertes d’énergie dues au frottement de l’eau.

    Dans un même temps, l’air expulsé du premier flotteur va provoquer le déploiement du flotteur opposé, en association avec le poids de la masse de béton qui, une fois le flotteur retourné, amène un déploiement de l’ensemble. Cette augmentation de volume (20 litres) entraîne une diminution de la densité du flotteur qui « pèsera » alors –10 kg et donc flottera vers la surface, produisant un travail identique à celui produit lors de la phase de descente. Une fois atteint les 3 m de profondeur, le flotteur opposé sera lui à 8m et les deux effectuent une rotation de 180°, recommençant ainsi le cycle.

    Nous dépensons de l’énergie pour la phase de rotation, mais nous en produisons lors de les flotteurs coulent et flottent. La différence entre l’énergie dépensée et celle produite donne le travail utile d’un flotteur.

    Il est possible que le flotteur se retourne tout seul à condition d’utiliser un système de rails et de butée de telle façon qu’une fois parcouru env. 90% des 5 m de déplacement le flotteur butte contre la butée placée légèrement de côté par rapport au centre de gravité du flotteur. Le flotteur contournera donc le rail et se retournera. Le flotteur ayant changé de sens, la masse de béton provoquera l’augmentation ou la diminution de volume. Ce qui nous évite de devoir dépenser de l’énergie par nous même et de l’extraire directement du système.

    Le système produit ainsi de l’énergie en « consommant » des forces : la force de gravitation lors de ses changements de volume, la force d’Archimède pour ses déplacements. Le poids réel n’a aucune importance puisque ce qui importe c’est la densité (variable) des flotteurs. Il va bien sûr de soi que plusieurs jeux de flotteurs (au moins deux jeux donc 4 flotteurs) sont nécessaires le long de la chaîne afin de permettre le retournement des flotteurs en phase de retournement (le seul instant où ils ne produisent aucun travail, ils consomment l'énergie pour leurs rotation a 180°).
    Dernière modification par Mikhail ; 02/02/2005 à 21h03.

  6. #5
    zoup1

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    La physique s'appuye sur un certain nombre de principes de bases.
    Il existe plusieurs façon de formuler les choses mais pour plus de simpliciter l'une d'elle consiste à reconnaitre la conservation de l'énergie d'un système isolé... (ainsi que celle du moment cinétique et de la quantité de mouvement)

    De ces principes, on peut en déduire des lois... parmi celles-ci la poussée d'Archimède par exemple. Tout dispositif "théorique", fut-il génial, qui dans son fonctionnement semble être en contradiction avec ces principes alors même que la théorie de son fonctionnement repose sur des lois qui découlent de ces principes ne fait que montrer l'incapacité du concepteur à correctement manipuler les principes et les lois de la physique.
    Je te donne une idée, tu me donnes une idée, nous avons chacun deux idées.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    deep_turtle

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Bonjour,

    zoup1 a bien exprimé l'idée, laissez-moi le faire en vert, la couleur de la modération.

    On l'a déjà dit et répété ici, les "démonstrations" tendant à prouver que les lois de la physique sont violées, en se servant de ces lois elles-mêmes sont vouées à l'échec. Ce n'est pas un point de physique, c'est de la logique élémentaire.

    Nous demandons donc aux participants de ne pas s'engager dans cette voie de garage, la modération jouera son rôle dans le cas contraire.

    Merci de votre compréhension,

    Pour la modération.

  9. #7
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    On a déjà expliqué en long en large et en travers pourquoi ce système ne marchait pas :

    - loi de conservation de l'énergie : l'entropie augmente, le mouvement perpétuel est impossible.
    - toute l'énergie produite par la descente et la remontée des masses est utilisée pour le changement de volume des flotteurs
    - les proverbes chinois, plus joli quand c'est écrit en chinois
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  10. Publicité
  11. #8
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Quand le piston est en bas du système, une force agit de l'extérieur vers l'intérieur (la pression de l'eau) qui est opposée à une force agissant de l'interieur vers l'extérieur (compression du ressort + poids de la masse).

    Quand le piston est en haut du système, une force agit de l'extérieur vers l'intérieur (pression de l'eau + poids de la masse) qui est opposée à... à quoi ?

    Quelle est la constante de raideur des ressorts ?
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  12. #9
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Lord M
    Quand le piston est en haut du système, une force agit de l'extérieur vers l'intérieur (pression de l'eau + poids de la masse) qui est opposée à... à quoi ?
    Cette force comprime les ressorts a gaz. On accumule l'énergie, pour utiliser en bas, point "D".
    Quelle est la constante de raideur des ressorts ?
    Demandez aux fabricants.

  13. #10
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    J'ai bien compris que cette énergie était accumulée pour le changement de volume inférieure.

    Ce que je veux dire, c'est que en haut du système, il n'y a aucune force pour stopper l'action de la masse et de la pression de l'eau. Donc ton piston s'enfonce à l'infini. Si il ne continue pas à l'infini, quelle est la force qui s'y oppose ?

    De plus je ne vois pas comment tu peux dire que tes calculs sont justes si tu ne prends même pas en compte une constante élémentaire comme la constante de raideur du ressort.

    Qu'on soit d'accord, ta machine fonctionne bien selon les principes de physiques newtonnienne ? Comme ceux qu'on trouve par exemple a cette adresse : http://montblancsciences.free.fr/terms/physique/cours/
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  14. #11
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Lord M
    J'ai bien compris que cette énergie était accumulée pour le changement de volume inférieure.

    Ce que je veux dire, c'est que en haut du système, il n'y a aucune force pour stopper l'action de la masse et de la pression de l'eau. Donc ton piston s'enfonce à l'infini. Si il ne continue pas à l'infini, quelle est la force qui s'y oppose ?]
    On n'a pas besoin d'une force pour stopper la masse. Il y a le butés pour ça à l'intérieur des flotteurs. Voir les dessins.
    De plus je ne vois pas comment tu peux dire que tes calculs sont justes si tu ne prends même pas en compte une constante élémentaire comme la constante de raideur du ressort.
    Ils sont suffisant pour comprendre le fonctionnement et suffisamment justes, pour calculer le moteur. Concernant les ressorts, il suffie de corriger le poids de la masse en fonction des caractéristiques techniques des ressorts utilisé.
    Qu'on soit d'accord, ta machine fonctionne bien selon les principes de physiques newtonnienne ?
    C'est déjà pas mal, non ???

  15. #12
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Et bien d'après les principes de physique Newtonnienne, si tu ne prends pas en compte la force exercée par le ressort sur le solide quand le système est en haut, cela veut dire que le ressort ne fournira pas d'énergie quand le système sera en bas. Ca s'appelle la force de rappel.
    Hop, encore un petit lien : http://montblancsciences.free.fr/ter...ours/p1617.htm

    Si tu considère que le ressort exerce une force sur le piston uniquement quand il est en bas et pas en haut, alors tu sors du champ d'application de la physique Newtonienne.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  16. #13
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Lord M
    Si tu considère que le ressort exerce une force sur le piston uniquement quand il est en bas et pas en haut, alors tu sors du champ d'application de la physique Newtonienne.
    Déjà, c'est ne sont pas les mêmes ressorts. Et ensuite, si la force, produite par la pression de l'eau, associé au poids de la masse est supérieure à la poussé des ressorts a gaz, cette force comprimeras les ressorts.

  17. #14
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Mikhail
    si la force, produite par la pression de l'eau, associé au poids de la masse est supérieure à la poussé des ressorts a gaz, cette force comprimeras les ressorts.
    Comme tu le fais remarquer toi même, si pression + masse > poussée, il y a compression.

    Mais où est la poussée dans tes calculs ? Ce n'est pas parcequ'elle est inférieure qu'elle n'apparait plus. En faisant cela tu néglige volontairement un facteur. Donc tu sors du champ d'application de la physique newtonnienne.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  18. #15
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Lord M
    Comme tu le fais remarquer toi même, si pression + masse > poussée, il y a compression.

    Mais où est la poussée dans tes calculs ? Ce n'est pas parcequ'elle est inférieure qu'elle n'apparait plus. En faisant cela tu néglige volontairement un facteur. Donc tu sors du champ d'application de la physique newtonnienne.
    Plus haut, post n° 4: " Le moteur est sous l'eau, l'axe supérieur ce trouve à la profondeur de 3 m par ex... ...le flotteur se déplacera au point "D").

  19. #16
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Je sais, j'ai bien lu toute ton explication, mais ca ne répond absolument pas à la question.

    Tu cite l'endroit de tes calculs ou je pense qu'il y a une erreur. Dis moi juste à cette endroit quelle est la force qui s'oppose au déplacement du flotteur quand il est au point D.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  20. #17
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Lord M
    Dis moi juste à cette endroit quelle est la force qui s'oppose au déplacement du flotteur quand il est au point D.
    Le flotteur change le volume a proximité de point "D". Après, il est remonté ver le haut par la poussé d'Archimède. Il y a les frottements dans l'eau, dans les axes des roues, les chaînes, c'est tout. Y'a pas des forces, qui s'opposent.

  21. #18
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    En fait le calcul de la force "stockée" dans le ressort à gaz devrait avoir cette forme :

    M + P : force exercée par le piston sur le ressort

    k*X : force exercée par le ressort sur le piston

    M : poids du piston
    P : pression de l'eau
    k : constante de raideur du ressort
    X : différence entre la longueur actuelle du ressort et longueur au repos (X0)

    Et quand M + P = k*X, alors le système est à l'équilibre. Cela te donne X = (M+P)/k. C'est la longueur du ressort compressé pendant la descente (entre les points B et D).
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  22. #19
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    J'ai simplifié mes calculs au maximum, pour les rendre compréhensible pour tous.
    Pendent la conception il faut prévoir d'augmenter le poids des masses en prennent en compte les frottements du piston et des ressorts.
    Le flotteur descend et avec la profondeur, la pression de l'eau augmente. N'importe comment, l'équilibre ne persistera pas longtemps et la pression + la masse comprimeront les ressorts, en réduisant le volume du flotteur (point "B").

  23. #20
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Donc tu es d'accord pour reconnaitre le fait qu'il y a bien deux forces qui s'appliquent sur le piston quand il est au point B : une force due au poids + la pression de l'eau et une force due à la poussée du ressort ?

    Quand il est au point B, le poids du piston + pression de l'eau va faire descendre le piston dans le flotteur jusqu'à ce que le ressort soit comprimé au maximum.

    Ce maximum de compression est donné par la constante de raideur du ressort ( k exprimée en N/m) selon le calcul que j'ai détaillé plus haut.

    Donc effectivement tu as simplifié ton calcul. Mais en faisant cela tu as oublié un facteur, ce qui fait que ton calcul est faux.
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  24. #21
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Lord M
    Donc effectivement tu as simplifié ton calcul. Mais en faisant cela tu as oublié un facteur, ce qui fait que ton calcul est faux.
    Mais non, les calculs ne sont pas faux. Ils sont suffisants pour la conception des moteurs de set type. Y'a pas besoin de compliquer, c'est suffisant comme ça. L'erreur n'est pas importent et il est tout-a-fait acceptable pour ce type des mécanismes.
    D'ailler, pour breveter ces types d'inventions, j'ai n'été pas obligé de fournir les calculs du tout.
    A mon avis, vous ne cherchez pas a comprendre comment ça marche, mais essayez désespérément de prouver l'improuvable, que j'ai me suis trompé quelque par, etc. Vous ne prouverez rien. Si les ukrainiens et les russes ne sont pas parvenue, alors vos chances son = 0. Mais vous pouvez toujours essayer. Bon courage.

  25. #22
    yat

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Mikhail
    Mais non, les calculs ne sont pas faux. Ils sont suffisants pour la conception des moteurs de set type. Y'a pas besoin de compliquer, c'est suffisant comme ça. L'erreur n'est pas importent et il est tout-a-fait acceptable pour ce type des mécanismes.
    D'ailler, pour breveter ces types d'inventions, j'ai n'été pas obligé de fournir les calculs du tout.
    A mon avis, vous ne cherchez pas a comprendre comment ça marche, mais essayez désespérément de prouver l'improuvable, que j'ai me suis trompé quelque par, etc. Vous ne prouverez rien. Si les ukrainiens et les russes ne sont pas parvenue, alors vos chances son = 0. Mais vous pouvez toujours essayer. Bon courage.
    Je t'ai souligné à plusieurs reprses un problème dans ta conception, et tu n'as toujours pas daigné y répondre.

    Comme les masses doivent basculer (à l'aide de la gravité) à l'intérieur des modules pour en changer le volume, elles devront être entrainées par le système sur une plus grande hauteur pendant la montée que la hauteur sur laquelle elles vont entrainer le même système pendant leur descente. Il faut donc leur fournir plus d'énergie qu'elles n'en rendent en descendant.

    Déjà si tu avais quelque chose à répondre à ça ce serait un grand pas. Pour l'instant c'est complêtement passé sous silence dans tes calculs.

  26. #23
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par yat
    Pour l'instant c'est complêtement passé sous silence dans tes calculs.
    J'ai expliqué ça de le début sur le premier file, en expliquant le fonctionnement d'un seul flotteur. J'ai pensé que ce clair depuis. Plus haut c'est expliqué aussie (page 1).

  27. #24
    yat

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Mikhail
    J'ai expliqué ça de le début sur le premier file, en expliquant le fonctionnement d'un seul flotteur. J'ai pensé que ce clair depuis. Plus haut c'est expliqué aussie (page 1).
    Quand tu expliques le fonctionnement d'un seul flotteur tu continues de négliger ce paramètre, puisque tu considères que les flotteurs qui descendent suffisent à entrainer les flotteurs qui montent. Tu ne fais qu'éluder la question.

    Réponds-y maintenant si tu es si sur de ton système. Depuis le début tu ne cesses de répéter que les calculs ne sont pas très importants, que les marges d'erreurs peuvent être corrigées en mettant des masses plus lourdes... tu ne tiens même pas compte de la raideur des ressorts. Pourtant quand tu négliges la bascule des masses, tu passes complêtement à coté du problème. Plus elles sont lourdes, et plus tu veux faire varier le volume, plus tu vas avoir de différence entre la poussée vers le bas des masses qui descendent et de celles qui montent. Quels que soient te paramètres, je te garantis que la force n'ira jamais dans le sens d'acélérer le mécanisme.

    Je sais bien que tu t'imagines que nous cherchons la petite bête plutôt que de chercher à comprendre. Au contraire, c'est toi qui cherches à contourner l'obstacle sans tenir compte des vrais problèmes de ton système.

    Alors oui, ça reste clair pour à peu près tout le monde : ton moteur ne marchera pas. Il n'y a que pour toi que les choses restent suffisamment confuses pour que tu ne voies pas l'aberration. Mais je ne comprends pas pourquoi tu continues d'exposer ton système ici alors que tu sais pertinemment que personne n'acceptera un moteur qui viole les lois de la physique tout en les utilisant, et que tu te refuses à tester. Pour le coup, si personne ne prend vraiment la peine pour trouver l'erreur, c'est parce que tout le monde sauf toi sait pertinemment que dans la théorie et dans la pratique, ça ne peut pas marcher.

    Tu m'étonne que ton brevet ait été accepté sans les moindres calculs : ce n'est qu'une invention incongrue de plus par un rigolo de plus. Personne ne te croira tant que tu n'auras pas réalisé un prototype qui marche, surtout si tu te contentes de contourner tous les problèmes qu'on te souligne avec une mauvaise foi déconcertante. Alors tu devrais arréter de perdre ton temps et ton énergie ici, et tu devrais t'y mettre sérieusement.

    Mais est-ce que la constatation des faits suffira à te faire prendre conscience de ton erreur ? J'en doute fort. Si depuis le début tu te refuses obstinément à présenter un schéma clair, simple, en 2D, avec le bilan des forces associés, c'est forcément parce que tu sais bien au fond de toi que ça ne marchera pas et que le bilan sera sans appel. La science ne peut rien faire contre la mauvaise foi. Alors personne ici n'arrivera à te faire renoncer à ta chimère. Mais même si tu réussis à semer le trouble dans quelques esprits fragiles, à quoi ça t'avancera ?

  28. #25
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par yat
    Quand tu expliques le fonctionnement d'un seul flotteur tu continues de négliger ce paramètre, puisque tu considères que les flotteurs qui descendent suffisent à entrainer les flotteurs qui montent. Tu ne fais qu'éluder la question.
    Je néglige rien.
    Alors, je recommence N-me foi, spécialement pour Yat.
    Nous commençons par fabriquer un flotteur de telle manière que, replié il « pèse » 10 kg sous l’eau et qu’une fois déployé il « pèse » -10 kg. Par peser nous comprenons que la poussée qu’il subit de par le principe d’Archimède et son poids réel donne le poids indiqué. En d’autres termes, 10 kg : il coule, -10 kg il flotte.
    Nous plaçons ce flotteur à une profondeur de 3m. La pression associée au poids de la masse de béton va provoquer le répliage du flotteur, en diminuant la densité (le volume) du flotteur. Nous avons une masse de 10 kg qui coule vers le fond du bassin, jusqu’à une profondeur de 8 m, soit 5 m de trajet avec une vitesse suffisamment lente que pour éviter au maximum les pertes d’énergie dues au frottement de l’eau.
    Quand le flotteur atteint la profondeur 8 m, nous le retournons sur lui même a 180°.
    Les ressorts à gaz et la masse vont repousser le piston ver l'extérieur, en augmentant le volume du flotteur de 20 litres.
    Le flotteur devient plus léger que l'eau (-10 kg) et la force d'Archimède le pousse ver le haut.
    Le flotteur ira ver le haut, (en produisant le travail identique, a la phase de la descente), et a la profondeur de 3 m sous la surface de l'eau on le stoppe et de nouveau on le retourne a 180°.
    Pour retourner le flotteur en haut et en bas on à besoin de lever chaque fois 10 kg a une hauteur de 0.5m. Oui ou No???
    Si on lève une masse M a la hauteur H l'énergie dépensé ne dépend pas du chemin, emprunté par la masse. Oui ou No???
    En contournant la roue, le flotteur consomme le même quantité de l'énergie. Oui ou No???
    Si la distance de déplacement rectiligne de flotteur est = 5 m et la distance de déplacement de la masse dans le flotteur = 0.5m, le flotteur produit l'énergie en ce déplaçant sur une distance de 4m. Point.

  29. #26
    yat

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Mikhail
    Je néglige rien.
    Oh que si, et pour commencer, tu négliges les plus élémentaires lois de la thermodynamique. Je passe le corps du paragraphe, tu ne fais que répéter ce qui l'a déjà été N-1 fois (pour le coup je suis d'accord avec toi) en continuant invariablement de laisser de coté ce qui ne t'arrange pas.
    Citation Envoyé par Mikhail
    Pour retourner le flotteur en haut et en bas on à besoin de lever chaque fois 10 kg a une hauteur de 0.5m. Oui ou No???
    Non, bien sur que non. Ces 10kg sont la résultante du poids du module et de la poussée d'Archimède (que, je te le rappelle en passant, tu n'as pas le droit d'appliquer ainsi à un solide déformable, mais tu n'en as manifestement que faire). Quand tu retournes le module, la poussée d'Archimède ne peut plus t'aider, et tu dois donc soulever la masse réelle de ton bloc de béton, bien plus lourd.
    Citation Envoyé par Mikhail
    Si on lève une masse M a la hauteur H l'énergie dépensé ne dépend pas du chemin, emprunté par la masse. Oui ou No???
    Non, et si tu avais compris ça, déjà ça ferait longtemps que tu aurais abandonné ton idée, parce que cet argument que tu utilises à contresens est bien la conservation de l'énergie (cinétique + potentielle de pesanteur).
    Concrètement, ici l'énergie dépensée est toujours plus grande quand le chemin est plus long, parce que dans l'eau les frottements fluides ne sont plus du tout négligeables.
    Citation Envoyé par Mikhail
    En contournant la roue, le flotteur consomme le même quantité de l'énergie. Oui ou No???
    La même quantité d'énergie que quoi ?
    Citation Envoyé par Mikhail
    Si la distance de déplacement rectiligne de flotteur est = 5 m et la distance de déplacement de la masse dans le flotteur = 0.5m, le flotteur produit l'énergie en ce déplaçant sur une distance de 4m. Point.
    Tu places ton point bien vite. J'ajouterais qu'il en consomme sur une distance de 5m.

    Franchement, fais un dessin.

    Et ne me ressors pas tes schémas artificiellement complexes qui ne font que dissimuler volontairement la simplicité du principe pour te fournir une excuse au fait de ne toujours pas avoir présenté de calcul clair et de bilan des forces.

    Contente-toi pour commencer de faire le bilan des forces sur un module isolé, et il devrait être plus facile de te mettre le nez sur l'évidence.

  30. #27
    Lord M

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par Mikhail
    Mais non, les calculs ne sont pas faux. Ils sont suffisants pour la conception des moteurs de set type. Y'a pas besoin de compliquer, c'est suffisant comme ça. L'erreur n'est pas importent et il est tout-a-fait acceptable pour ce type des mécanismes.
    D'ailler, pour breveter ces types d'inventions, j'ai n'été pas obligé de fournir les calculs du tout.
    A mon avis, vous ne cherchez pas a comprendre comment ça marche, mais essayez désespérément de prouver l'improuvable, que j'ai me suis trompé quelque par, etc. Vous ne prouverez rien. Si les ukrainiens et les russes ne sont pas parvenue, alors vos chances son = 0. Mais vous pouvez toujours essayer. Bon courage.
    J'ai lu plusieurs fois tes explications, ton site, tes calculs et je pense avoir compris le fonctionnement de ta machine. Je ne me permettrais pas de critiquer sinon...

    Mais la je ne comprends plus du tout. Tu nous demande de vérifier tes calculs, je te dis que je pense qu'il y a une erreur, je te le démontre, et tu me dis que j'ai tort sans me prouver le contraire. C'est pas très scientifique comme démarche. Ou est l'erreur dans mon explication ?
    Lord M

    What we do in life echoes in eternity

  31. #28
    Mikhail
    Invité

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Citation Envoyé par yat
    Oh que si, et pour commencer, tu négliges les plus élémentaires lois de la thermodynamique.
    Rien du tout, je les applique. Si j'arrive de contourner certaines "lois de la thermodynamique", ça veut dire, qu'il ne font pas la lois.
    Quand tu retournes le module, la poussée d'Archimède ne peut plus t'aider, et tu dois donc soulever la masse réelle de ton bloc de béton, bien plus lourd.
    Et puis quoi encore? Le flotteur est sous l'eau. Oui ou Non??? Le bloc de béton se trouve a l'intérieur du flotteur et il fait partie de flotteur. Oui ou Non??? La poussé d'Archimède agit sur le flotteur non stop en fonction de son volume. Oui ou Non??? Ou est le problème???
    Concrètement, ici l'énergie dépensée est toujours plus grande quand le chemin est plus long, parce que dans l'eau les frottements fluides ne sont plus du tout négligeables.
    J'ai ne jamais dis que les frottements n'existent pas. C'est pour ça qu'il faut réduire la vitesse des déplacement sous l'eau.
    La même quantité d'énergie que quoi ?
    La même quantité d'énergie qu'il faux dépenser, pour lever 10 kg a une hauteur de 0.5 m, sans compter les frottement.
    Je ne pas besoin des dessins supplémentaires. C'est tout simple est clair. Si vous avez besoin des dessins, vous pouvez les faire.

  32. #29
    deep_turtle

    Re : Énergie 100% propre. Free energy.

    Bonjour,

    Nous avons laissé ce fil se développer, en espérant qu'il conduirait à une discussion intéressante et constructive. Merci en particulier à yat pour ses efforts, sa pédagogie et sa patience.

    Cependant, devant la mauvaise volonté (ou mauvaise foi) du dernier message, ce fil perd tout son intérêt. Il est donc fermé.

    Pour la modération.
    Dernière modification par deep_turtle ; 07/02/2005 à 19h48.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. L'energie nucléaire est une energie propre...
    Par Tsiledjé dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 118
    Dernier message: 03/09/2008, 18h43
  2. Maison 100% Passive et energie solaire/biomasse ?
    Par cigogne1265 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 04/12/2006, 21h14
  3. Une énergie domestique plus propre : un mieux pour la sante et l'économie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/05/2006, 05h42
  4. TPE } Energie propre } Hydrogène
    Par etrafireworks dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/12/2005, 22h38