Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

La rétroaction négative !



  1. #1
    invité6543212033

    Cool La rétroaction négative !


    ------

    Salut à tous !

    Voilà, j'ai trouvé une rétroaction négative forte à l'avancement du réchauffement climatique, je m'explique :

    En Antarctique, le réchauffement climatique entraîne la fonte des glaces ce qui va alimenter en eau douce l'océan Austral, cette eau sera moins dense car dépourvu de sel et restera en surface ce qui provoquera sa glaciation, de plus l'albédo de cette glace de mer nouvellement formée réfléchira les rayonnements pouvant alors entraîner localement une chute vertigineuse (~10°C) de température de l'air ambiant !
    De surcroît le niveau de l'océan ne devrait pas monter au delà de 3 mètres contre 10 m sans cette rétroaction négative !
    Sans compter que la fonte de la calotte glaciaire au pôle Sud limiterait l'affaiblissement de la circulation océanique dans l'hémisphère Nord dont le Gulf Stream !
    Cette effet à aussi été vu au pôle Nord dans une moindre mesure !

    Donc en se réchauffant, le pôle Sud et accessoirement le pôle Nord limiteraient fortement le réchauffement climatique ! N'est-ce pas une bonne nouvelle !?

    Cordialement,

    PS : j'espère que çà n'a pas déjà été abordé ailleurs !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    yves25

    Re : La rétroaction négative !

    La fonte de la glace en Antartique, c'est pas vraiment pour demain: il y fait très froid et, au contraire, le réchauffement devrait plutôt entraîner une augmentation du volume de glace en Antartique ..au moins dans un premier temps.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  4. #3
    invité6543212033

    Re : La rétroaction négative !

    Comprend pas, c'est plus ou moins ce que je dis !

  5. #4
    yves25

    Re : La rétroaction négative !

    Non, ce n'est pas du tout ce que tu dis, désolé.

    Le réchauffement ne sera pas tel que les glaciers de l'Antartique se mettent à fondre comme tu le dis. Mais il provoque une augmentation des précipitations ce qui fait que la quantité de glace sur l'Antartique ne devrait pas diminuer mais , au contraire, augmenter un peu et pas du tout à cause de ton mécanisme.

    Par contre, il reste un pb non résolu qui est l'instabilité de la calotte Antarctique Ouest. Il ne s'agit pas de fonte mais de dislocation .

    On peut ensuite discuter de savoir si cela aurait éventuellement pour conséquence de faciliter l'extension de la banquise mais tes prémices ne sont pas justes.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #5
    invité6543212033

    Re : La rétroaction négative !

    Mais il s'agit bien là d'une rétroaction négative importante, nan !?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : La rétroaction négative !

    ... à condition que la fonte ait lieu. C'est sans doute ce qu'a voulu te dire yves25.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    invité6543212033

    Re : La rétroaction négative !

    Donc j'en conclus qu'il n'y a pas de fonte en Antarctique !

    Du moins pour le moment !

  11. #8
    yves25

    Re : La rétroaction négative !

    Ca mérite d'être nuancé: si tu considères l'ensemble de la calotte Antartique, la réponse est bien qu'on ne s'attend pas à une fonte importante et même plutôt à une augmentation.
    Pour ce qui concerne l'Antarctique Ouest, il semblerait qu'elle fonde et contribue un peu à la hausse du niveau de la mer.
    http://www.nasa.gov/home/hqnews/2006...rctic_ice.html

    Quant à ta rétroaction

    1 la température de congélation de l'eau de mer n'est que de 2°C plus froide. On ne doit pas s'attendre à un changement brutal.

    2 la glace de mer n'est pas très stable en Antarctique parce qu'il n'y a pas de continents pour la bloquer ce qui fait qu'elle va facilement se balader au nord et fondre bien entendu. C'est ce qui arrive dès le printemps .

    Alors, ça va être comme d'habitude avec ces rétroactions : le pb est de quantifier et on peut penserque le processus fonctionne sans doute bien dans le sens que tu indiques mais avec quelle intensité?

    Dans le passé, ce n'est pas l'hémisphère sud qui a initié les glaciations. La raison tient au fait que la mer est ouverte et que l'albédo des régions continentales voisines ne peut pas changer facilement.

    Désolé, faut que tu t'y remettes.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #9
    invité6543212033

    Re : La rétroaction négative !

    Merci yves pour les infos !

    Citation Envoyé par yves25
    Désolé, faut que tu t'y remettes.
    Faut que je me remette à quoi ?!

    @ +

  13. #10
    Rhedae

    Re : La rétroaction négative !

    Salut,

    A ce propos , j'ai quelques questions: que disent les mesures de la biomasse sur les planctons en zone polaire? Si je me souviens bien les phytoplanctons absorbent le co2 et produisent de l'oxygènes, de plus ils sont à la base de la pyramide alimentaire pélagique .Que représente ce volume de co2 absorbés par eux ?

    Par rapport aux estimations sur la dynamique du réchauffement dans combien de temps il faudra vraiment fortement s'inquiéter de les voir disparaitre ?
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  14. #11
    yves25

    Re : La rétroaction négative !

    Citation Envoyé par Rhedae Voir le message
    Salut,

    A ce propos , j'ai quelques questions: que disent les mesures de la biomasse sur les planctons en zone polaire? Si je me souviens bien les phytoplanctons absorbent le co2 et produisent de l'oxygènes, de plus ils sont à la base de la pyramide alimentaire pélagique .Que représente ce volume de co2 absorbés par eux ?

    ?
    C'est relativement peu parce que le phytoplancton meure et libère alors le carbone qu'il avaitabsorbé. Le bilan net est non nul bien sûr mais seule compte la quantité qui est précipitée (c'est la pompe biologique) si mes souvenirs sont bons , c'est de l'ordre de moins de 100 millions de tonnes de carbone par an par rapport à un flux naturel de 100 milliards de tonnes et des émissions humaines de 8 milliards de tonnes. (A vérifier)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #12
    yves25

    Re : La rétroaction négative !

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Merci yves pour les infos !



    Faut que je me remette à quoi ?!

    @ +
    A chercher une rétroaction négative assez puissante pour limiter rapidement le réchauffement.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  16. Publicité

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La retroaction positive de la VE, est-ce une réalité ?
    Par vilveq dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 51
    Dernier message: 29/06/2009, 21h55
  2. Rétroaction positive du réchauffement climatique
    Par gargulp dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/03/2007, 20h27
  3. Rétroaction négative et MOC
    Par yves25 dans le forum Réchauffement climatique : la Terre a la fièvre
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/10/2006, 15h41
  4. negative X
    Par Geo frais dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/03/2006, 07h27
  5. TPE sur la RETROACTION
    Par Asi dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/10/2004, 10h05