Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Physiciens un metier d'avenir?



  1. #1
    volkukan

    Physiciens un metier d'avenir?


    ------

    Salutation,

    Apres avoir discuté avec quelques amis physiciens, j'en suis venu à l'idée que ce métier en France va traverser une crise concernant la transmission des théories, devenant de plus en plus complexes, de l'ancienne génération à la nouvelle venant fraîchement de terminer leurs études.

    Quelle seront les efféts à long terme sur la recherche de la politique de l'éducation nationale qui réduit de plus en plus le niveau au bac scientifique?

    Comment améliorer la situation?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    vaincent

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    Salutation,

    Apres avoir discuté avec quelques amis physiciens, j'en suis venu à l'idée que ce métier en France va traverser une crise concernant la transmission des théories, devenant de plus en plus complexes, de l'ancienne génération à la nouvelle venant fraîchement de terminer leurs études.

    Quelle seront les efféts à long terme sur la recherche de la politique de l'éducation nationale qui réduit de plus en plus le niveau au bac scientifique?

    Comment améliorer la situation?
    salut,

    même si les théories à la pointe de la recherche se complexifient, l'enseignement dispensé en fac ou en école d'ingé, lui, ne devient pas plus complexe, l'apprentissage de ces théories étant fait principalement à partir du master 2 (voire 1) et en thèse. Avant l'"invention" de la mécanique quantique les cours se limitaient à la physique classique mais se n'est pas pour cela qu'ils étaient moins compliqués. Le problème est que plus le temps passe plus le volume de chose à connaître est important car un étudiant qui découvre un domaine de recherche devra savoir ce qui a été fait depuis le début de cette recherche. Mais bon ça partie du boulot !

    Par contre pour faire en sorte de changer les choses dans l'éducation national, il vaut mieux devenir ministre de l'éducation, sinon ça va être très dur !

  4. #3
    volkukan

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    J'pense que l'on sera daccord sur l'état actuel de l'éducation nationale mais sans être madame irma ("la voyante lol"), la france dans 20an sera t elle à la ramasse? est dans le cas contraire serons nous suffisament compétent pour régler les futurs catastrophes issue des technologies d'aujourd'huis?

    Selon moi ces questions importantes devront bien être posées par tous les scientifiques et si l'éducation nationale n'augmente pas le niveau de son enseignement il faudra bien la soutenir de l'extérieur comme le fait se site, par exemple, en aidant sommairement des personnes en difficulté.

  5. #4
    gatsu

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    J'pense que l'on sera daccord sur l'état actuel de l'éducation nationale
    De quel état est ce que tu parles ?

    mais sans être madame irma ("la voyante lol"), la france dans 20an sera t elle à la ramasse?
    A la ramasse par rapport à qui ? à quoi ?

    pour régler les futurs catastrophes issue des technologies d'aujourd'huis?
    Là c'est carrement suréaliste ! Qu'est ce que c'est que ces préjugés .

    Selon moi ces questions importantes devront bien être posées par tous les scientifiques et si l'éducation nationale n'augmente pas le niveau de son enseignement
    Le niveau du bac en lui même n'est pas si bas que ça. Ce qui a changé c'est l'indulgence de la notation et le fait qu'on (je sais pas trop qui) veut qu'il y ait de plus en plus de bacheliers et étudiants en France.
    En pratique le niveau enseigné pour le bac n'est donc pas forcément plus bas mais le niveau moyen d'un bachelier est par contre plus bas, c'est quand même une nuance qu'il faut préciser.
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    volkukan

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Jsui pas du tout daccord, le niveau a baisser au bac et en prépa c'est un fait que je vais pas commenter davantage.
    Concernant les futurs catastrophes je penses au prochaines pollutions de type génétique (monsanto), electromagnétique sans parler des nanotechnologies (nanoparticule). Sa fait clicher mais c'est un fait qui concerne surtout les biologistes en effet.

    La question porte sur le pourrissement a long terme de la vocation de physicien et de l'état de la rechcerche et donc de la nécessité de mettre en place des structures venant appuyer l'éducation nationale.

    Ceux qui n'ont pas d'idée s'abstenir!

  8. #6
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Heu pour le niveau du bac ce n'est même pas un problème d'indulgence, quand je vois qu'il y a des QCM en maths et en physique (sisi, j'en ai eu !), no comment...

    Et puis bon tout ce qui est matrices, espace vectoriels etc etc, ça a beaucoup changé depuis il y a 30 ans... me trompe-je ?

  9. Publicité
  10. #7
    humanino

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Pourquoi cette conversation est-elle dans le forum de physique ? C'est une conversation au sujet de la physique, pas une conversation scientifique.
    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    Jsui pas du tout daccord, le niveau a baisser au bac et en prépa c'est un fait que je vais pas commenter davantage.
    Que les connaissances evoluent, et que les enseignement doivent se renouveler, c'est bien normal. En consequence, le sens et l'interet que l'on peut attribuer a une comparaison entre eleves a des epoques differentes de T annees tendent vers 0 lorsque T tend vers l'infini...
    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    Concernant les futurs catastrophes je penses au prochaines pollutions de type génétique (monsanto), electromagnétique sans parler des nanotechnologies (nanoparticule).
    Ce que cette affirmation met en doute, c'est la credibilite de celui qui la fait. C'est de la pure speculation gratuite qui ne repose sur aucun argument scientifique.
    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    La question porte sur le pourrissement a long terme de la vocation de physicien et de l'état de la rechcerche et donc de la nécessité de mettre en place des structures venant appuyer l'éducation nationale.
    Les personnes qui sont passionnees de physique n'attendent pas qu'on leur enseigne ce qu'ils veulent apprendre ! Entend-on les musiciens se plaindre que le niveau de l'enseignement musical a l'ecole baisse ?
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  11. #8
    Spinfoam

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par humanino Voir le message
    Les personnes qui sont passionnees de physique n'attendent pas qu'on leur enseigne ce qu'ils veulent apprendre ! Entend-on les musiciens se plaindre que le niveau de l'enseignement musical a l'ecole baisse ?
    C'est l'un des pires arguments qu'on puisse donner. Comment veut-on qu'une mixité sociale existe au sein des métiers scientifiques si l'école ne permet pas d'amener des gens de toutes classes sociales vers ces métiers ?
    Comment peut-on également se plaindre sur certains sujets que le scientifique n'est plus respecté et que les connaissances scientifiques moyenne baissent en tenant un tel discourt ?
    Je me le demande.

  12. #9
    volkukan

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    jvoi que pour certain ici, tout ce passe normalement, alors.........Bonne nuit....... lol

    Pour ceux qui sont réveillé et qui hésite de devenir physicien car mettant en doute les perspectives d'avenirs mais pour aussi d'autre raison comme le cloisonnement que procure se metier. Avez-vous des idées sur comment desenclaver cette discipline?

  13. #10
    humanino

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par Spinfoam Voir le message
    Comment veut-on qu'une mixité sociale existe au sein des métiers scientifiques si l'école ne permet pas d'amener des gens de toutes classes sociales vers ces métiers ?
    Que la charge d'enseignement en physique diminue pour laisser une plus grande place a (disons) l'informatique (par exemple), cela ne me semble un choix raisonnable refletant un realite sociale. Il n'est pas possible de tout enseigner. Mentionner la mixite sociale dans ce contexte, c'est parfaitement deplace.

    Citation Envoyé par Spinfoam Voir le message
    Comment peut-on également se plaindre sur certains sujets que le scientifique n'est plus respecté et que les connaissances scientifiques moyenne baissent en tenant un tel discourt ?
    Mais qui s'en plaint ?

    Il n'y a aucune substance a toute cette discussion. D'ou sortez-vous que les connaissances scientifiques sont de plus en plus complexes ? C'est un fantasme. Feynman par exemple a rendu accessible a n'importe quel etudiant decent de calculer perturbativement une section efficace electrodynamique. Voila une remarquable simplification. Un peu plus tot, les calculs que Maxwell menaient lui-meme etaient d'une horreur epouventable. L'introduction de concepts et outils vectoriels ont rendu ces derniers tellement simple que n'importe quel eleve peut les reproduire.

    Je me demande d'ou sort cette idee que la physique devient de plus en plus complexe, et requiererait que son enseignement s'allourdisse en ecoles generales. C'est une affirmation infondee.
    "Puisque toute ces choses nous depassent, feignons de les avoir organisees"

  14. #11
    vaincent

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par Spinfoam Voir le message
    C'est l'un des pires arguments qu'on puisse donner. Comment veut-on qu'une mixité sociale existe au sein des métiers scientifiques si l'école ne permet pas d'amener des gens de toutes classes sociales vers ces métiers ?
    Comment peut-on également se plaindre sur certains sujets que le scientifique n'est plus respecté et que les connaissances scientifiques moyenne baissent en tenant un tel discourt ?
    Je me le demande.
    je pense que humanino voulait simplement dire que lorsqu'on est motivé pour apprendre la physique (ou une autre matière d'ailleurs) on prend les devants en trouvant les bouquins qui conviennent et en apprenant par soi-même. Peu importe que le niveau baisse ou pas, il y aura toujours des passionnés qui ne s'en inquiètent pas car il ne sont pas attentistes.

    On sait que le niveau à baisser depuis 30 ans en math et en physique en particuler, au bac, mais l'échec scolaire à l'époque était plus important que maintenant, même si beaucoup moins de gens avaient accès à l'éducation scolaire. L'éducation nationale depuis cette époque a fait le choix (justifié je crois) de baisser un peu le niveau (d'un an, un an et demi au max) pour donner accès à un plus grand nombre de gens d'accéder aux études supérieures et ainsi avoir au moins une chance d'obtenir un diplôme professionnalisant un peu plus ambitieux que les diplômes d'avant bac (ce qui ne remet pas en cause leur nécessité bien entendu) dans un contexte professionnel où le niveau demandé, lui augmente. La preuve en est que maintenant, la plupart des actifs ont un diplôme ou un brevet, alors qu'il y a trente ans c'était plutôt l'inverse ! Au final, de plus en plus de gens possèdent une certaine culture, et donc, en moyenne, on est moins cons qu'avant ! A bas l'élitisme et vive la démocratisation du savoir !

  15. #12
    volkukan

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Pour dire que la physique n'est pas complexe il faut vraiment avoir un niveau très élevé, je serais curieux de connaitre votre parcours scolaire Mr.humanino car si il se révèle que vous fait partie de l'élite de la physique, quel est donc selon vous l'avenir du physicien en France?

  16. Publicité
  17. #13
    Ising

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    Pour dire que la physique n'est pas complexe il faut vraiment avoir un niveau très élevé...
    Si tu veux faire une licence en physique, puis te lancer dans une carrière en entreprise ou dans l'enseignement, tu n'auras jamais besoin de connaitre la théorie des cordes, la correspondance AdS/CFT ou le formalisme thermodynamique de Ruelle.

    D'ailleurs, les programmes des études essayent d'éviter cet écueil, et en général, un masterisé en physique sort avec une plus ou moins bonne connaissance des domaines de bases de la physique. Les théories plus avancées sont parfois abordées dans certains cours à options. Si tu commences ensuite une spécialisation (DEA, thèse), alors tu aborderas plus en détail certaines de ces théories, en particulier celles qui concerneront ton sujet de recherche.

    Quant à savoir si ces études sont faciles, c'est évidement une question d'appréciation personnelle. Mais vu mes observations sur des données empiriques d'étudiants qui ont défilé dans mes séances d'exercices, je ne pense pas que faire un master en physique soit d'une difficulté vraiment hors du commun. Ce n'est pas facile pour tout le monde, je suis d'accord, mais ça reste d'un niveau comparable aux difficultés des autres études en sciences ou sciences appliquées.

    Ising

  18. #14
    volkukan

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Ademettons que le niveau reste convenable et que la physique c'est simplifié au cours de ces dernières années, il n'en demeure pas moin que les vocations scientifiques sont plus rares qu'avant et que la recherche française traverse une crise que dénonce des associations telles que « Sauvons la recherche ».

    Donc je reformule la question, comment faire pour augmenter le nombre de physiciens sont faire niveler le niveau vers le bas?

  19. #15
    gatsu

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Citation Envoyé par volkukan Voir le message
    Ademettons que le niveau reste convenable et que la physique c'est simplifié au cours de ces dernières années, il n'en demeure pas moin que les vocations scientifiques sont plus rares qu'avant et que la recherche française traverse une crise que dénonce des associations telles que « Sauvons la recherche ».
    ça n'a rien à voir SLE tend à réclamer plus de moyens pour avoir plus de post-doc, plus de thesard, plus de permanents etc...

    Donc je reformule la question, comment faire pour augmenter le nombre de physiciens sont faire niveler le niveau vers le bas?
    On ne peut pas forcer les gens à faire de la physique donc a priori on ne peut pas vraiment rendre la physique plus attractive qu'elle ne l'est en tant que discipline. Reste qu'un bon nombre d'étudiants ne prolongent pas leur études en thèses parce que d'une part il n'y a pas beaucoup de chance d'avoir un poste après (et arrivé à 30 ans on commence à avoir envie d'un poste permanent) et que d'autre part les salaires ne sont pas assez attractifs par rapport aux salaires des niveaux ingénieurs.
    En outre un bon nombre de docteurs restent également sur le carreau et se retrouve à plus de 30 ans avec plus aucun espoir de recrutement (car trop vieux) en tant que chercheur et même par la suite en entreprise avoir un doctorat est endicapant.
    Donc il faut...plus de moyens...
    "Au fond..la musique si on la prend note par note c'est assez nul". Geluck

  20. #16
    obi76
    Modérateur*

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    Vous êtes vachement rassurants là...

    J'ai préféré avoir un salaire plus faible et faire un doctorat qu'être ingénieur pour faire un métier qui ne me plairait pas, alors si en plus vous me dites que je n'ai aucun avenir autant arrêter là...

  21. #17
    pepejy

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    bonjour,

    physicien ou tout autre métier tendant à faire progresser les connaissances, seront toujours des métiers d'avenir. Par contre effectivement, s'il s'agit d'amasser un max de fraiche , cela risque de coincer très vite.
    En fait c'est un choix de société, si on veut faire de la science pour avoir des applications immédiates, on ne fera que du court terme. D'ailleurs pour pouvoir faire des sciences appliquées, il faut d'abord avoir fait les découvertes correspondantes du coté fondamentale.

    Donc cela revient à définir ce que l'on entend par "d'avenir"

    BCNU

  22. #18
    volkukan

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    D'aprés mes observations autour de moi, le metier de physiciens ne rassemble pas des foules alors que pour maintenir une innovation de plus en plus nécessaire il faudra nécessairement augmenter le nombre de scientifique et completer leurs formations par d'autres ,comme le montre la nanotech par exemple, ce qui nécessite plus de travail pour un retour sur l'investissement pas souvent à la hauteur de l'éffort fournie par manque de moyen de l'état, manque de reconnaissance de la société et des entreprises.

    Comment faire pour changer tout ça? Avez-vous des idées?

  23. Publicité
  24. #19
    fracko

    Re : Physiciens un metier d'avenir?

    j'ai un peu moins de recul pour juger que nos amis de classe prépa puisque je n'ai passé le bac C qu'en 1986 à l'époque la filière commune 1eS venait de se mettre en place (avant il y avait 2nde C, 1eC etc) et déjà à l'époque certains regrettaient cette "régression". Certes quelques notions ne sont plus enseignées (résolution d'équa diff du 2e ordre, espaces vectoriels) mais globalement le programme que j'enseigne aujourd'hui est le même. Sont venus s'y ajouter avec profit l'utilisation de l'informatique et l'enseignement de spécialité.
    Pour ce qui concerne la complexité "croissante" de la physique, ayant choisi à la fac la filière mécanique, je n'ai globalement étudié que des notions datant de plus d'un siècle ! (relativité restreinte mis à part, mais c'était alors brulant d'actualité : 1905).
    Si apparemment les élèves se détournent des cursus scientifiques, ce que me laisse aisément croire l'orientation de mes élèves, c'est qu'ils choisissent des filières (médecine, commerce..) où ils pensent pouvoir plus facilement gagner leur croûte, c'est à dire qu'ils font exactement le même choix que les futurs ingénieurs d'il y a 20 ans ou plus !
    Le débat sur la baisse (mon pôv' monsieur) du niveau des élèves devrait être laissé à quelques vieux barbons aigris à la finkielkraut ou brighelli. C'est navrant de trouver leurs mots sous le clavier de jeunes pleins d'avenir puisqu' ils ont choisis la plus belle des sciences !

Discussions similaires

  1. Webdesign, Webmaster, un métier d'avenir ?
    Par Komalex dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/01/2010, 17h13
  2. environnementaliste, métier d'avenir?
    Par kannaman dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/10/2008, 10h33
  3. Pilote de chasse : un métier d'avenir ?
    Par tenebros dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/07/2007, 11h46
  4. Chercheur :un métier d'avenir ?
    Par élithan dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/04/2006, 12h26
  5. Khôlleur, un métier d'avenir ?
    Par Romain-des-Bois dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 16/11/2005, 09h46