Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Transformation de l'humain par la science ?!



  1. #1
    invité6543212033

    Thumbs up Transformation de l'humain par la science ?!


    ------

    Salut à tous !

    Est-ce que l'apprentissage des sciences change l'h/Homme ?

    Cordialement,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Thomas markley

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    les sciences ne changerons pas homo sapiens en tout cas, quant à l'homme celui-ci étant le produit de la culture, il vas s'en dire que le fait d'étudier ne peux que sensiblement changer le comportement de ce dernier. mais biologiquement, il faudras sans doute un peu plus.... de temps

  4. #3
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par Thomas markley Voir le message
    les sciences ne changerons pas homo sapiens en tout cas,
    On ne peut pas présumer des découvertes faites en génie génétique ni des dérives des gouvernements ...


    quant à l'homme celui-ci étant le produit de la culture, il vas s'en dire que le fait d'étudier ne peux que sensiblement changer le comportement de ce dernier.
    Peut-être, mais alors dans quelles mesures, est-ce que le fait d'apprendre la chimie va me conditionner ... même question pour toutes les disciplines scientifiques ?

    Sinon j'aurais du ajouter toutes les productions scientifiques qui transforment nos modes de vie ...

    mais biologiquement, il faudras sans doute un peu plus.... de temps
    On en revient au génie génétique, sinon j'aurais bien ciblé la question sur les aspects sociales et comportementales en fonction de chaque discipline, est-ce que d'apprendre les maths me rendra plus cartésien dans mes raisonnements de tout les jours ?

    Cordialement,

  5. #4
    Thomas markley

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Peut-être, mais alors dans quelles mesures, est-ce que le fait d'apprendre la chimie va me conditionner ... même question pour toutes les disciplines scientifiques ?

    Sinon j'aurais dû ajouter toutes les productions scientifiques qui transforment nos modes de vie ...
    bon et bien prend une planche de surf ou apprend a jouer du punk rock et fait de toi-même la comparaison. idem, apprend à faire du polo en chemise lacoste, et tu verras que ton comportement, parce que ton analyse du fait social, de l'information va être différente de toute les autres composantes de la société. Toutes tes informations vont sentir le soufre et la mousse de platine, l'oxyde de fer et les équations du 4ème type.

    Je plaisante, mais il y a tout un contexte social qui entoure chaque discipline, des modes de pensée qui peuvent leur être typique, c'est un peu de l'ethnosociologie.

    Faire son parcours scolaire chez les jésuites ou à la fac ne donnera pour des jumeaux homozygotes au final et pour le même cursus scolaire réellement la même personne.. du moins dans ses choix de vie... (enfin pour peu qu'ils aient été séparés assez jeunes)
    .
    je ne sais si les maths rendent plus cartésiens, mais il doit bien tout de même rester quelque chose à tout ces longs exercices le cerveau n'a fait que les mêmes types d'exercice.
    Dernière modification par Cendres ; 28/07/2009 à 20h46. Motif: Orthographe, ponctuation

  6. #5
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Oui je suis d'accord mais pour préciser :

    Par exemple est-ce que faire de la chimie développe le sens de l'observation et l'intuition de la mesure physique ?!

    @ +

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Thomas markley

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    il me semble que porter son temps sur un domaine permet sur de mieux saisir de quoi est fait une part du monde et de ne pas en rester simplement en surface... donc au formes simplement "intuitives"... plus que l'observation le sens critique il me semble. si tant est qu'on puisse le dire ainsi...

  9. Publicité
  10. #7
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Salut !

    En poussant ma réflexion, je me demande si le raisonnement scientifique est inné ou acquis, je suppose un peu des 2, mais alors dans quelles proportions ?

    Cordialement,

  11. #8
    invité576543
    Invité

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    En poussant ma réflexion, je me demande si le raisonnement scientifique est inné ou acquis, je suppose un peu des 2, mais alors dans quelles proportions ?
    Dépend de ce que tu appelles "raisonnement scientifique", non?

    A un certain sens, c'est clairement inné: appliquer une induction tant qu'elle n'est pas réfutée semble inné, c'est visible dès le plus jeune âge.

    A un autre sens, c'est clairement acquis: refuser des syllogismes n'a pas l'air inné

    Je pense qu'il n'y a pas de réponse unique à ta question. Ce serait du genre il y a une certaine forme de raisonnement scientifique qui est innée et appliquée plus ou moins consciemment dans les cas "simples". Et il y a une ou des formes plus élaborées, nécessaires pour les cas plus compliqués, et qui sont acquises.

    Cordialement,

  12. #9
    acropole

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    A un autre sens, c'est clairement acquis: refuser des syllogismes n'a pas l'air inné
    A moins que ce ne soit inné et que les accepter soit acquis...

  13. #10
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Dépend de ce que tu appelles "raisonnement scientifique", non?
    j'entends par raisonnement scientifique : Tout ce qui préside à l'aboutissement de la méthode scientifique !

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    j'entends par raisonnement scientifique : Tout ce qui préside à l'aboutissement de la méthode scientifique !
    Cela couvre nécessairement de l'acquis et de l'inné (j'imagine que tu ne parles que de la méthode scientifique spécifique aux humains, non?).

    Et la notion de "proportion" demanderait une quantification. Et je n'ai pas la moindre idée de ce que tu peux proposer comme quantification, en particulier parce qu'on parle alors d'un phénomène unique, sur lequel les notions de statistiques et de corrélation n'ont aucun sens.

    Cordialement,

  15. #12
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Non, je parle bien du raisonnement chez l'humain !

    C'est pour savoir si c'est culturelle, psychologique ou neurologique ...

    Cordialement,

  16. Publicité
  17. #13
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Quand on ne peut pas quantifier, on classe par groupes d'importances !

    Cordialement,

  18. #14
    Thomas markley

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par octanitrocubane Voir le message
    Salut !

    En poussant ma réflexion, je me demande si le raisonnement scientifique est inné ou acquis, je suppose un peu des 2, mais alors dans quelles proportions ?

    Cordialement,
    le raisonnement est innée, c'est une capacité en propre du cerveau que de traiter de l'information.

    ce que permet la culture, c'est d'optimiser ce traitement brut de l'information qui est très lié au méthodes que l'on reçoit... si le raisonement est naturel, le fait de faire des maths ne l'est pas, ce type de méthode visant a gerer les flux d'informations typique des quantitées, n'est pas une facultés très naturelle, du moins d'origine. naturellement l'on compte 1,2,3,4,5, 1 main, 2main, beaucoup, et énormement.

    donc tout cela est tant innée qu'acquis. un peu comme de courrir, tout le monde sait courrir, mais tout le monde ne gagneras pas de 100m au J.O

    ou encore, tout le monde peux tapoter sur un piano avec ces doigts, trouver trois notes, mais tout le monde de joueras pas du rachmaninov a l'oreille sans quelques études..

  19. #15
    invité6543212033

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Je ne place pas inné et acquis sur le même plan, l'inné, c'est la fatalité, on ne peut rien y changer, alors que l'acquis, çà s'entretient toute sa vie sinon on perd de l'acquis ...

    Voilà pour le champ temporel !

    Pour le champ spatial, on peut séparer l'inné et l'acquis dans 3 catégories : l'environnement, le cerveau et la génétique !

    Je reste persuadé qu'on peut trouver de grandes tendances dans l'acquisition du raisonnement scientifique, y'a qu'à voir les cursus scientifiques pour les statistiques !

    Bon je m'arrête là, je sens que je m'enfonce !

    @ +

  20. #16
    L04

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Le raisonnement au sens le plus large est inné,.
    Je pense que les raisonnements plus spécifiques sont liés à l' environnement culturel, l' éducation, les centres d' intérets.
    Le raisonnement scientifique est donc acquis plus qu 'inné.

  21. #17
    FreakyFlow

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    L'apprentissage de la science ne change pas l'homme dans sa génétique. Elle peut favoriser des types de connexion neuronales, plus exploitées lors de certain type de réflexion et par ce fait développer certaines capacités.

    Je sous entends de ta question initial que les changements sur l'homme par la science peuvent favoriser et pour ça, je reprends l'argument de thomas markley et L04, concernant l'environnement culturel.

    exemple: un fils d'ouvriers possédant un Doctorat lambda, à plus de chance de faire partager et donc découvrir, voir aimer sa matière à son fils. A l'inverse de ce cas, ou il n'aurait étudier et suivis le shéma familial classique.

    Je veux concrètement en venir au fait de ta deuxième question : le raisonnement est innée ou acquis?

    Selon mon avis et c'est mon argument personnel, le fondamental dans la réflexion scientifique et pour toutes études confondus, est la pré-disposition à la Curiosité.

    Avec la Curiosité, l'homme se dirige vers la Science, la Recherche, le besoin de comprendre le Monde qui l'entour.

    On peut alors considérer la Curiosité comme inné mais aussi la Force et l'endurance de concentration, la vivacité d'Esprit. Le fil conducteur reste la Curiosité. Avec toute l'envie, l'Amour et la Curiosité qu'un homme peut rassembler pour raisonner correctement, c'est à dire trouver une solution à son problème ou la réponses à sa question.
    Il pourra y parvenir, a force de Travail car je dirai que l'inné ne compte pas si l'acquis ne se fait pas et inversement.

    Regardons l'époque de Platon, Galilée, des grands maitres penseurs. Ils possédaient cette qualité car à l'époque leur technologie n'avait pas encore transformé (perverti) la "Curiosité positive" en curiosité malsaine (peoples, tv réalité, émissions, séries émotionnels etc..).
    Aujourd'hui, il est plus agréable à court terme pour le gamin d'allumer sa tv que de lire l'encyclopédie. Donc un fossé s'est crée avant même qu'il se soit découvert sa passion.

    La bonne Curiosité et donc inné, je dirais au départ, c'est un besoin, mais elle se communique, se transmet. Il faudrait des avis la dessus d'autres membres.

    Par exemple : déclarer être de la section term S et généraliser sur le niveau littéraire de cette section, trahis de la non curiosité. Car vouloir être capable d'organiser des idées non quantitatives de manière structurés et communicatives sur tout format, émane de la Curiosité et de l'ouverture d'Esprit. Et n'a rien à entraver au raisonnement scientifique. Un matheu, peut très bien être Passionné par la littérature et c'est heureusement le cas. Le contraire est tout aussi envisageable mais ne nous sortez pas le cliché "sciences vs philo" svp.
    Ceux qui font bac S aiment la science mais n'ont pas un esprit qui servira la Science, s'ils ne s'intéressent qu'à ce qu'ils croient être bénéfiques, dans leur petite conception des choses qui les entourent..

    Les travaux philosophiques et l'autorité intellectuelle d'Aristote a suffit à une époque aux faibles d'esprits (non curieux) un point. Ils n'ont pas cherché autrement et Galilée a été condamné à la perpétuité pour avoir été en désaccord avec les partisans (religieux) de la théorie géocentrique. Aujourd'hui n'importe quel gamin de seconde se marre, lorsqu'on lui raconte quand 1600 et des brouettes.. ont croyait encore que le Soleil tournait autour de la terre. Et ce, pendant près de 2000 ans. Vous, vous rendez compte, 2000 ans de non curiosité pour l'homme grâce à l'arrivée des doctrines religieuses. Or, tout le monde sait "qui" ont fait rôtir un grand scientifique sur un bûcher, au nom de la contrainte éthique et de l'ordre moral, consensuel. Et combien d'autres... on oublie.

    IL FAUT ÊTRE CURIEUX POUR RAISONNER.

  22. #18
    Hiko

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Ce qui est inné c'est le potentiel d'acquisition, quand à savoir si c'est acquis la réponse est simple :

    Rien n'est jamais acquis, absolument rien.

    Si vous pensez que si, changez d'échelle.

  23. Publicité
  24. #19
    akla

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Citation Envoyé par Hiko Voir le message
    Ce qui est inné c'est le potentiel d'acquisition, quand à savoir si c'est acquis la réponse est simple :

    Rien n'est jamais acquis, absolument rien.

    Si vous pensez que si, changez d'échelle.
    Bonjour,

    Comment définissez-vous le potentiel d'aquisition inné?

    Cordialement

  25. #20
    Hiko

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    salut,

    Je dirais que c'est quelque chose de caractéristique et indéniablement lié à la vie.

    Le simple fait qu'un organisme soit vivant lui donnerait un potentiel.

    La volonté serait la force qui met en marche ou non ce potentiel. Il est inné car nous n'avons pas à l'acquérir, juste à l'utiliser et le dominer.

  26. #21
    FreakyFlow

    Re : Transformation de l'humain par la science ?!

    Le potentiel d'acquisition est pour moi, la capacité d'obtenir une information.
    Or, on veut savoir si le raisonnement scientifique est inné ou non.
    "D'après toi ce qui est inné est la force de volonté."

    Je suis d'accord avec ton message mais là, il s'agit d'un raisonnement. Ce qui n'a rien avoir avec une force de volonté. Sauf motivation. C'est de la déduction.

    L'intuition est inné, encore faut-il être capable de se détacher de tous ce qu'on croit être vrais ou faux. Et dans ce cas même, elle se développe ; c'est une transcendance de soi, la Science.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] transformation cellulaire par les retrovirus!
    Par amel22y dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2008, 23h11
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2008, 22h30
  3. la science exploitée par l'industrie?
    Par lachule dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/05/2007, 17h45
  4. Arriver à l'humain par les gènes
    Par Brikkhe dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/02/2007, 18h04
  5. Transformation d'expression par limites
    Par craoewl dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2007, 15h08