Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Enfouissement des déchets radioactifs par subduction



  1. #1
    Koranten

    Enfouissement des déchets radioactifs par subduction

    Bonjour,

    Concernant les déchets radioactifs "ultimes" (les fameux 4% en sortie de réacteur) qui sont vitrifiés et entreposés (pour l'instant) en surface en attendant d'être stockés (définitivement ou de manière réversible) en profondeur, je voudrais savoir pourquoi on ne réfléchit pas à les enfouir par subduction?

    Ils y ont sûrement réfléchi, et je me demande quelles sont les conclusions. Pourquoi on ne le fait pas? Quels sont les obstacles?

    Est-ce par peur de la réaction de l'opinion publique? Ou bien y a t-il de réels dangers?

    Tel que j'imagine la chose, il faudrait les enfouir en profondeur dans une plaque qui a déjà commencé à plonger, comme ça on est sûr que les déchets vont plonger et ne remonteront pas avant... des temps géologiques. Et puis, là où ils plongent, je suppose que c'est déjà très radioactif non? Peut-être même plus encore que les déchets eux-mêmes?

    Je suppose qu'on a peur qu'en cas de séisme les déchets soient relâchés? Qu'à cause des contraintes mécaniques les conteneurs soient broyés et répandent les déchets? Que l'eau s'invite à la petite sauterie et entraîne avec elle la radioactivité, du coup le confinement serait mis à mal?

    Merci!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Gilgamesh

    Re : Enfouissage des déchets radioactifs par subduction

    Placer des déchets radioactifs dans une zone active, faillée dans tous les sens et parcourue d'eau hydrothermale ?

    Hum...


    Non, ce n'est pas une bonne idée.

    Il existe par contre une option sérieuse pour les enfouir dans les boues abyssales, qui forment des régions géologiques très stables et homogènes.

    a+
    Parcours Etranges

  4. #3
    Lopgor

    Re : Enfouissage des déchets radioactifs par subduction

    Si s'était aussi simple les déchets radiocatifs ne seraient pas LE problème le plus grave de note existance...

    La subduction est un phénomène lent et progressif. Il se mesure en centimètres par an. Combien de temps tu dois attendre pour enfouir ton "bunker radioactif" que tu as construit, sur le fond de l'ocean (-6000m/-7000m), au bord de la fosse ? Sans parler de la circulation des fuides et de la volatilité des éléments.


    Tu parle des boues dans lequelles travaillent les petits enfants en Afrique du Sud pour sortir des diamants Gilgamesh ? Les Kimberlytes ?

  5. #4
    Koranten

    Re : Enfouissage des déchets radioactifs par subduction

    Effectivement ça va très lentement. C'est pour ça qu'il faudrait construire le "bunker" sur une partie qui a déjà plongé à une certaine profondeur.

    Mais je note bien vos arguments, et c'est bien ce que je pensais : ces zones sont trop actives, elles ne peuvent assurer le confinement, car elles risquent de broyer les conteneurs. Et l'eau va venir se "repaître" de tout ça. Même si la vitrification rend le tout très très inerte chimiquement (mais pas absolument inerte).

    Les boues abyssales, je ne connais pas. C'est intéressant. Mais déjà qu'on lutte pour y envoyer des petits sous-marins, quelle galère ce serait pour y construire un bunker et y envoyer les conteneurs de déchets vitrifiés...

  6. #5
    Lopgor

    Re : Enfouissage des déchets radioactifs par subduction

    La vitrification ne les rends absolument pas inerte. Sinon on les mettera dans nos maisons pour décorer... Elle permet surtout d'éviter qu'ils s'éparpillent en poussière mortelle. Toutefois la désintégration se poursuit dans toute les circonstances.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    JPL

    Re : Enfouissement des déchets radioactifs par subduction

    Au fait, j'ai corrigé le titre de la discussion parce qu'enfouissage, cela m'arrachait les yeux.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  9. Publicité
  10. #7
    Koranten

    Re : Enfouissage des déchets radioactifs par subduction

    Pas inertes, non, mais le fait que les déchets soient incorporés dans le verre au niveau atomique, et la formulation du verre lui-même, font que le matériau 'déchets vitrifiés' est très peu réactif chimiquement.
    (edit : désolé pour la faute dans le titre, je l'ai vue, mais trop tard!)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Contenu des déchets radioactifs
    Par tomasson95 dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/05/2009, 12h59
  2. Je cherche des informations sur les conditions de stockage des déchets radioactifs
    Par stan16 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/01/2009, 13h09
  3. Déchets radioactifs.
    Par Otsaku dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/02/2008, 10h52
  4. déchets radioactifs
    Par raptor77 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/06/2007, 11h55
  5. Que faire des déchets radioactifs ?
    Par M_i_c_h_o_u dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 106
    Dernier message: 25/06/2006, 17h06