Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Disparition du Soleil



  1. #1
    milsabor

    Disparition du Soleil


    ------

    Bonjour
    Suite à l'eclipse, je me demandais en combien de temps disparaitrions nous si le soleil ne brillait plus? Et a cause de quoi???
    merci de votre reponse

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    clt

    Re : disparition du soleil

    Je ne pense pas que l'humanité vive assez longtemps pour voir la disparition du soleil

  4. #3
    milsabor

    Re : disparition du soleil

    oui, d'accord, mais admettons qu'il disparaisse, que se passerait il?

  5. #4
    clt

    Re : disparition du soleil

    Si le soleil disparaît subitement peut-être qu'en 100 ans la terre sera complètement morte.

  6. #5
    DanielH

    Re : disparition du soleil

    Si le soleil s'éteignait (différent d'une disparission pur et simple) les premier jour il ne se passerait pas grand chose, sauf qu'il ferait nuit. Rapidement la température baisserait pour devenir négative et tout le monde végétale disparaitrait en quelques semaines. Les animaux terrestres mourraient alors de fin et de froid et après un mois ou deux seul le monde marin subsisterait.

    Après un an, la terre serait recouverte de glace et la vie ne continuerait que dans les grands fonds...

    Maintenant si le soleil disparait completement, donc sa masse aussi, l'orbite de la terre serait interompue et la terre continurait sur une trajectoire rectiligne. Sur un objet ponctuel aucune force ne serait apliqué au moment de la disparition, donc pas d'accélération, rien de notable. Par contre, pour un objet étendu comme la terre, il y a un gradiant de gravité venant du soleil qui disparaitrait brutalement ce qui relacherait des contraintes. Il y aurait alors des tremblement de terre dévastateur, des raz de marée et probablement des éruptions volcaniques. Je n'ai pas d'idée de l'énergie potentiel qui serait libérée mais ce doit être considérable...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invité576543
    Invité

    Re : disparition du soleil

    Citation Envoyé par clt
    Si le soleil disparaît subitement peut-être qu'en 100 ans la terre sera complètement morte.
    Bonsoir,

    Quand le ciel est bien transparent la nuit, la température peut baisser disons en 6 heures d'autant de degrés. Un degré par heure, l'air se retrouve partout en-dessous de 0 en deux jours. Ensuite, la capacité thermique des océans va intervenir, et le océans mettront un certain temps à geler complètement (à calculer...). La glace n'étant pas très bonne conductrice de chaleur, cela mettra sûrement très longtemps. Mais pour le vivant en surface, ou proche de la surface, la fin n'est qu'une question de jours!

    La vie des souffleurs noir au fond des océans dureraient elle peut-être bien plus que 100 ans. Même quand les océans sont gelés en profondeur, tant que le souffleur crache de l'eau chaude, il est possible que cela garde une poche d'eau, et il est possible que la vie se maintienne. Mais tôt ou tard, de par la tectonique des plaques, le souffleur ne marchera plus. Un nouveau apparaîtra quelque part. Si les bactéries sont capables de sporuler et que ces spores supportent des températures très froides, peut-être que ces spores revivraient.

    Qui sait? Peut-être la vie survivrait très très longtemps...

    Donc 100 ans c'est beaucoup trop long pour la vie en surface, et peut-être beaucoup trop court pour la vie près des souffleurs noirs...

    Cordialement,

  9. Publicité
  10. #7
    milsabor

    Re : disparition du soleil

    Wahou!! On peut dire merci au soleil alors
    heureusement que l'éclpse n'a duré que quleques minutes!!!
    meci de toutes vos réponse
    cordialement

  11. #8
    manu_mars

    Re : disparition du soleil

    Oui, on eut lui dire merci de tout ce qu'il apporte... Comme quoi, les Incas et Azteques n'avaient pas tort de lui reconnaitre un statut de divinité...
    Manu

  12. #9
    invité576543
    Invité

    Re : disparition du soleil

    Citation Envoyé par milsabor
    Wahou!! On peut dire merci au soleil alors
    heureusement que l'éclpse n'a duré que quleques minutes!!!
    meci de toutes vos réponse
    cordialement
    Tout ce que tu manges, ce que tu fait, ce que tu es d'une certaine manière, vient de l'énergie solaire. Le Soleil est le moteur qui fait tourner (presque) toute le vivant.

    Et le peu restant (la vie près des souffleurs noirs, peut-être bien les lieux où la vie apparut sur Terre) tourne grâce à des atomes radioactifs qui ont été créés dans une ou plusieurs étoiles, dont il ne reste que des débris anonymes...

    Oui, on peut continuer un culte au Soleil et aux étoiles, un culte basé sur les donnée de la science, mais ça n'empêche pas les sentiments!

    Cordialement,

  13. #10
    GillesH38a

    Re : disparition du soleil

    Citation Envoyé par DanielH
    Par contre, pour un objet étendu comme la terre, il y a un gradiant de gravité venant du soleil qui disparaitrait brutalement ce qui relacherait des contraintes. Il y aurait alors des tremblement de terre dévastateur, des raz de marée et probablement des éruptions volcaniques. Je n'ai pas d'idée de l'énergie potentiel qui serait libérée mais ce doit être considérable...
    Je n'avais jamais pensé à ça, tu en es sûr Daniel? Comme la Terre tourne, les marées la font alternativement travailler en compression et en dilatation, je ne sais pas si ça changerait grand chose si l'effet s'arrêtait? de toute façon l'effet de marée du Soleil n'est que la moitié de celui de la Lune...

  14. #11
    DanielH

    Re : disparition du soleil

    A vrai dire je ne suis pas très sur de l'ampleur du phénomène. Les marrée ne font que déplacer l'énergie potentiel du au différentiel de gravitation et de force centrifuge. Cette énergie serait alors relachée comme lorsque tu laches un objet alors que tu le fait tourner autour de toi (imagines un ballon de baudruche rempli d'eau que tu fait tourner au bout d'une ficelle et que tu lache brutalement). Par contre, je ne sais pas comment calculer la valeur de cette énergie potentiel.

  15. #12
    Pierre de Québec

    Re : disparition du soleil

    Disons que DanielH donne une description probable de la séquence d'un évènement impossible à réaliser.

    L'hypothèse que le soleil disparaisse d'un coup sec et que la terre reste béatement à coté pour en subir les effets est une chose impossible en soi. Le soleil n'est pas destiné à disparaître.

    C'est pas demain la veille du jour ou quelqu'un ou quelque chose va bêtement fermer la lampe
    Dernière modification par Pierre de Québec ; 04/10/2005 à 12h36.
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  16. Publicité
  17. #13
    manu_mars

    Re : disparition du soleil

    Il parait que les sacrifices commis pour qu'il continue de briller lui donne une esperance de vie d'encore 4 MA ....

  18. #14
    GillesH38a

    Re : disparition du soleil

    C'est un problème d'élasticité de matériaux je pense, on a une onde de déformation tournante entretenue. Si l'excitation s'arrête, elle s'amortira en quelques temps caractéristiques d'amortissement qui dépend des dissipations internes de la croûte. Ce que je ne sais pas, c'est si ça se ferait doucement sous forme de chaleur ou si ça introduit des ruptures de la croûte.... le problème est de toutes façons extrêmement théorique

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : disparition du soleil

    Bonjour,

    J'essaye entre deux réflexions sur le libre-arbitre, de faire un petit modèle, mais le résultat me semble anormal... Si quelqu'un veut bien vérifier et pointer les erreurs...

    Prenons le cas de deux masses égales opposées à la surface de la
    Terre, sur la ligne joignant le centre de la Terre et le centre du
    Soleil. Supposons les reliées par un ressort de raideur k. Soit x la
    différence d'écartement obtenu par équilibre entre le ressort et la
    force de marée. On obtient en première approximation



    où d est le diamètre de la Terre et D la distance Terre-Soleil.

    L'énergie dans le ressort est , soit


    Le problème est x. Quelle est, aux équinoxes, la déformation de
    l'équateur due à l'effet de marée d'origine solaire? Sur un site,
    j'ai trouvé "n'excéde pas quelques dizaines de centimètres". Disons
    30 cm.

    On a MG/D = 30 km/s au carré, en partant de la vitesse d'orbite.

    On obtient un maximum, par unité de masse terrestre, de


    Ce qui est totalement négligeable...

    Cordialement

  20. #16
    invité576543
    Invité

    Re : disparition du soleil

    Additif:

    Négligeable si la dissipation est thermique.

    L'énergie totale (borne haute, puisqu'on prend le pire cas) est 1017 Joules, soit l'impact d'un astéroîde de masse 3 1014 kg à 30 km/s, soit 40 km de rayon.

    Mais la comparison est discutable, le choc d'un astéroïde étant ponctuel...

    En joule par m², si la dissipation est équirépartie au sol, ça fait 600 J au m², un choc d'un poids de 60 kg laché d'un mètre pour chaque m²...

    (Quelqu'un connait-il la correspondance entre l'énergie dissipée par m² d'un tremblement de terre et l'échelle de dégâts?)


    Cordialement,

  21. #17
    DanielH

    Re : disparition du soleil

    Pierre de Québec:
    L'hypothèse que le soleil disparaisse d'un coup sec et que la terre reste béatement à coté pour en subir les effets est une chose impossible en soi. Le soleil n'est pas destiné à disparaître.
    Et si il trébuchait mallencontreusement dans un trou de ver !!!

    Pour mmy, je prendrai bien le deuxième résultat qui me parait plus physique, mais j'ai un peu de mal à verifier tes calculs.... De toute façon ça ne me parait pas très important comme énergie dissipée et donc à prioris, rien à craindre de ce côté là (ouf ça rassure !)

  22. #18
    wildim

    Smile Re : Disparition du Soleil

    le soleil brillera de plus belle et sa luminosité sera si forte que la chaleur engloutira toutes les planètes du système solaire

  23. Publicité
  24. #19
    invite986312212
    Invité

    Re : Disparition du Soleil

    si le soleil s'éteignait subitement, la température de la surface de la terre diminuerait, mais pas jusqu'au zéro absolu, du fait de la chaleur interne (due à la radioactivité je crois). Est-ce qu'on sait calculer quelle serait la température d'équilibre à la surface?

  25. #20
    Gilgamesh

    Re : Disparition du Soleil

    La puissance géothermique est de l'ordre de P = 40 TW.

    La température moyenne de surface T est simplement la température de corps noir qui permet d'évacuer cette puissance sur toute la surface du globe terrestre, de rayon R



    avec sigma la cte de Stefan 5,67.10-8

    Ce qui donne T ~ 34 K

    C'est une température moyenne, car la puissance thermique est évacué majoritairement au niveau des dorsales.

    a+
    Parcours Etranges

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Disparition d'échantillon!
    Par mimi_jolie82 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/07/2006, 16h57
  2. Mars disparition
    Par Golaen dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/01/2005, 19h22
  3. disparition ?
    Par scoin dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/08/2004, 10h10