Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

La cause de la division d'une espèce animal en 2 groupes ?



  1. #1
    Mark_Green

    La cause de la division d'une espèce animal en 2 groupes ?


    ------

    Bonjour, je vais vous expliquer la signification de ma question, actuellement j'essaye de remonter la branche évolutive qui part du genre Homo jusqu'à nos origines, les premières cellules. Je viens de découvrir des choses étonnante que je ne connaissais pas et qui arrive à ma question. Par exemple j'ai découvert que lors de la fin du Carbonifère un groupe d'animaux c'est divisé en 2 branches qui sont parties chacun de leur coter pour aboutir d'un coter au reptile (Dinosaure, serpent, crocodile etc..) et de l'autre pour évoluer vers nous les mammifères. En remontant encore plus loin vers le Dévonien, je découvre qu'un groupe d'animaux c'est aussi divisé en 2 groupes, une branche a conduit au poisson et l'autre au tétrapode dont on fait partie. C'était juste des exemples pour les plus grandes branches du monde vivant, mais il y a toujours eu des divisions, beaucoup de groupes n'ont laisser aucun descendant dans la nature actuelle.

    Comment expliquer ses divisions qui au final partent chacune dans leur direction évolutive ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    invite765732342432
    Invité

    Re : La cause de la division d'une espèce animal en 2 groupes ?

    Citation Envoyé par Mark_Green Voir le message
    Comment expliquer ses divisions qui au final partent chacune dans leur direction évolutive ?
    Es-tu d'accord pour dire qu'au sein d'un espèce, il y a une certaine variabilité génétique, se traduisant par de (légères) variations phénotypiques ?

    Si oui, prenons un exemple un peu caricatural: Prenons un poisson qui vit en rivière ou en point d'eau de faible profondeur, dans un monde où il n'y a pas d'animaux vivant sur Terre.
    Les rivières et les points d'eaux, ça s'assèche l'été.
    Il y aura une masse de poisson "standards", avec quelques variations (comme toute espèce) qui meurent l'été, laissant leurs oeufs (un peu résistants à la sécheresse) dans les flaques qui s'assèchent.
    Quelques-uns de ces poissons auront forcément (vu qu'il y a de la variété) des nageoires un peu plus fortes que les autres... et ceux là seront plus capables d'aller de flaque en flaque au fur et à mesure de l’assèchement.

    Les poissons rampants auront donc une sélection moins forte sur la capacité de leurs oeufs à résister à la sécheresse, un peu n'importe quel oeuf fera l'affaire.
    Mais ça crée un cercle (vertueux ou vicieux, c'est selon): Moins les oeufs résistent à la sécheresse, plus la capacité de déplacement doit être efficace. Et plus les nageoires sont adaptées à ramper, moins elles sont adaptées à nager, les rampants arrivent donc moins à manger sous l'eau, mais plus facilement sur terre (des algues déposées, ou des végétaux tendres par exemple)
    Ce cercle entraine la séparation de l'espèce en deux sous-espèces puis en deux espèces séparées car les rampants seront de moins en moins en contact avec les nageants, les cycles de reproduction deviendront différents, puis, à force de modifications, leurs gamètes ne seront plus compatibles.

    C'est une caricature, bien sur, mais ça permet de voir la principale raison à la division des espèces: la séparation de deux populations d'animaux d'une même espèce.
    Cette séparation peut être géographique (création ou déplacement d'un fleuve, vaste feu de forêt séparant définitivement deux moitiés de forêt), ou comme dans l'exemple la conquête d'un nouveau biotope, ou éventuellement une simple séparation sexuelle.

  5. #3
    Amanuensis

    Re : La cause de la division d'une espèce animal en 2 groupes ?

    Si on étudie les lignées à reproduction clonale (e.g. archées), on constate que la notion de débranchement est intrinsèque au vivant. Toute cellule se divisant en deux crée de ce fait deux branches du vivant qui évolueront de manière indépendante en première approximation.

    Cela suffit largement pour que le vivant se présente comme un arbre avec des branches différentes, non ?

    ---

    Dans le cas finalement assez particulier de la procréation sexuée propre aux eucaryotes, il n'y a pas indépendance de l'évolution de branches issues de sœurs en général. La procréation sexuée "mélange" les branches, d'où la notion d'espèce (au sens étroit). Et l'unité d'évolution est alors la population, au sens d'un groupe d'organismes qui vont procréer ensemble, du moins en première approximation.

    La question est alors comment une espèce se divise-t-elle en deux espèces (j'utilise là la définition de spéciation telle que lorsque qu'une espèce subit une spéciation, les deux espèces filles sont distinctes de l'espèce mère).

    La définition de la notion d'espèce donne la réponse : par disparition des cas de procréation croisée, entre un membre d'une population et un membre de la population complémentaire au sein de l'espèce.

    Le simple fait qu'il n'y a plus de procréation croisée suffit à ce que l'évolution des deux populations devienne indépendante, comme pour des lignées de bactéries. Tôt ou tard se créent, éventuellement par simple dérive neutre (pas besoin de sélection), des barrières physiologiques d'espèces (par exemple stérilité des hybrides) interdisant tout retour en arrière. Un débranchement irréversible est alors apparu dans le vivant.

    Tous les débranchements ayant amené aux diverses "branches" des eucaryotes actuels sont apparus comme cela, a priori. Au début, les individus des deux branches étaient similaires tout en évoluant indépendamment, puis une barrière d'espèce s'est créée "par hasard", et les deux populations ont évolué de manière distincte, selon des aléas tant internes (mutations) qu'externes (environnements différents amenant à une sélection différente).

  6. #4
    JPL
    Responsable des forums

    Re : La cause de la division d'une espèce animal en 2 groupes ?

    Dans certains cas ce peut être la séparation géographique de deux parties d'une même population initiale suite à des migrations actives (cela semble avoir été important dans les lignés humaines) ou passives (par exemple quelques individus qui arrivent par hasard dans une île isolée en ayant survécu grâce à des bois flottants). Ce peut être aussi, là on n'est plus à l'échelle de la partition d'une population, mais de la partition d'un groupe, suite à l'apparition d'obstacles naturels (creusement d'océans, surrection de montagnes).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Xoxopixo

    Re : La cause de la division d'une espèce animal en 2 groupes ?

    Bonjour,

    Sont dits de la même espece deux individus qui sont inter-feconds et dont la descendance est féconde.
    Le fait que la descendance soit féconde est un point essentiel.

    Il faut par contre nuancer cette définition.
    Puisque l'impossibilité de croisement n'est pas toujours liée à l'impossibilité physique de le faire.
    Il est possible de croiser artificiellement certaines especes, dont les hybrides seront feconds.

    L'impossibilité naturelle peut être lié à la physiologie dans le sens large (gametes, individu), mais aussi à des differences de comportement lorsque le choix du partenaire se fait selon des parades d'accouplement.
    Le comportement joue donc un role d'accelerateur de la spéciation.

    Cette impossibilité naturelle peut egalement être d'ordre géographique.

    Il arrive par contre un moment, comme indiqué ici,
    Citation Envoyé par Amanuensis
    Tôt ou tard se créent, éventuellement par simple dérive neutre (pas besoin de sélection), des barrières physiologiques d'espèces (par exemple stérilité des hybrides) interdisant tout retour en arrière. Un débranchement irréversible est alors apparu dans le vivant.
    que les probabilité de "retour en arriere" deviennent insignifiantes.
    On peut alors parler sans ambiguité d'especes.

    A noter que certaines especes sont hybrides par nature, c'est le cas de la ronce (Rosacea genre rubus) par exemple.
    Botanique systématique: une perspective phylogénetique

    Concernant la difference qui est faite en genre, familles, groupes, il faut garder à l'esprit que cette difference est une vue de l'esprit, bien qu'il y ait une correlation forte entre la classification et les differences generalement constatées.
    Ce qui est normal, puisque les caracteres qui ont été choisis pour l'établissement de la phylogénie correspondent aussi à des caracteres qui sont apparus pendant l'évolution.

Discussions similaires

  1. [Spé] Reste d'une division euclidienne
    Par babaz dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/11/2009, 17h19
  2. Espèce inconnue Aquitaine/Espagne (animal marin)
    Par bonswer dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/09/2009, 19h54
  3. Identification d'une espèce végétale 5
    Par le grand choum dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/08/2009, 16h37
  4. Identification d'une espèce d'abeille
    Par desiderio dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/07/2009, 09h54
  5. Acidité d'une espèce
    Par ugito dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/09/2007, 11h05