Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

La science est-elle servante de la philosophie ?




  1. #1
    Fulcanelli
    la philosophie doit s'allier aux spécialités du savoir, et en quelque sorte, elle peut se placer en position supérieure et architectonique, c'est-à-dire opérer de telle manière qu'elle fasse des spécialités ses servantes ou si on veut user d'un terme plus neutre, ses instruments.

    Le philosophe peut-il alors user des spécialités comme d'une sorte de lentille lui permettant de sa-Voir ce qu'il en est, de sa-Voir pourquoi la conscience émerge d'une technostructure neuronale car la conscience ne se dissèque pas, mais le cerveau oui.

    Trois plan, Voir le Sujet psychique dual, Voir les interactions sociales et les émergences, Voir l'efficience du Temps. Un quadrivium d'art libéraux de notre temps, socio, psycho, histoire et au-dessus, la philosophie qui trace les hypostases (ontologie), formule les téléologies, comprends les systèmes (techno-logies).

    Auquel on ajoute un trivium, physique, biologie et mathématique mais toujours la philosophie qui s'identifie au sa-Voir, des essences, des hypostases, fondements, origines.


    D'où le débat. Que peut penser un scientifique fasse à un philosophe qui a pour objectif de subordonner les sciences pour élaborer un sa-Voir supérieur, une architectonique, la dernière après Aristote, Thomas et Hegel. ?

    -----


  2. #2
    John78
    Bonjour

    En science, notre objectif est de décrire la nature, dire des faits présents ou passés. Comprendre des mécanismes ou énoncer des lois qui aboutisse matériellement à ce que l'on peut observer (ou deviner) de cette nature. La seule subordonination de la science est donc la nature ! Pour autant, d'autre discipline influe bien évidemment sur notre manière de comprendre la nature. Ainsi votre philosophie Fulcanelli vous empêche de comprendre objectivement les mécanismes de l'Evolution....

    A+
    John

  3. #3
    Fulcanelli
    Notre notre objectif dis-tu, comme quoi la science se fait avec le groupe et dans la communauté, enfin, c'est ce que sous-entends ta formulation mais je pense qu'elle correspond à ta propre interprétation du vécu. J'ai été scientifique, je comprends, j'en ai vu pas mal qui pensent comme toi. C'est un constat pas une contestation. Je peux aussi plaider en faveur de la science faite par des génies. L'opinion veut que l'intelligence contemporaine jaillise du groupe, moi, je pense le contraire. Les grandes inventions théologiques, prophétiques, philosophiques, scientifiques, sont le fait d'individus, pas isolés certes, mais autonomes par rapport au groupe... voilà, je sais, c'est pas tout à fait dans le sujet mais c'est une réponse à un de tes présupposés implicites.

    Pour le reste, je ne vois pas en quoi la philosophie m'empêcherait d'ignorer les mécanismes de l'évolution, vu que sur ce point je peux en savoir autant que n'importe quel chercheur de labo. J'essaie d'aller plus loin que la science et ça ne va pas plus loin que ça, mon idée.

    Dire que la science est surbordonnée à la nature est une grossière erreur. Elle dépend des faits expérimentaux mais son principe qui la détermine en premier, c'est l'intellect humain. Pourquoi cette sorte de dévotion et de servitude vis-à-vis de la Nature ? On dirait là acte de repentance du scientifique vis-à-vis des intentions calculatrices et dominatrices héritées de Bacon et Descartes... pourquoi ce revirement ?

    Cordialement


Discussions similaires

  1. la science pourra-t-elle un jour remplacer la philosophie?
    Par imrahil95 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 59
    Dernier message: 12/06/2012, 09h03
  2. science des rêves est t elle une science?
    Par helpme09 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/10/2007, 20h20
  3. philosophie est elle importante?
    Par Fildomen dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/02/2007, 12h41
  4. La philosophie peut-elle se passer de la science ?
    Par Fulcanelli dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 50
    Dernier message: 20/09/2004, 20h14