Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité



  1. #1
    equation

    LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité


    ------

    Le nouveau débat est ouvert, espérons que celui-ci soit plus mouvementé que le premier.

    J’ai une question pour les biologistes

    L’immortaliser semble être plus facile à mettre en place que notre système actuelle (reproduction, prévoyance de la mort de l'être vivant).

    Mes finalement si la nature se donne tan de mal à provoquer la mort c'est peut être que la reproduction permet l'évolution d'une espèce, là ou l'immortelle reste tel qui ai fait ; la créature mortel se renforce à chaque génération, la mort est en quel que sorte la survit de l'espèce

    Raisonnement idiot ????

    -----
    ma méthode de résolution d'équation :
    http://forums.futura-sciences.com/thread47108.html

  2. Publicité
  3. #2
    quetzal

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'imortalite un réve ou une réaliter

    et tu comptes le prouver comment que la personne est vraiment immortelle??? parceque c'est pas tout de se vanter... allez c'est un doux rève dans l'absolut même le prton a une durée de vie limitée, quand a un système biologique sans le soleil, comment dire peu probable qu'il survive... sans parler du TNT, et de la bombe atomique...

    donc, si un ralongement de la vie humaine est sans doute probable, voir un allongement conséquant par le biais de différente thérapie génique, il n'en reste pas moins que les cause pouvant détruire un organisme sont bien plus nombreuse que l'on croit.. sans parler que pour etre efficiant dans tout les millieux il y aurait besoin d'une reformulation complete de notre organisme, branchie par exemple..
    le vivant a des limites qui lui sont propre, hors celle-ci pas de salut... rien qu'un refroidissement de la planète nous mettrais dans une situation bien embarrasante du a notre biothermie...

    en tout etat de cause il faut savoir se résigner au fait que la mort est un evenemnt inéluctable, même si l'on peux jouer avec certainne valeur augmentant le confort de vie des individus pendant cette période... c'est ce que fait actuellement notre civilisation au travers de la médecine.

    allez ne t'inquiète pas après tout tu ne seras le premier ni le dernier à passer par là...

  4. #3
    invité576543
    Invité

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'imortalite un réve ou une réaliter

    Bonjour,

    Mes finalement si la nature se donne tan de mal à provoquer la mort c'est peut être que la reproduction permet l'évolution d'une espèce, là ou l'immortelle reste tel qui ai fait ; la créature mortel se renforce à chaque génération, la mort est en quel que sorte la survit de l'espèce
    Il faut préciser de quoi on parle. Les organismes pluricellulaires sont mortels, en tant qu'organismes. Mais il y a des cellules humaines (par exemple) potentiellement immortelles. Je n'en ai pas, faisant partie de la moitié de l'espèce sans telles cellules, mais chaque ovocyte est potentiellement immortel, au sens où, si le sort en veut ainsi, il se divisera un jour et de cellule fille en cellule fille perdurera aussi longtemps que le sort le voudra bien.

    La manière dont je vois le problème est bien celle d'un ingénieur. La perpétuité de l'espèce est la même qu'il s'agisse d'une lignée cellulaire ou d'organisme. Mais un organisme acquiert au cours de sa vie des "bugs", accidents, virus qui s'installent à demeure, dégâts chimiques, morts accidentelles de cellules, etc. Mettre en place des dispositifs de correction coûte cher, et le résultat est de toute manière aléatoire. Alors que maintenir quelques cellules à l'abri de ces vicissitudes semble beaucoup plus facile. L'organisme est alors juste une structure périssable qui permet la survie de la lignée germinale (cas femelle) ou de la lignée génomique (cas mâle).

    Le raisonnement ci-dessus amène à considérer la mortalité des organismes (par opposition à la lignée germinale, dont la survie est celle de l'espèce) comme le résultat d'un compromis technique.

    Le raisonnement qui permet de penser que la mortalité des organismes permet à l'espèce d'évoluer est moins simple. L'immortalité des organismes eux-mêmes n'empêcherait pas l'espèce d'évoluer. Il y a, il me semble, des espèces sexuées sans "mort programmée", ne serait-ce que les arbres. Les champignons semblent de meilleurs candidats encore, ou chez les animaux les coraux par exemple. Dans ces cas, la survie est limitée uniquement par les accidents.

    On peut à l'opposé imaginer que la mortalité programmé des organismes dans les espèces à procréation sexuée "brasse" plus rapidement les combinaisons génétiques (en facilitant le remplacement des générations), et donc accélère la capacité de réponse évolutive à un changement environnemental. Vu comme cela la mortalité aide l'évolution, mais n'est pas nécessaire à l'évolution.

    Cordialement,

  5. #4
    equation

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'imortalite un réve ou une réaliter

    et tu comptes le prouver comment que la personne est vraiment immortelle??? parceque c'est pas tout de se vanter...
    en quoi je me vante??
    je demande l'avis des membre sur ma vagne impression de l'immortallité

    j'ai parler d'immortallité pas d'invincibiliter.

    en gros l'immortalité que je parle est le fait de ne pas mourire de viellesse, mais pour se qui est du reste on n'est pas tous des supermans
    ma méthode de résolution d'équation :
    http://forums.futura-sciences.com/thread47108.html

  6. #5
    quetzal

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'imortalite un réve ou une réaliter

    engros tu veux rester jeune et en bonne santé jusqu'a ta mort c'est ça...??? y'a pas de mal, je n'aurais rien contre non plus... si y'a pas trop de piqures

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    kaya31

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Bonjour,

    Si on prend comme tu l'entends l'immortalité au sens d'absence de vieillissement physiologique, ça ne semble pas être un problème scientifique insoluble.
    Ca prendra certes un peu de temps mais je ne vois pas d'argument permettant d'affirmer qu'on y arrivera pas.

    Par contre, ca soulève de nombreuses interrogations quant aux conséquences d'une telle évolution...
    Tout d'abord, l'homme peut il supporter l'immortalité ??? Toute notre psychologie et notre motivation se basent sur le fait que nous vivons un temps limité... La disparition du vieillissement pourrait induire à long terme une perte de la motivation débouchant finalement sur le suicide des dits immortels (en quelque sorte une retroaction psychologique).
    Par ailleurs, je n'ose imaginer la catastrophe d'une telle immortalité avec une capacité reproductive. On arriverait très très rapidement à une saturation de population qui entrainerait fatalement des conflits afin deniveller par la mort violente l'absence de mort par vieillesse.
    Tout ca pour dire que dans le titre du fil on pourrait remplacer rêve par cauchemar...

  9. Publicité
  10. #7
    invité576543
    Invité

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par kaya31
    On arriverait très très rapidement à une saturation de population qui entrainerait fatalement des conflits afin deniveller par la mort violente l'absence de mort par vieillesse.
    Bonjour,

    Manifestement l'humanité arrive à saturer la population même avec la mortalité. Avec la médecine, 8 ou 10 enfants survivants par femme ne poserait aucun problème. Il y a donc une manière plus simple et immédiatement applicable pour ton cauchemar...

    Cordialement,

  11. #8
    quetzal

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    j'ai longtemps réflechi à cette situation ou les gens arreterais de veillir en arivant vers la quarentaine ou cinquantaine.. dans tout les cas pour empecher tout les problème de surpopulation, de guerre et de famine qui en serait le devellopement inéluctable, et puisque'il n'est pas possible de ne pas faire d'enfant, passé un certain ages les femmes perde cette capacité, et puisque que nous somme pas des supermen cela equivaudrait a mettre lespèce entière en grand danger...

    donc la mortalité resterais toujours un fait humain... mais si l'on parviens a réduire le vieillissement, jusqu'au point ou toute usure soit automatiquement remplacé, l'on obtiendrais de fait des etres quasi immortel voir très longevif.. de fait la société de vrias prendre comme un devoir le fait pour tout humain d'avoir a disparaitre un jours ou l'autre de la surface de la terre entre 100 et 105ans... (age relatif de 40-60) mais au moyen d'une loterie automatique qui designerais l'heure et la date de la convocation... et si la personne ne se présente pas l'envoie dans la nature d'un virus specifique a une marque ADN de l'individu... un truc auquel l'on ne réchappe pas... bref tout cela n'est pas sans poser d'enorme problème plus que réel, car si l'immortalité est intouchable, la situation décrite ci dessus est clairment a notre porté...
    et quand je parle de virus tueur, c'est parceque le cas du recourt a la traque a l'humain, ne me semble pas très humaine justement.. ce seras sans doute un vrai problème de société un jours auquel peut-etre devrons nous, aujourd'hui réflechir... dans 30 ou 40 ou 50ans en tenant compte des progrès de la génomique...
    il faudras savoir etre sage et accepter les petit comprimé qui font dormir... pour le bien des générations actuelle et future... ce cas de conscience ethique seras le résultat obligatoire du prix de la non-dégénerescence pris comme un bienfait, au même titre que la surpopulation est lrevers de la pièce de l'intervention dans le cadre "normal" naturel de la régulation de notre espèce...
    mais je doit bien admettre que cette contrainte naturelle face a la mortallité, est une véritable horreur en soi pour moi, bien qu'elle soit une necessité que nous devrons tous accepter en echange du bien-etre de ne pas avoir a vieillir...

    donc bonne gamberge...

  12. #9
    kaya31

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Héhé, d'humeur optimiste aujourd'hui mmy

    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point.
    Cependant le taux de fecondite baisse dans les pays où le faible taux de mortalite infantile est suffisamment faible pour garantir la survie de nombreux enfants.
    Et inversement il reste élevé là où la mortalité infantile est importante.

    Ce qui corrobore l'idée que des mécanismes sociaux interviennent pour une part dans la régulation de la population et des naissances. D'ailleurs si on pousse la logique de cet argument jusqu'au bout, atteindre l'immortalité aurait peut etre pour consequence de stopper la natalité ou du moins de faire tendre le taux de fecondite vers zero...

    Cordialement

  13. #10
    kaya31

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Bin quetzal, ton idée d'une loterie me parait en effet horrible mais un debouche possible dans une societe de quasi immortels. Par contre, il faudrait que l'ensemble des hommes soient egaux et raisonnables.
    Bref ca fonctionnerait dans un monde utopique.
    Mais dans le reel, les puissants feraient des pieds et des mains pour se mettre a l'abri d'un tel systeme. Ca creerait encore plus d'inegalite. Ca deboucherait sur une corruption monstrueuse basé sur la vie ou la mort. Et donc en bref, ca finirait encore une fois par une destabilisation de la societe et une grosse crise accompagnée de son cortege de morts violentes...

  14. #11
    invité576543
    Invité

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    En regardant plus loin, et en faisant de la SF, on peut imaginer (cel a a déjà été fait) une société où chaque immortel a un enfant "en attente" (congélateur?), qui est activé au décès accidentel dudit immortel. La société est stable démographiquement. Mais elle est vraisemblablement sclérosée du point de vue évolution sociale. Comme il est dit en science, une théorie ne meure qu'avec son dernier défendeur...

    Le résultat serait donc vraisembablement "un long fleuve tranquille", une société immobile jusqu'à ce qu'une catastrophe majeure la détruise...

    Cordialement,

  15. #12
    boomscud

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par equation
    Le nouveau débat est ouvert, espérons que celui-ci soit plus mouvementé que le premier.

    J’ai une question pour les biologistes

    L’immortaliser semble être plus facile à mettre en place que notre système actuelle (reproduction, prévoyance de la mort de l'être vivant).

    Mes finalement si la nature se donne tan de mal à provoquer la mort c'est peut être que la reproduction permet l'évolution d'une espèce, là ou l'immortelle reste tel qui ai fait ; la créature mortel se renforce à chaque génération, la mort est en quel que sorte la survit de l'espèce

    Raisonnement idiot ????
    bonjours,belle questions
    pour comprendre la vie il faut chercher dans la mort,qui est elle méme un mistére.la répance est pourtant façile,pour qui'il ya une vie il faut qu'il ya une mort,est en peut le prouver scientifiquement.est le suelle étre qui cherche l'immortalité c'est l'homme,pour encore pousser c limites m'ais parfois il ya des choses qu'il vaut mieux obscure que les comprendre si non en perdera aussi le gout de vie.sa reste un avie perssonnelle.

  16. Publicité
  17. #13
    boomscud

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par mmy
    Bonjour,

    Manifestement l'humanité arrive à saturer la population même avec la mortalité. Avec la médecine, 8 ou 10 enfants survivants par femme ne poserait aucun problème. Il y a donc une manière plus simple et immédiatement applicable pour ton cauchemar...

    Cordialement,
    bonjours,moi je croi que auqune éspéce ne poura dépassé un plafon detérminer,pourqoiarceque bon nous semble que l'homme est le maitre de la nature la vérité c qu'il est un vulgére maillon de cette nature.est chaque foi que l'hummanité est arrivée a un certain sueille de dévloppement et de maitrise elle a aussi connue des catastrophes égale.de toutes façon elle se trouve toujours contrer par le vrait patron.

  18. #14
    Argyre

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'imortalite un réve ou une réaliter

    Il y a 2 aspects à prendre en compte pour l'immortalité, le corps et l'esprit. Pour le corps, ça n'a pas trop de sens, car des cellules meurent et sont remplacées tous les jours et je ne crois pas que quelqu'un serait d'accord pour une greffe de cerveau en perdant donc son esprit.
    La question de l'immortalité se ramène donc souvent à celle de l'âme, indépendamment du corps qui lui peut éventuellement changer. Se pose alors la question de ce qu'est l'âme ...
    Pour rester scientifique, je définirais l'âme par un mécanisme a priori neuronal permettant à un individu de vivre, c'est à dire de ressentir, de réfléchir et d'agir en commandant un corps. Ce mécanisme opère essentiellement un traitement de l'information. Or, en informatique, tout traitement de l'information peut être mémorisé dans des mémoires de stockage. On peut donc se poser la question : peut-on extraire du cerveau des informations correspondant au traitement de l'information réalisé par celui-ci, de sorte qu'on pourrait en quelque sorte sauvegarder l'esprit de quelqu'un ?
    Une réponse partielle est évidemment oui, car nous partageons avec d'autres des expériences, nous écrivons des livres, nous créons des produits, bref, il existe des informations en nous que nous partageons avec d'autres personnes où que nous avons placés dans des livres ou sur d'autres supports. Par exemple, même si Einstein est mort, une partie de son esprit reste présente à travers tous les documents qui le concernent et les théories qu'il a élaborées, d'où une certaine immortalité !
    Mais qu'en est-il de la dynamique de l'esprit, de son fonctionnement ? Si nous parvenions à mémoriser un état très précis d'un cerveau, notamment la disposition de chaque neurone et de chaque synapse, le degré d'activation de chaque neurone à un instant t, et si nous parvenions à établir un modèle cohérent du fonctionnement d'un réseau de neurones naturel, avec les liens vers les autres organes du corps et d'autres paramètres essentiels, pourrions nous reproduire le traitement de l'information réalisé par un cerveau grâce à un ordinateur ? Et du coup, cet esprit serait-il immortel ?
    Difficile de satisfaire tant de conditions en l'état actuel de la science. Et même si un jour cela s'avérait possible, cet esprit serait-il le "même", ou s'agirait-il d'un autre esprit ? A cette question, il me semble qu'on peut raisonnablement répondre que ce serait une autre entité, avec néanmoins un traitement et une mémoire identique à l'original ... jusqu'au redémarrage de la conscience de cette entité.
    On peut également envisager qu'une partie seulement de l'esprit de quelqu'un soit reproduite, par exemple son système de vision ou sa manière de raisonner. Et en vérité, de nombreuses personnes raisonnent de la même manière ou se comportent de la même manière.
    Tout ça pour dire que finalement, pour l'esprit, l'immortalité existe déjà partiellement à travers la culture et la civilisation. En disant toujours "je" fais, "je" pense, "je" quelque chose, on associe l'esprit à 1 seul corps car il commande 1 seul corps, mais en vérité, beaucoup d'informations et de traitements sont partagés par beaucoup de monde ... voilà de quoi méditer ... non ?

  19. #15
    invité576543
    Invité

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par boomscud
    bonjours,moi je croi que auqune éspéce ne poura dépassé un plafon detérminer,pourqoiarceque bon nous semble que l'homme est le maitre de la nature la vérité c qu'il est un vulgére maillon de cette nature.est chaque foi que l'hummanité est arrivée a un certain sueille de dévloppement et de maitrise elle a aussi connue des catastrophes égale.de toutes façon elle se trouve toujours contrer par le vrait patron.
    Tout à fait d'accord. Mais c'est une approche qui mène au malthusianisme, idée qui est refusée par beaucoup. Certains croient que le progrès technique sera toujours là pour repousser la limite...

    Cordialement,

  20. #16
    equation

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Certains croient que le progrès technique sera toujours là pour repousser la limite
    je le pense.

    le progrés repousse toutes les limites même les plus imporbables
    ma méthode de résolution d'équation :
    http://forums.futura-sciences.com/thread47108.html

  21. #17
    Ludo(volcano)

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par equation
    Mes finalement si la nature se donne tan de mal à provoquer la mort c'est peut être que la reproduction permet l'évolution d'une espèce, là ou l'immortelle reste tel qui ai fait ; la créature mortel se renforce à chaque génération, la mort est en quel que sorte la survit de l'espèce

    Raisonnement idiot ????

    je trouve ton raisonnement moins qu'idiot, je dirai même que c'est ce qui se passe.

    l'assimilation et l'adaptation à un milieu par une espece, dans la plupart des cas ne se fait pas par l'apprentissage, mais par la mutation des gènes impliqués. certes on pourrait faire evoluer une espece avec des individus immortels, mais ce n'est pas stable dans le temps. l'auto régulation et la préservation font parti de la nature. dans le cas d'individus immortels, et specialement l'homme cela entraînerai la disparition de la plupart des autres niches ecologiques (que l'on tend deja a supprimer sans etre immortels).

    a mon sens, cette absence de diversité tend à une seule chose, l'auto éradication de l'espece dominante par elle meme

    bonne soirée

  22. #18
    JPL

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Pour donner simplement mon avis, c'est étonnant comme des questions idiotes conduisent à des discussions si fournies. Car cela s'apparente fortement à "Si ma tante en avait, ce serait mon oncle". Or comme ma tante n'en a pas la discussion devrait s'arrêter de suite.
    Pardon pour dire les choses un peu trop vivement (c'est JPL qui parle, pas le modérateur), mais un certain nombre de discussions parfaitement utopiques finissent par m'irriter assez fortement ces temps-ci. En outre je ne pense pas qu'elles contribuent à l'image de qualité du forum.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  23. Publicité
  24. #19
    asccs

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par JPL
    Car cela s'apparente fortement à "Si ma tante en avait, ce serait mon oncle". Or comme ma tante n'en a pas la discussion devrait s'arrêter de suite.
    Cette comparaison explicative ne me semble pas terrible

    Puis, dois-je à mon tour ( http://forums.futura-sciences.com/thread54552.html ) te rappeler la charte de courtoisie

    "Posté par la charte
    La courtoisie est de rigueur sur ce forum : pour une demande de renseignements bonjour et merci devraient être des automatismes"



    Bon, je crois qu'il n'est jamais de très bon ton de provoquer directement un modérateur (surtout lorsque l'on n'a que 8 ou 9 messages à son actif).
    Je risque un lock ou un ban !


  25. #20
    asccs

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par asccs
    "Posté par la charte
    La courtoisie est de rigueur sur ce forum : pour une demande de renseignements bonjour et merci devraient être des automatismes"
    Bon, tu ne faisais pas une demande de renseignements, tu es donc excusé !
    En plus, je flood,
    JPL, je crois qu'à présent, tu peux me virer sans remords !

  26. #21
    JPL

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par asccs
    JPL, je crois qu'à présent, tu peux me virer sans remords !
    Même pas, je ne suis pas mesquin !
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #22
    equation

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Pour donner simplement mon avis, c'est étonnant comme des questions idiotes conduisent à des discussions si fournies. Car cela s'apparente fortement à "Si ma tante en avait, ce serait mon oncle". Or comme ma tante n'en a pas la discussion devrait s'arrêter de suite.
    Pardon pour dire les choses un peu trop vivement (c'est JPL qui parle, pas le modérateur), mais un certain nombre de discussions parfaitement utopiques finissent par m'irriter assez fortement ces temps-ci. En outre je ne pense pas qu'elles contribuent à l'image de qualité du forum.
    tu sais de quoi tu parle au moin, je ne crois pas, je ne suis pas boilogiste et pourtant je suis sur (sur car la source vient de professionnel) que l'imortalité que je parle est loin d'être une utopie.

    mais on peut déjà te fournire un exemples, les cellule causereuse son dite immortelles, il faut bien comprendre que la viellesse est obligatoirement programmer dans nos géne se qui veut dire que la mort aussi et donc une possibilité de contrer ça est faissable.

    et pourquoi ferais ton des recherche sur l'immortalité si il n'y as aucun doute sur ces chance d'aboutire?
    ma méthode de résolution d'équation :
    http://forums.futura-sciences.com/thread47108.html

  28. #23
    JPL

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par equation
    mais on peut déjà te fournire un exemples, les cellule causereuse son dite immortelles,
    Chouette, avec un peu de chance je survivrai un jour sous forme de cellules cancéreuses cultivées dans un laboratoire. En fait c'est ce qui est arrivé à un certain nombre de personnes dont les cellules sont cultivées plusieurs dizaines d'années après leur mort (comme la célèbre lignée HeLa). Mais je ne pense pas que cela ait beaucoup consolé les intéressés.
    Soyons sérieux, on ne peut pas s'opposer à la sénescence, on peut seulement la retarder en partie. C'est un fantasme que de s'imaginer que la science peut tout faire.
    Dernière modification par JPL ; 11/12/2005 à 22h35.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  29. #24
    Etile

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Bonjour,
    Citation Envoyé par JPL
    Soyons sérieux, on ne peut pas s'opposer à la sénescence, on peut seulement la retarder en partie. C'est un fantasme que de s'imaginer que la science peut tout faire.
    la science devrait logiquement pouvoir faire tout ce qui est possible.
    La vrai question serait donc, est-il réellement possible d'être immortelle? Certaines bacteries le sont, mais est-il possible de l'être pour un ensemble de cellules?
    L'idée de Argyre est déjà beaucoup plus concevable et réalisable, le fait de "transferer l'esprit" de quelqu'un dans quelque chose d'immortel, ou plus simplement ne garder que le cerveau et remplacer le corps par une machine qui le maintiendrait dans un état stable qui ne vieillierait pas.
    Bref, la véritable question serait de trouver s'il est possible de maintenir une association de cellules "complexe" dans un état d'immortalité, avant d'essayer de le résoudre.

  30. Publicité
  31. #25
    JPL

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Citation Envoyé par Etile
    la science devrait logiquement pouvoir faire tout ce qui est possible.
    La science doit surtout être modeste.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  32. #26
    equation

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    La science doit surtout être modeste.
    Sa dépend du sujet.

    Reste que l'immortalité des cellules humaines est techniquement possible (à l'heure actuelle uniquement dans la théorie) après les conséquence c'est plus flou

    Soyons sérieux, on ne peut pas s'opposer à la sénescence, on peut seulement la retarder en partie. C'est un fantasme que de s'imaginer que la science peut tout faire.
    je crois que ces pareille que quetzal tu ne vois pas de quel immortalité on parle, on ne s'oppose pas à la mort simplement le faite que les cellule soit programmer pour mourir laisse sous entendre que l'on peut parfaitement les reprogrammer.

    L’exemple de l'arbre et pas mal je trouve, l'arbre est immortelle (il ne meure pas de vieillesse (en tout cas il me semble pour certain comme les chênes) mais sa ne l'empêche pas d’être vulnérable au autre incident de la vie d’un arbre, le déracinement par le vent, le feu, l’homme les maladies etc.…

    Transposer sa pour l’homme n’est pas vraiment de la science fiction c’est un peu comme les oiseaux et les avions.
    ma méthode de résolution d'équation :
    http://forums.futura-sciences.com/thread47108.html

  33. #27
    3.14159

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Salut ,

    Voici ma vision de la chose :

    L'univers, la Terre, la Vie, les hommes, la Nature ne font qu'Un et ne sont qu'un immense puzzle vivant.
    De ce fait, quand je vais mourir , je ne vais pas vraiment mourir car mes atomes vont être remis dans le cycle de la Vie pour autre chose : par exemple, je pourais servir d'engrais pour la nature qui servira peut être à nourrir des gens vivants après moi...on mange nos ancêtres quelque part !

    Mais ce n'est pas seulement au niveau physique que je laisserai une trace immortelle dans l'univers, c'est aussi au niveau psychologique car les actions que je fais durant ma vie ont une conséquence sur le monde et ainsi de suite donc mes actions ont un impact éternel donc quelque part je suis immortelle en admettant que tout ne forme qu'Un et que Tout est lié... Ce que je crois !

    Voici pourquoi le fait que l'on pense que l'on est unique et/ou que l'on est intelligent est pour moi un faux raisonnement car sans oxygène je ne serais pas là donc sans oxygène je ne serais pas intelligent ni unique donc l'oxygène concourt à mon unicité donc elle est unique "avec moi" donc l'unicité de mon âme entraîne l'unicité de l'univers donc tout n'est qu'UN !

    L'oxygène est un argument pour l'unicité de l'univers mais je pourrais rajouter le soleil, les planètes, les plantes, les animaux, les réactions chimiques, la gravitation....

    "Le Tao engendra UN.
    Un engendra Deux.
    Deux engendra Trois.
    Trois engendra les dix mille êtres et tout ce qui est vivant.
    Les dix mille êtres portent l'obscurité sur leurs épaules mais serrent
    dans leurs bras la lumière.
    Chacun d'eux a été engendré par ce souffle divin que l'on nomme harmonie.
    Les hommes redoutent d'être pauvres, délaissés, sans valeur ou sans mérite.
    Et pourtant, les souverains et les princes sages se nomment eux-mêmes
    ainsi : sans valeur, sans mérite.
    C'est pourquoi, parmi les êtres, celui qui s'élève se diminue, et celui
    qui se diminue s'élève.
    Et le violent qui veut s'imposer par la violence mourra par la violence. Ceci est un des fondements de l'enseignement.
    Une des vérités du Tao."


    Lao tseu


  34. #28
    Yoyo

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Reste que l'immortalité des cellules humaines est techniquement possible (à l'heure actuelle uniquement dans la théorie) après les conséquence c'est plus flou
    Non absolument pas dans la théorie! une cellule cancereuse est devenue immortelle... elle se divisera a l'infini tant qu'on lui fourni ce qu'il faut.
    L'immortalisation d'une cellule conduit au cancer, les conséquences sont donc la aussi bien connues

    Yoyo

  35. #29
    shokin

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Tuer pour ne pas mourir, pour mourir finalement.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  36. #30
    equation

    Re : LE DEBAT DE LA SEMAINE 09/12/05 : l'immortalité un rêve ou une réalité

    Non absolument pas dans la théorie! une cellule cancereuse est devenue immortelle... elle se divisera a l'infini tant qu'on lui fourni ce qu'il faut.
    L'immortalisation d'une cellule conduit au cancer, les conséquences sont donc la aussi bien connues
    le probleme des cellules causereuse ces quelles se repoduisent de façon incontrollé pas quel soit immortelle.
    ma méthode de résolution d'équation :
    http://forums.futura-sciences.com/thread47108.html

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Puce RFID : mythes et réalités du Big Brother miniaturisé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 02/11/2005, 21h26
  2. Humains télécommandés : bientôt une réalité ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/10/2005, 18h49
  3. 4 400 ans avant la cité phocéenne... une découverte sans précédent
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2005, 11h36
  4. Pêches en Méditerranée : les stocks baissent, la gestion s'améliore
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/08/2005, 08h51
  5. Enquête sur la première génération née avec l'internet
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/08/2005, 15h46