Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

france et reacteur au thorium




  1. #1
    Thomas markley

    france et reacteur au thorium

    salut,

    petite question sur ces réacteurs au thorium... ou en est la France quant à ces réacteur que la Norvège est en train de mettre en service... il semble qu'il n'y ait pas d'emballement du cœur possible

    et surtout quel différence de technologie entre Flamanvilles et ces réacteurs là ?

    c'est pourtant un réacteur d'invention française il me semble (enfin a ce que j'ai lu)

    au passage
    http://lehollandaisvolant.net/?d=201...ire-au-thorium

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Thorium

    -----

    Dernière modification par Thomas markley ; 20/02/2013 à 17h42.

  2. Publicité
  3. #2
    wacounda

    Re : france et reacteur au thorium

    Bonjour,
    je ne comprends pas très bien pourquoi les recherches sur les centrales à thorium semblent avoir été interrompues en France
    autre chose que je ne saisis pas: d'après wiki: Il aurait un énorme potentiel comme combustible nucléaire, mais cette voie est encore en cours d'exploration (avec divers types de réacteurs : réacteur nucléaire piloté par accélérateur, réacteur à sel fondu, réacteur à haute température (HTR), …) dans la lignée du projet de centrale nucléaire au thorium conçue et développée par l'ingénieur français Edgard Nazare dans les années 50
    or je vois aussi que des centrales utilisant le thorium ont déjà été construites: http://fr.wikipedia.org/wiki/THTR-300
    Merci de vos éclaircissements
    Wac
    Ne dérange pas mes cercles !

  4. #3
    julianinblack

    Re : france et reacteur au thorium

    L'unique concept de "génération IV" choisi par la France est le réacteur rapide au sodium (projet Astrid) qui fait suite à Phénix et Superphénix. Toutes les autres technologies sont plus ou moins abandonnées. Le thorium n'a que peu d'intérêt pour la France, par contre peut être intéressant pour des pays qui en ont de grands gisements, comme l'Inde. Un document du CEA qui peut t'intéresser : http://itese.cea.fr/_files/LettreIte...au_thorium.pdf
    Je cite juste une partie de la conclusion du rapport :
    Le thorium existe. Son utilisation en cycle ouvert
    apparait faisable, mais sans intérêt au niveau des
    ressources :
    • son utilisation avec de l’uranium enrichi
    n’apporte pas de gain ou de façon marginale sur
    la consommation d’Unat,
    • son utilisation avec du plutonium ne permet
    pas d’utiliser ce dernier dans les RNR.
    L’utilisation en cycle fermé nécessiterait beaucoup de
    R&D et de gros investissements industriels (y compris
    pour la prospection et l’extraction du thorium). Il
    semble préférable d'attendre l’arrivée des RNR et de
    leur réserver le plutonium plutôt que de l'utiliser pour
    démarrer un cycle thorium.


  5. #4
    Thomas markley

    Re : france et reacteur au thorium

    effectivement, ça semble sympas a première vue, le Thorium, mais il y a pas mal d'a coté qui mérite d'y regarder.... le fait par exemple que l'oxyde de thorium demande une chaine complète de traitement spécifique du a son insolubilité dans l'acide nitrique,(procédé de recyclage de la hague) et que la décomposition de l'U233(transmuté du thorium) donne des matériaux hautement radioactif nécessitant des chaines de traitements blindé et automatisé.. des solutions viables industriellement seulement pour de grand volume à traiter...

    merci bien pour le lien

  6. #5
    noir_ecaille

    Re : france et reacteur au thorium

    Qu'en est-il des recherches sur le retraitement ? Le centre de la Hague prévoit-il de se mettre au recyclage du thorium si le marché des centrales au thorium venait à se créer et même s'étendre ? Y a-t-il d'autres candidats/concurrents dans ce domaine (retraitement des matières radioactives) ? Et s'il n'y a personne, ne serait-ce pas irresponsable de ne pas s'en charger, la France ayant une longue expertise historique derrière elle ?
    Dernière modification par noir_ecaille ; 24/02/2013 à 18h22.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    cancerman

    Re : france et reacteur au thorium

    Il faut aussi dire qu'il existe en France ( edf - areva ) ainsi que en Europe un puissant lobby de l'uranium, que notre président n'hésite pas à vanter en Afrique ... , Réellement le recyclage de l'uranium se situe à 12 % source : (HCTISN) c'est Jean Louis borloo qui en a été l'investigateur Les lobby présentaient un recyclage à 96% au public.

    Le collège associatif a même pu établir que sur les dernières années le taux effectif de recyclage se situe entre 3,9 et 1,7%.

    Bon après c'est en France que l'on paye le moins cher son électricité, mais y'à un petit coté faux cul quand même

  9. #7
    noir_ecaille

    Re : france et reacteur au thorium

    Je ne parle pas de recyclage mais de retraitement. Le recyclage n'est qu'une possibilité de retraitement. Mais on est le seul pays à retraiter ces déchets, et même recycler ce que beaucoup considéraient autrefois comme des déchets à enfouir honteusement dans des sites cachés à très vite oublier une fois rebouchés (on peut comprendre la raison stratégico-militaire derrière, mais ça reste... dangereux !). Parmi les exemples d'horreurs nucléaires à retardement : le fameux cimetière à sous-marins de la Mer Blanche.

    On a peut-être un lobby comme chez beaucoup de pays nucléarisés, mais à la différence de certains pays, notre lobby historique c'est l’État justement -- et merci au général de Gaulle Sans lui, on en serait encore à quémander notre énergie puisque nos dernières veines de charbon coûtent cher, très cher à exploiter, et que le premier choc pétrolier et les suivants n'ont fait que donner raison à ce visionnaire ô combien prévoyant !

    J'irai même plus loin : qui retraite les ogives nucléaires quand vient le temps de désarmer un peu, ou tout simplement qu'on arrive à la date de péremption ? Je rappelle que le matériel s'use et même relativement vite selon la radioactivité. Idem pour tous les déchets issus de la recherche ou des traitement de santé ou de l'industrie.

    J'ose affirmer que notre lobby est le seul crédible en expertise et maîtrise du cycle de vie des matières fissibles. On est à la pointe dans ce domaine. Finalement, même des clients pudibonds comme les allemands sont bien contents qu'on retraite leurs déchets fissibles.


    Personnellement, je ne crache pas dans la soupe quand j'en mange
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  10. Publicité
  11. #8
    dreamerboy

    Re : france et reacteur au thorium

    Bonsoir,

    Déterrage suite à au suivi d'un lien d'un article récent.

    Depuis lors il y a eu un documentaire d'Arte sur le sujet : "la face cachee du nucléaire" , très bon !

    Je ne trouve pas de nouvelles à propos d'un réacteur norvégiens par contre ?

    Cheers,

    Dreamer

Discussions similaires

  1. Activités du thorium
    Par rwin59 dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/02/2018, 11h15
  2. Taux de production du protactinium et du thorium
    Par Pierre67000 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/04/2012, 00h48
  3. Uranium & Thorium : Ressources Potentielle ?
    Par Lord Predator dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 16
    Dernier message: 01/02/2012, 07h17
  4. [News] Moteur voiture : laser au thorium
    Par amenis dans le forum Actualités
    Réponses: 14
    Dernier message: 24/09/2011, 12h02