Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

Nouvelle physique



  1. #1
    zaqiel

    Question Nouvelle physique


    ------

    Bonjour à tous,
    On connait les limites de notre physique telles que la vitesse de la lumière, l'augmentation de la masse en fonction de la vitesse qui fait que l'énergie nécessaire pour s'approcher de la vitesse de la lumière devient gigantesque. Pour pouvoir franchir les distances qui nous séparent des étoiles, il faudra découvrir une autre physique comme le disent certains scientifiques qui nous permettra de franchir le mur de la lumière ou de découvrir des raccourcis spatiaux pour abréger les voyages. Où en sommes-nous aujourd'hui? Avons-nous des prémisces de cette nouvelle physique? Pour le moment, même si certains disent que les théories d'Einstein sont un peu dépassées, il me semble que la plupart des expériences que l'on tente les confirment plus qu'elles ne les démentes. Alors, découvrirons nous dans le futur proche ou lointain une nouvelle révolution physique, ou buttons nous sur les possibilités maximales de la nature et de l'Univers?

    -----

  2. #2
    zarkis

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par zaqiel
    .. ou buttons nous sur les possibilités maximales de la nature et de l'Univers?
    Si on butes sur quelques choses, c'est sur nos propres capacités de compréhension ( où incompréhension) d'être humain encore trop primitif. Mais celà ne vient certainement pas de notre environnement.

    La science recherche sans cesse de nouvelles façons d'approximer ce qui nous entoure, disons que pour le moment l'approximation est encore trés grossiére.

  3. #3
    Skippy le Grand Gourou

    Re : Nouvelle physique

    Un certain nombre de chercheurs semble penser que nous sommes à la veille d'un grand bouleversement scientifique, comparable à celui engendré par la Relativité. En effet, certains grands chercheurs comme Weinberg (je crois) commencent à dire qu'il faudrait peut-être remettre en question certains principes fondamentaux de la physique actuelle. Malheureusement je ne peux pas en dire plus, je ne fais que répéter ce que nous ont dit quelques professeurs sans parvenir à me souvenir de ce qui serait à remettre en cause... J'espère que ça me reviendra rapidement, ou que quelqu'un de plus compétent pourra en dire plus...

  4. #4
    wolfgangouille

    Re : Nouvelle physique

    Imaginez quand même si on parvenait à voyager dans des trous de verre, ça donnerait un sacré coup de fouet à l'exploration spatiale, avec toutes les exoplanètes qu'on a découvert...Au moins, ça ferait de l'emploi...
    Personnellement, je pense qu'il y a toujours un moyen de contourner les lois, même celles qui régissent l'univers. Bien sur, trouver comment reste le plus difficile, et c'est bien pour ça que les chercheurs sont payés (oui oui ils sont payés...)
    Renaud

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    BioBen

    Re : Nouvelle physique

    Imaginez quand même si on parvenait à voyager dans des trous de verre
    On a qu'à demander aux souffleurs de Murano de nous les fabriquer http://fr.wikipedia.org/wiki/Murano

    Personnellement, je pense qu'il y a toujours un moyen de contourner les lois, même celles qui régissent l'univers.
    Bah justement si on arrive à "contourner les lois" c'est que ce ne sont pas les lois régissant notre univers mais uniquement celles que l'on avait supposées.

    Malheureusement je ne peux pas en dire plus, je ne fais que répéter ce que nous ont dit quelques professeurs sans parvenir à me souvenir de ce qui serait à remettre en cause...
    Y'a une bonne conf de Rovelli qui parle déja d'abondonner le temps... comme ils le font en LQG quoi (il défend sa pomme quoi lol) :
    http://www.cite-sciences.fr/francais...li/accueil.htm

  7. #6
    DanielH

    Re : Nouvelle physique

    En général, lors que les physiciens parlent de nouvelles physique, ils penssent à la physique au-delà du model standard. Il s'agit donc de chose comme la super-symétrie ou la théorie des cordes.

    Il est probable que les nouveaux accélérateurs comme le LHC nous apporterons des informations sur cette nouvelle physique et c'est ce qui fait dire qu'on est à l'aube d'un grand chambardement dans notre conception du monde.

    A celà il faut ajouter la matière noir et l'énergie noire qui cachent forcement de la nouvelle physique...

  8. #7
    Skippy le Grand Gourou

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par DanielH
    En général, lors que les physiciens parlent de nouvelles physique, ils penssent à la physique au-delà du model standard. Il s'agit donc de chose comme la super-symétrie ou la théorie des cordes.
    Il est probable que les nouveaux accélérateurs comme le LHC nous apporterons des informations sur cette nouvelle physique et c'est ce qui fait dire qu'on est à l'aube d'un grand chambardement dans notre conception du monde.
    A celà il faut ajouter la matière noir et l'énergie noire qui cachent forcement de la nouvelle physique...
    Oui, bien sûr, mais il me semble que le ou les (je sais plus trop) professeur(s) dont je parle pensai(en)t à un bouleversement conceptuel plus profond encore, peut-être plus dans l'optique du lien de BioBen.

  9. #8
    Coincoin

    Re : Nouvelle physique

    Salut,
    Y'a une bonne conf de Rovelli qui parle déja d'abondonner le temps... comme ils le font en LQG quoi (il défend sa pomme quoi lol) :
    Effectivement, je viens de la regarder, elle est vraiment intéressante. Ca a l'air d'être le coeur des réflexions actuelles de savoir ce que doivent être l'espace et le temps dans les nouvelles théories...
    Encore une victoire de Canard !

  10. #9
    BioBen

    Re : Nouvelle physique

    Effectivement, je viens de la regarder, elle est vraiment intéressante. Ca a l'air d'être le coeur des réflexions actuelles de savoir ce que doivent être l'espace et le temps dans les nouvelles théories...
    T'as vu hein, elle est interessante

    //Je trouve ca marrant de voir comment il défend la LGQ face à la théorie des cordes, c'est souvent des allusions et ca rend cette "lutte" très sympathique lol. //

  11. #10
    Coincoin

    Re : Nouvelle physique

    Et le voir agiter un papier pour faire l'espace, c'est impressionnant.

    J'ai fini y a quelques jours "L'Univers Elegant" de Brian Greene. C'est marrant de voir que Greene est focalisé sur la théorie des cordes et la considère avec une grande confiance comme la Théorie du Tout, alors que Rovelli dans la conf' garde l'humilité que l'Histoire nous enseigne...

    Bref, pour revenir au sujet (faut que je donne le bon exemple ), je conseille vivement cette conf' à ceux qui sont intéressés par l'évolution du concept même d'espace.
    Encore une victoire de Canard !

  12. #11
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    Selon moi, il existe un bon essai de "nouvelle physique" : la Weak quantum theory ; on garde le meilleur, et on avance un peu plus loin. C'est dû au travail de physiciens allemands.
    http://forums.futura-sciences.com/thread68948.html

  13. #12
    GillesH38a

    Re : Nouvelle physique

    Tu a reconnu toi même que ce n'est absolument pas une théorie physique!

  14. #13
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Nouvelle physique

    Le lien donné par rahoule est une des multiples discussions où il essaie par des biais divers, et qui se prétendent toujours scientifiques, d'introduire la parapsychologie.
    Laissez tomber... sans intérêt.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  15. #14
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    gillesh38 a dit :
    Tu a reconnu toi même que ce n'est absolument pas une théorie physique!
    Ah bon ? Tu lis ça où ?
    Une théorie travaillée par des physiciens universitaires et présentée à leurs pairs régulièrement, qui intègre des notions de théorie des systèmes, théorie du chaos, de l'information, et qui mène à des applications dans le domaine des neurosciences... ça n'est plus une théorie physique ? As-tu lu un seul des articles ???

    JPL a dit :
    Le lien donné par rahoule est une des multiples discussions où il essaie par des biais divers, et qui se prétendent toujours scientifiques, d'introduire la parapsychologie.
    Laissez tomber... sans intérêt.
    Je ne saisis pas : tu dois avoir un catalogue où à la page Rahoule, tu as noté : intérêt pour la parapsychologie uniquement...
    Alors que j'ai une large curiosité scientifique, en tout cas plus large que ceux qui prétendent critiquer un travail sans en avoir lu un article !
    J'ai envoyé des liens vers la théorie quantique faible, et aussi vers les travaux de Michel Troublé... J'aimerais bien que sur la base de leurs lectures tu me démontres où il est question de parapsychologie. Une seule citation me suffira. Moi qui ais lu les travaux, je sais qu'il n'y a aucune référence à cette discipline, et que ça reste très intéressant et à propos.

  16. #15
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par Rahoule
    J'aimerais bien que sur la base de leurs lectures tu me démontres où il est question de parapsychologie. Une seule citation me suffira. Moi qui ais lu les travaux, je sais qu'il n'y a aucune référence à cette discipline, et que ça reste très intéressant et à propos.
    Je citerai ce message de la conversation que tu donnes en référence :
    http://forums.futura-sciences.com/post539811-10.html
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #16
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    Ce n'est pas moins qui ait introduit Josephson. Il n'a rien à voir avec la théorie quantique faible.
    A un moment, je dis un truc vague : "Il est sur le même plan que les autres".
    On ne sait pas de quels autres je parle. Mon intention était de dire que le message de Chup "Josephson, c'est mieux", ne me semblait pas à propos.

  18. #17
    bardamu

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par Rahoule
    gillesh38 a dit :


    Ah bon ? Tu lis ça où ?
    Une théorie travaillée par des physiciens universitaires et présentée à leurs pairs régulièrement, qui intègre des notions de théorie des systèmes, théorie du chaos, de l'information, et qui mène à des applications dans le domaine des neurosciences... ça n'est plus une théorie physique ? As-tu lu un seul des articles ???
    Déjà, les pdf sont publiés par des instituts de "parapsychologie", ce qui commence assez mal. Les physiciens ont le droit d'écrire des chansons et de les publier sur "chansons.com", ça n'en fait pas des documents de physique.

    Y'en à un qui commence par :
    A formally generalized, weak version of quantum theory, more general than ordinary quantum theory of physical systems, is outlined and tentatively applied to two examples.
    et
    A weaker assumption is that a generalized version of the formal scheme of ordinary quantum theory, in which particular features of ordinary quantum theory are not contained, should be used in some non-physical contexts.

    Ce qui caractérise une théorie physique, c'est justement les contraintes qui font que le formalisme correspond à l'expérimentation physique.
    Si on enlève les contraintes, on fait de la logique, des mathématiques ou de la métaphysique, mais pas de la physique.
    Quand on voit dans un des papiers qu'il n'y a pas d'espace de Hilbert, pas de constante de Planck, pas d'algèbre de Von Neumann, pas de relations d'incertitudes d'Heisenberg, pas d'équations de Bell, pas d'équation de Schrödinger, pas de règle de Born et pas de probabilités parce que les observables ne sont pas quantifiables ( ), il ne reste qu'une structure de pensée essentiellement qualitative, vague, plutôt que le formalisme quantique.

    Il y a des études formelles comme par exemple une reconstruction à partir de la théorie de l'information ( http://tel.ccsd.cnrs.fr/docs/00/04/7...l-00007634.pdf ) qui sont précises mais est-ce que ça éclaire vraiment les choses ? Ca sera peut-être utilisable et peut-être pas.

    En tout cas, un formalisme pseudo-quantique ayant des applications en neurosciences ou en psychologie - même si l'idée ne me semble pas absurde - je ne crois pas qu'on soit près de le voir. Il faudrait déjà arriver à distinguer ce qui dans le formalisme appartient à des états expérimentaux particuliers, ce qui est réservé à certaines conditions physiques particulières, et ce qui est susceptible d'extension.

  19. #18
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    Bonjour Bardamu,

    j'aurais aimé que tu répondes dans la partie Physique, comme ça tout le monde a le même cadre de départ.

    Pour les "instituts de parapsychologie" : c'est un institut de zones frontières de la psychologie et de l'hygiène mentale, qui avait encore voilà peu une chaire à l'Université de Freiburg. Si tu veux, tu peux avoir les mêmes pdf sur d'autres sites plus sains.
    http://arxiv.org/abs/quant-ph/0402011
    http://arxiv.org/abs/quant-ph/0104109
    http://scitation.aip.org/getabs/serv...cvips&gifs=yes (American Institut of Physics)
    http://plato.stanford.edu/entries/qt-consciousness/ (Stanford Encyclopedia of Philosophy)
    http://m0134.fmg.uva.nl/publications...tum/weakqt.pdf

    Ca change la vie, n'est-ce pas ?
    Tu commences avec des arguments qui n'ont rien à voir avec le contenu de l'article, et c'était ça que je voulais discuter. Heureusement, tu te rattrapes.

    Ce qui caractérise une théorie physique, c'est justement les contraintes qui font que le formalisme correspond à l'expérimentation physique.
    Si on enlève les contraintes, on fait de la logique, des mathématiques ou de la métaphysique, mais pas de la physique.
    Je ne suis pas sûr de te suivre. Certes c'est un essai théorique (et comme toute théorie, on est d'abord dans une méta-physique), mais ils font également des expériences, des prédictions, confirmant ou infirmant leurs hypothèses. On ne peut pas dire s'ils font de la physique ou pas : ce qu'ils font, c'est généraliser une théorie à des systèmes non-physiques. La physique contemporaine ne s'en prive pas.
    Mais je crois qu'on ne peut qu'esquisser ici la problématique que tu relèves - et qui mériterait un débat à part entière : à quel moment peut-on parler de métaphysique ? Faut-il s'en prémunir ?

    Tu vas un peu vite en besogne quand tu dis que c'est une théorie de la physique quantique auquel il manquerait l'essentiel. Prenons par exemple le cas de l'espace de Hilbert selon toi "manquant":
    In the usual formulation of quantum theory, observables are operators and states
    are density matrices on a Hilbert space H. In the (more general) algebraic formulation,
    such Hilbert space formulations can be recovered by the so-called GNSconstruction.
    On voit bien que ces impératifs ne sont pas tous négativés. Je pense que chaque équivalence doit pouvoir se justifier. J'ai déjà envoyé une citation sur l'autre discussion pour dire en quoi ils se distinguent de la QT.

    il ne reste qu'une structure de pensée essentiellement qualitative, vague, plutôt que le formalisme quantique.

    Il y a des études formelles (...) qui sont précises mais est-ce que ça éclaire vraiment les choses ? Ca sera peut-être utilisable et peut-être pas.
    Il y a un formalisme mathématique et extrêmement précis. L'aspect "vague" provient peut-être d'une lecture rapide. Je suis d'accord avec toi pour poser cette question : est-ce utile ?

    En tout cas, un formalisme pseudo-quantique ayant des applications en neurosciences ou en psychologie - même si l'idée ne me semble pas absurde - je ne crois pas qu'on soit près de le voir.
    Evidemment, il reste tout un travail. Mais il faut d'abord ne pas l'aborder avec un esprit de fossoyeur...

  20. #19
    bardamu

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par Rahoule
    (...)
    Ca change la vie, n'est-ce pas ?
    C'est mieux comme ça.
    Arxiv c'est pas Physical review mais au moins, on sait qu'ils prennent le risque qu'un physicien les lise...

    Mais curieusement, un des pdf dit explicitement qu'il ne s'agit pas de physique :
    A weaker assumption is that a generalized version of the formal scheme of ordinary quantum theory, in which particular features of ordinary quantum theory are not contained, should be used in some non-physical contexts.

    J'ai pas rêvé, il y a bien écrit "devrait être utilisé dans des contextes non-physique" ?
    Citation Envoyé par Rahoule
    Je ne suis pas sûr de te suivre. Certes c'est un essai théorique (et comme toute théorie, on est d'abord dans une méta-physique), mais ils font également des expériences, des prédictions, confirmant ou infirmant leurs hypothèses. On ne peut pas dire s'ils font de la physique ou pas : ce qu'ils font, c'est généraliser une théorie à des systèmes non-physiques. La physique contemporaine ne s'en prive pas.
    Je ne sais pas quelle physique ils comptent faire en enlevant tout ce que j'ai cité précédemment, mais, et je pense que les physiciens du forum en seront d'accord, ça ne sera pas de la physique quantique.
    Je suppose que tu n'y connais pas grand chose en physique quantique, mais J.-M. Lévy-Leblond dit par exemple que la constante de Planck est caractéristique de la physique quantique. Donc, si on l'enlève...
    M. Bitbol, présente le formalisme comme une théorie des probabilités généralisé, donc si on enlève les probabilités...
    etc.

    Et tu m'excuseras mais un système de pensée où l'on dit que les observables ne sont pas quantifiables est mal parti pour faire de la physique, quantique ou pas.

    D'autre part, je le redis : en physique, l'expérience impose les contraintes aux modèles théoriques. Lorsqu'on manque de contraintes, c'est gênant parce qu'on ne peut pas départager plusieurs options. S'enlever des contraintes physiques bien connues, c'est sortir de la physique.

    Ce qui est sûr, c'est que si d'emblée on enlève le caractère quantifiable des observables, il n'y aura pas de calcul, pas d'évaluation, et on est tranquille au niveau falsification par l'expérience.
    On peut alors raconter à peu près n'importe quoi au nom de la "non-séparabilité", on peut rapprocher n'importe quels événéments et prendre toute coïncidence, toute corrélation pour expression de quelque chose de pertinent.
    Du genre : j'ai noté que je devais acheter des bananes et je tombe sur un bananier, miracle ! Tout est lié ! L'équation de de Witt-Wheeler nous l'avait bien dit !

  21. #20
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    bardamu a dit :
    Arxiv c'est pas Physical review mais au moins, on sait qu'ils prennent le risque qu'un physicien les lise...
    Ta remarque montre que tu n'as pas compris : évidemment que les physiciens les lisent ! Par exemple, l'article de base
    WQT : Complementarity and Entanglement in Physics and Beyond
    Foundations of Physics
    Publisher: Springer Netherlands
    ISSN: 0015-9018 (Paper) 1572-9516 (Online)
    DOI: 10.1023/A:1014809312397
    Issue: Volume 32, Number 3
    Date: March 2002
    Pages: 379 - 406

    Je te remercie néanmoins pour les références que tu donnes. Mais sâche qu'ils les connaissent aussi !
    Pour preuve, M. Bitbol est un ami d'Atmanspacher. Et il a été très récemment faire une conférence dans ce soi-disant centre de recherche en parapsychologie;
    http://www.igpp.de/common/events.htm

    Reste qu'on doit vraiment discuter de cette utilisation de la physique dans des contextes non-physiques. Mais il ne faut pas se faire des grandes idées de ce que peuvent être de tels contextes. Michel Troublé parle également de processus non-physique démontré en robotique (aucun robot ne pourrait "catégoriser de façon cohérente l'infinité diversité des stimuli perçus"). Je pense qu'un contexte non-physique est déjà à prendre au sens où ce n'est pas un contexte strictement physique. Par exemple, à partir du moment où on mèle des facteurs biologiques, psychologiques, sociologiques, chimiques, systémiques... Peut-être que l'étude du cerveau demande qu'on prenne un point de départ autre que le réductionnisme physicaliste. Et pourtant, on ne cesse pas de faire de la physique, ou du moins, on pourrait dire qu'ils pensent et travaillent en physicien. Je te conseille de lire le numéro de la revue Mind & Matter qui traite justement de ce sujet : Non-physicalist physical approaches
    http://www.mindmatter.de/mmissue3_2.htm

    Je ne sais pas quelle physique ils comptent faire en enlevant tout ce que j'ai cité précédemment, mais, et je pense que les physiciens du forum en seront d'accord, ça ne sera pas de la physique quantique.
    Comme je te l'ai dit, il n'enlève pas tout. Ils font un travail de justification lorsqu'il marque des différences avec la théorie de base.

    Je suppose que tu n'y connais pas grand chose en physique quantique, mais J.-M. Lévy-Leblond dit par exemple que la constante de Planck est caractéristique de la physique quantique. Donc, si on l'enlève...
    Ca dépend ce qu'on pense qu'est "connaître grand chose en physique quantique". De toute façon, je le redis, ne préjuger pas de mes connaissances, je serais capable de vous décevoir.
    Dans la théorie quantique faible, on admet que la constante de Planck est caractéristique non pas de la physique quantique dans son ensemble, mais de son application à des microsystèmes physiques. Il est dit précisément que :
    There is no quantity like Planck’ s constant h which in ordinary quantum theory quantifies the degree of non-commutativity of two given observables. This
    indicates that in the generalized, weak theory, complementarity and entanglementare not restricted to a particular degree of non-commutativity as it is
    the case for ordinary quantum mechanics.
    Lévy-Leblond peut garder son avis s'il le souhaite. Mais on peut lui en opposer d'autres. En fait, les auteurs me semblent mettre au centre de leur travail les notions de complémentarité, d'entanglement et la non-commutativité, en revenant à un point de vue plus epistémique qu'ontique.

    D'autre part, je le redis : en physique, l'expérience impose les contraintes aux modèles théoriques. Lorsqu'on manque de contraintes, c'est gênant parce qu'on ne peut pas départager plusieurs options. S'enlever des contraintes physiques bien connues, c'est sortir de la physique.
    Je ne suis pas d'accord : parmi l'expérience ou l'a priori théorique, qu'est-ce qui impose le plus de contraintes, c'est assez indécidable. J'ignore à quel moment on peut dire qu'une idée sort de "La physique", j'y reconnais plus des définitions de référentiels différents.

    Ce qui est sûr, c'est que si d'emblée on enlève le caractère quantifiable des observables, il n'y aura pas de calcul, pas d'évaluation, et on est tranquille au niveau falsification par l'expérience.
    On peut alors raconter à peu près n'importe quoi au nom de la "non-séparabilité", on peut rapprocher n'importe quels événéments et prendre toute coïncidence, toute corrélation pour expression de quelque chose de pertinent.
    Du genre : j'ai noté que je devais acheter des bananes et je tombe sur un bananier, miracle ! Tout est lié ! L'équation de de Witt-Wheeler nous l'avait bien dit !
    Tu dérives : appuie-toi sur le texte. Ils cadrent bien le contexte où on peut utiliser les notions de complémentarité et d'entanglement. Coïncidence et corrélation n'ont pas à être confondues comme dans tes propos.

  22. #21
    bardamu

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par Rahoule
    Pour preuve, M. Bitbol est un ami d'Atmanspacher.
    Tant mieux, j'essaierais d'avoir son avis sur ces travaux.
    Citation Envoyé par Rahoule
    Reste qu'on doit vraiment discuter de cette utilisation de la physique dans des contextes non-physiques. (...)
    Le sujet, c'est une "nouvelle physique" et pas une utilisation de la physique dans de la non-physique. En littérature aussi on fait un usage de la physique mais on ne va pas parler littérature.

    Toujours est-il qu'ils ne font pas de la physique mais qu'ils construisent une logique inspirée de la logique quantique.

    Leaving the natural sciences, (...)
    The relationship between conscious and unconscious processes (Jung 1971, Pauli 1954), between Jung’s psychological types (thinking and feeling, intuition and sensation; Jung 1921), between substantive and transitive mental states (James 1950), between bi- or multistable states of perception (Plaum 1992, Kruse 5 and Stadler 1995) and between multiple personalities (Jordan 1947) are all candidates for complementary relations which call for more detailed investigation. Bohr considered the concept of complementarity as so fundamental and widely applicable that he even used it to characterize philosophical or philosophy-related problems (cf. Bernays 1948). Three often quoted examples refer to the definition versus the usage of terms, clarity versus truth, and goodness versus justice.
    (...)
    As a matter of fact, the mere concept of probability will be absent in many situations (e.g., in an exploration of a work of fine art or of the intensity of an emotion).


    Quand on dit qu'on quitte les sciences de la nature, qu'on se réfère au rapport conscient-inconscient, qu'on parle du problème du bien et de la Justice, ou d'art, on ne parle plus de physique.

    Selon leur propre définition, la physique est la science de la matière, quoiqu'ils puissent entendre par là vu qu'ils ne définissent pas la question.

    Quand je vois un système de pensée qui entend englober la physique, la psychologie voire la question du bien et du mal, j'appelle ça de la philosophie.
    Et ce n'est pas péjoratif, surtout vu mon intérêt pour la chose. Mais d'Aristote à nos jours, ce ne sont pas les ontologies ou logiques à vocation totalisantes qui manquent, avec ou sans décorations mathématiques.
    Qu'apportera la leur...

    Ceci dit, qu'est-ce qui te dérange dans l'idée que ce ne soit pas de la physique ? Tu trouves que la physique vaut mieux que la philosophie ou la logique ?
    Citation Envoyé par Rahoule
    Lévy-Leblond peut garder son avis s'il le souhaite. Mais on peut lui en opposer d'autres.
    Par exemple ?
    Qu'est-ce qui caractérise la physique quantique selon toi ?
    Citation Envoyé par Rahoule
    Je ne suis pas d'accord : parmi l'expérience ou l'a priori théorique, qu'est-ce qui impose le plus de contraintes, c'est assez indécidable. J'ignore à quel moment on peut dire qu'une idée sort de "La physique", j'y reconnais plus des définitions de référentiels différents.
    Une contrainte en physique, c'est par exemple le fait que l'espace expérimental a trois degrés de liberté, qu'il y a une profondeur, une largeur et une hauteur. Les mathématiciens peuvent mettre autant de dimensions spatiales qu'ils veulent mais la physique, l'empirique, impose que leur représentation colle à notre expérience de l'espace. Quand on se met à chercher à "compacter" les dimensions supplémentaires, c'est pour rendre compte de cette contrainte que la réalité impose au modèle.

  23. #22
    synthexe

    Re : Nouvelle physique

    Bonjour a tous,

    pour en revenir un peu au sujet de base, je voudrais vous renvoyer vers un lien ou l'on parle de vitesse hyperspatial, déja abordé dans ce forum sur le topic : http://forums.futura-sciences.com/sh...t=hyperspatial , voici le lien de l'article original : http://www.techno-science.net/index....news&news=2224

    Cela met en jeu la 'nouvelle physique', avec des dimensions supplémentaires, bien que cette article soit a prendre avec des pincettes et que nombre de personnes ne pense pas cela plausible (mais il y'a tellement de chose qui ne paraisse pas plausible et qui sont pourtant vérifiables, ou vérifié avec le temps).

    Cela dit, tout ceci n'est que théorie, voir hypothèse, mais cela ouvre de nouvelles voies d'exploration physique.

    PS : pour me dédouaner un peu si je dis des c0nneries, je n'ai qu'un bac scientifique et aucune formation approfondie de ces domaines, vive les autodidactes
    La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie ...

  24. #23
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    Bardamu a dit :
    Citation:
    Posté par Rahoule
    Pour preuve, M. Bitbol est un ami d'Atmanspacher.


    Tant mieux, j'essaierais d'avoir son avis sur ces travaux.
    Du nouveau ?

  25. #24
    bardamu

    Re : Nouvelle physique

    Citation Envoyé par Rahoule
    Bardamu a dit :

    Du nouveau ?
    Pour reprendre ses termes, brefs et sans jugement de valeur explicite (bien que sans doute plutôt positif parce qu'il a rapproché la "weak quantum theory" de ses travaux) : "mettre de côté le contenu proprement physique de la mécanique quantique, et de n'en retenir que la formalisation d'une situation épistémologique très répandue au-delà de la physique".
    Logique et épistémologie.
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  26. #25
    Rahoule

    Re : Nouvelle physique

    Je suis finalement assez d'accord avec ce jugement. Cela justifie les visées des auteurs, mais pas forcément la réussite de leurs applications (expliquer le contre-transfert, le placebo, les perceptions transitives, etc.). Je pense qu'ils font un travail intéressant pour ne pas tomber dans les analogies à la physique quantique qui fusent de partout, et passer au test de l'hypothèse d'un isomorphisme.

    Merci d'avoir sollicité son avis.

  27. #26
    MARCOH

    Re : Nouvelle physique

    Nouvelle physique? THOMAS BEARDEN messieurs dames, allez faire un tour aussi chez JOHN BEDINI

  28. #27
    MARCOH

    Re : Nouvelle physique

    Très bizarrement, il existe aux Etats-Unis une loi appelée l'« Invention Secrecy Act » ainsi que l'« Atomic Energy Act ». La promulgation de ces textes a permis l’interdiction de divulgation de plus de 4500 BREVETS et permet d’interdire la publication de chercheurs indépendants. Petit exemple : en 2002, parmi les 139 interdictions enregistrées, 37 concernent des privés sans financement du gouvernement.

    Le Dr Robert Adams

    Robert Adams, 60 ans d'expérience dans le domaine de l'électronique, ancien président de l'institut des ingénieurs électriciens et électroniciens, USA-Section NZ, ancien préfet de police en Nouvelle-Zélande, ancien président de Air New Zélande, ancien scientifique de la NASA. En bref quelqu'un de très qualifié.
    Sa machine a été supprimée pendant près de 20 ans avant qu'il ne mette son brevet dans le domaine public, de façon à ce que tout le monde y ait accès. Il a survécu à un attentat des services secrets Néo-zélandais et de la C.I.A. Une suppression directe de son invention par l'ancien premier ministre de Nouvelle-Zélande, Robert Muldoon, fut le coup final qui ne nous a pas permis de connaître suffisamment sa machine.
    De plus, de nombreuses personnes échouent dans la reproduction de sa machine car elle utilise quelque chose de particulier : des rapports géométriques bien spécifiques entre ses pièces. Par exemple, l'aimant doit être carré et s’il fait 4 cm de côté, le noyau de la bobine devra faire 1 cm, c’est à dire un rapport de 1/4....
    Si elle est bien construite, des rendements électriques de 690% sont possibles. PERSO et après réplication je valide

  29. #28
    zaqiel

    Re : Nouvelle physique

    Bonjour à tous,
    C'est aussi ce que je crains, les nouvelles technologies si elles sont trop en avances ou qu'elles risquent de faire basculer l'équilibre financier qui repose sur l'énergie sont rapidement étouffés dans l'oeuf par les grands groupes pétroliers par exemple quand il s'agit de mettre au point des véhicules qui fonctionnent avec une autre énergie que le pétrole pour ne prendre que le cas le plus classique, ou des milieux scientifiques qui ne sont pas trop enclins à boulverser leurs certitudes. En clair, ne bougeons pas trop le bateau! il y en a qui risquent de ne pas trop suivre...Einstein disait que la théorie sur la relativité était bien comprise que par une dizaine de personnes au plus, et qu'il n'était par sûr d'en faire partie...

  30. #29
    Rincevent

    Re : Nouvelle physique

    Bonjour,

    Pour rappel ce forum est strictement réservé aux vieux conservateurs qui ne pensent qu'à annihiler le moindre début de tentative de mise en évidence du fait que la façon dont fonctionne le monde est une tromperie gigantesque qui n'a pour but que de réduire au silence tous les prophètes détenteurs de la Vérité . En clair, on a déjà assez eu de théories du complot et/ou de génies autoproclamés jalousés et méconnus (vous pouvez d'ailleurs relire les diverses discussions plutôt que de ressortir les mêmes vieux arguments/prototypes éculés), merci d'aller voir ailleurs pour ça.

    Pour la modération,

  31. #30
    zaqiel

    Re : Nouvelle physique

    Je voudrais juste dire sans aucune critique particulière envers qui que ce soit que les grandes découvertes ont souvent été mises en doute au début et qu'il faut du temps pour qu'elles soient acceptées. La théorie du Big bang entre autres a toujours eu des détracteurs, ça permet aussi de mettre ces nouvelles hypothèses a rude épreuve pour voir si elles tiennent bien la route.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 20
    Dernier message: 18/11/2007, 17h17
  2. nouvelle nulle en physique
    Par valou2209 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/04/2006, 11h55