Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 63

Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???



  1. #1
    Geb

    Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???


    ------

    Bonjour,

    Je souhaite ouvrir à nouveau ce type débat sur le forum suite à une discussion que j'ai eu avec une collègue à laquelle je faisais part de mes doutes quant à la possibilité qu'une guerre nucléaire conduise à l'extinction totale de l'espèce humaine, doutes motivés d'ailleurs par certaines des discussions que j'avais suivies sur ce forum il y a 4 ou 5 ans. C'est alors qu'elle a évoqué un "politologue au journal télévisé" qui aurait témoigné du fait que le nombre de bombes dans l'arsenal nucléaire mondial serait 150 supérieur à celui nécessaire pour "détruire la planète".

    Puisque ma collègue était incapable de m'en dire plus quant à cette source et que je trouvais la formule franchement exagérée, je me suis mis à la quête d'une source fiable.

    Je suis tombé sur cet article de presse daté du mois de mai 2017 : Négociations sur le nucléaire : la nuit de la marmotte se répète à Vienne

    On peut y lire ceci :

    [...] C’est un ballet permanent entre les cinq Etats signataires du TNP possédant l’arme nucléaire et un groupe d’Etats non nucléaires, de plus en plus surs d’eux, qui en ont assez d’attendre des progrès.

    Voyons le contexte : selon diverses sources reconnues de provenances diverses, il y a environ 15.000 armes nucléaires dans le monde, dont 90% aux mains des Etats Unis et de la Russie, des centaines étant déployées et prêtes à être lancées dans les secondes qui suivraient l’ordre. Ce nombre de 15.000 est clairement un progrès par rapport aux 80.000 armes nucléaires qui existaient au sommet de la guerre froide, mais au cours de conférences en 2013 et 2014, la communauté internationale apprit que des modèles scientifiques démontrent qu’une guerre nucléaire avec seulement 100 armes nucléaires lancées sur des villes, suffirait à plonger le monde dans un hiver nucléaire qui pourrait causer 2 milliards de morts et la fin de la civilisation telle que nous la connaissons.

    Quand le « progrès » signifie qu’au lieu d’avoir la possibilité de détruire 800 fois l’humanité, « n’avons plus » que le pouvoir de le faire 150 fois, notre sensation de confort s’évapore quelque peu. Et de plus, la communauté des nations devrait être reconnaissante ! [...]
    L'étude de novembre 2013 citée tente d'estimer les conséquences d'un conflit dit régional entre l'Inde et le Pakistan durant lequel 100 têtes nucléaires d'une puissance de 15 kT (la limite haute de la puissance attribuée à la bombe larguée sur Hiroshima) seraient échangées entre les aires urbaines les plus peuplées des deux pays (soit 50 missiles balistiques chacun). Apparemment, d'après des études publiées depuis 2007, principalement par Alan Robock et ses collaborateurs, les études précédentes, datant principalement de la fin des années 1970 et du début des années 1980 (et qui faisait état des conséquences d'un échange total d'au moins 3.000 ogives), avaient sous-estimé les conséquences sur le climat de la poussière soulevée au-dessus de la troposphère et par là, les conséquences de l'hiver nucléaire sur le rendement des terres cultivées. Par conséquent, toujours d'après Robock et collaborateurs, le nombre de victimes potentiels d'une famine généralisée au niveau mondial et de la thésaurisation des récoltes par les pays producteurs nettes pourrait mener à 2 milliards de morts, pour seulement 100 explosions nucléaires de ~15 kT. Ce sont pourtant ce que prévoyaient les études américaines il y a 40 ans avec un échange plusieurs dizaines de fois plus intense avec des bombes nucléaires beaucoup plus puissantes.

    Étant donné que ce rapport, publié par le président de l'International Physicians for the Prevention of Nuclear War, d'abord en avril 2012, puis révisé en novembre 2013 a pour source de nombreuses publications issues d'une seule et même équipe (Toon et al., 2007 ; Robock et al., 2007 ; Helfand, 2007 ; Özdogan et al., 2012 ; Xia et al., 2013), j'aurais voulu avoir votre sentiment par rapport à sa fiabilité (au-delà du coup de gueule par rapport à l'exagération qu'on fait des publications scientifiques en général).

    J'ai aussi trouvé cette publication récente (juin 2018), qui pourrait également être la source du soit-disant politologue cité par ma collègue, sur des hypothèses de travail très différentes :

    A National Pragmatic Safety Limit for Nuclear Weapon Quantities (Pearce & Denkenberger, 2018)

    Cordialement.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    andretou

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Bonsoir Geb

    Dans cet article de Futura Sciences https://www.futura-sciences.com/plan...t-prevu-14365/, on peut lire à propos de l'astéroïde du Yucatan que l'énergie libérée, qui devait être équivalente à 5 milliards de fois l'énergie de la bombe atomique d'Hiroshima.

    Si on considère que c'est la quantité d'énergie nécessaire pour détruire la Terre, et si on suppose que l'arsenal nucléaire mondial est capable de détruire 150 fois la planète, alors cela signifie que l'on disposerait de 150 x 5 milliards de bombes d'Hiroshima...

    Ca fait quand même beaucoup...
    Dernière modification par andretou ; 27/09/2018 à 23h38.
    Bon, le connaissable c'est fait... Qu'est-ce qu'il nous reste maintenant à découvrir ?

  4. #3
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Salut,

    Il faudrait tout d'abord definir ce que signifie exactement "detruire la planete"...

    si on essaie de comparer des choses comparables (sans la radioactivité et la dispersion initiale), pour avoir une idée de l'effet des aérosols notamment, on a en effet les impacts metéoritiques et les éruptions volcaniques.

    Pour differents exemples, bases sur l'energie totale produite, je trouve:

    Cyclone moyen: une centaine de milliers d'Hiroshima par jour
    Tambora 1815: 2 million d'Hiroshima
    Yellowstone 630k: 6 million d'Hiroshima
    Toba 74k: 10 millions d'Hiroshima ?
    Chixculub: 6,6 milliards d'Hiroshima

    L'éruption de 1815 du Tambora a donc libéré a elle seule plus de 20x l'énergie potentiellement présente dans l'entiereté de l'arsenal nucléaire.

    Je concois bien que la globalité d'un conflit nucléaire est different d'une éruption ponctuelle (a l'équateur quand meme), mais j'ai du mal a imaginer que l'énergie du Tambora seul (et tout une serie de consequences envisageables) serait theoriquement capable de "detruire la Terre" un bon gros millier de fois.... ...apres tout, on a eu qu'un été vraiment pourri hors de cette eruption...(pour certains, c'est peut etre bien la fin du monde... )

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/09/2018 à 02h48.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  5. #4
    XK150

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Il faut savoir si détruire la planète veut dire la rendre invivable pour l'homme .
    A partir de 100 bombes nucléaires de puissance maxi disponibles , les conséquences radiologiques des retombées radioactives commencent à devenir problématiques pour la survie humaine .
    C'est l'idée du texte cité au post 1 . Dans ces conditions , je préfère être compté parmi les morts instantanés que parmi les survivants ...

  6. #5
    SK69202

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    La majorité des orages quotidiens ont une énergies comparable aux charges actuelles.
    La surface détruite régulièrement par les incendies naturels dépasse celle des villes.
    La deuxième guerre nucléaire de l'histoire ne détruira que notre mode de vie et une part importante des populations non ciblée, dépendantes de l'organisation des états pour se nourrir.
    Comme la quantité d'explosions pour y parvenir n'est pas très grandes et inférieures à celle des charges disponibles, il y a donc moyen de détruire plusieurs fois notre monde, mais pas la planète.


    Ancienne lecture. du temps ou le scénario "limité" concernait 5000 explosions.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    les conséquences radiologiques des retombées radioactives commencent à devenir problématiques pour la survie humaine .
    C'est l'idée du texte cité au post 1
    Les consequences de la radioactivite ne sont certainement pas a negliger, mais le post de Geb (et le lien) ne font etat que de l'hiver nucleaire, qui n'a pas forcement grand chose a voir avec la radioactivite (malgre son nom) et plutot avec les incendies associes. C'est pour cette raison que le concept d'hiver nucleaire est egalement utilise pour les eruptions volcaniques, les impacts meteoritiques et les feux de foret de grande ampleur.

    Pour ce qui est de l'hiver nucleaire (et de sa radioactivite) potentiel, on a quand meme des centaines de tests atmospheriques entre 1945 et 1962/3 (plus de 200 chacun pour les US et l'URSS, 50 pour la France, 23 chacun pour l'UK et la Chine) et quelques autres jusqu'en 1980 (tests chinois) qui me laisse dubitatif quant a l'impact catastrophique que cela aurait a l'echelle planetaire.

    Si ~500 tests sur une quinzaines d'annees (±moratoire de 2-3ans a la fin des annees 50) n'a eu qu'un effet detectable mais limite sur la population et l'environnement, j'ai du mal a voir comment un ordre de grandeur au dessus peut "detruire la Terre". Un cas d'holocauste nucleaire, avec MAD, bombes au cobalt et tout ce qui va avec nous laisserait quand meme avec une Terre toute pourrie... ...mais un conflit local...j'en doute.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/09/2018 à 08h13.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  9. Publicité
  10. #7
    XK150

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Les tests jusqu'en 1963 étaient de faible puissance , étalés dans le temps et volontairement à haute altitude en espérant que le nuage fasse 3 ou 4 fois le tour de la terre avant de retomber , Ici , j'ai bien précisé 100 bombes des puissances max connues et presque simultanées et à basse altitude efficace …. Il suffit de voir ce qui s'est passé avec Tchernobyl et Fukushima où une partie infime de radionucléides a été mise en suspension dans l'atmosphère .

  11. #8
    XK150

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Hiroshima 75000 morts directs et 250000 estimés à terme , avec une bombinette qui n'a rien à voir avec celles d'aujourd'hui .
    Mais restons optimiste !!!

  12. #9
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Les tests jusqu'en 1963 étaient de faible puissance
    Castle Bravo ?!? ...faible puissance...?!?!

    étalés dans le temps et volontairement à haute altitude en espérant que le nuage fasse 3 ou 4 fois le tour de la terre avant de retomber
    Tu ne dois pas vraiment connaitre les parametres de la plupart des tests atmospheriques. Certaines ont ete fait en altitude (mais generalement moins de 15000 pieds), les autres sont a la limite du spatial ou franchement dans l'espace, et les consequences ne sont pas mieux (Starfish Prime en tete.... mais les russes ont leur lots d'"incidents").

    Tout les autres sont au sol, sur des tours, en subsurface

    Il suffit de voir ce qui s'est passé avec Tchernobyl et Fukushima où une partie infime de radionucléides a été mise en suspension dans l'atmosphère
    Ca n'a pas grand chose a voir avec une arme nucleaire..., et Cernobyl a mis plus de 400x plus de materiau radioactif (different de surcroit) dans l'atmosphere qu'Hiroshima

    Hiroshima 75000 morts directs et 250000 estimés à terme , avec une bombinette qui n'a rien à voir avec celles d'aujourd'hui .
    et en surface c'est quoi?, 5km de diametre pour inclure toutes les victimes?

    Je ne sous-estime pas les effets d'une bombe nucleaire, je reagis juste au sujet de cette discussion, qui consiste a 'detruire la planete'.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/09/2018 à 09h33.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  13. #10
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par XK150 Voir le message
    Les tests jusqu'en 1963 étaient de faible puissance ,
    Je croyais que la Tsar Bomba avait explose en 1963, mais cela semble etre 1961.

    En fait, tout les tests de grande puissance (Castle's, Ivy Mike et les tests de Nouvelle Zemble) ont eu lieu avant 1963 et font tous au dela de 10Mt (soit des centaines de fois plus qu'Hiroshima), donc cette affirmation est fausse.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  14. #11
    Geb

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Ce n’est que sur internet que vous trouvez ce genre d’exagération : « détruire la planète », « menacer toute vie sur Terre », « détruire l’humanité », etc., etc.

    C’est ce que je soupçonnais dès le départ et j’ai pu m’en assurer grâce à la petite recherche sur le net dont je faisais état ci-dessus.

    En fait, les études d’avril 2012 et de novembre 2013 que j’ai mentionné plus haut font état d’une famine extrêmement sévère au niveau mondial liée à une chute de 10 à 20*% de la production de riz, de maïs et de blé (entre autres choses), elle-même liée à une chute des température et de l’ensoleillement dû à la poussière soulevée par les 100 explosions nucléaires de faible puissance, poussière atmosphérique qui s’étendrait dans le monde entier en 2 semaines environ.

    La question que je me pose est plutôt la suivante :

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Étant donné que ce rapport, publié par le président de l'International Physicians for the Prevention of Nuclear War, d'abord en avril 2012, puis révisé en novembre 2013 a pour source de nombreuses publications issues d'une seule et même équipe (Toon et al., 2007 ; Robock et al., 2007 ; Helfand, 2007 ; Özdogan et al., 2012 ; Xia et al., 2013), j'aurais voulu avoir votre sentiment par rapport à sa fiabilité
    Je me suis un peu renseigné sur Brian Toon et Richard Turco qui ont inventé l’expression « hiver nucléaire » et alerté les responsables soviétiques et américains sur les effets de celui-ci au début des années 1980. D'ailleurs, il aime dire que c'est cette prise de conscience des effets d'une guerre nucléaire qui a mené Gorbatchev et Reagan a la désescalade.

    En gros, le discours de Brian Toon, Richard Turco et Alan Robock est de dire que même un conflit régional qui verrait l’utilisation de l’arme nucléaire à un niveau relativement faible (un total de 100 détonations de faible puissance) aurait des conséquences planétaires sur le commerce et l’approvisionnement alimentaire et menacerait probablement l’existence du mode de vie occidental.

    Cordialement.

  15. #12
    ramorix

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    au dela de 10Mt (soit des centaines de fois plus qu'Hiroshima)
    des milliers de fois même puisque Hiroshima, c'est ~15kt.

    Et le Krakatoa (1883) !
    pourquoi personne n'en parle, il est si connu ?
    C'est lui la plus formidable explosion, le son le plus puissant jamais entendu par une oreille humaine, de mémoire d'homme :
    L'explosion est audible dans toutes les Indes néerlandaises bien sûr, mais aussi à Alice Springs dans le centre de l'Australie et à l'île de Rodrigues dans le sud-ouest de l'océan Indien, situées respectivement à 3 500 et à 4 800 kilomètres du Krakatoa2. À 160 kilomètres de distance, il atteint encore 180 décibels
    il est estimé (selon wiki..) a 13 000 fois la puissance de la bombe d'Hiroshima.
    et ça donne ça :

    Le panache de cendres volcaniques est monté à quatre-vingts kilomètres dans l'atmosphère et a répandu suffisamment de particules pour abaisser la température mondiale moyenne de 0,25 °C l'année suivante, avec une amplitude allant d'approximativement 0,18 à 1,3 °C. Les modèles climatiques continuent à être chaotiques durant quelques années, et les températures ne reviennent à la normale qu'après 1888.

    L'éruption a émis une quantité inhabituelle de dioxyde de soufre haut dans la stratosphère tout autour de la planète. La concentration d'acide sulfurique a augmenté dans les cirrus, augmentant l'albédo des nuages et la réflexion des rayons solaires incidents jusqu'à ce qu'il retombe en pluies acides. Ces poussières sont également à l'origine des couchers de soleil flamboyants, puis rouge lie-de-vin qui inspirèrent nombre d'artistes, comme William Ashcroft avec ses centaines de chromolithographies ou Edvard Munch avec Le Cri en 1893, ainsi que des colorations inhabituellement vives de la Lune comme à Londres. Dans plusieurs villes des États-Unis, des lueurs rougeoyantes sont prises pour des incendies et l'on fait appel aux pompiers.
    Ces phénomènes de nuages noctulescents essentiellement composés de glace sont provoqués par la diffraction de la lumière par les particules de lave pulvérisée montées dans la stratosphère et se manifestent pendant environ trois ans.
    De toute façon, rappelons que le principe de la dissuasion nucléaire, qui fonctionne depuis ~70 ans, c'est... de ne pas s'en servir
    c'est juste pour faire peur, et ça fonctionne parfaitement depuis 7 décennies.
    C'est pas aujourd'hui qu'on risque un conflit nucléaire global, en tout cas, ça risque beaucoup moins que dans les années 60.

    Rappelons aussi que si on ne fait plus d'énormes bombes comme la tsar bomba, c'est parce qu'on a compris (depuis la fin des années 60) qu'une grappe de petites bombes (MIRV) est considérablement plus efficace qu'une énorme bombe.
    Avec beaucoup moins de puissance, on fait beaucoup plus de dégâts.

    La puissance brute d'un arsenal n'est donc pas une information suffisante pour estimer les dégâts que pourrait causer un conflit nucléaire.

  16. Publicité
  17. #13
    f6bes

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Bjr à toi,
    "....C'est pas aujourd'hui qu'on risque un conflit nucléaire global, en tout cas, ça risque beaucoup moins que dans les années 60...."
    Tant qu'on ne tombe pas sur des dérangés du cerveau !
    Et Dieu sait qu'on est à l'abri de rien en ce domaine!

    Nota: la bobinette d'il y a 200 millions d'annnées à laisser les dinosaures sur le tapis,
    mais les " souris" s'en sont sorties.
    Bonne journée

  18. #14
    SK69202

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    En fait, les études d’avril 2012 et de novembre 2013 que j’ai mentionné plus haut font état d’une famine extrêmement sévère au niveau mondial liée à une chute de 10 à 20*% de la production de riz, de maïs et de blé (entre autres choses), elle-même liée à une chute des température et de l’ensoleillement dû à la poussière soulevée par les 100 explosions nucléaires de faible puissance, poussière atmosphérique qui s’étendrait dans le monde entier en 2 semaines environ.

    La question que je me pose est plutôt la suivante :
    Le résultat simulé d'une famine éventuelle est à rapprocher du résultat réel sur la population mondiale des 10km3 de poussières injectés dans la stratosphère par le Pinatubo en 1991.
    Le résultat simulé des multiples incendies simulés est à rapprocher de celui des feux de forêts géants, Russie 1921, Canada 1825, 1950, qui ne sont pas les seuls ces années là, et de leurs effets sur la population mondiale.
    Le problème est dans le modèle climatique, incapable de prévoir "le temps" à plus de quelques heures dans le futur et donc les récoltes de l'année suivante, la bourse de Chicago ne s'y risque que très peu.
    Le stock de nourriture mondiale d'avance est de l'ordre de 39 jours, très mal réparti, toute disruption des chaines d'alimentations conduirait à une famine pas l'année suivante, mais dans les semaines qui vont suivre un échange nucléaire limité ou pas.
    Dernière modification par SK69202 ; 28/09/2018 à 11h15.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #15
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    aurait des conséquences planétaires sur le commerce et l’approvisionnement alimentaire et menacerait probablement l’existence du mode de vie occidental.
    Ca en effet, certainement, mais il y a beaucoup de geopolitique qui jouerait la dedans egalement. Difficile donc d'estimer ce qui se passerait exactement, meme si les modeles de dommages "environmentaux" s'averent exacts

    Citation Envoyé par ramorix
    des milliers de fois même puisque Hiroshima, c'est ~15kt.
    (>)10000/15, pour moi, ca fait rarement des milliers , mais toujours des centaines

    Les exemples (volcaniques) que j'ai pris sont des tentatives de comparaisons avec l'arsenal nucleaire mondial. Parce que l'energie totale liberee par le Krakatau 1883, ce n'est jamais que 4x Tsar Bomba...

    Tambora 68ans plus tot, c'est quand meme autre chose, mais on a pas de descriptions claires locales (comme le Krakatau), faute de survivants capables de decrire l'evenement.
    Tu peux lire les descriptions faites en differents lieux sur Terre, c'est fort similaire au Krakatau, sauf que l'on retrouve des couches de cendres a plus d'un millier de km du volcan, et pas de tsunami dans ce cas-ci. L'effet climatique est plus complexe. El Chichon 1985 (VEI5) a eu le meme impact climatique que le Pinatubo 1991 (pourtant 10x plus puissant), tout est dans la nature des aerosols injectes dans l'atmosphere. Dans le cas nucleaire, peut etre devrait-on regarder les effets du beton vaporise sur l'atmosphere....

    Rappelons aussi que si on ne fait plus d'énormes bombes comme la tsar bomba, c'est parce qu'on a compris (depuis la fin des années 60)
    C'etait pas deja compris au moment de la Tsar Bomba ?, je pensais que c'etait juste un 'regardez, c'est moi qu'ai la plus grosse' sans autre but, non?

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  20. #16
    Fustigator

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Si il est question ici de disparition de l'humanité, on peut se rappeler utilement que même si on en fait disparaître 99%, vu la taille de population globale, ça ne remet pas a priori au cause la survie de l'espèce.

    Donc, je ne vois pas trop où est le soucis.

  21. #17
    SK69202

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Parce que l'energie totale liberee par le Krakatau 1883, ce n'est jamais que 4x Tsar Bomba...
    C'est la seule explosion humaine qui approche le domaine des dieux.

    Mais l'image médiatique habituelle de l'apocalypse est française, c'est celle du plus puissant essai français et de ses 2.6 petits mégatonnes.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  22. #18
    Amanuensis

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    En gros, le discours de Brian Toon, Richard Turco et Alan Robock est de dire que même un conflit régional qui verrait l’utilisation de l’arme nucléaire à un niveau relativement faible (un total de 100 détonations de faible puissance) aurait des conséquences planétaires sur le commerce et l’approvisionnement alimentaire et menacerait probablement l’existence du mode de vie occidental.
    Personnellement, quand je lis cela, ce qui me vient en premier à l'esprit n'est pas tant le danger de l'usage de l'arme nucléaire, que l'extrême vulnérabilité de « l’existence du mode de vie occidental» que cela sous-entendrait.

    J'ai l'impression à la fois d'exagération de l'effet de l'usage de l'arme nucléaire sur la planète et de la vulnérabilité du système.

    Et l'aspect que j'aimerais voir mieux confirmer ou infirmer est le second! Car de «catas» potentielles à l'échelle planétaire, il y en a bien d'autres sources.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.

  23. Publicité
  24. #19
    SK69202

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Et l'aspect que j'aimerais voir mieux confirmer ou infirmer est le second! Car de «catas» potentielles à l'échelle planétaire, il y en a bien d'autres sources.
    A l'échelle planétaire je ne vois que les éruptions volcaniques d'importances, les effets que certaines ont eu sur des sociétés bien plus résilientes que la notre devrait nous alarmer.
    Pour le mode de vie "local", ma préférence va au froid humide, un hiver neigeux entrainerait un ralentissement de la circulation des marchandises et donc une déstabilisation des flux de nourriture vers les villes, juste à regarder ce qui c'est passé pour Londres au début de cette année. Un truc plus étendu sur l'Europe et on en discuterait ici.

    J'ai l'impression à la fois d'exagération de l'effet de l'usage de l'arme nucléaire sur la planète et de la vulnérabilité du système.
    Le système tient parce qu'il y a l'électricité et il n'y a pas besoin d'armes atomiques pour couper l'électricité durablement.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  25. #20
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    A l'échelle planétaire je ne vois que les éruptions volcaniques d'importances, les effets que certaines ont eu sur des sociétés bien plus résilientes que la notre devrait nous alarmer.
    Recemment (Mars 2018), c'etait le sujet d'un article dans Geosphere, resume ici dans Nature. Le meme Alan Robock mentionne dans le post de Geb est un des co-auteurs d'ailleurs.

    On est pas vraiment a l'abri des VEI7 (Tambora, Rinjani, Baekdu, Taupo, Santorin, etc.) alors que les VEI8 (Yellowstone, Taupo, Toba,...), c'est plus du pas-de-bol. Reste a se demander si c'est plus probable qu'un conflit nucleaire.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/09/2018 à 13h34.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  26. #21
    minushabens

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Si il est question ici de disparition de l'humanité, on peut se rappeler utilement que même si on en fait disparaître 99%, vu la taille de population globale, ça ne remet pas a priori au cause la survie de l'espèce.

    Donc, je ne vois pas trop où est le soucis.
    tant que tu es dans les bons 1% ...

  27. #22
    ramorix

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    (>)10000/15, pour moi, ca fait rarement des milliers , mais toujours des centaines
    certes, ta phrase exacte est :
    au dela de 10Mt (soit des centaines de fois plus qu'Hiroshima)
    donc quasiment un millier, mais pas "des milliers", d'accord.
    Donc des centaines, c'est vrai.
    Tsar Bomba c'est quand même 20Mt, donc plus d'un millier, et plus d'un millier... c'est des milliers lol

    Je pinaille ...

    Tambora 68ans plus tot, c'est quand meme autre chose, mais on a pas de descriptions claires locales (comme le Krakatau), faute de survivants capables de decrire l'evenement.
    Tu peux lire les descriptions faites en differents lieux sur Terre, c'est fort similaire au Krakatau, sauf que l'on retrouve des couches de cendres a plus d'un millier de km du volcan, et pas de tsunami dans ce cas-ci. L'effet climatique est plus complexe. El Chichon 1985 (VEI5) a eu le meme impact climatique que le Pinatubo 1991 (pourtant 10x plus puissant), tout est dans la nature des aerosols injectes dans l'atmosphere. Dans le cas nucleaire, peut etre devrait-on regarder les effets du beton vaporise sur l'atmosphere....
    tu fais comme les soviétiques, tu joues a celui qui a la plus grosse
    "Mon volcan est plus balèze que le tient"
    je déconne...
    J'imagine que Tambora aussi a perturbé le climat pendant plusieurs années.

    C'etait pas deja compris au moment de la Tsar Bomba ?, je pensais que c'etait juste un 'regardez, c'est moi qu'ai la plus grosse' sans autre but, non?
    C'était certainement déjà compris, mais il manquait la technologie MIRV.
    Mais effectivement, c'était le concours de la plus grosse à l'époque.
    Rappelons que la Tsar bomba était trop massive pour être accrochée aux missiles balistiques de l'époque (en tout cas pour qu'ils puissent parcourir plusieurs milliers de km).
    Donc c'était censé être un largage par avion, qui prend par définition un temps considérablement plus long (plusieurs heures de vol avant l'objectif) et qui présente une vulnérabilité (interception) qu'une frappe de missile balistique qui ne prend qu'une poignée de minutes, et contre laquelle on ne peut rien faire.
    Et si en plus le missile délivre des charges capables de rayer la mégalopole de la cote est, par exemple, avec une succession de charges en grappe, on voit que la technologie MIRV est considérablement plus redoutable que la menace de la tsar bomba.

    un petit lien pour ceux qui ne connaissent pas le monstre :
    https://www.youtube.com/watch?v=sQ8qWpWK0Lk

    Ce qui m'effraie le plus c'est la taille ridicule de la bombe en comparaison de sa puissance.
    Les images de ce monstre sont apocalyptiques et je suis toujours choqué en les regardant, même des années après les avoir vu pour la première fois.

    On est pas vraiment a l'abri des VEI7 (Tambora, Rinjani, Baekdu, Taupo, Santorin, etc.) alors que les VEI8 (Yellowstone, Taupo, Toba,...), c'est plus du pas-de-bol. Reste a se demander si c'est plus probable qu'un conflit nucleaire.
    En fait c'est une question de temps, c'est pas a toi que je vais dire que, de toute façon, des éruptions cataclysmiques, on en aura dans les siècles (voir les décennies) à venir, avec une totale certitude.
    Alors que des frappes nucléaires, on en sait rien, sauf si la prolifération continue, c'est a dire si de plus en plus de pays obtiennent l'arme nucléaire.
    M'enfin bon, ça c'est comme le climat : on va attendre l'imminence avant de commencer a réagir véritablement (autrement que par des annonces ou menaces médiatiques "a la Trump").
    Et il risquera alors d'être déjà trop tard.
    Par exemple, si on entend plus parler de la bombe nord coréenne, c'est parce qu'elle est prête, c'est pas parce qu'ils ont arrêté les recherches sous la menace verbale de Trump, je crois que je n'apprend rien à personne sur ce sujet.
    Dernière modification par ramorix ; 28/09/2018 à 15h12.

  28. #23
    Tawahi-Kiwi

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par ramorix Voir le message
    Tsar Bomba c'est quand même 20Mt, donc plus d'un millier, et plus d'un millier... c'est des milliers lol
    50Mt, c'est un monstre....

    J'imagine que Tambora aussi a perturbé le climat pendant plusieurs années.
    L'année sans été de 1816 est la plus mémorable

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 28/09/2018 à 16h34.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  29. #24
    SK69202

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    C'était certainement déjà compris, mais il manquait la technologie MIRV.
    Mais effectivement, c'était le concours de la plus grosse à l'époque.
    Il n'y a pas que ça, il y a la démarche de Sakharov pour limiter les essais aériens et leur retombées, on en fait un hors de proportion (bombe de 100 MT, réglée sur 50 qui en produit 57), puis on s'assoie et on discute.
    Ce n'est pas l'efficacité de frappes nucléaires futures que l'on discute ici, c'est de leurs effets collatéraux supposés.

    Clairement nous (mode de vie occidental urbain) ne sommes pas prêts de pouvoirs conserver notre "monde" en cas de perturbation majeure, l'atomique vide les villes de leurs habitants en quelques secondes, la volcanique mettrait plus longtemps, des décimètres de ponces et une atmosphère empoussiérée interdisent les transports rapides de l'énergie et de la nourriture nécessaires à la survie de leur millions d'habitants.
    Comparons les buzz médiatiques et les effets sur la survie d'un peu de vent et d'eau à New York (Sandy) et ceux d'Irma sur les iles indépendantes de l'arc antillais, avec la résilience des communautés indonésiennes et philippines aux pieds de leurs dangereux volcans

    On est pas vraiment a l'abri des VEI7 (Tambora, Rinjani, Baekdu, Taupo, Santorin, etc.)
    J'ai un faible pour les candidats peu étudiés et non surveillés (arcs océaniques, Andes, Kamtchatka) , un ton en dessous, je garde un œil sur l'islandais qui grogne le plus dangereux.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  30. Publicité
  31. #25
    homersimpson62

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    bonjour
    un lien bien parlant.. ou plutot sonore ...
    les Français , arrives sur le tard , se rattrapent bien..
    https://www.youtube.com/watch?v=Gi1DrPZzxyU
    et sur le terrain ça donne ça ..
    37°05'31.56"N 116°02'04.30"O
    soit 130 km dans le 320° de Las Vegas...
    a voir sur google earth

  32. #26
    arbanais83

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Si notre arsenal nucléaire est au niveau du reste de notre matériel militaire il bon d'avoir des coefficients importants.
    Rappel 1 hélicoptère Tigre sur 6 ou 7 en état de voler...1 seul porte avion nucléaire ( combien de temps a-t-il réellement passé à la mer depuis sa construction ? ) je m'arrête là il n'y a qu'à reprendre le discours d'un ancien chef d'état major parti ou poussé à la retraite.
    De combien de sous-marin nucléaires disposons nous ? et combien sont-ils à la mer opérationnels en même temps ? 1/3 ? dans ce cas il nous faut bien 3 fois plus de missiles nucléaires que ce qui est nécéssaire à moins de n'avoir qu'un seul jeux de missiles et charges nucléaires par sous-marin à la mer.
    Et ce sans tenir compte des ratés de missiles ! Oui c'est déjà arrivé et cela n'a pas fait très sérieux. Nous ne sommes quand même pas en Corée du Nord !
    Bon les Russe et les Américains, les chinois peut-être ont des coefficients supérieurs aux notres, peut-être sont-ils plus riches ou ont-ils moins confiance en leur matériels

  33. #27
    SK69202

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    En fait si le scénario d'apocalypse fait toujours peur, l'arme nucléaire n'a été décisive qu'une seule fois lors de la 2ème et 3ème explosion, et encore il y avait moyen de s'en passer, depuis qu'une parité d'anéantissement existe, elle ne sert qu'à faire peur, bref elle a été vachement moins décisive que les archers mongols à cheval pour la conquête et aussi efficace pour la terreur.

    Le truc aujourd'hui c'est la dissuasion non nucléaire, un petit millier d'explosions conventionnelles portées par vecteurs hypersoniques et les moyens de contrôle et d'action d'un état agressif ont disparu, mais pas ses villes ni sa population, il lui reste donc le choix de la défaite ou celui de l'anéantissement.
    Bref son monde est détruit et il y a moyen de discuter pour savoir si la planète s'en porterait 150 fois mieux.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #28
    Zefram Cochrane

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    Personnellement, quand je lis cela, ce qui me vient en premier à l'esprit n'est pas tant le danger de l'usage de l'arme nucléaire, que l'extrême vulnérabilité de « l’existence du mode de vie occidental» que cela sous-entendrait.

    J'ai l'impression à la fois d'exagération de l'effet de l'usage de l'arme nucléaire sur la planète et de la vulnérabilité du système.

    Et l'aspect que j'aimerais voir mieux confirmer ou infirmer est le second! Car de «catas» potentielles à l'échelle planétaire, il y en a bien d'autres sources.
    Bonjour,
    Un conflit nucléaire local genre Inde-Pakistan aurait les même conséquences qu'une éruption majeure.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Année_sans_été
    et entraînerait une famine à l'échelle mondiale sauf qu'on est 8 000 000 000 et non plus 1 125 000 000
    Dailleurs la disparition de la pluspart des grandes civilisations trouvent leur origine par un boulversement climatique.
    Le printemps arabe est intimement lié à la suspension des exportations de blé par la Russie suite aux incendies qui avaient ravagé la Russie en 2010
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps_arabe
    et déjà en 2006 il y avait eu des émeutes au Magheb lié au prix du blé
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/1280661

    Pour ce qui est de la fragilité de nos sociétés occidentales, il y a eu un précédent
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Séisme...755_à_Lisbonne
    Tous les bateaux qui était nécessaires à maintenir l'influence du Portugal sur ses colonies et dont dépendait sa prospérité, ont été coulés en l'espace d'un claquement de doigt et la sentence fut immédiate: déclin irréversible de la zone d'influence du Portugal.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Empire_khmer
    Un autre exemple vient de l'empire Khmer . la civilisation Khmer reposait sur la prospérité agricole et son réseau d'irrigation. Mais, ce dernier était devenu tellement complexe qu'il fut impossible à entretenir, fragilisant l'ensemble face aux aléas climatiques . C'est un peu la version hydrolique du crack boursier de 2008

    Si je pense que l'hummanité survivrait à terme à un conflit nucléaire, même de grande ampleur, les cartes risquent d'être très sérieusement rebattues et il n'est pas improbable que l'humanité perde son statut d'espèce dominante de cette planète.
    On the influence of gravitation on the propagation of light.

  35. #29
    arbanais83

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par Zefram Cochrane Voir le message
    Si je pense que l'hummanité survivrait à terme à un conflit nucléaire, même de grande ampleur, les cartes risquent d'être très sérieusement rebattues et il n'est pas improbable que l'humanité perde son statut d'espèce dominante de cette planète.
    Même avec un retour au niveau de l'homme de cro-magnon elle resterait encore l'espèce dominante de la planète !
    Il n'y a que sa disparition totale qui pourrait changer cette donne.
    Quelle espèce vois tu capable de prendre ce relais ?

  36. #30
    arbanais83

    Re : Arsenal nucléaire mondial = 150 fois de quoi "détruire la planète" ???

    Citation Envoyé par Zefram Cochrane Voir le message
    Pour ce qui est de la fragilité de nos sociétés occidentales, il y a eu un précédent
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Séisme...755_à_Lisbonne
    Tous les bateaux qui était nécessaires à maintenir l'influence du Portugal sur ses colonies et dont dépendait sa prospérité, ont été coulés en l'espace d'un claquement de doigt et la sentence fut immédiate: déclin irréversible de la zone d'influence du Portugal.
    Bizarre, donc les portugais étaient assez stupides pour construire des bateaux et les laisser tous au port plutôt qu'en train de naviguer et commercer

Sur le même thème :

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Blanc] LL Candy Smart CTY 11 : voyants "START" et " TRES SALE" clignotent 1 fois ?
    Par riddick841 dans le forum Dépannage
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/08/2014, 13h14
  2. "Arsenal" d'un médecin sur un terrain de Football.
    Par Cech dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/07/2014, 06h53
  3. L'arsenal nucléaire mondial pourrait il détruire toute vie sur Terre?
    Par evrardo dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 18
    Dernier message: 16/11/2012, 20h04
  4. La "densité de fluide nucléaire", c'est quoi ?
    Par Koko76 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2010, 17h07