Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Large Hadron Collider



  1. #1
    N_L

    Large Hadron Collider

    Bonjour,
    J'ai trouvé cet article dans wikipedia :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Large_Hadron_Collider

    Il est dit que ce prochain grand accélérateur de particules sera mis en opération en 2007 au CERN en Suisse.
    Les physiciens espèrent répondre à plusieurs questions à l’aide de ces appareils :

    * Qu'est-ce que la masse ? (Nous savons comment la mesurer, mais quelle est sa nature ?)

    * Quelle est l’origine de la masse ? (Plus précisement, est-ce que le boson de Higgs existe ?)

    * Pourquoi les différentes particules élémentaires ont-elles des masses différentes ? (C’est-à-dire, est-ce que les particules interagissent avec le Higgs ?)

    * Nous savons qu'une énorme partie de l'énergie (masse) contenue dans l'univers n'est pas constituée de la matière telle que nous la connaissons. Qu'est-ce donc ? (Qu’est-ce que la matière noire, l’énergie noire ?)

    * Est-ce que la supersymétrie existe ? Et si oui quel est le modèle supersymétrique qui décrit la Nature (aujourd'hui plusieurs modèles s'affontent) ?

    * Est-ce que l’antimatière est une réflexion parfaite de la matière ?

    * Existe-t-il d’autres dimensions, comme le prédisent de nombreux modèles inspirés de la théorie des cordes, et si oui, peut-on les « voir » ?

    Tout ceci a l'air passionnant. Que peut-on attendre réellement de cet accélerateur à votre avis ?

    -----

    Il est plus difficile de désagréger une tradition ou un préjugé qu'un atome [Albert Einstein]

  2. Publicité
  3. #2
    Gwyddon

    Re : Large Hadron Collider

    Salut,

    ALors pour ce qui est de la première question, c'est un peu présomptueux à mon avis, et le LHC ne répondra pas à celle-ci.

    * Quelle est l’origine de la masse ? (Plus précisement, est-ce que le boson de Higgs existe ?)

    * Pourquoi les différentes particules élémentaires ont-elles des masses différentes ? (C’est-à-dire, est-ce que les particules interagissent avec le Higgs ?)
    Ces deux questions sont identiques en fait. C'est le gros objectif de deux expériences sur le LHC : ATLAS et CMS. On avait déjà senti des frémissements du Higgs à la fin de vie du LEP, mais rien de bien concluant car on se trouvait dans une zone limite pour le LEP. Le LHC, qui fonctionnera aux échelles du TeV (en énergie réelle d'interaction, de l'ordre de 1 TeV), doit voir le Higgs s'il existe (et très probablement vers 118 GeV). On étudie en ce moment activement les canaux VBF, et un des bons canaux non-VBF pour produire le Higgs est la fusion g-g qui se désintègre en

    En tout cas, ce qui est sûr c'est que l'on aura de la nouvelle physique, car c'est un domaine encore inexploré en énergie.


    Est-ce que l’antimatière est une réflexion parfaite de la matière ?
    C'est le but de l'expérience LHCb. Attention : on sait déjà que antimatière et matière ne sont pas parfaitement symétriques (violation de CP notamment). Le but est de mieux l'étudier, et de voir si la contribution de cette violation est assez importante pour expliquer la disparition de l'antimatière au profit de la matière dans notre univers. On en attend beaucoup (et elle fonctionnera en parallèle de BaBar, expérience du même type, à des énergies moins élevées, au SLAC).


    Est-ce que la supersymétrie existe ? Et si oui quel est le modèle supersymétrique qui décrit la Nature (aujourd'hui plusieurs modèles s'affontent) ?
    Il n'y a pas plusieurs modèles supersymétriques en concurrence, il y a plusieurs modèle qui utilisent la supersymétrie, c'est légèrement différent. En tout état de cause, on a des chances de la voir au LHC.

    En ce qui concerne l'énergie noire, je ne sais pas trop, je laisse à d'autres le soin d'éclaircir cela
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  4. #3
    monsieurab

    Re : Large Hadron Collider

    Bonjour
    Pour l'énergie noire, il s'agit en fait de chercher des traces du neutralino qui est unc candidat sérieux. D'ailleurs, je pense qu'il vaut mieux parler de matière noire.
    Le neutralino est une particule très (mais alors très) massive, mais qui un peu à l'image du neutrino, interagit peu avec la matière.

    Pour la première question par contre, si on met en évidence le higgs, alors on saura que la masse n'est que l'intensité d'interaction entre une particule et le champs du higgs (si je ne m'abuse).
    Dernière modification par monsieurab ; 23/06/2006 à 15h56.

  5. #4
    Gwyddon

    Re : Large Hadron Collider

    Citation Envoyé par monsieurab
    Pour la première question par contre, si on met en évidence le higgs, alors on saura que la masse n'est que l'intensité d'interaction entre une particule et le champs du higgs (si je ne m'abuse).
    Mais en fait on n'en saura pas vraiment plus, on a juste déplacé le problème car on introduit de nouvelles constantes de couplages, et on ne sait pas trop d'où elles viennent et pourquoi elles ont telle valeur plutôt qu'une autre
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  6. #5
    chercheur

    Re : Large Hadron Collider

    Citation Envoyé par 09Jul85
    Salut,

    ALors pour ce qui est de la première question, c'est un peu présomptueux à mon avis, et le LHC ne répondra pas à celle-ci.



    Ces deux questions sont identiques en fait. C'est le gros objectif de deux expériences sur le LHC : ATLAS et CMS. On avait déjà senti des frémissements du Higgs à la fin de vie du LEP, mais rien de bien concluant car on se trouvait dans une zone limite pour le LEP. Le LHC, qui fonctionnera aux échelles du TeV (en énergie réelle d'interaction, de l'ordre de 1 TeV), doit voir le Higgs s'il existe (et très probablement vers 118 GeV). On étudie en ce moment activement les canaux VBF, et un des bons canaux non-VBF pour produire le Higgs est la fusion g-g qui se désintègre en

    En tout cas, ce qui est sûr c'est que l'on aura de la nouvelle physique, car c'est un domaine encore inexploré en énergie.




    C'est le but de l'expérience LHCb. Attention : on sait déjà que antimatière et matière ne sont pas parfaitement symétriques (violation de CP notamment). Le but est de mieux l'étudier, et de voir si la contribution de cette violation est assez importante pour expliquer la disparition de l'antimatière au profit de la matière dans notre univers. On en attend beaucoup (et elle fonctionnera en parallèle de BaBar, expérience du même type, à des énergies moins élevées, au SLAC).




    Il n'y a pas plusieurs modèles supersymétriques en concurrence, il y a plusieurs modèle qui utilisent la supersymétrie, c'est légèrement différent. En tout état de cause, on a des chances de la voir au LHC.

    En ce qui concerne l'énergie noire, je ne sais pas trop, je laisse à d'autres le soin d'éclaircir cela
    Les particules élémentaires ont des masses différentes : " élémentaire" n'est donc bien qu'une image !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gwyddon

    Re : Large Hadron Collider

    Pourriez-vous expliciter votre pensée ?

    Parce que en l'état ça ne veut pas dire grand chose...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    dreamerboy

    Re : Large Hadron Collider

    Bonjour,
    Je profite de ce topic consacré au LHC pour vous poser une question qui m'est venue a l'esprit hier :
    Comment et pq avoir choisi cette longueur précise pour le LHC ? (27 km +- c'est bien ca?)

    Merci,
    Dreamer

  11. #8
    Barmecides

    Re : Large Hadron Collider

    Citation Envoyé par dreamerboy Voir le message
    Comment et pq avoir choisi cette longueur précise pour le LHC ? (27 km +- c'est bien ca?)
    Parceque l'on reutilise les infrastructures (le tunnel) du precedent collisionneur LEP.
    Apres pour le collisionneur LEP, on cherchait a construire un anneau avec un rayon de courbure le plus grand possible qui tienne dans les environs de Geneve (limite entre le lac Leman et le Jura). Le grand rayon de courbure permettait de limiter l'effet dit synchrotron qui fait que l'electron perd de l'energie par rayonnement en tournant. Mais cet effet n'est plus important pour le LHC.

  12. #9
    dreamerboy

    Re : Large Hadron Collider

    Donc en fait la longueur n'est pas scpécifiquement choisie pour une raison précise de vitesse ou de puissance qui sera possible , c'est juste histoire de pas creuser un 2e trou geant comme le LEP ?

    Ca perd tout de suite de sa magie

    Merci
    Dreamer

Discussions similaires

  1. Adaptation d'impedance à large bande
    Par t_elect dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/10/2009, 17h01
  2. GSM pour quoi un large spectre??!!!
    Par BLY51 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/05/2007, 18h55
  3. [Exposé] Sismomètre large bande
    Par physalis dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/03/2006, 10h44
  4. sujet large :!:
    Par essegas dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/08/2004, 22h56