Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

Quelle crédibilité ?




  1. #1
    gatsu

    Quelle crédibilité ?

    Bonjour,

    J'ai été à une conférence d'Alain Aspect sur l'intrication quantique hier midi (très bonne conférence d'ailleur ) et à la fin au moment des questions un intervenant est venu perturber le deroulement de la conference.Le nom de cet intervenant est francis M sanchez.Ces propos extremement virulents et desordonnés m'avaient laissé croire que ce n'etait qu'un "guignol", mais il n'en est apparemment rien puisqu'il est au moins docteur en physique....à ce niveau là je ne peux plus rivaliser et ne peux donc savoir si ce qu'il dit est juste ou non.J'ai donc fait des recherches et ai trouvé un site internet dans lequel il expose la plupart de ces idées sur la recherche en general,la pedagogie et autres complots du big bang etc..dont voici l'adresse:
    http://ref.ac/physics/holophysique/
    J'aimerais juste savoir quel credit on peut accordé aux propos de cet homme?
    merci d'avance pour vos opinions

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    erik

    Re : quelle credibilité?

    Ben disons qu'a partir du momemt où monsieur Sanchez déclare sur son site :
    Le Principe "Holique" (1994) suppose la conservation universelle de l’information dans la Quête Numérique d’un Cosmos Calculatoire Diophantien, et interprète les paramètres physiques comme des bases optimales de calcul. Or RH/2le est 2 à la puissance 26.9999-1, très voisin du dernier terme de la « Hiérarchie Combinatoire » (HC) de l’ANPA, sommant x’ = 2x-1, qui contient 10 et 137, voisins des couplages inverses nucléaire et électrique. Le nombre premier 137 est le "monstre" ignoré de la suite "égyptienne" 1/n (pour n = 5), donc devait être connu des égyptiens (1998) : le temple d’Amon à Karnak illustre 137 et la HC par les 134 colonnes, rangées doublement par 7, de la salle Hypostyle, et les 3 pylônes terminaux.
    on peut penser que tout n'est pas clair dans sa tête, on a déja vu d'autre docteur en physique péter une durite.

    Erik

  4. #3
    deep_turtle

    Re : quelle credibilité?

    Sanchez est très connu pour cette virulence. Il m'a fait le coup à une conférence grand public aussi... J'avais parlé un peu d'expansion de l'Univers, et au moment des questions il a commencé à dire que le modèle du Big-Bang c'était n'importe quoi... J'ai essayé d'abord de répondre, puis de le faire taire, et enfin puisque c'était impossible, de montrer au reste de l'assemblée ce qu'il y avait de non-scientifique dans son attitude.

    Personnellement je ne jugerai pas (pas ici en tout cas) les propos de Sanchez, mais une chose est sûre, il faut faire preuve d'esprit critique et ne pas se laisser prendre par son assurance. Il défend une théorie en laquelle il est seul ou presque à croire, et ne considère les faits expérimentaux que quand ça l'arrange.


  5. #4
    Lambda0

    Re : quelle credibilité?

    J'ai déjà eu ce gars là en cours : complètement hallucinant, je me demandais dans quel asile j'étais tombé ... jusqu'à ce que les anciens me disent que c'était du bizutage.
    A l'époque, il me semblait qu'il s'amusait beaucoup.

  6. #5
    nimzovittch

    Re : quelle credibilité?

    OK mais je trouve un peu facile de discréditer qq avec aussi peu d'arguments...tout ce que je sais c'est que la théorie de de"l'information" est une piste actuelle pour réunir les 2 grandes théories (quantique et relativité) et je suis étonné que l'on ne fasse pas le rapprochement avec les "propos" de ce soit disant "énergumene"...et quant bien il il le serait vraiement ,faudrait il jeter le bébé avec l'eau du bain ...? il y a peut etre qq chose d'intéréssant dans ce qu'il raconte ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    michel33

    Re : quelle credibilité?

    Citation Envoyé par nimzovittch
    OK mais je trouve un peu facile de discréditer qq avec aussi peu d'arguments...tout ce que je sais c'est que la théorie de de"l'information" est une piste actuelle pour réunir les 2 grandes théories (quantique et relativité) et je suis étonné que l'on ne fasse pas le rapprochement avec les "propos" de ce soit disant "énergumene"...et quant bien il il le serait vraiement ,faudrait il jeter le bébé avec l'eau du bain ...? il y a peut etre qq chose d'intéréssant dans ce qu'il raconte ?
    Je suis tout à fait d'accord. Si le personnage "Francis Michel Sanchez" a le contact social particulier, ce qu'il raconte n'est pas nécessairement dénué d'intérêt. Il y a quelques années j'ai survolé son site et été assez troublé par les coïncidences numériques qu'il met en valeur (il travaille avec des nombres purs, donc indépendants de toute unité).

    En gros et en vrac, son principe holique consiste à considérer l'Univers et son contenu comme un tout indissociable où l'information (qui je pense peut être assimilée à la notion d'énergie) est conservée; il considère que la masse est un peu l'équivalent d'un disque dur d'ordinateur où l'information peut être rangée; il n'admet pas que la vitesse de la lumière dans le vide soit une limite pour l'énergie (pour lui c'est trop lent) et établit une vitesse extrèmement rapide pour les ondes gravitationnelles qui traverseraient tout l'univers dans le temps mis par la lumière pour traverser un électron (sauf erreur de ma part, mais il s'agit d'une particule élémentaire). L'Univers que l'on connait serait un trou noir (géant) plongé dans un "Grand-Cosmos" (encore plus grand).

    Je n'ai pas compris tout ce qu'il raconte, ma culture est insuffisante, mais on trouve dans sa prose des éléments qui font rêver.

    Par opposition les théories de la science officielle actuelle sont locales, relativités restreinte et générale, mécanique quantique, et définies par des équations différentielles.

    Il ne faut pas croire que ces théories sont définitives et expliquent tout, principalement dans le domaine de la cosmologie (sujet du site de Sanchez) où pas mal de phantasmes sont permis.

  9. #7
    GBo

    Re : quelle credibilité?

    Citation Envoyé par michel33
    [...]
    Par opposition les théories de la science officielle actuelle sont locales, relativités restreinte et générale, mécanique quantique, et définies par des équations différentielles.
    Il ne faut pas croire que ces théories sont définitives et expliquent tout, principalement dans le domaine de la cosmologie (sujet du site de Sanchez) où pas mal de phantasmes sont permis.
    Ben justement non, l'expérience d'Alain Aspect qui concrétise l'expérience de pensée E.P.R. montre, comme prévu par Eisntein qui s'en étonnait, que l'intrication quantique est tout sauf locale.

    Voici une conférence d'Alain Aspect à l'UTLS, pédagogie à toute épreuve, respect
    http://195.154.234.231/index.php?pag...11,7,298,,,,41

    Après ça, tu ne pourras plus dire que la science "officielle" (comme si'il y avait une science officieuse ) ne fait pas rêver!

    cdlt,
    GBo

  10. Publicité
  11. #8
    michel33

    Re : quelle credibilité?

    Je sens une réaction un peu vive que je ne comprend pas très bien.

    Le but de mon intervention n'était que de souligner que l'on peut trouver des idées intéressantes dans des textes apparemment farfelus et souvent violemment rejetés.

    Citation Envoyé par GBo
    Ben justement non, l'expérience d'Alain Aspect qui concrétise l'expérience de pensée E.P.R. montre, comme prévu par Eisntein qui s'en étonnait, que l'intrication quantique est tout sauf locale.
    GBo
    Cette non localité quantique ne fait pas de cette théorie une théorie globale comme celle que j'ai évoquée.

    Citation Envoyé par GBo
    Après ça, tu ne pourras plus dire que la science "officielle" (comme si'il y avait une science officieuse ) ne fait pas rêver!
    GBo
    J'ai utilisé le qualificatif "officiel", non pas pour introduire une science "officieuse", mais seulement pour préciser qu'il s'agit des théories reconnues par la communauté scientifique, lesquelles sont "officiellement" enseignées dans les divers établissements. Ce terme n'est pas anodin car il semble bien que certaines idées n'arrivent pas à passer; voir l'avis de PHILIP W. ANDERSON : http://www.edge.org/q2005/q05_10.html

    Sur ce bonne nuit.

  12. #9
    GBo

    Re : quelle credibilité?

    Ce qui est éventuellement irritant dans le terme "science officielle", c'est qu'elle est utilisée de façon stéréotypée par quelques scientifiques (dans le meilleurs des cas) aigris et paranos, qui estiment que leur immense génie n'est pas reconnu à sa juste valeur, alors qu'en fait il y a souvent de bonne raisons qui font que...
    Tu remarqueras que les mêmes n'ont aucune vergogne à accuser Einstein d'être un parfait imposteur, alors qu'il se trouvait justement lui aussi, comme tout innovateur, en porte à faux avec les théories précédentes (cf. son intuition du photon dès 1905, en contradiction avec la théorie ondulatoire). Mais pas pestiféré pour autant, rien de plus officiel que Planck, qui a vu pourtant très tôt le potentiel de celui qui était inconnu en 1905...

    Mais il n'y avait pas de réaction particulièrement vive de ma part à ton égard, et je te conseille vraiment de voir cette conférence d'Aspect, tu me remercieras car elle est vraiment top (je suis profane également en méca Q...).

    Coté "théorie globale", la théorie des supercordes dont parle Philip Anderson est justement une candidate prometteuse, pourvu qu'on arrive à démontrer un jour qu'elle puisse prédire des choses observables...ce qui est le souci des chercheurs semble t'il, ce qu'il ne dit pas.
    Si Philip Anderson a mieux, une théorie globale fondée sur l'expérience dès le départ, donc scientifique dans la définition popperienne du terme, qu'est-ce qu'il attend au juste pour la lancer?
    Menace d'un complot?

    cdlt,
    GBo

  13. #10
    michel33

    Re : quelle credibilité?

    J'ai bien l'impression que le fil initial se perd mais, avant de clore cette discussion en ce qui me concerne, je voudrais commenter un peu ce que raconte P.W. Anderson car je crois qu'il n'a pas été bien compris.

    La théorie des supercordes est née dans l'espoir de construire un modèle qui contiendrait un peu toutes les théories physiques qui "marchent" mais dont les domaines de validité sont limités. Les cordes, membranes, ... qui sont à la base de cette théorie vivent dans un volume extrèmement petit (échelle de Planck) avec de plus des dimensions supplémentaires, ce qui rend le modèle de base inaccessible à toute expérience directe (si cette définition est complètement fausse, ne pas hésiter à corriger car je suis très loin de connaitre cette théorie en détail).

    Ce qui est important est que la démarche est purement spéculative (sans support expérimental), ce qui est tout à fait acceptable.

    Citation Envoyé par GBo
    Coté "théorie globale", la théorie des supercordes dont parle Philip Anderson est justement une candidate prometteuse, pourvu qu'on arrive à démontrer un jour qu'elle puisse prédire des choses observables...ce qui est le souci des chercheurs semble t'il, ce qu'il ne dit pas.
    GBo
    si il le dit, en faisant remarquer que, malgré plusieurs dizaines d'années de développement intensif, cette théorie n'a pas encore pu conduire, ni à l'explication de phénomènes observés non expliqués, ni à la prédiction de nouveaux phénomènes qui n'auraient pas encore été observés mais qui pourraient l'être, ce qui est tout de même fondamental pour une théorie physique, d'où son avis que cette théorie, pour laquelle de nombreux développements de qualité ont été réalisés, s'intégrerait mieux dans le cadre des mathématiques pures que de la physique.

    Citation Envoyé par GBo
    Si Philip Anderson a mieux, une théorie globale fondée sur l'expérience dès le départ, donc scientifique dans la définition popperienne du terme, qu'est-ce qu'il attend au juste pour la lancer?
    Menace d'un complot?

    cdlt,
    GBo
    son but n'est pas de proposer une autre théorie bien à lui mais de faire en sorte que de jeunes chercheurs, intéressés par la physique théorique, puissent aborder d'autres sujets, ce qui semble impossible aujourd'hui.
    Il n'y a aucun complot là-dedans, c'est simplement un problème humain et de système, les décideurs, qui vont proposer des sujets de thèses, attribuer des postes, accepter ou refuser des articles, sont les spécialistes des supercordes.
    Une information significative dans ce qu'écrit P.W. Anderson est que le simple maintien à niveau d'un individu dans les développements de cette théorie est une activité à plein temps; que peut bien comprendre un individu ordinaire comme moi à la lecture d'un article sur ce sujet, même de vulgarisation ?

    Merci à GBo pour cet échange.
    Pour le cas Sanchez, on peut parcourir son site mais en utilisant son cerveau; c'est quand même là que j'ai entendu parler pour la première fois de l'application de principes holographiques en physique théorique (il y a plus de 10 ans).

  14. #11
    GBo

    Re : quelle credibilité?

    Quand on parle du loup..Alain Aspect médaille d'or 2005 du CNRS:
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-699012,0.html
    cdlt,
    GBo

  15. #12
    Coincoin

    Re : quelle credibilité?

    Je savais bien que j'en avais déjà entendu parler !
    Ce soir, lors d'une conférence d'Hubert Reeves à l'ESPCI, au moment des questions un certain monsieur "Sanchez d'Orsay" a demandé à "Hubert" (en le tutoyant) de parler du rapport 10120 entre la théorie quantique et la constante cosmologique, du rôle méconnu de Lemaître dans la genèse du Big-Bang et du modèle d'Univers stationnaire je-sais-plus-quoi. Hubert Reeves a gentiment accepté de répondre à une des questions (celle sur Lemaître), mais Sanchez a commencé à râler pour qu'il réponde à ses autres questions. Bref, ça a bloqué les questions des autres pendant environ une minute (Hubert Reeves expliquant que de toute façon qu'il lui faudrait une demi-heure pour répondre à ses questions, que c'était trop technique et qu'il préfèrait s'en tenir à une question par personne).
    L'hurluberlu frappe toujours.
    Encore une victoire de Canard !

  16. #13
    Tenacatita

    Re : quelle credibilité?

    Ben disons qu'a partir du momemt où monsieur Sanchez déclare sur son site :
    Citation:
    Le Principe "Holique" (1994) suppose la conservation universelle de l’information dans la Quête Numérique d’un Cosmos Calculatoire Diophantien, et interprète les paramètres physiques comme des bases optimales de calcul. Or RH/2le est 2 à la puissance 26.9999-1, très voisin du dernier terme de la « Hiérarchie Combinatoire » (HC) de l’ANPA, sommant x’ = 2x-1, qui contient 10 et 137, voisins des couplages inverses nucléaire et électrique. Le nombre premier 137 est le "monstre" ignoré de la suite "égyptienne" 1/n (pour n = 5), donc devait être connu des égyptiens (1998) : le temple d’Amon à Karnak illustre 137 et la HC par les 134 colonnes, rangées doublement par 7, de la salle Hypostyle, et les 3 pylônes terminaux.
    on peut penser que tout n'est pas clair dans sa tête, on a déja vu d'autre docteur en physique péter une durite.

    Erik
    Mort de rire ! Je ne connais pas ce Monsieur (et je ne garantie pas l'exactitude des propos qui sont rapportés ici) mais si ces propos sont bien réels, il est meilleur que Dieudonné en tant qu'humoriste . Il a fait fort sur ce coup là

  17. #14
    Ozdern07742

    Re : quelle credibilité?

    Ce que cet homme voulait dire par là c' est que les egyptiens avaient tout compris à propos de l' univers.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. La crédibilité des réacteurs à fusion
    Par dédé29 dans le forum La radioactivité
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/10/2007, 12h01
  2. Quelle CPGE ?
    Par Yak'ob ! dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/01/2007, 21h14
  3. Quelle pression?
    Par Larsen dans le forum Dépannage
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/12/2006, 11h06
  4. Quelle thèse ?
    Par élithan dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/07/2006, 17h53
  5. Conférence sur la fusion froide et vérification de crédibilité...
    Par L'Hérétique dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 19
    Dernier message: 18/02/2005, 21h50