Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Thermodynamique du calcul quantique



  1. #1
    sunyata

    Question Thermodynamique du calcul quantique


    ------

    Bonjour,

    Ayant lu des articles sur les contraintes thermodynamiques du calcul, et sur le fait que tout effacement de mémoire implique la dissipation d'une certaine quantité d'énergie, ce qui
    explique que nos ordinateurs dissipent énormément d'énergie.
    Je me demandais si un ordinateur quantique était soumis au même contraintes thermodynamiques ?

    Si demain nos ordinateurs de bureau étaient remplacés par leur version quantiques, cela aurait-il pour conséquence une réduction drastique de la quantité d'énergie dissipée sous forme
    d'énergie électrique ?

    La consommation électrique des 14 milliards d'ordinateurs, consoles de jeux, décodeurs, box internet représente 616 TWh dans le monde en 2013. Cela représente l'équivalent de 19533 KWh chaque seconde (compteur).
    Cordialement,

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Thermodynamique du calcul quantique

    Salut,

    C'est une bonne question. Je pense que théoriquement la dissipation d'énergie sera plus faible car le calcul se fait en beaucoup moins d'opérations élémentaires (c'est le but). A calcul identique (voir plus bas)

    Ceci dit en pratique on est loin de la limite théorique. La dissipation thermique résultant surtout de la technologie utilisée et de divers phénomènes (comme l'effet Joule par exemple).

    On ne remplacera pas nos ordinateurs par des versions quantiques. Pour deux raisons : le calcul quantique n'est pas du tout adapté à nombre d'opérations réalisées par l'électronique et d'autre part la programmation du calcul quantique est très compliquée et nécessitera des librairies et outils de programmation annexes. On aura probablement des "cartes" à enficher (comme a actuellement des cartes graphiques par exemple). Mais la question reste, ces cartes vont certainement dissiper peu ou prou la même chaleur que les autres cartes.

    Mais une diminution ? Non, certainement pas. On utilisera ces dispositifs sur des calculs plus complexes avec une dissipation peu modifiée. Il y a un autre exemple comme ça : le temps de démarrage quand on allume la machine. Les machines actuelles sont grosso modo 100000 fois plus rapides que les premières que j'ai utilisé. On pourrait s'attendre à un démarrage presque instantané. He bien non, c'est à peu près kif car plus on dispose de puissance/mémoire/rapidité, plus on demande de choses à la bécane (au bureau c'est incroyable le nombre d'init, mise à jours etc... qui se font au démarrage). Autre exemple : j'ai commencé avec une capacité de 16K et maintenant que je tourne autour d'une moitié de térabytes j'arrive encore presque à saturation
    Dernière modification par Deedee81 ; 26/09/2021 à 14h46.
    Keep it simple stupid

  5. #3
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Thermodynamique du calcul quantique

    En fait avec les ordinateurs quantiques c’est l’inverse : on dépensent énormément d’énergie pour éviter que les données intermédiaires du calcul ne s’effacent trop vite
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  6. #4
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Thermodynamique du calcul quantique

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    En fait avec les ordinateurs quantiques c’est l’inverse : on dépensent énormément d’énergie pour éviter que les données intermédiaires du calcul ne s’effacent trop vite
    Là tu parles des méthodes/dispositifs annexes pour lutter contre la décohérence et c'est vrai. Comme les méthodes utilisant un très grand nombre de q-bits physique pour avoir un seul q-bit logique (et c'est même extrêmement couteux, à tel point qu'on peut le faire pour éviter la décohérence en amplitude ou en phase mais les deux ensembles ça fait trop de q-bits)
    Keep it simple stupid

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Actu - L'ordinateur quantique d'IBM viole-t-il le second principe de la thermodynamique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 18
    Dernier message: 18/03/2019, 15h27
  2. Thermodynamique + quantique par un ignare
    Par Djissa-pk dans le forum Physique
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/09/2015, 15h57
  3. Petit calcul thermodynamique
    Par St_Nuit dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/06/2011, 12h03
  4. Relativité/Mécanique quantique/thermodynamique.
    Par arrial dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/03/2011, 13h50
  5. Calcul de thermodynamique.
    Par Banana-moulue dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/09/2007, 21h12