Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

influence CEM sur le PIC16f84a



  1. #1
    ronny

    Smile l'influance des Parasites sur le PIC16f84a


    ------

    bonjour à tous.
    je viens de réaliser un dispositif à base de pic16f84A pour commander des contacteurs 220V AC à travers des relais commandés par transistor pour actionner un moteur de grande puissance. le problème est qu'à chaque commutation du petit relais le pic devient fous. je suis aubligé de réinitialiser le pic. je pense que le problème du parasite provient du contacteur de puissance car à vide (avec le 5V relais sur le PCB) mon dispositif fonctionne à merveille. Et même si je supprimais la charge (càd le moteur) le problème de parasite perciste.
    NB: le contacteur de puissance est vieux (récupe)

    Comment puis-je réaliser une alimentation insencible à ce type de parasite
    et si possible m'orienter sur un document qui parle de ce type de parasite.
    Merci infiniment.

    Merci de ne pas poster dans le sous forum "projets" réservé aux... projets comme il est indiqué dans le message "à lire ABSOLUMENT avant de poster".

    -----
    Dernière modification par HULK28 ; 05/10/2006 à 16h24.

  2. Publicité
  3. #2
    invite03481543

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Salut,

    ton problème n'est pas lié à l'alim mais probablement à ton routage et à des imperfections de ton schéma.
    Pour cela il faudrait que tu postes ton schéma et ton routage.
    As-tu mis une diode de roue libre sur la bobine de ton relais, si oui qu'a tu mis comme référence?

  4. #3
    Invité

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Hello,

    oui comme demande HULK28 ce serait bien de voir le schéma.

    voici quelques raisons pour un pic de devenir fou :
    • sa broche MCLR est flottante
    • sa tension d'alimentation est hors spécifs, n'est pas stable ou correctement découplée
    • ses broches d'entrée/sortie reçoivent des tensions hors spécifs
    • on demande au pic plus de puissance totale qu'il ne peut fournir
    • son mode d'oscillateur ne correspond pas au hardware
    • si c'est un quartz ou un résonnateur, il n'a pas les spécifs requises pour le circuit d'horloge du pic
    • le watchdog est activé mais pas géré
    • le logiciel est buggé

    A+,

    Bruno

  5. #4
    ronny

    Talking Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Désolé je me suis trompé d’adresse !

    J’envoi le schéma (électrique et PCB) ainsi que l’environnement où baigne le PIC au plus tard jeudi. Car je ne l’ai pas sur moi.

    Je ne pense pas que le problème puisse provenir du routage car le dispositif fonctionne à merveille lorsque le contacteur de puissance n’est pas branché. J’ai utilisé des diodes de roue libre de référence 1N4148
    Donc ce n’ai ni un problème de WDT car inactif, ni un bug, MCLR est à +VCC. L’oscillateur est un quartz de 4Mhz avec capacités comme préconisée par le datasheet. J’ai même ajouté une capacité de 100nf sur les broches d’alim du PIC.

    Le problème vient du contacteur de puissance qui génère probablement des parasites qui font que le PIC saute vers des segment de programme improbable.

    Je voudrai savoir s’il n’y as pas un moyen d’immuniser de dispositif des parasites engendrés. Ou plus précisément comment calculer les capacités ( céramique et chimique ) de manière à supprimer les perturbations et si une self ( bien évidement une self bricolé ) est indispensable
    Images attachées Images attachées

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    verdifre

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    bonjour,
    Je ne pense pas que le problème puisse provenir du routage car le dispositif fonctionne à merveille lorsque le contacteur de puissance n’est pas branché.
    Un "mauvais" routage, fonctionne, mais est un vrai capteur de parasites ..... Donc même si ton systeme fonctionne sur table, le routage peut etre tel qu'il soit trés sensible aux parasites. Tu peux verifier en partie ce point en essayant d'enfermer ton montage dans une enceinte metalique reliée à la terre. Si les problemes sont alors trés nettement diminués, ton routage est alors à coup sur à mettre en cause ( penser à faire des plans de masse genereux, à melanger le moins possible logique et puissance etc...).
    Si tu es persuadé que le probleme vient de l'alim, le plus simple c'est de tester ton circuit alimenté sur une batterie
    Tu peux aussi tenter d'observer a l'oscillo ce qu'il se passe quand tu enclenches ton contacteur

    Tu as plein de solutions pour tenter de preciser un peu la source exacte de ton probleme.
    fred

  8. #6
    invite03481543

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Salut,

    comme le dis Verdifre, un "mauvais" routage est la plus part du temps la cause de dysfonctionnements.
    Seule la vue de ce routage peut lever le doute.
    Ton "parasite" est probablement conduit, et un mauvais routage de la masse peut être fatal.
    Il faut absolument distinguer la masse signaux de la masse véhiculant les courants forts comme l'a indiqué Verdifre, c'est essentiel.
    100n de découplage c'est vraiment un minimum, 1µ ou 2,2µ avec 100n en // sont souvent préférables.
    De plus selon les valeurs de ta bobine de relais la 1N4148 n'est pas forcément adaptée bien que rapide, sur des gros relais.
    Donc schéma et implantation pour te dire quoi faire.

  9. Publicité
  10. #7
    Axel_bis

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Salut,

    Je viens de lire ce post et je me rends compte que Ronny a le même problème que moi.

    Je m'explique, j'utilise un PIC ( c'est pas un 16f84 mais un 16f873 ) pour commander un moteur via des relais. Je me rends compte qu'en excécutant le programme j'ai un soucis au moment ou je commande la sortie d'un des relais ( mis à 1 => le relais colle ) et le moment ou il doit être désactivé ( mise à 0 => le relais se décolle ).

    Au moment de la remise à 0 le relais se décolle mais se recolle automatiquement, la sortie du PIC se remet à 1, chose qui n'est pas dans le programme.

    Si j'ai bien compris certains parlent de problème de routage, conflits entre partie commande et puissance.

    Je vous mais le PCB de la carte et vous demande de bien vouloir m'éclairer dans ma détresse .

    Retirer l'extension pdf
    Fichiers attachés Fichiers attachés

  11. #8
    invite03481543

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Il faudrait que tu précises le format parceque j'arrive pas à l'ouvrir.

  12. #9
    verdifre

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    bonsoir,
    le plus simple ce serait d'envoyer un schema et le typon sous un format graphique (jpeg par exemple)
    fred

  13. #10
    Axel_bis

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Salut,

    Je viens de trouver la solution en métant un convertisseur cc/cc pour séparer l'alimentation de la partie commande à celle de la puissance. Il n'y aura plus de problème de rebonds dû à des masses séparer.

    Merci quand même d'avoir voulu m'aider.

  14. #11
    invite03481543

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    Dommage car je pense que le DC/DC n'était pas utile.

  15. #12
    ronny

    Smile Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    tout à fait en accord avec hulk. fo multiplier les capacités de découplage d'alim (càd placer en parallèle des IC des capacités de 1n et 100nF) le plus proche possible des broches d'alim du IC et prendre soin à ce que les broches du condo placé soient les plus courtes possible (c'est ce que j'ai trouvé dans un book... pourquoi des pattes les plus courtes?... je ne serai vous le dir)
    bay

  16. Publicité
  17. #13
    verdifre

    Re : influence CEM sur le PIC16f84a

    bonjour,
    pourquoi des pattes les plus courtes?
    tu peux voir les choses de plusieurs façons qui sont plus ou moins equivalentes
    le condo de decouplage est la pour faire face a des appels de courant importants mais trés brefs, donc pour eviter de balader des parasites, il vaut mieux que les connections soient le plus courtes possible.
    Le condo de decouplage, les pistes et le circuit à alimenter forment une boucle, donc une inductance, la valeur de l'inductance va dependre de sa surface, placer le condo au plus pres du circuit avec les pistes les plus courtes possibles va limiter la valeur de cette inductance, ce qui va permettre de limiter les phenomenes d'oscillation etc...
    de plus, pistes courtes = resistance faible , ce qui va dans le bon sens aussi.
    Pour certains circuits, il existe des supports qui integrent la capacité de decouplage
    si ton routage le permet, une capacité de decouplage cms placée sous le circuit c'est souvent pas mal (dans le cas de certains pic ou les braoches d'alim sont face à face c'est même l'ideal.
    fred

  18. #14
    rachidbensaad

    Re : l'influance des Parasites sur le PIC16f84a

    j ai une ptite solution

Discussions similaires

  1. question sur le PIC16F84A
    Par rola_style dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/08/2007, 21h24
  2. Influence de H2SO4 sur E0
    Par Lorelili dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/04/2007, 14h49
  3. Influence de la Lune sur la nature?
    Par Alain28 dans le forum Archives
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2007, 20h41
  4. Influence de la pression sur la phase
    Par zedjof dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/01/2006, 09h50
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.