Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Multiplier et copier une tension.



  1. #1
    Dream_Maker

    Multiplier et copier une tension.


    ------

    Bonjour à tous!

    Je vais vous exposer mon problème:

    J'ai une tension Uréf.

    Je souhaite dans un premier temps pouvoir la mulitiplier par un nombre, appelons le alpha, et que cet alpha soit réglable (par un potentiomètre par exemple).

    Et ensuite, grâce à un organne (les deux n'ayant rien à voir l'un envers l'autre) pouvoir recopier la tension en entrée (quite à appuyer la tension) et que la tension de sortie reste la même quelque soit la tension d'entrée jusqu'à ce que l'on réappuit sur le bouton.

    Sachant que ces tensions sont en continues.
    Pour le premier j'avais pensé à un transformateur, mais il me semble que ce n'est que pour l'alternatif.

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    fderwelt

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Bonjour,

    Pour la première question, un ampli-op est fait por ça. Avec un gain aussi réglable qu'on veut.
    Pour la deuxième, ça s'appelle un échantillonneur-bloqueur si j'ai bien compris cette histoire de bouton. Mais il faudra alors des ampli-ops à très très haute impédance d'entrée sinon il y aura des dérives.

    Je regarde si j'ai un schéma sous le coude quelque part.

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  4. #3
    Dream_Maker

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Pour l'AOP tu aurais le montage (suiveur, trigger, etc.)?

  5. #4
    fderwelt

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Voilà, j'ai refait tout ça en vitesse.

    Pour le premier montage, tu as US/UE = 1 + (R2/R1). En remplaçant R2 par un potentiomètre tu fais varier le coefficient. Il est toujours plus grand que 1, mais rien ne t'empêche de mettre un pont diviseur (fixe) avant. Ou d'utiliser deux ampli-ops inverseurs, alors le gain peut être quelconque, mais c'est un peu bourrin.

    Pour le deuxième montage, le condensateur C "mémorise" la tension UE chaque fois qu'on appuie sur le bouton. Le premier ampli-op (suiveur) n'est pas absolument nécessaire, mais en général on le met pour isoler UE du reste. Le deuxième suiveur, lui, est absolument indispensable, sinon C va se décharger vite fait. Un deuxième bouton entre les bornes de C ppermettrait une "remise à zéro".

    Si tu as besoin d'autres choses du même genre, je suis prêt...

    -- françois
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  6. #5
    Dream_Maker

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Okay merci beaucoup et vraiment désolé pour le temps de réponse (changement de freebox).

    Pour le premier montage ça va je comprend, par contre pour le deuxième j'ai un peu plus de mal.

    J'ai surtout du mal à comprendre pourquoi l'AOP empêche le condensateur de se décharger en deux temps trois mouvements.

    Merci encore pour ta rapidité de réponse cela m'aide beaucoup.

    Dernière chose, tu fait tes schémas avec un logiciel particulier? Car il sont très propre et semble normalisé.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    fderwelt

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Bonjour,

    Pour le deuxième montage il faut prendre un ampli-op à JFET (style TL08x) ou, encore mieux, à MOSFET. Son impédance d'entrée sera au (très) minimum de 1012Ω, tu n'as qu'à multiplier par la capacité du condo (disons 10-6F = 1µF) pour trouver la constante de temps: ici 1000s, ce qui veut dire qu'il faudra en gros 1/4 d'heure pour que le condo revienne à 1/3 de sa tension de charge. Sans cet ampli-op (qu'on peut d'ailleurs remplacer par un simple JFET ou MOSFET, mais alors il faut le polariser correctement) c'est la résistance en aval du condo qui déterminera la constante de temps, et elle a toutes les chances de ne faire que quelques millisecondes.

    Pour le logiciel: j'utilise Microsoft Visio, qui est hélas très cher, mais que j'ai eu par le boulot. Il permet de se définir des bibliothèques de formes, avec des points de connexion automatiques, des lignes de connexion qui se repositionnent automatiquement, et tout ça... Mais prix public il doit coûter plus de 400€.

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  9. Publicité
  10. #7
    fderwelt

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Oups: j'ai dit une bêtise. Avec 1012Ω d'impédance d'entrée et un condo de 1µF, la constante de temps ne fait pas 1000s, mais 106s, soit plus de 10 jours... Tu as le temps de voir venir!

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  11. #8
    Dream_Maker

    Re : Multiplier et copier une tension.

    De voir venir... oui mais non. En effet le réglage que je compte faire doit pouvoir tenir longtemps, très longtemps, en fait peut être meme dans les 50 ans... Ou au grand grand minimum un an.

  12. #9
    fderwelt

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Citation Envoyé par Dream_Maker Voir le message
    De voir venir... oui mais non. En effet le réglage que je compte faire doit pouvoir tenir longtemps, très longtemps, en fait peut être meme dans les 50 ans... Ou au grand grand minimum un an.
    Tu veux dire que tu n'appuieras sur le bouton que tous les ans, ou tous les 50 ans? Alors il vaudrait mieux numériser ta tension avec un ADC et l'enregistrer dans une RAM non volatile (alimentée par accu), quitte à la restituer en sortie avec un DAC. Tout dépend de la précision que tu veux... Le montage que je t'ai mis tient le ‰ pendant plusieurs minutes, mais pas plus.

    -- françois
    Les optimistes croient que ce monde est le meilleur possible. Les pessimistes savent que c'est vrai.

  13. #10
    Dream_Maker

    Re : Multiplier et copier une tension.

    Je crois avoir une idée, mais pour se faire il faudrait que je trouve un composant qui fasse comme un potentiomètre mais qui fasse varié la tension et non la résistance car je n'ai aucune information sur I, à savoir si il sera constant ou pas.

    Ma question serait donc: existe-t-il des composants à tension réglable par un potard?

  14. #11
    Dream_Maker

    Re : Multiplier et copier une tension.

    J'ai une idée que je soumet à ton jugement:
    Partir d'une tension constante, (obtenue avec une zener je pense) et utiliser le principe de l'aop en multiplicateur de tension, ainsi en modifier le potentiomètre, je modifie le coefficient multiplicateur et comme ma tension à la base était déjà une constante et bien en sortie j'ai une constante.
    Cela me permet donc d'obtenir une tension réglable constante grâce à un potentiomètre.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. multiplier une frequence avec pll 4046 de philips
    Par Diator dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/08/2007, 15h41
  2. copier une dicussion du forum
    Par ludotmp dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/07/2007, 17h09
  3. multiplier une tension
    Par hakim34 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/03/2007, 16h31
  4. multiplier une tension ?
    Par rapido6 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 30/01/2006, 15h43
  5. Multiplier une tension continue par 2 ou 3 ?
    Par Paulbe dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 07/07/2005, 12h42
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.