Freescale et Microcontroleur
Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Freescale et Microcontroleur



  1. #1
    invitecb425c94

    Freescale et Microcontroleur


    ------

    Bonjour tous,

    j'utilise depuis quelques années des PIC ( merci Mr bigonoff ). J'aimerai bien voir ce qui se passe ailleurs, surtout du coté de freescale.
    Quelle budget faut il compter pour ca ? a savoir pour :
    un ICSP ( debugger eventuellement ) et un compilateur C ?
    Quelles avantages et inconvenients y voyez vous par rapport a Microchip ?

    Merci d'avance.

    -----

  2. #2
    Jack
    Modérateur

    Re : Freescale et Microcontroleur

    Citation Envoyé par cookieParis Voir le message
    Bonjour tous,

    j'utilise depuis quelques années des PIC ( merci Mr bigonoff ). J'aimerai bien voir ce qui se passe ailleurs, surtout du coté de freescale.
    Quelle budget faut il compter pour ca ? a savoir pour :
    un ICSP ( debugger eventuellement ) et un compilateur C ?
    Quelles avantages et inconvenients y voyez vous par rapport a Microchip ?

    Merci d'avance.
    Côté budget, s'équivalent de MPlab s'appelle codewarrior. Il est gratuit jusqu'à 16k de code avec la famille 68HC(S)908 et 32k sur les 68HCS912 si tu programmes en C et la quantité de code est illimitée en assembleur.

    Codewarrior permet de programmer les composants et de debugger directement sur la carte sur laquelle se trouve le µC. Il intègre également un simulateur.

    Pour les µC, il existe en fait deux familles: les 68HC908 et le 9S08.
    Les HC908 ont l'avantage d'exister aussi en dip, mais leur interface de programmation in system nécessite quelques broches, le debug est relativement lent, et un seul point d'arrêt hard est possible. Par contre l'interface de programmation (l'équivalent de l'ICD2) est très simple à réaliser et revient à quelques euros seulement.

    Les 9S08 sont un peu plus modernes et embarquent un contrôleur qui gère l'interface de debug sans altérer le fonctionnement du µC. En fait c'est complètement transparent et on a l'impression de travailler avec un simulateur. L'interface est un peu plus complexe mais il existe une version libre (usb) qui est reconnue par codewarrior. En revanche, le debug est hyper rapide, plusieur points d'arrêt hard, deux, voire même une seule pin réservée au debug/programmation.

    La famille est très grande et va du 8 broches à des versions à plusieurs dizaines d'I/O.
    Les samples existent sur la plupart des versions.

    Pour ma part, pour bricoler je trouve que le 9S08QG8 est une petite merveille: 16 broches, existe en dip, vitesse du bus jusqu'à 10MHz, SCI, SPI, I2C, horloge interne ou externe, de nombreux VRAIS timers, pas comme dans les pics, pwm, RTI, etc.
    Toutes ces interfaces possèdent leurs propres vecteurs d'interruption, ce qui est très appréciable et qui simplifie leur traitement.

    Si tu veux en savoir plus, il y a forum spécialisé et en Français:
    http://www.68hc08.net/

    Tu trouveras des cours, des exemples, des tutos, des réalisations et de l'aide.

    A+

  3. #3
    invitecb425c94

    Re : Freescale et Microcontroleur

    merci beaucoup

Discussions similaires

  1. microproceseur Freescale
    Par invite5855bed4 dans le forum Électronique
    Réponses: 31
    Dernier message: 22/10/2007, 18h12
  2. Microcontroleur
    Par invite435c14af dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/04/2007, 13h09
  3. Microcontrôleur
    Par invitec495ae55 dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/03/2007, 08h58
  4. SpYder de Freescale, qu'en pense Thm ?
    Par Gérard dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 25/02/2007, 00h24
  5. Microcontroleur
    Par invite9d5af8da dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/01/2006, 15h10
Dans la rubrique Tech de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies : imprimantes laser couleur, casques audio, chaises gamer...