Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 29 sur 29

Réalisation d'un interrupteur à impulsion



  1. #1
    Gilloum

    Réalisation d'un interrupteur à impulsion


    ------

    Salut à tous. J'aurais besoin d'un interrupteur qui n'existe pas sur le marché et je dois donc le réaliser moi-même.

    Il s'agirait d'un interrupteur à deux positions sans maintien des positions (type MOM). Cet interrupteur ayant une tension aux bornes de 24 V en continu, transmettrait une impulsion à chaque changement d'état quelle que soit la durée de cet état. Je n'ai pas encore défini les caractéristiques de l'impulsion mais cela n'a pas encore d'importance.

    Exemple: je passe de l'état1 à l'état2. Je reste à l'état2 pendant 3 minutes et seule l'impulsion E a été transmise au moment du contact. Idem dans l'autre sens quelle que soit la durée de l'état.

    Il paraît (technicien Conrad.fr) qu'il faut faire de l'électronique pour arriver à faire ça. J'ai des bases pour comprendre ce qui se passe en élec mais de là à concevoir un produit...

    Si quelq'un pouvait me donner quelques idées pour parvenir à ce type d'interrupteur à partir d'un interrupteur classique MOM et des diodes, des ampli op, des condensateurs et de tous ce que vous voulez.

    Grand merci d'avance...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    1/ fait un chronogramme de ce que tu veux
    2/ quelle est la charge à piloter
    J'aime pas le Grec

  4. #3
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Les 2 bornes de l'interrupteur seraient connectées à un circuit imprimé dont je ne connais aucune caractéristique. L'impulsion à transmettre serait donc une impulsion de 24 V avec très peu d'intensité.

    (Ne pas prendre compte des *, c'est du vide!!)
    ****************************** *******o---------------- Etat1


    24V continu ----------O


    ****************************** *******o----------------Etat2

    Seulement une impulsion doit arriver au bout du fil de l'état1 ou de l'état2 et en aucun cas un courant continu.


    Quand vous parlez de chronogramme je ne sais pas si c'est ca que vous attendez mais:

    t= 0 : Etat1
    t= i : Passage de l'état1 à l'état2
    t= i+epsilon : Front montant transmis
    t= i+*** : Interrupteur à l'état1 ne transmettant rien

    t= j : Passage de l'état2 à l'état1
    t= j+epsilon : Front montant transmis
    t= j+*** : Interrupteur à l'état2 ne transmettant rien

    J'espère être assez clair.

  5. #4
    DAUDET78

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Je vois pas trop ce que tu veux faire, mais en dérivant chaque signal par un réseau R et RC, ça doit convenir
    J'aime pas le Grec

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits. Parmi nos sujets :
  8. #5
    f6bes

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bjr...
    Là je piges pas:
    "..sans maintien des positions.."
    et ensuite,
    "..reste à l'état2 pendant 3 minutes." (donc MAINTIEN de position)

    J'ai lu rapidement et en "travers", mais n'est ce pas la description d'un télérupteur classique !

    Bonne journée
    Ben ça marche!

  9. #6
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    En effet j'ai pas été assez clair. Je vais situer mon problème: cet interrupteur me servirait pour la construction d'une pédale.

    Par exemple, on appui sur la pédale et on reste appuyé. Ceci est équivalent au passage de la position 1 à la position 2. Malgré que l'on continue d'appuyer sur la pédale, je veux que seulement une impulsion soit transmise.

    Et quand je reviens en position initiale de la pédale (= position2 -> position1), je veux que seule une impulsion soit transmise aussi.

    Si ce problème est trop compliqué, il faut se ramener à comment obtenir une impulsion à partir d'un signal continu. Mais comment?

  10. Publicité
  11. #7
    invite21348749873
    Invité

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bonjour il vous faut un multi-vibrateur monostable qui donne en sortie une état haut de durée fixe quelle ,que soit la durée de l'impulsion initiale
    Il existe un circuit MOS pour cela: le 6128
    Sinon, vous pouvez en faire un avec deux portes NAND ou NOR

  12. #8
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Là je suis dépassé donc je vais essayé de comprendre çà et puis je vous redis si je comprend pas.

    Mais avec une réponse aussi claire...
    Merci à tous

  13. #9
    DAUDET78

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Voila un schéma dérivateur
    1/ tu fais le même montage pour l'autre contact
    2/ Si la partie négative de OUT est gênante, tu mets une IN4148 en inverse sur R2
    Images attachées Images attachées
    J'aime pas le Grec

  14. #10
    freepicbasic

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Le rotatif permet de schématiser le poussoirs 3 positions

    U1a et U1b sont monté en bascule RS et mémorise le poussoir.

    U2a et U2b sont des monostables commandé pas des état haut.
    Il faut donc inverser les commandes avec U2a et U2b.
    Les diodes servent à charger les capas , le relachement du boutons lance les monostables pendant la décharge RC.
    Les monostables sont actif à l'état bas en sortie.
    Il faut donc inverser ces signaux avec U2c et U2d afin de piloter des Mosfets en sortie.
    Une tension de 12V permet de bien saturer les Mosfets.
    Les mosfets permettent de commander des relais ou des appareils jusqu'a 25A 50V.

    Il faudra donc réguler à 12V le montage si la source de courant est du 24V avec un 7812.

    PS)bizarre PB d'image avec le serveur
    Supprimer la précédente image S.V.P.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par gienas ; 26/10/2007 à 20h00. Motif: Modif de ligne U1a et U1b ...
    A+, pat

  15. #11
    freepicbasic

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    l'utilisation de 4093 "trigger de Schmitt" à la place de 4011 est préférable pour les monostables , les transitions seront plus franches.
    (compatible pin à pin)

    précision ;
    Le symbole de masse a été coupé à la copie du dessin au dessous , la pin du milieu est bien relée à la masse.
    A+, pat

  16. #12
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bonjour à tous, j'ai réfléchi à ce que vous m'avez conseillé et ne comprenant pas tout, j'ai aussi fait quelques recherches.

    Arcole m'avait dit d'utiliser un monostable et après quelques recherches je suis tombé sur le circuit imprimé NE555 qui correspond presque à mes attentes.
    Seul problème, l'impulsion est engendrée suite à l'application d'un front descendant à l'entrée du circuit.

    Existe-t-il un circuit imprimé générant une impulsion suite à l'application d'un front montant ?

    PS: merci pour vos chémas mais je n'ai pas encore tout compris.

  17. Publicité
  18. #13
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    Voila un schéma dérivateur
    1/ tu fais le même montage pour l'autre contact
    2/ Si la partie négative de OUT est gênante, tu mets une IN4148 en inverse sur R2

    Je comprend pas l'interet de mettre la résistance R1. Cela ne peut pas fonctionner sans, juste avec R2?

    En fait cela ne marche pas avec le circuit imprimé NE555 car lorsque l'impulsion est longue, l'impulsion de sortie sera longue aussi.

  19. #14
    DAUDET78

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Et C1 se décharge comment? si tu attaques un 555 (circuit intégré) tu calcules C1 R2 pour le bon pulse
    J'aime pas le Grec

  20. #15
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    Et C1 se décharge comment? si tu attaques un 555 (circuit intégré) tu calcules C1 R2 pour le bon pulse
    En effet cela ne peut pas se décharger sans R2.

    Je vais acheter mes composants demain et je vous redis si ca marche.

  21. #16
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Salut à tous, j'ai fait le circuit dérivateur que Daudet78 m'avait conseillé et ça marche plutôt bien.

    Mon seul problème est que l'on ne peut pas régler l'amplitude de l'impulsion. Si je ne me trompe pas, le signal de sortie est la dérivée du signal d'entrée et donc l'amplitude de sortie dépend de la qualité du générateur. En effet, si on considère un échellon de 24V, plus le générateur est bon, plus il est rapide pour effectuer cet échellon et donc plus il atteint une valeur constante rapidement. L'entrée atteignant une valeur constante rapidement, l'amplitude de l'échellon de sortie n'a pas le temps d'atteindre la valeur de 24V. Perso, mon impulsion a juste le temps d'atteindre 5V sur la vingtaine souhaitée.

    Y a-t-il moyen d'éviter çà ou est-ce inévitable ?

  22. #17
    gienas
    Modérateur

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bonsoir Gilloum et tout le groupe

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... l'amplitude de l'échellon de sortie n'a pas le temps d'atteindre la valeur de 24V. Perso, mon impulsion a juste le temps d'atteindre 5V sur la vingtaine souhaitée ...
    Peux-tu expliquer comment tu fais pour arriver à cette conclusion?

    Le vrai juge de paix, dans ce genre de mesure, c'est l'oscilloscope, qui ne "triche" pas. Si tu mesures avec un multimètre, c'est totalement inadapté.

    Si c'est à l'oscillo que tu trouves 5V, c'est que ton générateur est trop mauvais, ou que le condensateur est insuffisant.

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Y a-t-il moyen d'éviter çà ou est-ce inévitable ?
    Comme déjà dit, c'est la constante de temps (tau=R2*C1), qui détermine la durée de l'impulsion. On considère qu'au bout d'un temps égal à 5*tau, la tension Out est retombée à zéro.

  23. #18
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bè le truc c'est que j'aimerais bien en avoir un un oscillo mais je peux pas. Donc ma mesure elle est au multimètre ce qui n'est pas top, je le sais bien.

    Mais pour éviter çà, je vois pas comment on peut jouer sur la cste de temps (=R2C). Lorsqu'on soumet le circuit à un échellon 0-24V, la réponse du circuit est une exponentielle décroissante. Du coup en augmentant la constante de temps, on ne modifie pas l'amplitude de l'impulsion ou du moins les variations sont infimes a moins de prendre une constante de temps d'une minute.

    Nan ? Sinon y'a un truc que je piges pas.

  24. Publicité
  25. #19
    gienas
    Modérateur

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Donc ma mesure elle est au multimètre ce qui n'est pas top, je le sais bien ...
    L'indication du multimètre n'a aucun sens ici sur un signal de cette nature, qui je suppose, n'est même pas périodique.

    Si ton multimètre a une fonction "mémoire" de type hold, tu peux peut-être faire une tentative.

    Cependant, le vrai juge de paix, c'est le circuit placé derrière,qui lui, voit peut-être ce qu'il a envie/besoin de voir.

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Du coup en augmentant la constante de temps, on ne modifie pas l'amplitude de l'impulsion ou du moins les variations sont infimes a moins de prendre une constante de temps d'une minute ...
    En théorie pure, avec un signal parfait (montée nulle, et impédance de sortie nulle) en effet non. Mais, en pratique, ce temps étant fini, et la source présentant une résistance interne, l'allongement du tau arrange parfois bien des choses. D'ailleurs, à l'inverse, si le tau est trop petit, cela ne fonctionne plus, alors que c'est totalement anormal!

  26. #20
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Citation Envoyé par Arcole Voir le message
    Bonjour il vous faut un multi-vibrateur monostable qui donne en sortie une état haut de durée fixe quelle ,que soit la durée de l'impulsion initiale
    Il existe un circuit MOS pour cela: le 6128
    Sinon, vous pouvez en faire un avec deux portes NAND ou NOR
    Juste pour info, dites moi si je me trompes.

    Un MOS est un type de transistor . On les utilise généralement dans les circuits imprimés et un circuit imprimé comportant des transistor MOS est appelé CMOS. Les circuits CMOS sont des sortes de portes logiques mais en plus compact.

    Est-ce que les transistor MOS et les transistor MOSFET sont les mêmes ?
    MOSFET=MOS à effet de champ?

    Dans tous les sujets que j'ai lu sur les CMOS, MOSFET, il est dit: " utilises un 6128", "utilises un 4011".
    Comment vous faîtes pour vous retrouver parmis tous les numéros ? Est-ce qu'un 6128 est un transistor différent d'un 4011 ou est-ce juste les câblages qui changent ?

    Merci pour vos réponses

  27. #21
    gienas
    Modérateur

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bonjour Gilloum et tout le groupe

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Un MOS est un type de transistor ...
    Oui, Metal Oxyde Semiconductor.

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... On les utilise généralement dans les circuits imprimés et un circuit imprimé comportant des transistor MOS est appelé CMOS ...
    Non. Un CMOS, c'est une technologie de circuits intégrés, utilisant des MOS complémentaires N et P (Complementary MOS -> CMOS).

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Les circuits CMOS sont des sortes de portes logiques mais en plus compact ...
    Non, c'est déjà expliqué. La série 4000 et 4500 est une famille de circuits logiques CMOS.

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Est-ce que les transistor MOS et les transistor MOSFET sont les mêmes ?
    MOSFET=MOS à effet de champ? ...
    J'aurais tendance à dire oui, mais c'est un pléonasme. Un MOS est un transistor à effet de champ, donc y rajouter Field Effect Transistor ...
    Cette dénomination est parfois utilisée pour spécifier que des AOP, comportent, en entrée, des transistor à effet de champ de type MOS.

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Dans tous les sujets que j'ai lu sur les CMOS, MOSFET, il est dit: " utilises un 6128", "utilises un 4011" ...
    Ces deux numéros sont ceux de composants CMOS, dont la "fonction" dépend des chiffres et pas des suffixes ni préfixes, qui désignent les constructeurs. Exemple HEF6128 ou CD4011. Voir les datasheets pour les fonctions.

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... Comment vous faîtes pour vous retrouver parmis tous les numéros ? Est-ce qu'un 6128 est un transistor différent d'un 4011 ou est-ce juste les câblages qui changent ? ...
    Question d'habitude. A force, c'est "imprimé"

    Ils sont différents, c'est la datasheet qui donne tous les détails.

  28. #22
    mustang66

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Je pense avoir compris ce que tu veux faire.
    Tu appuies sur ton bouton poussoir(peu importe la durée) et tu obtient une impulsion calibrée en sortie.
    Tu relache to bouton poussoir et tu obtiens une autre impulsion de durée identique ou différente de la première.
    Est ce bien cela?
    Si c'est ça, c'est facile à réaliser avec quelques porte NAND!

  29. #23
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Citation Envoyé par mustang66 Voir le message
    Je pense avoir compris ce que tu veux faire.
    Tu appuies sur ton bouton poussoir(peu importe la durée) et tu obtient une impulsion calibrée en sortie.
    Tu relache to bouton poussoir et tu obtiens une autre impulsion de durée identique ou différente de la première.
    Est ce bien cela?
    Si c'est ça, c'est facile à réaliser avec quelques porte NAND!
    C'est exactement cela. Le problème c'est que la logique, connaît pas. Vous allez me dire que c'est pas très compliqué mais à y réfléchir vite fait, je ne voit pas du tout comment on peut calibrer l'impulsion de sortie.

    La table de vérité d'une NAND c'est:
    e1 e2 s
    0 0 1
    1 0 1
    0 1 1
    0 0 0

    Et avec ca je vois pas comment on peut obtenir une impulsion si ya un potentiel de 24 V en entrée.

  30. #24
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Oups, boulette ds la table.

    La dernière ligne c'est :
    1 1 0

  31. Publicité
  32. #25
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    J'ai auncun mal pour trouver le 4011 mais pour le 6128, je trouve ni sur farnell, ni radiospares, ni conrad.

    Ou est-ce que je peux trouver ca??

  33. #26
    freepicbasic

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    J'ai auncun mal pour trouver le 4011 mais pour le 6128, je trouve ni sur farnell, ni radiospares, ni conrad.
    post#10 , j'ai fait un schéma , qui contient que 2 x 4011 !
    4093 serait mieux.
    A+, pat

  34. #27
    gienas
    Modérateur

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bonjour Gilloum et tout le groupe

    Citation Envoyé par Gilloum Voir le message
    ... pour le 6128, je trouve ni sur farnell, ni radiospares, ni conrad ...
    C'est Arcole, au début, qui parlait de monostables, et qui pensait sûrement au 4528 ou 14528. A force "d'habitude", on finit par oublier le début, au profit de la fin

    Il existe un "voisin", compatible pin à pin, le 14538. Suivant les durées à prévoir, il vaut mieux prendre l'un ou l'autre.

    Edit: bien entendu, rien à voir entre 4011 et 14528. L'un est une porte, l'autre un (double) monostable.

  35. #28
    Gilloum

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Citation Envoyé par freepicbasic Voir le message
    post#10 , j'ai fait un schéma , qui contient que 2 x 4011 !
    4093 serait mieux.
    Bè j'ai pas tout compris à ton schéma et je suis pas sur que ça marche là ou il faut que je l'intègre. Mais je continu à y réfléchir

    Merci pour les références, parce que ca commencait à m'énerver de chercher un truc introuvable...

    Bonne soirée à tous

  36. #29
    Madagaga

    Re : Réalisation d'un interrupteur à impulsion

    Bonjour,
    J'ai essayé de suivre votre discussion, car j'ai un probleme similaire.

    premierement j'ai arrété l'electonique au lycée, je vous prie donc d'etre indulgents.

    Voici ma demande :
    je souhaiterais fabriquer un interrupteur ou commutateur qui permet :
    d'etre déclenché par une tension +12v, par contre l'inter doit faire un contact a la masse pendant 20 sec.

    Plus précisement : une impulsion de 0,5s de +12 (ou un contact a la masse) doit activer l'interupteur qui fait un contact a la masse pendant +/- 20 sec.

    Est ce possible ? (je suppose que oui) est-ce compliqué a réaliser ?

    Je suis une brele en éléctronique mais je bricole, donc je pense que si vous m'expliquez bien c possible

    Merci d'avance.

Discussions similaires

  1. Problème à la fermeture d'un interrupteur
    Par ghighi31 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/05/2007, 13h27
  2. Réponses: 21
    Dernier message: 14/03/2007, 13h52
  3. Réalisation d'un oscillo basique sur PC à partir d'un multimètre
    Par michel5002 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/02/2007, 19h15
  4. choix d'un JFET pour montage en interrupteur
    Par grouick dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/11/2006, 15h36
  5. Realisation d'un Klip
    Par Nimport Nawak dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/04/2004, 10h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.