Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

Prévention de la buée sur miroirs de téléscope



  1. #1
    baf

    Question Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Bonjour,

    tout nouveau sur ce forum, j'ai évidemment une question (ou plus exactement un problème à résoudre) et je viens quémander votre aide.

    Malgré le titre, je poste dans la partie électronique car je pense utiliser un tel montage pour résoudre mon souci, que voici :
    je possède un téléscope de type Newton et habite dans une zone relativement humide... Or, certains soirs, la température extérieure remonte plus vite que celle des miroirs composant le téléscope et il se forme de la buée dessus
    Le miroir secondaire, plus petit mais plus proche du "fond de ciel" est le plus exposé mais cela atteint également le miroir primaire, plus gros, disposé dans le "fond" du tube... Plutôt gênant quand on fait des photos.

    La solution "de base" est de réchauffer ces miroirs, par divers moyens (sèche-cheveux 12V, résistances chauffantes), pour que leur température repasse au-dessus du point de rosée.
    Malheureusement, pour une utilisation "longue" et automatique du téléscope, il n'y a pas moyen de voir si la buée se forme : il n'est pas question de pencher la tête au-dessus du tube pour regarder pendant une pose (jusqu'à 20-25min, pour les plus longues) évidemment et, pour des raisons de commodité, les photos sont stockées sur la carte de l'APN, donc impossibles à visualiser en même temps que l'appareil pose

    Mon idée est donc de déclencher automatiquement le "système de chauffage" des miroirs via des éléments simples comme des thermistances et humidistances (par exemple, hein, je n'en sais rien finalement) avant que la buée n'ait eu le temps de sévir.
    Des résistances classiques en série ou parallèle (voire du fil résistif) font l'affaire pour chauffer et donc cette partie ne me pose pas de problème C'est surtout la partie "commande" de la chose qui me tracasse.

    Ca, c'est l'idée de base, à perfectionner évidemment.


    Dernier point, plutôt important : étant le plus souvent dans les champs, pas question d'alimentation 220V, mais plutôt 12V et donc autonomie relativement limitée. C'est également cette raison qui me fait penser à une commande autonome, qui ne ferait chauffer que si nécessaire et que le temps nécessaire.

    Si vous avez des idées, des choses déjà réalisées, je suis donc preneur.

    Merci d'avance pour ceux qui seraient intéressés.


    Edit: les puissances de chauffage sont faibles : 1W pour le secondaire et 6W pour le primaire.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    PA5CAL

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Bonjour

    Pourrais-tu en dire plus sur ton télescope, et notamment sa taille ?

    Le chauffage des miroirs ne risque-t-il pas de dégrader les images, soit du fait de la déformation des surfaces réfléchissantes, soit à cause des turbulences d'air chaud créées au-dessus de l'appareil ?

    L'enceinte du télescope est-elle close, auquel cas ne serait-il pas possible de réduire le taux d'humidité de manière chimique (cristaux silicagel par exemple) ou à cycle thermodynamique (pompe à chaleur) ?

  4. #3
    PA5CAL

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Sinon, si la solution du chauffage convient effectivement, on peut envisager:
    1- une solution optimale, avec des capteurs de température (extérieur et miroirs), un hygromètre et un système à processeur pour évaluer les conditions météo et réguler la température des miroirs, ou bien
    2- une solution simpliste, "à l'emporte-pièce", avec un simple capteur de température extérieure pour évaluer grossièrement la quantité de chaleur à produire et régler la durée de chauffage.

  5. #4
    f6bes

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    BJr Baf,
    T'aurais posé ta question en "matériel astronomie" , t'aurais probablement eu plus de réponse vue que tu ne dois pas etre le seul à avoir ce probléme !

    Déjà faut équiper ton Newton d'un pare buée.
    Il n'est pas bon de "réchauffer" ton tube lors d'observations.Les miroirs doivent etre à température ambiante si tu veux faire des observations correctes.
    La mise en "température" doit se faire au moins pendant 1/2 heure.
    Tu peux l'aider en cela en plaçant un petit ventilateur (genre ordinateur) derriére le support du miroir primaire.

    Pour ma part j'ai plaçé 4 résistances dans le tubes pour éviter les condensations lors des périodes de NON UTILISATION (sous coupole NON chauffée).

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Alors...

    Le téléscope est de type Newton, donc ouvert à une extrémité et "fermé" à l'autre par le miroir primaire.
    Proche de l'extrémité ouverte se trouve un petit miroir plan (dit secondaire) de forme elliptique d'environ 4 cm de petit axe (de tête). Sa surface réfléchissante étant orientée vers l'intérieur du tube afin de récolter la lumière captée par le primaire.

    Concernant l'humidité, j'ai déjà une protection passive sous la forme d'un pare-buée, qui retarde effectivement son apparition. Mais la retarde, uniquement.

    La puissance de 6W est une valeur adaptée à priori, d'après ce que j'ai lu sur le net. Pas trop élevée pour que la turbulence soit négligeable et juste assez pour réchauffer le miroir (primaire dans ce cas) pour qu'il repasse au-dessus du point de rosée.

    Le but n'est pas non plus de chauffer en permanence, ce qui ne servirait à rien à part vider la batterie
    D'où mon idée de commander ce chauffage en fonction des éléments suivants :
    • différence de t° entre les miroirs et l'air extérieur
    • hygrométrie
    • limite supérieure t° extérieure à borner pour ne pas lancer le dégivrage en été (encore qu'un interrupteur reste aussi simple, dans ce cas)
    Je pense surtout agir sur le premier élément en essayant de s'assurer que la t° du (des) miroir(s) est toujours supérieure à celle de l'air ambiant et éventuellement pondérer par le taux d'hygrométrie ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    BJr Baf,
    T'aurais posé ta question en "matériel astronomie" , t'aurais probablement eu plus de réponse vue que tu ne dois pas etre le seul à avoir ce probléme !
    J'ai déjà posté, sans succès ou presque, sur deux autres forums, donc bon...

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Déjà faut équiper ton Newton d'un pare buée.
    C'est déjà fait, mais cela ne fait que retarder la buée et surtout ne protège pas le primaire. C'est la deuxième fois en 2 mois que celui-ci se couvre de buée au bout de 3 heures environ.
    Pour info, voici en PJ un montage de 5 photos (4 x Pléïades non cadrées et 1xIC434) prises chacune en poses de 5 min et chronologiquement... Devine mon état d'esprit quand j'ai vu les photos après 1 heure de poses

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Il n'est pas bon de "réchauffer" ton tube lors d'observations.Les miroirs doivent etre à température ambiante si tu veux faire des observations correctes.
    On est d'accord. Mais quand la t° extérieure remonte, elle remonte plus vite que celle des miroirs et c'est là que ça craint.

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Pour ma part j'ai plaçé 4 résistances dans le tubes pour éviter les condensations lors des périodes de NON UTILISATION (sous coupole NON chauffée).
    Mon scope est bien à l'abri en dehors des périodes d'utilisation car je ne suis pas en poste fixe


    Edit: j'avais oublié la PJ
    Images attachées Images attachées

  9. Publicité
  10. #7
    f6bes

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Bsr Baf,
    Lorsque je dis "matériel astronomie" je parle TOUJOURS sur "Futura sciences" pas sur d'AUTRES Forums.
    C'est là:
    http://forums.futura-sciences.com/forum62.html
    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  11. #8
    Tropique

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Hello

    Voici encore deux petites idées pour faire avancer le schwimblik:
    Les anciens VCR VHS étaient équipés d'un capteur de condensation sur le tambour de têtes, qui servait à bloquer le fonctionnement et à déclencher le chauffage du support, souvent au moyen d'une petite PTC.
    Si un endroit est libre sur la face arrière des miroirs, ce système devrait bien marcher, car ces capteurs étaient bien faits: dans des conditions normales, leur résistance est très élevée, même quand l'humidité ambiante est forte, mais quand les conditions sont propices à la condensation, la résistance chute brutalement, avant qu'une condensation effective ne commence.
    Ca me parait donc idéalement adapté. La PTC également n'est pas mal: elle permet de doser automatiquement le chauffage, et donc d'avoir un max d'efficacité pour une consommation réduite au strict nécéssaire.
    Autre possibilité, un système optique: dans des conditions normales, la surface du miroir n'est pas diffusante: si on dirige une LED et un capteur vers un point du miroir selon un certain angle, on ne récoltera aucune sortie, mais si la surface s'embue, de la lumière sera diffusée. Il faut voir quelles sont les possibilités pratiques d'installation, et la gêne éventuelle qu'une source de lumière, visible ou IR pourrait occasionner. Mais même s'il n'est pas possible d'éliminer l'effet de lumière parasite, il reste toujours possible de synchroniser la coupure avec la prise de vue: le système ne doit pas fonctionner 100% du temps.
    Pour récupérer une solution toute faite, adaptée, performante et immédiatement fonctionnelle, je désosserais un détecteur de fumée optique: c'est exactement cette fonction qui est réalisée, et pour une douzaine d'euros, ça me semble très compétitif.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  12. #9
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Deux bonnes idées, Tropique

    Avec cependant un bémol sur la deuxième car plus compliquée à réaliser et/ou installer pour bien positionner les diodes/récepteurs. Mais c'est effectivement le principe utilisée sur certaines voitures pour la mise en marche automatique des essuie-glaces.

    Quant à la première solution, elle a l'avantage d'être très simple et correspond à ce que je pensais faire au début de ma réflexion. Je voulais par contre perfectionner la chose en ayant à l'esprit que la buée n'apparait que dans des circonstances bien précises : quand le point de rosée est atteint.
    Une explication de ce phénomène est disponible sur Méteo France et on peut remplacer le sol par les miroirs.
    Le "perfectionnement" consterait donc à conjuguer les mesures de température et d'hygrométrie pour soit détecter ce point de rosée, soit s'assurer en permanence que la t° des miroirs est supérieure (de quelques °) à celle de l'air ambiant. Je pense que la deuxième option est la plus simple à mettre en place et peut-être plus facile à gérer, bien qu'éventuellement moins économe.

    Reste à trouver comment faire

  13. #10
    Tropique

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Quant à la première solution, elle a l'avantage d'être très simple et correspond à ce que je pensais faire au début de ma réflexion. Je voulais par contre perfectionner la chose en ayant à l'esprit que la buée n'apparait que dans des circonstances bien précises : quand le point de rosée est atteint.
    C'est précisément ce que font ces détecteurs: ils sont liés thermiquement à l'objet à surveiller, et la couche active est en contact avec l'air environnant. Leur résistance s'effondre quand le point de rosée est presque atteint. Voir exemple ici: (~milieu de page)
    http://www.hazari.com/h.htm

    Edit: celui-ci à sa résistance qui augmente avec l'humidité, peut-être y a-t-il les deux sortes, ou ma mémoire me trahit?
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  14. #11
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Tu parles de celui-ci ?


    Reste à le dégoter (ou un autre similaire)...

    Techniquement, je me demande quand même :
    sachant que j'ai besoin de 6W, et si j'alimente en 12V, il me faudra une résistance d'environ 24 Ohm "utile". Ce qui est très peu en comparaison des valeurs qu'atteignent ces CTP ou autres capteurs.

    Qui plus est, les diverses courbes que j'ai pu voir dans les caractéristiques techniques montrent des valeurs qui varient souvent par pas d'au moins 10 Ohm... Je crains que le résultat soit une trop grande variation de la résistance finale et donc rende le montage inutilisable car ou trop puissant ou pas assez

    A moins de partir peut-être sur une autre voie : genre détecter une inversion de différence de t° et commander un circuit "isolé" de chauffage ?
    Une sonde collée sur le miroir et une autre dans le tube à proximité pourraient-elle jouer un tel rôle d'interrupteur ? Ainsi, je conserverai un circuit indépendant de 24 Ohm (résistances collées au dos du miroir) sans me soucier d'une quelconque variation de cette résistance.

    A propos de "collage", est-ce que la pâte thermique pour processeur serait un bon conducteur de chaleur dans ce cas, si je "colle" une sonde sur le miroir ?

    Ca y est, je suis paumé, maintenant

  15. #12
    Tropique

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Citation Envoyé par baf Voir le message
    Tu parles de celui-ci ?


    Reste à le dégoter (ou un autre similaire)...
    Oui, et à défaut d'en acheter un neuf on peut en récupérer dans une épave de magnétoscope
    Techniquement, je me demande quand même :
    sachant que j'ai besoin de 6W, et si j'alimente en 12V, il me faudra une résistance d'environ 24 Ohm "utile". Ce qui est très peu en comparaison des valeurs qu'atteignent ces CTP ou autres capteurs.
    Je crois que tu mélanges capteur et chauffage; ce sont deux éléments distincts, tous deux montés sur le tambour; à froid, ces PTC doivent faire une vingtaine d'ohms, beaucoup plus en T°. Leur valeur exacte de départ n'est pas extrêmement importante puisqu'il y a une adaptation automatique
    Qui plus est, les diverses courbes que j'ai pu voir dans les caractéristiques techniques montrent des valeurs qui varient souvent par pas d'au moins 10 Ohm... Je crains que le résultat soit une trop grande variation de la résistance finale et donc rende le montage inutilisable car ou trop puissant ou pas assez

    A moins de partir peut-être sur une autre voie : genre détecter une inversion de différence de t° et commander un circuit "isolé" de chauffage ?
    Une sonde collée sur le miroir et une autre dans le tube à proximité pourraient-elle jouer un tel rôle d'interrupteur ? Ainsi, je conserverai un circuit indépendant de 24 Ohm (résistances collées au dos du miroir) sans me soucier d'une quelconque variation de cette résistance.
    Pourquoi pas, mais ça ne tiendra pas compte de l'humidité, ce sera plus compliqué, et l'intérêt d'une PTC, c'est justement qu'elle est adaptative
    A propos de "collage", est-ce que la pâte thermique pour processeur serait un bon conducteur de chaleur dans ce cas, si je "colle" une sonde sur le miroir ?
    Oui
    y est, je suis paumé, maintenant
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  16. Publicité
  17. #13
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Je ne "mélange" pas Du moins pas dans ma tête... Par contre, je ne sais pas comment isoler la partie mesure de la partie active sans faire une usine à gaz ou un truc qui va me coûter la peau des nouilles

    Limite, à ce stade, un petit schéma ou croquis m'éclaircirait bien la vue

  18. #14
    Tropique

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Il n'est pas nécéssaire de prendre des précautions d'isolation particulières.
    Même si le miroir est conducteur, la sortie de la sonde d'humidité est isolée; pour les PTC, ça dépend, mais ce n'est pas un problème à partir du moment où il n'y a qu'un seul point de contact entre le circuit de controle et la masse du télescope.
    Images attachées Images attachées
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  19. #15
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Ah ben c'est tout de suite plus clair

    Euh... si je dis que je ne comprends pas très bien le schéma, je passe pour un naze ou pas ?

  20. #16
    chatelot16

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    la premiere idée qui me vient est de mettre une vitre devant le telescope pour enfermer dedans de l'air bien sec

    mais si c'est un telescope de bonne qualité la vitre sera toujours trop mauvaise : donc un tube assez long devant le telescope pour reduire au maximum l'echange d'air avec l'exterieur : et un bon stock de chlorure de calcium ( absorbeur d'humidité rubson ) a l'interieur

    l'air interieur restera plus sec qu'a l'exterieur

    si ca ne sufit pas le tube peut etre tapissé d'absorbeur sur toute sa longueur pour que l'air humide ne rentre pas

    autre solution un ventilateur fait passer de l'air dans un filtre a chlorure de calcium et envoie l'air sec dans le telescope : par la fenetre du telescope il n'y aura que de l'air sec qui sort et jamais d'air humide qui entre

    mais je suis surpris que ce genre de probleme ne soit pas deja resolu en astronomie

    je pense que cette ventilation d'air sec perturbera moins les images qu'un chauffage

  21. #17
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ...mais je suis surpris que ce genre de probleme ne soit pas deja resolu en astronomie...
    Il est plus ou moins résolu avec des résistances chauffantes et/ou pare-buée (suivant les types de téléscope), mais à plus de 60€ la pièce pour certaines, j'ai comme une hésitation, vois-tu ?
    Surtout quand on sait ce qui est dedans : des résistances...

    Comme je disais plus haut, j'ai deux "contraintes" :
    - je ne peux pas forcément regarder dans le tube pour vérifier l'état du miroir primaire (celui qui est dans le fond)
    - il s'agit d'une histoire de différence de température qui s'inverse entre le miroir primaire et l'air extérieur (et dans le tube) et qui fait que le point de rosée est atteint à un moment donné. D'où la buée sur le miroir.

    Mon but était donc de trouver quelque chose de simple, "automatique" et pas trop gourmand en énergie (6W de puissance suffisent) pour que la t° de ce miroir primaire soit toujours un peu plus élevée que celle de l'air ambiant.

    N'étant pas électronicien, je vois plein de composants pouvant remplir cet office, mais je ne sais ni les mettre ensemble, ni si leurs caractéristiques conviennent.
    De plus, il faut que ça soit simple à mettre en place (quitte à ce que ça reste à demeure sur le scope) et ne coûte pas une fortune non plus.

    Reste la solution "manuelle", de toute façon : mettre ce réseau de résistances et le mettre en marche régulièrement via un interrupteur. Mais dans ce cas, je perds l'automatisme qui me permettrait d'économiser la batterie. Et c'est important car dans les champs, les prises 220V ne courent pas à travers les betteraves et je trouverais dommage d'arrêter une séance photo pour cause de batterie à plat

  22. #18
    chatelot16

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    tu veux economiser l'electricité : c'est bien pour cela que je te conseille de secher de l'air avec du chlorure de calcium plutot que de chauffer

    le debit necesaire sera tres faible et un ventilateur de moins d'un watt peut sufir : donc pas besoin de regulation : faire marcher en permanence

  23. Publicité
  24. #19
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Je vois ce que tu veux dire.

    Mais ne risque-t-on pas de saturer trop rapidement les cristaux (sels ?) en fournissant en permanence de l'air humide ? (l'air "extérieur")

  25. #20
    chatelot16

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    le chlorure de calcium ne se sature pas : il se liquefie et la solution liquide de chlorure de calcium continue a absorber de l'eau pour se diluer encore plus

    il ne faut pas pomper un debit d'air exessif mais juste suffisant pour que l'air exterieur ne rentre pas dans le telescope

    on pourait faire un calcul theorique mais il faudrais voir a quoi ressemble le telescope pour evaluer le debit

    quelle est la temperature ambiante ? car quand il fait froid ca condense parce qu'on depasse le point de rosée mais pourtant la quantité d'eau dans l'air est beaucoup plus faible que quand il fait chaud

    je ne me fais pas de soucis : le chorure de calcium sera plus economique que le chauffage electrique : et plus sur pour la qualité optique du telescope

    en plus la solution de chorure de calcium liquide peut etre recyclé par chauffage ...

  26. #21
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Le téléscope est identique à celui-ci :


    Diamètre : environ 160
    Longueur : environ 800

    Le souci pour le pompage de l'air est que le fond (en bas à droite sur la photo) est fermé et doit le rester pour éviter que des lumières parasites gênent le miroir primaire qui se trouve à cet endroit. Du coup, il faudrait aspirer par le haut mais, pas de bol, c'est par là que la lumière entre et il ne faut rien d'autre sur son trajet que ce qu'il y a déjà (l'araignée avec le miroir secondaire)...

    Ca risque de ne pas être facile de jouer sur le facteur humidité

    Côté température, j'ai pensé à autre chose qui sera facile à tester : les chaufferettes Vous savez, ces petites choses pleines d'un gel qui durcit en chauffant dès qu'on plie une pastille à l'intérieur...
    Ca fournit un bon 40-45° au début et ça dure un petit peu. Assez pour éventuellement recommencer le "traitement" un peu plus tard.
    Resterait à trouver comment la positionner sans faire bouger le scope et voir si ça ne dégage pas trop de chaleur non plus, ce qui ferait apparaitre de la turbulence dans le tube

    Et au niveau coût, c'est presque imbattable : 1,50€ pièce

  27. #22
    f6bes

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    la premiere idée qui me vient est de mettre une vitre devant le telescope pour enfermer dedans de l'air bien sec

    mais si c'est un telescope de bonne qualité la vitre sera toujours trop mauvaise :

    mais je suis surpris que ce genre de probleme ne soit pas deja resolu en astronomie
    Bjr Chatelot,
    T'affoles pas ,la "vitre" devant le télescope çela existe déjà.
    Simplement on ne trouve pas cela sur les télescopes genre dobson qui
    sont des télescopes SIMPLES pour "débuter" et peu couteux.
    Un dob:http://www.astrosurf.com/altaz/images/meade16.jpg

    Bien sur la "vitre" est conçue (taillée et "rectifiée" pour tenir compte de SA présence sur le trajet lumineux.
    Là:http://www.astroshop.de/images/thb_300/010/216.jpg

    C'est donc résolu (avec un certain prix)
    C'est pas le meme matériel !
    Bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 07/12/2007 à 08h29.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  28. #23
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    En effet, avec la vitre (en fait une "lame de fermeture") ce n'est plus la même conception de téléscope.

    Mais même ainsi, il faut souvent mettre une résistance chauffante autour de cette lame pour éviter qu'elle s'embue... L'inertie thermique de ces téléscope est nettement supérieure à ceux de conception "Newton" (tels les Dobson cités) et le risque de buée est cette fois très supérieur, surtout sur la lame de fermeture.

    Le miroir primaire, à l'abri dans le tube et au sec, ne risque rien à ce niveau en théorie.


    Sur les téléscopes "Newton", c'est très souvent le petit miroir secondaire qui est touché, du fait de sa proximité avec l'extrémité "extérieure" du tube exposée au fond de ciel très (très) froid.

  29. #24
    chatelot16

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    premiere chose a faire : mettre un tube de 160mm de diametre a l'avant du telescope : en carton , polystyrene expansé ou n'importe quoi de leger : plus ce tube sera long plus ca limitera le melange possible avec l'air exterieur , et plus le debit d'air sec a envoyer dans le telescope sera faible

    la solution ideale est de percer un trou dans le tube du telescope pres du fond : cela ne fera pas rentrer de lumiere puisque tu y branchera le tuyau d'air , ou un bouchon quand il n'y en as pas besoin

    je pense qu'une ventilation d'air sec est bien meilleur pour l'optique que du chauffage : l'indice de refraction de l'air change avec la temperature donc trouble les images

    si tu ne veux pas percer le telescope ( demontage complet ) tu peux envoyer l'air sec dans le tube que je te disait de mettre devant : ce sera moins efficace et il faudra un plus gros debit

  30. Publicité
  31. #25
    louloute/Qc

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Déformation professionnelle –nous sommes dans un forun ‘électronique’- je me demande pourquoi vous semblez tous avoir abandonné la solution électronique.

    Je propose une couronne de transistors en TO-220 autour du cul du télescope fixés éventuellement aussi simplement que par les colliers utilisés en plomberie ainsi que les résistances d’émetteur. Les composants savamment choisis donnent une puissance total de 0 à 8W ajustable par potentiomètre. Ne pas oublier moult tours d’isolant thermique et électrique, qui fait en plus office de protection contre les chocs du précieux engin.

    Je ne crois pas que notre ami Baf monte son télescope, appareil photo (et l’indispensable bière), par ailleurs, pour prendre ce genre de phot, j’imagine qu’il faut un asservissement pour suivre la rotation de la terre dans un sac, le long d’une falaise de 100m, mais plutôt qu’il a sa voiture à proximité. Même s’il doit se promener une petite batterie 12V 12AH, chargée directement à l’allume cigare de la voiture qui lui fournira plus de 10 heures d’autonomie; bien après que la bière devienne platte.
    Images attachées Images attachées
    男人不坏,女人不爱

  32. #26
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Hé hé

    Bon, la bière quand il fait < 0°, c'est pas top non plus En été, je dis pas, par contre
    Mais sur le fond, tu as raison : il y a au moins une batterie ou la voiture pas trop loin au pire.

    L'étoile ou la couronne de résistance était pour moi "implicite", car c'est le meilleur moyen de chauffer relativement uniformément le miroir.
    A moi de bien les choisir pour obtenir environ 6W suivant le nombre de résistances (ça je sais faire )

    Mon but était plutôt de "commander" le chauffage plutôt que l'imposer à des moments arbitraires, vu que je ne peux pas regarder le miroir pendant les poses . Dans cette optique, le froid en lui-même n'est pas forcément un inconvénient, tant que la t° du miroir reste supérieure à celle de l'air.
    Par exemple, le mois dernier, j'ai fait des photos par -6° et à part le givre (inoffensif) sur les parties métalliques, je n'ai pas eu de souci particulier.

    Juste un truc : dans ton schéma, à quoi servent les diodes et les transistors ?

  33. #27
    louloute/Qc

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Ton problème me rappelle celui du givrage carburateur des petits Cessna à pistons. Dans le venturi, dans certaines conditions un givre peut de former très rapidement et il faut alors choisir entre l’arrivée d’air froide ou celle réchauffée par les gaz d’échappement pour sortir de cette condition. Je suppose qu’il en va de même pour toi et que le givrage de ta lentille est chose rare et qu’elle est prévisible selon le taux d’humidité qu’on peut estimer par l’écart entre point de rosée et température ambiante et cette même température. Grossièrement, pour les avions, la pire condition est entre 5C et 15C avec un haut taux d’humidité. Peut-être que pour toi, un réseau de au-cas-ou-résistances pourra faire la job sans détecteur d’humidité relative et de température ambiante.
    Sinon, viens chez nous, par –30 il n’y a pas d’humidité relative et le ciel est dégagé à faire peur.
    Pour la petite histoire, les années où j’ai volé au Québec, je n’ai jamais eu de givrage carbu.
    Tu t’en jetteras une à ma santé
    男人不坏,女人不爱

  34. #28
    baf

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Citation Envoyé par louloute/Qc Voir le message
    ... il n’y a pas d’humidité relative et le ciel est dégagé à faire peur.
    Salaud !

    Mais bon, tu as bien résumé le souci : ça se produit dans certaines conditions. D'où ma volonté d'automatiser et ne pas faire le boeuf en chauffant si ce n'est pas nécessaire

  35. #29
    louloute/Qc

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    OK, on a quand même des choses qui gênent l’observation d’étoiles, comme les aurores boréales, mais bon, on ne peut pas tout avoir!
    男人不坏,女人不爱

  36. #30
    Tropique

    Re : Prévention de la buée sur miroirs de téléscope

    Encore une petite idée (éventuellement compatible avec les autres)

    Pour le chauffage des miroirs, pourquoi ne pas utiliser la face chaude d'un petit module Pelletier: non seulement la puissance thermique de sortie sera supérieure à celle d'entrée, mais la face froide collectera l'humidité ambiante, donc un triple bonus....
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. traitement anti-buée
    Par babaglinglin dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/11/2007, 09h42
  2. pare buée
    Par terz2 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/11/2007, 09h52
  3. Boeing : test sur des miroirs relais pour les lasers de haute énergie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/09/2006, 17h04
  4. Buée sur une lunette
    Par loonies dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/02/2005, 03h42
  5. epaisseur des miroirs des telescope
    Par Mirat102 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/09/2004, 11h51