Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Sonnerie de téléphone (48V)



  1. #1
    jules

    Sonnerie de téléphone (48V)


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai acheté une vieille sonnerie téléphonique, que je souhaite utiliser dans une utilisation toute autre (indication des heures d'une pendule).

    Je pense qu'elle doit necessiter du 50V, 50V que je dois créer avec une modeste pile de 12V (les énormes piles 12V). Quelle est donc la méthode usuellement utilisée pour augmenter la tension d'une pile?

    Je pensais à un montage suivant:

    - générateur d'un créneau 0V/12V (NE555 + transistor ou relais)
    - succession de "pompe à diode" comme expliqué au § 6.6 de cette page: http://pagesperso-orange.fr/daniel.r...licateurs.html

    Cela peut-il fonctionner?

    Merci!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    DAUDET78

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    De mémoire, c'est du 90V 50hz
    J'aime pas le Grec

  4. #3
    annjy

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour,

    Gienas a l'air de s'y connaître, et Daudet n'a mis que 10V de trop.....

    http://forums.futura-sciences.com/thread103058.html

    Cordialement,
    JY

  5. #4
    vincent66

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Hello!
    C'est bien du 90VAC.
    A votre service!

    Vincent ( ingénieur en télécoms )

  6. #5
    annjy

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par vincent66 Voir le message
    Hello!
    C'est bien du 90VAC.
    A votre service!

    Vincent ( ingénieur en télécoms )
    Re,
    mes excuses à Daudet et un grand merci à Gienas !!!

    personnellement, j'ai oublié, mes connaissances en téléphonie datent de 1978 ( Pentaconta, métaconta......pour ceux qui l'ont connu)

    Amicalement,
    JY

    PS: j'ai même vu fonctionner du R6
    Dernière modification par annjy ; 28/03/2008 à 15h18. Motif: PS

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour à tous

    Citation Envoyé par annjy Voir le message
    ... Gienas a l'air de s'y connaître ...
    Tu aurais dû employer l'imparfait, plutôt que le présent.

    Il y a longtemps que je n'ai pas fait de mise à jour. A moins d'avoir tenu compte d'une perte en ligne

  9. Publicité
  10. #7
    jules

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Merci pour le 90V. Pour passer de 12 à 90V puis-je donc appliquer mon idée exposée plus haut?

    Merci!

  11. #8
    DAUDET78

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Si tu appliques du 90V AC 50 Hz ........ tu auras le "Dring" du téléphone. Je pense que c'est pas chouette pour une horloge !
    Applique un pulse de tension DC, tu auras un "Ding". Quelle tension et quelle durée? faut essayer ....
    J'aime pas le Grec

  12. #9
    jules

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Merci de votre réponse! J'essaye cela!

  13. #10
    PA5CAL

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour

    Comme au départ c'est du 90Vac/50Hz, je pense que pour faire un "Ding" on peut partir sur la base d'une impulsion carrée de 128V d'une durée de 5ms (à rallonger éventuellement, si la tension est trop faible et/ou le "Ding" pas assez fort).

    L'impulsion peut être obtenue à l'aide d'un 555 monté en monostable, et amplifiée (en partant de 12V) en utilisant un petit transfo 230V/24V monté à l'envers (avec dans le circuit toutes les précautions prises habituellement avec les charges inductives).

  14. #11
    DAUDET78

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Ou, plus simple (?), rebobiner l'électroaimant en basse tension

    En numérotation décimale, la sonnette faisait "ding ding" donc 48V doit suffire. Donc en mettant un bobinage avec 5 fois moins de spire, on devrait fonctionner en 12V
    Dernière modification par DAUDET78 ; 29/03/2008 à 10h22.
    J'aime pas le Grec

  15. #12
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour à tous

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    Ou, plus simple (?), rebobiner l'électroaimant ... avec 5 fois moins de spire, on devrait fonctionner en 12V
    Hum!

    Je crois me souvenir que dans "l'électroaimant", ils sont deux bobinages, dont il faut respecter la phase. Et, comme la consommation est faible, il y a beaucoup de spires.

    L'opération peut être tentée, si l'on dispose d'au moins deux exemplaires, pour le cas où ...

    Je crois davantage à la solution, qui peut rester simple, de PA5CAL.

  16. Publicité
  17. #13
    PA5CAL

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par gienas Voir le message
    Je crois me souvenir que dans "l'électroaimant", ils sont deux bobinages, dont il faut respecter la phase.
    Comme ça ?


    fb1c_1.JPG


    (c'est un modèle de 1920, je n'ai rien trouvé de plus récent)
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par gienas ; 29/03/2008 à 11h37. Motif: Rapatrié l'image sur le serveur

  18. #14
    DAUDET78

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Putaing, j'ai toujours le vague à l'âme quand je vois un truc comme ça !
    On ne touche pas au bobinage de cet ancêtre
    J'aime pas le Grec

  19. #15
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par PA5CAL Voir le message
    Comme ça ? ...
    C'est tout à fait ça

    Je ne connaissais pas ce modèle, mais une version à un seul timbre, qui enveloppait et cachait tout le mécanisme. Le marteau frappe alternativement les côtés d'une encoche pratiquée à la base de la périphérie de la cloche.

    Il me semble que les masses polaires qui actionnent le marteau, comportent des aimants.

    Citation Envoyé par DAUDET78 Voir le message
    ... On ne touche pas au bobinage de cet ancêtre ...
    C'est aussi mon avis. Il y a des limites aux sacrilèges


    PS: pour éviter de perdre l'illustration de PA5CAL, je vais me permettre d'héberger la PJ sur le serveur. Pardon si ta belle mise en page est un peu mise à mal

  20. #16
    Ouk A Passi

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjou à tous,

    ...une version [plus récente] à un seul timbre, qui enveloppait et cachait tout le mécanisme ...
    Il me semble que les masses polaires qui actionnent le marteau, comportent des aimants
    Pourquoi donc des aimants? Ce sont seulement des électro-aimants.
    Il s'agit exactement du même dispositif que celui utilisé pour "le modèle 1920".
    Le modèle rond est d'une forme est plus compacte, c'est tout.

    Je n'ai pas de sonnette "ronde" sous la main, mais voici une petite photo
    pour les amateurs de vieilleries (le condensateur est "propriété de l'Etat").
    Images attachées Images attachées

  21. #17
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par Ouk A Passi Voir le message
    ... Pourquoi donc des aimants? Ce sont seulement des électro-aimants ...
    Je crois me souvenir d'en avoir fait la constatation en l'analysant de près.

    J'avais été troublé par le fait que le marteau tapait alternativement d'un côté ou de l'autre, alors que la palette était rigide, et pivotait en son milieu. La seule explication que j'ai trouvée, c'est que, suivant la polarité du signal et l'organisation disposition des aimants, il y avait attraction/répulsion "symétriques".

    Si ce n'est pas cela, je ne sais pas expliquer comment un tel système peut frapper.

    Si quelqu'un en a une sous la main, il est le bienvenu pour nous faire part de ses observations

  22. #18
    Ouk A Passi

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour à tous,

    Si elle n'est pas constituée de fer doux, la palette mobile devient aimantée
    sous l'action des electro-aimants.

    OUPS! J'ai été trop vite.
    Nous allons voir plus bas qu'il semble impératif que la palette soit aimantée.


    Pour la sonnerie, je vais le fonctionnement de la manière suivante:

    - une palette mobile supporte le marteau qui va frapper la cloche,
    - deux électro-aimants connectés de telle sorte que l'une des bobines
    attire une extrémité de la palette AIMANTEE tandis que l'autre bobine
    en repousse l'extrémité opposée.
    - Puisque le courant déclenchant la sonnerie est alternatif,
    nous allons obtenir ainsi le fameux "driiiinnng".
    Dernière modification par Ouk A Passi ; 29/03/2008 à 15h17. Motif: "alors que la palette était rigide" Non, elle est mobile.

  23. Publicité
  24. #19
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par Ouk A Passi Voir le message
    ... Pour la sonnerie, je vais le fonctionnement de la manière suivante ...
    C'est en effet comme cela que je me le suis expliqué

  25. #20
    Tropique

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Hello

    Une petite précision: la fréquence de sonnerie est plus basse que 50Hz, en général 20Hz pour l'Amérique du nord, et 25Hz en Europe. Cela dit, il y a pas mal de variation, et dans la pratique cela va de 15 à 66Hz. La tension est normalement de 88V rms aux USA et 75V en Europe, mais là aussi il y a des variations. Ne parlons même pas des PABX, NT1 et "Boxes" en tous genre...
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  26. #21
    jules

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonsoir à tous,

    - Voici la bete! 1 seul marteau avec deux bobines en série. J'ai modifié le branchement de cette dernière (cela ne se couple plus automatiquement apprés attraction) afin qu'un créneau ne face qu'un seul dong!

    - Pas de danger pour les bobines! Je respecte trop ces antiquités pour les rebobiner!

    - Merci pour l'idée du NE555 + transfo. Je ne pensais pas que cela puisse marcher, mais je vais essayer cela lundi.

    Julien
    Images attachées Images attachées

  27. #22
    jules

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Je m'auto-complète!

    Pour le NE555 en monostable, je pars donc de http://pagesperso-orange.fr/cybersca...555/NE555.html

    - Je calibre donc R et C pour avoir une durée d'impulsion de l'ordre de 10ms (à calibrer sans doute)

    - J'ai donc cette impulsion à la sortie du 555 (pin 3). Dois je mettre un montage suiveur à transistor pour avoir plus de courant?

    - J'y branche ensuite mon transfo de manière inverse. Quelles sont donc ces fameuses précautions à prendre avec les circuits inductifs?!

    Merci!

  28. #23
    Ouk A Passi

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonsoir,

    Quelles sont donc ces fameuses précautions à prendre avec les circuits inductifs?
    Ah! L'extra-courant de rupture!

    Quand on coupe (brutalement) le courant circulant dans la bobine, la Loi de Lenz
    prévoit qu'un changement d'état d'un système électromagnétique provoque
    un phénomène dont les effets tendent à s'opposer à ce changement.

    Plus clairement, quand un courant circule dans la bobine, celle-ci crée un champ magnétique.
    Quand on coupe le courant, le champ magnétique cesse. Jusque là, tout paraît normal.

    Cependant, la bobine n'est pas du tout contente de ne plus être "au courant",
    et de voir disparaître son champ magnétique, aussi elle se rebiffe:
    elle crée aussitôt dans le solénoïde un courant (en sens inverse)
    qui tend à s'opposer à la disparition du champ.
    (cette propriété est mise à profit pour créer l'étincelle aux bougies de nos "chères" voitures)

    En rebouclant l'extra-courant de rupture sur la bobine, une diode "de roue libre"
    évite que ce courant inverse ne traverse (et détruise) le transistor commandant
    le passage du courant dans la bobine.

    Le transistor de commande me semble indispensable, car le 555 ne va pas résister!
    Un 555 peut tout au plus commander un petit relais, et avec des précautions
    (voir schéma extrait de la note d'application)
    Images attachées Images attachées

  29. #24
    louloute/Qc

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour à tous et amitiés à Daudet de retour de vacances,

    Pour être tout è fait rigoureux, c’est bien 48V qu’il faut, les ‘ringers’ étaient des relais qui commutaient sur la ligne le signal normal : 0V sur le ‘ring’ et –48V (la batterie) sur le ‘tip’ avec la paire inversée : 0V sur le ‘tip’ et –48V sur le ‘ring’. Je cois qu’il y avait une simple capacité en série avec la sonnerie qui était purement et simplement montée en parallèle sur la ligne. Ce qui permettait de mettre la sonnerie dans l’étable alors que le téléphone était au salon. Je ne suis pas totalement sûr de la polarité normale du Tip et du Ring, mais vous n'avez qu'à vérifier.

    Si tu veux, tu peux refaire le même montage avec un 555 qui fait commuter un relais double inverseur lequel commute un 48V.
    男人不坏,女人不爱

  30. Publicité
  31. #25
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour jules et tout le groupe

    Citation Envoyé par jules Voir le message
    ... Voici la bete! ...
    Superbe

    Mais "quelque chose" me dit que ce n'est pas une sonnerie de téléphone, car je n'y retrouve pas mes petits, et ne comprends pas le fonctionnement, dans le cas de l'alternatif, tel que déjà décrit

    1- Es-tu bien sûr que cela "allait" avec un téléphone?

    2- Le "pivot" de l'ensemble palette/marteau est-il bien à droite?

    3- Les deux bobines (mécaniquement) attirent-elles en même temps pour frapper?

    4- L'espèce de ressort/vis sous la bobine de gauche ne serait-il pas un contact qui se coupe quand le marteau frappe? Ce contact serait en série avec les bobines et l'alimentation continue, et expliquerait que c'est une sonnette traditionnelle. Je n'y constate pas l'usure due aux étincelles qui s'y produisent à foison, et serait un signe de faible utilisation, malgré l'âge.

    Du coup, si ce n'est pas du téléphone et du continu, je n'ai pas d'idée de la tension. Si c'est une sonnette, je crois qu'à une époque, où les tensions étaient bien plus faibles, 110V, continu aux débuts, on n'hésitait pas à mettre le secteur sur les boutons.

    Pourrais-tu faire un gros plan sur la petite partie mystérieuse, et suivre les fils pour vérifier que les bobines sont en direct sur les bornes d'alimentation? (et donc, que le circuit n'est pas interrompu par un rupteur)

  32. #26
    jules

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par gienas Voir le message
    Bonjour jules et tout le groupe

    Superbe

    Mais "quelque chose" me dit que ce n'est pas une sonnerie de téléphone, car je n'y retrouve pas mes petits, et ne comprends pas le fonctionnement, dans le cas de l'alternatif, tel que déjà décrit

    1- Es-tu bien sûr que cela "allait" avec un téléphone?

    2- Le "pivot" de l'ensemble palette/marteau est-il bien à droite?

    3- Les deux bobines (mécaniquement) attirent-elles en même temps pour frapper?

    4- L'espèce de ressort/vis sous la bobine de gauche ne serait-il pas un contact qui se coupe quand le marteau frappe? Ce contact serait en série avec les bobines et l'alimentation continue, et expliquerait que c'est une sonnette traditionnelle. Je n'y constate pas l'usure due aux étincelles qui s'y produisent à foison, et serait un signe de faible utilisation, malgré l'âge.

    Du coup, si ce n'est pas du téléphone et du continu, je n'ai pas d'idée de la tension. Si c'est une sonnette, je crois qu'à une époque, où les tensions étaient bien plus faibles, 110V, continu aux débuts, on n'hésitait pas à mettre le secteur sur les boutons.

    Pourrais-tu faire un gros plan sur la petite partie mystérieuse, et suivre les fils pour vérifier que les bobines sont en direct sur les bornes d'alimentation? (et donc, que le circuit n'est pas interrompu par un rupteur)
    Bonjour,

    Je réponds à vos questions:

    1°) Je ne sais pas véritablement. C'est un achat sur ebay où le titre mentionnait "sonnerie de téléphonerie de 1920", mais il est possible que tout cela soit faux.

    2°) Je ne comprends que mal cette question. Oui, le pivot est nettement à droite, à moins qu'il ne faille mettre cette sonnette dans l'autre sens (marteau en bas)!

    3°) Les deux bobines sont en série: sortie de l'une vers entrée de l'autre. Pour le moment, je n'ai jamais fait fonctionner l'ensemble faute de tension suffisante!

    4°) C'est effectivement un mécanisme de sonnerie traditionnelle avec un systeme qui coupe le contact une fois "l'attirance" effectuée. J'ai tout simplement eliminé ce contact (qui était d'ailleurs extremement usé: la vis en pointe n'était plus pointue du tout!) afin d'avoir maintenant un dong par créneau de tension. Il est donc possible que ce soit du 110V!

    Je vais donc essayer le systeme NE555 alimenté en 9V + transformateur 24/220V. Cela devrait sortir environ du 100V en impulsion et je vais voir ce que ca donne.

  33. #27
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par jules Voir le message
    ... C'est effectivement un mécanisme de sonnerie traditionnelle avec un systeme qui coupe le contact une fois "l'attirance" effectuée. J'ai tout simplement eliminé ce contact (qui était d'ailleurs extremement usé: la vis en pointe n'était plus pointue du tout!) afin d'avoir maintenant un dong par créneau de tension. Il est donc possible que ce soit du 110V! ...
    Donc, sauf erreur de ma part, ce n'est pas une sonnerie de téléphone, mais, vraisemblablement, de porte d'entrée. Ce qui est sûr à présent, c'est que cela fonctionne bien en continu.

    Comme il n'est plus question de sonner, mais de tinter, il est possible que la tension puisse rester basse, pour rester discrète, et courte pour rester cristalline. Le marteau collé doit amortir le timbre.

    Si tu as une alim variable, susceptible de monter à 24 voire 40V, des essais manuels pourraient te renseigner sur le but à atteindre. Il faudra tenir compte de la tension des ressorts, et de la position (vis à vis de la gravité) du mécanisme. Ce genre de sonnette devait être vertical, timbre vers le bas.

  34. #28
    Ouk A Passi

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonjour à tous,

    Oui, la sonnette présentée au post # 21 a bien un fonctionnement différent
    de celui des sonnettes de téléphone évoquées précédemment.
    Il s'agirait d'un vibreur (buzzer pour nos amis d'outre Atlantique).

    Mais j'ai quelques soucis de compréhension:
    ce type de sonnette doit, normalement, être alimenté en continu.
    Or, s'il s'agit d'une sonnette d'appartement, je la verrais alimentée en 110 V alternatifs.

    La mesure de la résistance totale des deux bobines serait certainement une indication
    (sans passer par le contact du vibreur, sans doute imparfait, et susceptible de fausser la mesure).

  35. #29
    gienas

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Citation Envoyé par Ouk A Passi Voir le message
    ... Or, s'il s'agit d'une sonnette d'appartement, je la verrais alimentée en 110 V alternatifs ...
    Il n'est pas impossible que cela fonctionne aussi, mais moins bien.

    Cependant, rien ne prouve qu'à l'époque de son usage, le continu n'était pas d'actualité. Comme on ne connait pas son origine exacte, toutes les suppositions sont possibles.

    Citation Envoyé par Ouk A Passi Voir le message
    ... La mesure de la résistance totale des deux bobines serait certainement une indication (sans passer par le contact du vibreur, sans doute imparfait, et susceptible de fausser la mesure).
    Nous savons que le contact est à présent inexistant, mais cela aurait le mérite de vérifier que les bobines ne sont pas coupées.

    Je remarque que la vis de fixation de l'ensemble palette/marteau, à droite, est oblong, donc réglable pour l'efficacité du fonctionnement/débattement du marteau. Un réglage optimal devrait permettre de tinter à très basse tension par rapport au nominal, bien sûr inconnu. La mesure de résistance pourrait, peut-être, indiquer quelque chose.

  36. #30
    jules

    Re : Sonnerie de téléphone (48V)

    Bonsoir,

    La résistance des bobines est de 1Kohm pour les deux (500ohm chacune donc). Sans doute necessaire d'alimenter en 110V sans doute pour avoir du courant!

    De plus les bobines sont en série avec une résistance de 5K.

    Bonne soirée,
    Julien

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. probleme de sonnerie de telephone
    Par masterblaster dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/12/2007, 13h39
  2. Pb de sonnerie de téléphone
    Par choowy dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/11/2006, 22h24
  3. sonnerie de téléphone
    Par jonchy dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 08/10/2006, 20h36
  4. Sonnerie de téléphone externe
    Par kerjegu dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/11/2005, 20h15
  5. problème de sonnerie de téléphone
    Par stéphane14 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2005, 16h47